[Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé)
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Un mini-event a lieu pour la Colonie, c'est par ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Nous manquons de mortels, de créatures et de garçons! ♥

Partagez| .

[Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Lun 24 Aoû - 13:58







Une enquête éclaircie




Voilà quelques temps qu'Hermès voulait se rendre à Brocéliande. Pas en tant que simple touriste, mais pour se recueillir là où la mère de sa fille Jade avait péri. Par sa faute. Il avait beau avoir prévenu Marie des dangers qui allaient leur tomber dessus, sur elle et Jade, lorsque leur fille prendrait connaissance de ses dons, il n'avait pas su les protéger toutes les deux. Il aurait très bien pu intervenir, soit directement soit en leur envoyant un signe, mais il était trop tard lorsqu'il put enfin arriver sur les lieux. Sa fille avait déjà été prise en charge, et le corps de Marie gisait sur le sol.

Le dieu se souviendrait toujours de ce moment-là, et chaque fois qu'il y pensait, il avait du mal à retenir quelques larmes sincères qui s'échappaient de ses yeux. Bon, il essayait de le cacher - voilà ce que donne un dieu qui s'attache trop aux mortels - mais ce n'était pas forcément évident.

Et puis vint le moment où il se posa une question : pourquoi les monstres avaient-ils attendu douze ans pour frapper sa petite famille, alors qu'ils auraient bien pu commencer dès la plus petite enfance de Jade ? Hermès réfléchit : ce n'était pas tellement à cause de sa présence qu'ils avaient dû attendre si longtemps, il n'était pas souvent à la maison... Des protections magiques ? Possible, après tout, Brocéliande est connue pour la magie qui y règne en maîtresse... Tout ceci méritait un petit tour dans la forêt bretonne afin d'éclaircir cette affaire.

Sans prévenir personne - sauf Iris, à qui il laissa un petit mot afin de la mettre un peu au courant - il chaussa ses baskets volantes et, ni une ni deux, descendit en piqué jusqu'à la forêt, au moment où le soleil allait passer derrière l'horizon. Avec un peu de chance, il ne croiserait personne qui ne viendrait troubler son enquête...

Pendant quelques temps, il marcha jusqu'au lieu de l'accident, et fut ému de voir les couronnes de fleurs et les petits mots qui avaient été déposés là par des anonymes et des collègues de sa femme. Il faut dire que Marie était appréciée de tout le monde... Sauf ses parents depuis qu'elle avait commencé une relation sérieuse avec lui. Mais de là à les accuser...

Il resta immobile jusqu'à ce que la nuit tombe, priant pour l'âme de la jeune femme. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il faisait bien sombre, et dut se résoudre à allumer un feu. Personne ne viendrait le déranger, du moins l'espérait-il. Mais c'était sans compter les Parques qui avaient décidé de n'en faire qu'à leur tête ce jour-là...

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Ven 28 Aoû - 23:22







Une enquête éclaircie




J’avais toujours voué une fascination à la journaliste Marie Taylor. Elle avait été très célèbre en son temps. Malheureusement, elle a connu un plus fort succès post-mortem. C’était comme pour tous les grands mythes du rock, il fallait que mort s’ensuive pour que le souvenir des gens brillants s’imprègnent dans la rétine de ceux du commun des mortels.

L’affaire avait fait grand bruit, même si le mystère de sa funeste disparition n’avait jamais été résolu jusque-là. Longtemps, cela m’avait titillé, et j’avais collecté des articles de journaux, pour la forme, et peut-être aussi par intuition ou instinct. Je préférais de loin me remémorer l’œuvre de toute une vie de cette merveilleuse journaliste, de son vivant.

Alors forcément, quand on me demandait de faire un reportage sur sa mort, je refusais catégoriquement. Je voulais traiter son génie, et le faire, connaître ou redécouvrir au monde entier, et non pas faire un gros titre sur un drame. C’était morbide, pas éthique, et cela ne lui rendait pas du tout hommage. A force de faire des pieds et des mains, j’avais obtenu ce que je voulais, à savoir faire un petit portrait de la jeune femme et non ce qu’ils avaient prévu pour moi au départ, au journal, et j’ai essayé de prendre contact avec sa fille pour en savoir plus. J’ai finalement ressenti ce besoin de mener mon enquête, en parallèle de mon reportage, surtout maintenant que j’étais plus ouverte à d’autres possibilités. Je n’extrapolerais pas, mais je n’exclurais rien. D’ailleurs, je trouvais cela dommage que la police n’ait pas voulu relancer ses investigations, voire suspect. Je me devais de connaître la vérité, pour lui rendre justice, mais aussi pour sa fille.

Donc, après maintes aventures, je n’avais pas eu d’autres choix que de rentrer en France, car c’était là-bas que tout se déroulait. Je voulais me mettre au travail dés que possible, ainsi, je dormis peu ce jour-là, et fis le trajet sur la moto d’un ami. J’avais dû revendre la mienne. À plusieurs reprises, j’avais manqué m’endormir avant d’arriver à Brocéliande. Pourtant, je ne m’arrêtais là-bas, sur le parking à disposition des touristes, non loin du fameux Tombeau de Merlin, et je fis le trajet en forêt à pied, mon duvet dans mon sac à dos, une lampe torche, des piles de rechange, mon téléphone, mon appareil photo, un tupperware compartimenté de légumes vapeurs, quelques abricots et des raisins secs, un thermos de café, une boussole, et une bouteille d’eau.

Oui, je savais pertinemment que j’arriverais de nuit, alors plutôt que de gaspiller de l’argent en allant à l’hôtel, j’avais pris de quoi dormir à la belle étoile, de sorte de me mettre au travail dés le réveil. Je rangeais les clés de l’antivol que j’avais placé sur ma roue, en plus de l’autre plus costaud, dans ma poche arrière de jean. Au pire, on pourrait juste me voler mon casque pendant mon absence. Je me mettais en chemin, et une fois le lieu de l’accident repéré, j’essayais de trouver un coin où m’installer, plus loin, par respect.

Je ne m’attendais pas du tout à tomber sur quelqu’un sur le site, alors quand je vis l’homme qui se réchauffait auprès d’un feu, je pensais que ma chance avait tourné. Je n’avais pas été embêtée par quelconque gardien des lieux à l’entrée. Avec ma veine, c’était lui, et j’allais prendre un savon, peut-être me faire arrêter parce que je n’aurais pas dû me trouver là de nuit, et je m’apprêtais à rebrousser chemin, sauf que je n’avais aucune certitude, et qu’il serait trop tard pour fuir. Il m’avait sûrement vu. Alors je me stoppais nette, pour essayer d’entrevoir sa réaction. J’adapterais mon comportement en conséquence, ou bien, j’improviserais. J’étais pourtant polie, et l’air un peu anxieux, je murmurais presque, comme de peur de briser le silence sacro-saint des lieux :

-Bonsoir… Vous… Si vous avez froid, j’ai un peu de café dans un thermos.

Bah quoi ? On ne savait jamais, si le gardien était plutôt sympa, ça passerait peut-être, et il ne me dénoncerait pas ?

© Jawilsia sur Never Utopia


Dernière édition par Eléa A. Stiles le Mar 10 Nov - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Sam 29 Aoû - 12:35







Une enquête éclaircie




Sentant une présence arriver, Hermès se mit aussitôt sur ses gardes, prêt à agir en cas d'arrivée massive de monstres divers et variés. Quelle ne fut sa surprise de voir une femme, une mortelle plutôt jolie, se poster devant lui ! Elle semblait hésiter en le voyant, et lui était figé de stupeur. Que faisait-elle ici ? Les forêts sont dangereuses, de jour comme de nuit, quand on n'y est pas habitués...

Elle déclara en murmurant :

Bonsoir… Vous… Si vous avez froid, j’ai un peu de café dans un thermos.

Hermès se détendit sensiblement et adressa un sourire courtois et un peu charmeur à la jeune femme avant de se lever et de l'inviter à venir le rejoindre :

Rassurez-vous, je ne crains pas le froid. Vous, par contre, c'est moins dit... Venez près du feu, s'il peut accueillir une personne, pourquoi pas deux ?

Il lui tendit galamment la main et la conduisit jusqu'au foyer, l'aidant à s'asseoir, et fouilla dans son sac pour vérifier s'il avait pensé à prendre de la nourriture de mortels. Il faut dire que depuis qu'il avait testé, de manière totalement anonyme, un restaurant mortel, s'il ne pouvait se passer d'ambroisie et de nectar, il avait littéralement craqué en goûtant les plats qu'il avait commandés ; ces mortels étaient décidément pleins de surprises.

Il fut satisfait lorsqu'il put dénicher, au milieu de son foutoir, du pain et du jambon "d'en haut", comme disent les Français, celui qu'ils font sécher et qui est un pur bonheur pour les papilles. Il lui tendit le pain et le jambon en souriant :

Tenez, vous devez avoir faim... Qu'est-ce qui vous amène ici, dites-moi ? Il faut être courageux, voire téméraire, pour se promener ici en pleine nuit.

Ceci étant dit, il remit ses sens en alerte ; il ne faudrait pas que les monstres les prennent par surprise...

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Dim 30 Aoû - 12:59







Une enquête éclaircie




Je le fixais quelques instants, ne décelant aucun danger imminent ou de menace dans son attitude. Si ça se trouve, il était aussi surpris que moi. Nous voilà bien. L’homme fit finalement le second pas. Moi aussi je me détendis en le voyant sourire et en constatant que je ne me faisais pas pourchasser. J’approchais alors doucement, et plus près du feu, je pus enfin déceler avec plus de netteté ses traits. Son visage doux avait un je ne sais quoi d’avenant qui poussait presque à lui faire confiance, en tout cas, il ne pouvait pas laisser indifférent. Il inspirait forcément quelque chose.  

Ajoutons à cela sa manière adorable de me proposer de me réchauffer au coin du feu… J’aurais pu dire non, car sa blondeur me rappelait celle de mon père parti sans rien dire, m’abandonnant lâchement à ma mère… Je savais que j’aurais sans doute dû être plus méfiante, je ne savais pas ce qui se cachait derrière ce visage humain, pourtant, mon instinct me disait que je ne craignais rien et m’installais à ses côtés, guidée par celui-ci.

Tandis qu’il s’échinait à fourrager dans son sac, je sortis le fameux thermos et mon gobelet, ainsi que ma boîte avec mes légumes, et la lui tendit. Je me mis à rire bien malgré moi. Nous avions eut la même idée de partager notre repas. Cela dit, j’étais un peu gênée de devoir refuser son offre si généreuse :

-C’est-à-dire que…

Je ne savais pas par où commencer, à savoir si je devais annoncer la raison de mon voyage, somme toute personnelle, ou bien si je devais l’empêcher de tendre indéfiniment son pain au jambon. Dans tous les cas, j’allais devoir me montrer honnête et vraisemblablement manquer de courtoisie. Je le regardais alors l’air contrarié :

-En fait, non merci pour le jambon… Je ne mange pas de viande… Il m’arrive de manger des œufs, et parfois du poisson, mais généralement, j’évite… Cela me fait de la peine de manger ces pauvres bêtes.

Je lui tendis à mon tour mes légumes, qui ne devaient pas lui paraître super attrayant, même si la couleur des tomates cerises et des carottes crues rehaussait le tout, rendant un peu leur éclat aux ternes morceaux de concombres et aux fruits secs des autres compartiments de la boîte en plastique.

-Servez-vous…

Je souris à demi, et expliquais :

-Je suis venue pour… une mission spéciale... Et ce n’est pas tellement la bravoure qui me pousse à dormir à la belle étoile, mais plutôt l’envie de ne faire qu’un avec la nature, en plus de faciliter ma mission.  C’est vrai que dans un lieu mystique comme celui-ci… C’est un peu effrayant maintenant que vous le dîtes mais… Vous… êtes bien le gardien ? Non ? Payé pour veiller à ce que personne n’entre ou ne vienne saccager les lieux? Vous aussi il vous faut un sacré courage pour faire cela toutes les nuits…

Je suivais son regard qui semblait balayer les arbres à la ronde, et frissonnais un peu :

-Maintenant que vous le dîtes… la forêt… la nuit… cette forêt… malgré le joli scintillement des étoiles… c’est assez lugubre mais j’ai connu pire dans ma vie que les bruissements des feuillages et les cris de chouettes hulottes.

Je lui faisais certes la conversation, c’était banal, et assez badin dans l’esprit. Mais j’espérais détourner l’attention sur la raison de ma présence ici. Il m’en fallait quand même plus pour lui faire entièrement confiance et tout lui déballer. « Tout ce qui brille n’est pas d’or, tout ceux qui te sourient ne sont pas forcément tes amis… » Paradoxalement je venais de m'ouvrir un peu à lui, avec toutes ces micros-révélations.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Dim 30 Aoû - 17:39







Une enquête éclaircie




Hermès ne pouvait nullement se douter que la demoiselle était végétarienne, mais au vu de sa tête lorsqu'il sortit le jambon alors qu'elle lui tendait des légumes, il avait fait une petite boulette... Elle le lui fit comprendre avec douceur :

C’est-à-dire que… En fait, non merci pour le jambon… Je ne mange pas de viande… Il m’arrive de manger des œufs, et parfois du poisson, mais généralement, j’évite… Cela me fait de la peine de manger ces pauvres bêtes.

Oh, veuillez m'excuser, ce n'était pas dans mon intention, répondit Hermès en gardant son sourire et en gardant le jambon pour lui. Gardez vos légumes, je peux m'en passer pour une soirée.

Il n'avait nulle animosité dans sa voix, bien au contraire. La personne face à lui n'avait rien à se reprocher, si ce n'est de se promener dans un lieu où la magie traditionnelle et la mythologie grecque se mêlaient de manière quelque peu dangereuse pour les non initiés...

La jeune femme répondit à sa question, toujours avec douceur :

Je suis venue pour… une mission spéciale... Et ce n’est pas tellement la bravoure qui me pousse à dormir à la belle étoile, mais plutôt l’envie de ne faire qu’un avec la nature, en plus de faciliter ma mission.  C’est vrai que dans un lieu mystique comme celui-ci… C’est un peu effrayant maintenant que vous le dîtes mais… Vous… êtes bien le gardien ? Non ? Payé pour veiller à ce que personne n’entre ou ne vienne saccager les lieux? Vous aussi il vous faut un sacré courage pour faire cela toutes les nuits…

Elle frissonna et reprit :

Maintenant que vous le dîtes… la forêt… la nuit… cette forêt… malgré le joli scintillement des étoiles… c’est assez lugubre mais j’ai connu pire dans ma vie que les bruissements des feuillages et les cris de chouettes hulottes.

Hermès avala une gorgée de nectar avant de répondre en fixant le feu :

Moi, gardien de la forêt ? Certainement pas... C'est l'apanage de ma sœur aînée. Moi je suis là pour un pèlerinage, un recueillement et une enquête. Après... Les forêts de nuit ne me dérangent absolument pas.

Et il s'allongea sur le dos, les mains croisées derrière la tête, fixant les étoiles en souriant tristement ; l'une d'elle devait être l'âme de Marie...

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Lun 7 Sep - 21:01







Une enquête éclaircie




Je me sentis un peu mal, il avait été obligé de s’excuser par ma faute… Il semblait gentil, et je me doutais que le fait de me proposer de la viande n’était pas intentionnel. Le fait qu’il s’en excuse alors qu’il ne pouvait pas savoir, et alors qu’il n’avait pas besoin de s’excuser me fit tout bizarre… Etait-il aussi comme mon père avant qu’il ne nous abandonne ma mère et moi ? Etrangement, j’avais perdu l’appétit à cette sombre idée ? Je devais mâchonner pour la centième fois mon morceau de carotte cru, quand je réalisais que j’aurais dû lui dire qu’il n’avait absolument rien fait de grave, au contraire. C’était sans doute un peu trop tard… Et puis lui aussi semblait perdu dans ses pensées. Cela aurait-il servi à quelque chose que je l’interromps quand il se remit à parler ?

Une nouvelle fois, je tournais mon visage pour observer son faciès. La lueur des flammes soulignait ses traits d’ange, ce qui était un peu contraire à l’idée du feu, j’en conviens mais aussi la blondeur de ses cheveux. Tout pour me rappeler toujours plus papa. De quoi m’énerver, mais non, je restais calme, notamment pour l’homme en question :

-Votre sœur ? Gardienne de la forêt…

Je ne comprenais pas l’allusion, s’il avait fallu que j’en voie une.  De mes yeux d’humaine je songeais uniquement à une profession. Car même si j’avais percé quelques secrets plus divins, dirons-nous, ces derniers temps, j’essayais de ne pas déceler quelque chose de surnaturel à chaque étape de mon quotidien. Sinon peut-être tournerais-je folle.

-Un pèlerinage, un recueillement, et une enquête…, répétais-je comme en écho aux paroles du jeune homme, car elles avaient du sens pour moi.

Je méditais quelques instants sur ces mots, et souris à demi :

-Vous devez sans doute être bien plus courageux que moi… Mais moi aussi je dois enquêter, et pour ce faire je dois me lever aux aurores, alors je n’ai pas le choix que de quitter un peu ma propre sécurité…

Je détournais un instant le regard, en remarquant le sourire qu’il arborait. Quelque chose de douloureux avait du refaire surface, et j’avais peur que cela soit de ma faute. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire, je n’étais pas douée pour m’adresser aux gens, mais mon sens de la compassion venait de se réveiller sans que je ne sache pourquoi. Cependant ce n’était pas une raison pour mettre les pieds dans le plat, comme une gaffeuse. Du coup, j’essayais de faire prendre une autre tournure à la conversation, tout en tentant vainement de donner à cela des allures naturelles :

-Je ne sais pas si je me suis présentée… Je m’appelle Eléa… Je suis journaliste, enfin… reporter sans frontière, en vérité… Je peux savoir votre prénom ?

Souvent, les gens grinçaient des dents à l’évocation de mon métier, parce qu’ils s’imaginaient  avoir en face d’eux le type de personne que j’exècre le plus dans ma profession et que j’essayais de combattre en ce jour, les reporters de la pire espèce : ceux qui avaient toujours envie de se mettre une bonne polémique ou un bon scoop sous la dent pour défrayer la chronique, faire dans le sensationnel et écouler de l’encre, au nom du dieu argentifère. Au final je croquais dans ma carotte, un peu énervée, et l'avala trop vite.

Bon sang! Je manque d'air d'un coup!
Je n'arrivais plus à rien dire, et ne fis que gesticuler de manière ridicule avant de tapoter ma gorge pour faire prendre conscience à mon voisin que quelque chose n'allait pas. Je m'étouffais royalement.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Sam 12 Sep - 12:18







Une enquête éclaircie




Pendant qu'il mangeait tranquillement son sandwich, en alternant avec une gorgée de nectar et un carré d'ambroisie, Hermès sentit que la jeune femme qui partageait son foyer n'était pas tout à fait normale, pour une humaine. Intrigué, il laissa son esprit se mêler inconsciemment à celui de la jeune femme, et ce qu'il vit le conforta dans son impression : la jeune femme avait des prédispositions pour devenir Oracle d'Apollon... La vache !

Il sortit de son esprit et l'écouta d'une oreille attentive lui déclarer :

Vous devez sans doute être bien plus courageux que moi… Mais moi aussi je dois enquêter, et pour ce faire je dois me lever aux aurores, alors je n’ai pas le choix que de quitter un peu ma propre sécurité…

Hermès haussa les épaules en souriant :

Rassurez-vous, vous ne craignez rien avec moi. Si vous avez besoin de dormir, pas de souci, je veillerai.

Il essayait un instant d'oublier ce qui l'avait mené ici. Si Jade apprenait que son paternel avait cherché le pourquoi du comment concernant la disparition de sa mère... En fait, Hermès n'avait aucune idée de la réaction de sa fille, mais il en avait une vague idée ; elle serait furax, au minimum.

La jeune femme finit par se présenter :

Je ne sais pas si je me suis présentée… Je m’appelle Eléa… Je suis journaliste, enfin… reporter sans frontière, en vérité… Je peux savoir votre prénom ?

Hermès s'apprêtait à répondre lorsqu'il vit que la jeune femme avait avalé de travers et manquait de s'étouffer. Il claqua des doigts et fit sortir par magie le morceau de carotte qui s'était installé dans la gorge de la jeune femme.

Une fois assuré qu'elle était sauvée, le dieu poussa un soupir en fixant le morceau de carotte :

C'est dangereux, les carottes... Bon, vous aurez deviné que je ne suis pas totalement humain. Après, est-ce que vous êtes prête à entendre la vérité... c'est une autre histoire.

Il leva les yeux vers Eléa et reprit avec un léger sourire :

Vous sentez-vous capable d'entendre ma version ?

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Sam 26 Sep - 18:58







Une enquête éclaircie




Le problème de la carotte ne dura pas longtemps. Je repris mon souffle à grande goulée une fois que l’obstruction avait été déjouée, et gardais mes mains serrés sur la gorge, quelques instants. J’avais bien cru que j’allais y passer. Quand je repris enfin mes esprits, je le regardais avec surprise, sans l’être vraiment pour autant au final :

-La vérité ? Oh, je suis souvent à la recherche de la vérité, c’est aussi pourquoi je suis ici…ooops…

L’incident m’avait rendu un peu plus vulnérable et j’avais baissé ma garde. Je rougis un peu en m’en rendant compte, et je hochais de la tête, comme pour faire comprendre que j’acceptais de l’écouter. Cela aurait été la moindre des choses. Et sincèrement reconnaissante, je le fixais, souriante, et murmura :

-Merci beaucoup…

Oui, elle avait le don de s’aveugler elle-même par moments, mais là, un type qui vous sauvait en un claquement de doigt, honnêtement, je n’allais pas cracher sur une explication ni même remettre la véracité de ses paroles en doute :

-Oui…, je veux bien écouter ce que vous avez à dire… Et je promets de ne pas m’endormir pendant le récit.

Je lui fis un petit clin d’œil complice et cessais définitivement de manger, pour me concentrer sur son récit :

-Et pas besoin de veiller sur moi, ne vous inquiétez pas, qui que vous soyez… Je vous écoute…

Curieuse, je retins presque mon souffle avant qu’il commence. Peut-être que j’aurais dû le craindre en réalité, mais non, mon petit doigt continuait à me dire que je pouvais lui faire confiance. Devrais-je écouter mon instinct ? Et si je me trompais ? En même temps, ce n’était pas parce qu’il avait des pouvoirs surnaturels qu’il était spécialement dangereux pour moi, non ?

Je me mordis la lèvre, comme si cela pourrait m’empêcher de me poser une multitude d’autres questions, mais cela ne fonctionnait pas. Je repensais donc à ce qu’il avait dit à propos de sa sœur… Me dîtes pas que je suis en présence d’un dieu, pas encore ?Non pas que la situation me déplaisait. Mais j’étais en train de me demander au final si je n’allais pas en croiser à tous les coins de rue maintenant que j’étais au courant pour la brume et tout le reste. Merci petit frère !

Mon cerveau tournait à plein régime, et cela devait se voir à mon air anxieux, et à mes yeux qui n’arrêtait pas de bouger en tout sens alors que j’affichais une moue dépitée en venant de comprendre quelque chose. Il ne m’avait pas parlé d’Artémis quand même ?! Cette grande et redoutable déesse ? Si c’était le cas, il faudrait que je la rencontre, cette déesse, je l’admirais en secret depuis que j’ai suivi mon premier cours de mythologie grecque.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Dim 27 Sep - 13:34







Une enquête éclaircie




Hermès sourit lorsqu'elle le remercia pour l'avoir libérée du morceau de carotte, et écrasa ce dernier avant de le jeter dans le feu pendant que la jeune femme lui assurait :

Oui…, je veux bien écouter ce que vous avez à dire… Et je promets de ne pas m’endormir pendant le récit.

Elle n'allait pas être déçue, loin de là. Toujours souriant, mais tournant la tête pour fixer son regard sur les flammes du foyer qui dansaient, il commença son discours :

Je vais essayer de faire simple. Je suis né voilà des millénaires, quelque part en Grèce. Mon père, Zeus, m'a conçu avec une femme qui n'était pas son épouse officielle, Maïa. Tout petit j'ai développé des dons qui ont fait de moi le dieu des Voleurs, des Voyageurs, des Marchands, Messager des Dieux et j'en passe. Toute ma vie j'ai été par monts et par vaux, j'ai séduit nombre de mortelles, eu une nombreuse descendance - ce qui est encore vrai maintenant. Et puis j'ai réduit mes séductions, pour ne finir par en avoir que très occasionnellement. J'ai été heureux avec toutes les femmes que j'ai pu courtiser, mais la loi m'empêchant d'élever mes enfants, j'ai dû assez vite partir de chacun des foyers, et ça m'a freiné considérablement. Jusqu'à Marie, l'une des dernières. La mère d'une de mes filles. Elle est morte dans cette forêt, c'est pour ça que je suis là. Pour savoir si c'était vraiment un accident, ou si c'était autre chose...

Il passa la main devant le feu, et le portrait de Marie Taylor s'afficha dans les flammes :

Marie Taylor:
 

Il fixa l'image quelques secondes qui lui parurent être une éternité avant de l'effacer en soupirant :

Elle ne méritait pas de mourir si jeune... Et vous, qu'est-ce qui vous amène ici ? Réellement ?

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Dim 27 Sep - 15:46







Une enquête éclaircie




Heureusement que je n’avais plus quoi que ce soit dans la bouche parce que je crois bien que sinon je me serais étouffée encore une fois en l’écoutant. Je toussais légèrement puis fis de gros yeux en fixant son profil. Elle était en train de parler à Hermès ?! Genre Hermès ! Le Hermès des dieux de l’Olympe ?!

J'avais du mal à en croire mes yeux, mais le pire était que je le croyais quand même au vu de ce que j'ai pu vivre ces derniers temps. Et il se confiait à moi? Une simple mortelle. Ce n’était plus un privilège, mais un honneur en fin de compte… Du moins, était-ce comme cela que j'aurais du voir les choses ? Ce n’était pas dans mon genre, pour moi, dans le dieu, il y avait l’homme, qui s’était attaché à des gens, et qui avait l’air de souffrir aujourd’hui. Et j'éprouvais de la peine pour lui. C'était dur de perdre quelqu'un qu'on appréciait. Du moins, je n'avais perdu mon père, mais il était toujours en vie, mais je savais quelle douleur ça faisait... Alors perdre quelqu'un pour de bon... Définitivement... Je crois que je ne l'aurais pas supporté.

Avec hésitation, et la main tremblante elle se leva et posa sa main sur son épaule, en signe de compassion. Ce geste était très furtif, elle n’était plus habituée aux contacts humains, mis à part avec ses parents, depuis belle lurette. En fait depuis le départ de son père de la maison familiale.

Je fermais les yeux, à l’évocation d’une fille, de Marie… Car sans aucun doute, il s’agissait de la même personne sur laquelle j’enquêtais. Je m’éloignais lentement, puis rouvrait les yeux. Le visage s’inscrivant dans les flammes me le confirmait, et je soufflais :

-En effet, Marie Taylor ne méritait pas de mourir si jeune… Elle était une journaliste extraordinaire…

Je ne savais plus où me mettre, et me tortillais les doigts, honteuse :

-Pourquoi me croiriez vous puisque je vous ai déjà menti une fois et qu’apparemment vous le savez que j’ai menti ?

Je me sentais d’un coup comme une petite fille prise en flagrant délit de voler des bonbons dans un supermarché. Je n’osais même plus m’installer à côté de lui.

-En fait… Marie, j’enquête justement sur sa mort…car je voudrais faire un reportage sur elle et lui rendre hommage. J’en ai marre qu’on salisse sa mémoire avec des rumeurs, je veux pouvoir les faire taire une fois pour toute. Elle était intègre, je l’admirais… Je voulais rencontrer… sa fille, pour lui poser des questions sur sa mère, afin de monter mon reportage comme il se doit, pour faire un portrait authentique et fidèle de cette journaliste de talent que j’admirais tant… Même si elle ne me connaît pas encore, je voudrais faire cela pour elle... Mais je n'en ai pas eu l'occasion pour le moment. Pardonnez-moi de vous avoir menti…
 


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Sam 3 Oct - 17:09

Une enquête éclaircie

Perdu dans ses pensées, le dieu des Voleurs sembla oublier quelques instants ce qui l'entourait, même s'il entendait la phrase que prononçait la jeune femme :

En effet, Marie Taylor ne méritait pas de mourir si jeune… Elle était une journaliste extraordinaire…

C'est là qu'il se rendit compte qu'elle avait posé sa main sur son épaule, et il lui adressa un sourire triste. C'est alors qu'elle lui avoua :

Pourquoi me croiriez vous puisque je vous ai déjà menti une fois et qu’apparemment vous le savez que j’ai menti ?

Hermès haussa un sourcil, l'invitant à continuer. Elle semblait être une petite fille prise la main dans le sac, elle avait caché quelque chose... L'explication arriva :

En fait… Marie, j’enquête justement sur sa mort…car je voudrais faire un reportage sur elle et lui rendre hommage. J’en ai marre qu’on salisse sa mémoire avec des rumeurs, je veux pouvoir les faire taire une fois pour toute. Elle était intègre, je l’admirais… Je voulais rencontrer… sa fille, pour lui poser des questions sur sa mère, afin de monter mon reportage comme il se doit, pour faire un portrait authentique et fidèle de cette journaliste de talent que j’admirais tant… Même si elle ne me connaît pas encore, je voudrais faire cela pour elle... Mais je n'en ai pas eu l'occasion pour le moment. Pardonnez-moi de vous avoir menti…

Le dieu fut touché par cette déclaration ; des gens salissaient la mémoire de sa compagne, et cette jeune femme tentait de la réhabiliter. Hermès posa sa main sur celle de la jeune femme et, souriant toujours, mais cette fois-ci avec une pointe de remerciement dans le regard, lui répondit :

Merci d'avoir été honnête. Mais sa fille est dans un endroit où vous-même, en tant qu'humaine mortelle, vous ne pouvez entrer sans une invitation préalable. Aussi je la préviendrai dès que je pourrais, et je vous indiquerai la route à suivre. D'ici là, restez prudente, ses ennemis peuvent être les vôtres.

Il se releva et lança un regard au ciel dégagé avant de reprendre :

Sur ce, je propose que vous dormiez un peu, à moins que vous ne vouliez voir ce qu'elle a subi. Vous qui voyez.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Dim 11 Oct - 16:37







Une enquête éclaircie




C’était étrange comme contact. Je n’avais pas l’habitude qu’on soit aussi tactile avec moi, ni de laisser quelqu’un l’être de cette manière. Mais la situation était loin d’être dérangeante pour moi. Pas comme je l’aurais pensé. Je n’en rougis même pas, même s'il était beau garçon, ce qui pouvait paraître illogique et inexplicable. Mais non. Ce dieu m’apaisait et me poussait à lui faire confiance. Elle j'avais vraiment cette sensation de me retrouver avec mon père, la douceur d’Hermès en l’instant étant similaire à la sienne. C’était pour cela que je n’en étais pas troublée. C’était comme si cela était naturel et dans l’ordre des choses. Et pendant quelques instants, je me sentis un peu moins seule au monde, malgré les amis que je m'étais fait par le passé et dernièrement. C’était comme si on me rendait une part de moi-même, une part de mon enfance, et un peu de mon papa. Même si au fond de moi je savais bien qu’il ne l’était pas.

Je laissais donc sa main là, sans chercher à la repousser.

-Je crois que je vous devais bien cela. Vous semblez tant tenir à elle… Et je n’aime pas avoir à mentir en règle générale, même si je suis parfois obligée de le faire. Pour me protéger et protéger les gens… auxquels je tiens… Cela doit être dur pour votre fille… de ne plus avoir sa mère auprès d’elle…

Et je ne la comprenais que trop bien, même si la mienne n’était pas morte. Du moins je l’espérais. Je le regardais avec curiosité, me demandant de quel endroit il voulait bien parler. Mais il m’avait déjà fait assez de révélations comme ça, et le fait qu’il cherche à m’aider était déjà beaucoup, alors je ne voulais pas abuser.

-Merci beaucoup… Je ferais en sorte de faire attention, promis…


Je baillais légèrement :

-Oui, la route a été longue depuis Paris. Mon envie d’enquêter et si forte que je pourrais ne pas en dormir de la nuit, pour pouvoir boucler mes conclusions rapidement. Mais la précipitation n’est pas amie de précision. Alors je préfère être plus efficace une fois reposée. Quitte à perdre un peu de temps aujourd’hui pour mieux en gagner demain… Fatiguée comme je suis, je n’arriverais à rien… J’accepte de dormir puisque je vous sais avec moi… Voudriez-vous m’accompagner demain ? Deux paires d’yeux ce n’est jamais de trop. Vous pourriez voir des choses que je rate et inversement.

Je retirais alors lentement ma main de la sienne et dépliais mon duvet, dans lequel je finis par m’engouffrer en mode rouleau de printemps :

-Et si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à vous servir
, dis-je en me frottant les yeux comme une enfant et en désignant mon sac et mon thermos.

Je sentais déjà mes paupières s’alourdir bien malgré moi.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Jeu 15 Oct - 18:13







Une enquête éclaircie




La jeune femme répondit :

Je crois que je vous devais bien cela. Vous semblez tant tenir à elle… Et je n’aime pas avoir à mentir en règle générale, même si je suis parfois obligée de le faire. Pour me protéger et protéger les gens… auxquels je tiens… Cela doit être dur pour votre fille… de ne plus avoir sa mère auprès d’elle…

Hermès ne répondit pas ; en apparence, Jade montrait qu'elle le vivait bien, mais il la soupçonnait de se mettre volontairement en danger pour tester ses limites ou pour oublier qu'elle n'avait rien pu faire pour empêcher ça...

Il la vit bâiller avant de reprendre :

Oui, la route a été longue depuis Paris. Mon envie d’enquêter et si forte que je pourrais ne pas en dormir de la nuit, pour pouvoir boucler mes conclusions rapidement. Mais la précipitation n’est pas amie de précision. Alors je préfère être plus efficace une fois reposée. Quitte à perdre un peu de temps aujourd'hui pour mieux en gagner demain… Fatiguée comme je suis, je n’arriverais à rien… J’accepte de dormir puisque je vous sais avec moi… Voudriez-vous m’accompagner demain ? Deux paires d’yeux ce n’est jamais de trop. Vous pourriez voir des choses que je rate et inversement. Et si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à vous servir.

Merci, ça ira. Reposez-vous, nous commencerons demain matin, pas trop tôt ni trop tard non plus, répondit Hermès en souriant.

Il la vit s'endormir et, soupirant, se leva pour s'écarter un peu du foyer et lever les yeux au ciel :

Père, si tu m'écoutes, j'ai une demande à te faire. Je t'en fais pas des masses, on est d'accord, mais c'est important pour moi... Si tu peux faire en sorte qu'on trouve des réponses rapidement, ce serait génial. Merci d'avance.

***

Après une bonne nuit passée à méditer et à somnoler rapidement, Hermès fut le premier debout à l'aube. Il avait encore l'habitude d'être appelé par n'importe qui à n'importe quelle heure de la journée, aussi s'étira-t-il aussi frais et dispo qu'un gardon. Il jeta un œil à la jeune femme qui dormait toujours, et décida d'attendre que le soleil soit bien levé pour la réveiller. Ils avaient du pain sur la planche, et si Zeus avait entendu la prière de son fils, alors ça irait beaucoup plus vite...

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Jeu 29 Oct - 21:17







Une enquête éclaircie




Je ne me fis pas prier. Déjà sa voix me berçait, apaisante à souhait. Quand il fit sa prière, j’avais déjà été kidnappée par Morphée.

************
************
************
Je dormais bien, vraiment trop bien, malgré le fait que le confort n’était pas au rendez-vous. C’était sans doute grâce à cette rencontre et à la présence bienfaitrice du dieu. Dés les premières lueurs, elle commença à remuer, mais ce n’est que vers 8heures ou 9 heures qu’elle réussi à émerger. Un peu grognon, elle s’étira et passa les doigts dans sa chevelure emmêlée pour la relever en chignon.

Durant l’espace de quelques secondes, je me demandais si je n’avais pas rêvé la rencontre, mais quand je vis l’homme à mes côtés, je compris que tout cela était bien réel. Je finis par me dresser tant bien que mal sur mes jambes et par enrouler mon packetage :

-‘jour… Les dieux ça dort ou pas ?


Je me mis à bailler à plusieurs reprises et ouvris enfin les yeux comme il fallait, habituée aux rayons du soleil.

-On devrait s’y mettre dés maintenant non ?

Je remis mon sac à dos sur mes épaules et commençais déjà à marcher vers la scène présumée du crime. A l’approche de l’endroit exact, je ralentis, et détaillais l’endroit d’un simple regard, balayant la vue d’ensemble pour le moment. Je me concentrerais sur les détails après. Je sortis une loupe, un carnet et un crayon et surtout, mon polaroid.

-Voyons voir… C’est…

J’ouvris grand la bouche en voyant l’indice que j’avais sous les yeux. Pas étonnant que les médias aient éludés l’affaire. C’était quoi ces immenses traces au sol ? Je m’accroupis et toucha lentement la terre et l’herbe couchée :

-Je crois que quelqu’un est passé par là pour enquêter après les policiers… Et je dirais que ce quelqu’un a du repasser il n’y a pas si longtemps… Qu’est-ce que vous en pensez ? L’herbe a repoussé par endroits et pas à d’autres… Et c’est quoi ces grosses traces de pas ? Des géants ?

J’avais prononcé la dernière phrase en riant, pensant faire une touche d’humour. Avant de me retourner, paniquée, pour interroger mon accompagnateur du regard, me gardant bien de prendre des photographies pour le moment.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Jeu 29 Oct - 22:50







Une enquête éclaircie




Ce fut sur les coups de huit, neuf heures du matin que la jeune femme finit par émerger des bras de Morphée, demandant d'une voix pâteuse :

‘jour… Les dieux ça dort ou pas ?

Bien sûr. Ce n'est pas parce que nous sommes immortels que nous ne ressentons pas les besoins des mortels, répondit Hermès avec un sourire.

Le dieu fit craquer ses articulations, pendant que sa compagne finissait de sortir du sommeil et roulait son paquetage avant de reprendre :

On devrait s’y mettre dés maintenant non ?

Hermès hocha la tête et l'invita à passer devant, avant de la suivre jusqu'au lieu de l'accident. Accident... Hermès n'y croyait que très moyennement, connaissant l'animosité des parents de Marie envers lui et sa descendance, mais de là à ce qu'ils aient envoyé des monstres, quand même pas...

Ils finirent par arriver sur les lieux, et Hermès soupira pour ne pas laisser le souvenir le submerger à nouveau. Les traces immenses dans le sol trahissaient la présence d'un géant à ce moment-là, et la jeune femme ne tarda pas à le relever :

Je crois que quelqu’un est passé par là pour enquêter après les policiers… Et je dirais que ce quelqu’un a du repasser il n’y a pas si longtemps… Qu’est-ce que vous en pensez ? L’herbe a repoussé par endroits et pas à d’autres… Et c’est quoi ces grosses traces de pas ? Des géants ?

En fait, c'était plutôt "un" géant... Minotaure, plus précisément. Et comment ça, "quelqu'un est passé par là pour enquêter après les policiers" ?

Hermès s'agenouilla à côté des empreintes humaines qui, à présent, lui sautaient aux yeux. Des empreintes qui n'étaient pas là au moment de l'accident, et qui prenaient une direction différente de celles des policiers. Intrigué, le dieu décida de remonter cette piste, en espérant du fond du cœur que la famille de Marie n'était pas mêlée, de près ou de loin, à cette affaire.

Après quelques minutes de marche, Hermès finit par arriver devant une maison abandonnée aux ronces et aux lierres, et son cœur se serra. Il marmonna :

C'est ici qu'on a vécu... qu'elles ont vécu après mon départ.

Puis il fixa la maison en silence, refoulant les larmes qui montaient jusqu'à ses yeux. Une page se tournerait peut-être d'ici la fin de la journée.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Mar 10 Nov - 10:02







Une enquête éclaircie




Dans un coin de ma tête j’avais conservé l’information sur les besoins des dieux, tandis que d’autres choses me taraudaient. Pourquoi est-ce que des gens auraient eu besoin de souiller ces traces, et qui ? Et depuis quand ? Je n’étais pas non plus une experte en pistage mais ça… C’était assez frais et ne devait pas remonter à à peine plus de deux semaines. Hum… Comme par hasard depuis qu’elle avait projeté de fouiner sur la vie de la mère de Jade… Fallait-il croire à une coïncidence ?

Ma pensée fut détournée par ma surprise. Estomaquée, j’avais dévisagé Hermès en entendant parler de l’une des créatures les plus connues de la mythologie grecque. Minotaure, comme dans minos et…

-Astérios ? Qu’aurait-il à voir là-dedans ?


Je ne pris pas le temps de réfléchir plus longuement et me contentais de fixer l’air que prenait le dieu. Je pris d’abord quelques photos, comme preuves matérielles et pour conserver les indices. Les empreintes pourraient disparaître, on ne sait jamais. Je le suivis, empreinte moi aussi d’une certaine curiosité quand je lui emboitais le pas, visualisant également les marques au sol qui débouchèrent en un lieu assez coquet mais visiblement inhabitée depuis plus longtemps.

Je le fixais maintenant, comprenant à moitié la douleur qui l’éteignait. Ce n’était pas un amour que j’avais perdu, mais quand je repensais à la maison de mon enfance j’étais assez soulagée qu’elle ait brûlée. Je n’aurais pas aimé me rappeler des beaux souvenirs avec mon père qui nous avait lâchement abandonné. Regarder cette maison aurait été atroce à cause des réminiscences qu’elle aurait suscitées.

Je posais maladroitement une main dans son dos, que je caressais tendrement comme celui d’un enfant dont on aimerait faire taire le chagrin ou soulager de peine. Je la retirais bien vite en l’entendant parler.

Je restais quelques instants sans voix. J’avais pensé à tort qu’il y avait vécu, il s’agissait simplement de la demeure de Marie et Jade, quand le dieu les avait laissées :

-Comment ça ? Vous les avez… abandonnées… Vous avez laissé votre femme et votre enfant seules ?

Une colère sourde commençait à s’emparer de moi :

-Est-ce que tous les dieux agissent de la sorte ? Avec tout autant d'irresponsabilité?

Bien malgré moi, le ton était monté.

-Est-ce bien là ce que tous les pères font ? A quoi cela sert-il d’être différents des mortels alors ?! On ne fais pas des bébés pour les abandonner comme on abandonne des chiens! Et d'abord on n'abandonne pas un chien! C'est un crime!


Bien-sûr, il ne pouvait pas comprendre ce qui se passait dans ma tête et peut-être que ma colère paraissait inappropriée à ses yeux car il n’en connaissait pas l’objet. Il devait se demander qui j’étais pour le juger ainsi. Sauf que toute compassion avait disparu de mon organisme à cause de la révolte qui m’habitait. Pourquoi mes ressentiments envers mon paternel décidaient de se manifester maintenant, au moment le plus inopportun et en pleine enquête ?

-Et après on s’étonne que des déesses comme Artémis ne veuillent pas accepter les hommes…

Je commençais à tourner les talons, déstabilisée et déçue, et surtout parce que je ne voulais pas qu’il remarque que mes yeux brillaient aussi. Et parce que j’avais honte de m’être montrée si dure sans même connaître la vérité.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Ven 13 Nov - 13:51






Une enquête éclaircie
feat Eléa





Hermès savait que ce qu'il venait de dire choquerait la jeune femme ; aussi ne broncha-t-il pas lorsqu'elle lança :

Comment ça ? Vous les avez… abandonnées… Vous avez laissé votre femme et votre enfant seules ?

Oui, voulut-il crier. Il les avait abandonnées, mais pas par envie, bien au contraire ! Elle continua de l'accabler :

Est-ce que tous les dieux agissent de la sorte ? Avec tout autant d'irresponsabilité? Est-ce bien là ce que tous les pères font ? A quoi cela sert-il d’être différents des mortels alors ?! On ne fais pas des bébés pour les abandonner comme on abandonne des chiens! Et d'abord on n'abandonne pas un chien! C'est un crime! Et après on s’étonne que des déesses comme Artémis ne veuillent pas accepter les hommes…

Puis elle tourna les talons, montrant ainsi son dos à Hermès, qui ferma les yeux pour ne pas laisser les larmes de la culpabilité et de la tristesse couler à flots. Serrant les poings, il souffla :

Vous, les mortels, vous ne comprendrez jamais ce que nous, dieux, sommes obligés de vivre. Une loi nous interdit d'avoir le moindre contact avec nos enfants, et cela nous oblige à abandonner femmes et enfants, ou maris et enfants lorsqu'il s'agit de déesses. Mais un jour, peut-être, cette loi sera modifiée pour nous permettre de rattraper le temps perdu. Après, ne me remets pas la faute sur le comportement des mortels, il y a longtemps que nous n'avons plus autant de prise sur eux qu'autrefois.

Puis, sans prévenir, il envoya son poing dans le mur de la maison face à lui, se blessant légèrement au passage et laissant son empreinte avant de se décider à entrer.

La maison était constituée d'un rez-de-chaussée et d'un étage, où se trouvaient les chambres. A peine entré, Hermès reconnut clairement la cuisine et le salon, malgré huit années, bientôt neuf, d'abandon illustrées par la poussière. Il se dirigea mécaniquement vers le meuble situé à côté de la porte d'entrée, et se mit à le fouiller. Tous les papiers ayant attrait à sa vie de famille avec Marie et Jade étaient encore présents, y compris l'acte de naissance de sa fille, un papier jauni par le temps mais dont l'écriture était encore lisible. Il marmonna :

Jade Morgane Taylor...

Puis il tomba à genoux et se mit à pleurer, pour la première fois depuis qu'il existait.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Sam 14 Nov - 15:30







Une enquête éclaircie




Je peinais à respirer et à reprendre le contrôle de moi-même. Je ne m’attendais pas à une telle réponse de la part d’Hermès, et je fus légèrement choquée et déstabilisée. Je n’arrivais pas à percevoir la réalité de la même façon que lui.

-Me direz-vous que vous ne connaissiez pas les conséquences avant de faire un enfant à une mortelle ? Vous saviez ce qu’il en coûterait. Mais il faut croire aussi que c’est dans les gênes des dieux de courir les jupons de ces dames et de penser après, non ?

C’était assez culotté de ma part, et je m’en voulais déjà de mes paroles, mais au lieu d’arrêter je continuais, comme si c’était plus fort que moi. Il fallait que ça sorte :

-Et qui est le crétin à avoir mis une telle loi en place ? Zeus ? Elle sert à quoi cette loi au juste? Vous ne pouviez pas juste protester ou la faire changer cette loi, puisque vous en souffrez tant ?! Et puis, pourquoi ne pas passer au dessus de cette loi ? De temps à autres ? Qu’est-ce que vous risquez si vous vous faîtes prendre ? Etre déchu de l’Olympe ? Oh, comment ? Cela serait trop dur de devoir vivre comme un mortel n’est-ce pas ?

Une nouvelle fois, je regrettais amèrement mes mots, mais il y avait plus de la curiosité que du jugement dans mes paroles, puisque je n’arrivais pas à comprendre en réalité. Pourquoi il avait fallu autant de temps pour penser qu’une telle injustice soit possiblement réparable ? Pour penser qu’il fallait changer les choses et que cela serait un jour probable qu’elles changent ?

Sauf que quand je me retournais en entendant le dieu prononcer le nom de sa fille, je constatais ses larmes, ce qui me fendit le cœur. Si cela avait été mon propre père, peut-être n’aurais je pas eu de mal à rester froide face à ce spectacle, car je lui en voulais, mais lui… Il avait l’air de si sincèrement aimer sa fille, et avoir aimé sa … « maîtresse » que je ne pus que fondre sur lui à mon tour, et l’étreignais sans rien y comprendre moi-même. C’était si soudain et spontané… Et je me mis à pleurer à mon tour. Je savais bien qu’il n’était pas responsable des comportements mortels :

-Je… pardon… je…, fis-je entre deux sanglots.

J’étais accroupie là, le tenant contre moi, de profil, lui caressant doucement les cheveux comme pour l’apaiser, comme une mère envers un fils qui venait de subir sa première rupture. Je chuchotais alors, incapable de faire autre chose, le berçant presque dans mes bras :

-Je… je sais que vous n’y êtes pour rien, pour mon père… je me suis montrée méchante et égoïste… En fait, dans certains de vos comportements, vous me le rappelez…, confiais-je entre deux respirations entrecoupées. J’ai du transférer ses fautes sur vous… Mon attitude est inqualifiable…

Mais nous ne pouvions pas nous appesantir ainsi toute la journée, déjà parce que nous avions une enquête à mener, ensuite parce que cela n’apporterait rien de bon.

-Pleurez tant que vous en aurez besoin, je ne dirais rien à personne… Mais une fois que ce sera fait, il faudra retroussez nos manches, nous avons du pain sur la planche.

Déterminée, j’affirmais :

-Et ensuite, quand on aura fait toute cette lumière sur cette histoire, on pourra laver l’honneur de Marie, vous m’entendez ?

Puis me rendant compte enfin de comment je le tenais, je sursautais et reculais de deux trois pas, un peu gênée, avant de commencer à regarder un peu partout pour déterminer s’il manquait quelque chose ou si je pourrais trouver un indice dans chaque pièce que je comptais bien passer au peigne fin. Cela me donnait une excuse pour ne pas avoir à justifier mon geste, et servait à camoufler ma gêne, et mes rougeurs qui lui étaient imputables.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Dim 15 Nov - 16:11






Une enquête éclaircie
feat Eléa





Hermès pleura longtemps. Sa carapace, qu'il avait été obligé de se forger à chacune de ses relations avec des mortelles, s'était brisée en revivant les bons moments passés avec Marie et leur fille et ce qu'il avait vécu lorsqu'il avait senti que quelque chose n'allait pas. Et si, jusqu'à maintenant, il avait réussi à mettre ses relations en sécurité après avoir dû les quitter, en voyant l'attaque qui avait pris la vie de Marie et aurait pu prendre celle de Jade il s'était senti coupable. Alors que, justement, il avait pris soin de mettre les Taylor en sécurité dans la forêt de Brocéliande, son système de sécurité avait une faille. Mais laquelle ?

Il entendit vaguement la jeune femme tenter de le consoler, puis elle s'écarta un peu brusquement. Hermès sécha ses larmes puis, se redressant et gardant les poings serrés, déclara :

Il faut savoir si Marie a pu avoir un contact téléphonique avec l'extérieur. Les monstres sont sensibles aux ondes, il n'est donc pas impossible qu'elles aient été repérées grâce à ça. Je te laisse cette pièce, je vais aller voir à l'étage.

Puis, sans accorder un regard à la jeune femme, il s'empressa de monter les escaliers qui menaient aux chambres des Taylor. Et il commença par la chambre de Jade, restée telle quelle au moment de l'accident : une chambre de pré-adolescente, toute bleue, avec une coiffeuse face à la fenêtre et quelques posters par-ci, par-là. Rien de bien particulier, en somme.

Avec un sourire crispé, le dieu se rendit dans la chambre de Marie, elle aussi restée en l'état. D'une couleur beige teintée de gris poussière, elle était particulièrement bien rangée. Le sac contenant l'ordinateur de la jeune femme se trouvait sous le bureau, légèrement entrouvert, montrant le PC qui attendait d'être rechargé. Hermès le sortit et le mit à charger avant de l'allumer, puis tapa le code qu'avait mis Marie avant de pâlir. Son logiciel de discussion de l'époque - pas Skype mais MSN, si les souvenirs du dieu étaient exacts - était ouvert, et avant l'attaque elle discutait avec :

Sa mère... Mais pourquoi ? Alors qu'elles ne se parlaient plus quand je suis arrivé dans la vie de Marie...

Il essaya de voir le contenu de la discussion, mais celle-ci ne montra rien de particulier. Pensif, Hermès ferma le PC et le laissa charger avant de redescendre, demandant, une fois dans l'entrée :

Tu as trouvé quelque chose ici ?

Au fond, il en doutait, mais bon, il valait mieux demander...

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Mar 22 Déc - 11:29







Une enquête éclaircie




Le dieu semblait avoir été trop bouleversé pour avoir entendu le trois quarts des paroles franches que je lui avais lancé. Quelque part ce n’était pas plus mal, d’un autre côté… Certaines questions resteraient sans réponses. Si un jour je tombais sur Zeus je crois que malgré ma peur de me faire griller comme une saucisse j’aborderais le sujet avec lui.

Le blondinet semblait encore sous le choc mais je vis à sa posture et compris au ton de sa voix qu’il cherchait à se ressaisir. Cela avait au moins le mérite de ne pas laisser s’installer un silence pesant pendant des lustres.

- D’accord…

Je conservai l’information sur les ondes précieusement dans un recoin de ma tête et notait dans mon calepin d’appeler les réseaux téléphoniques concernés pour vérifier cette hypothèse. Je demanderais le numéro à Hermès après notre investigation et me contenterais déjà d’essayer un quelconque combiné téléphonique.

- Oui, je vais chercher ce qu’il faut…

Je me baladais dans la pièce principale, à la recherche d’un objet, ou de quoi que ce soit de louche, ou même d’anodin, qui pourrait me renseigner. L’atmosphère était lourdement chargée et  j’avais comme l’impression que cette maison avait son énergie propre. Je savais que ce n’était pas le cas mais je ne pouvais pas me départir de cette sensation.

J’évitais de toucher le moindre objet à moins d’y être réellement forcé mais mis à part quelques petites vibrations, par-ci, par-là, qui attiraient mon inconscient sans que je le sache, je dus reconnaître que j’étais frustrée. Rien.

Bredouille, je me retournais en entendant le dieu me questionner, faisant une moue déçue :

- Rien de rien… C’est comme si le temps s’était arrêté, comme si la vie avait quitté cette maison quand … Enfin tu sais… Quand c’est arrivé… Rien ne me renseigne sur ce qui aurait pu causer la mort de Mary… Je suis navrée… Je ne suis peut-être pas une si bonne enquêtrice que je le pensais… Ou alors il y a des choses que je suis incapable de voir… Comme me l’a appris un ami… Vous appelez cela la brume je crois… Peut-être que certaines choses sont invisibles à mes yeux… , fis-je en me fiant aux explications de Ian.

Déçue, je m’asseyais à même le sol, de peur de détruire une quelconque preuve :

-Cela mériterait un bon coup de balai ici… Et toi ? Tu as trouvé quelque chose ? Tu me donneras le numéro de la ligne téléphonique pour que je puisse appeler les services concernés ?

Je mis mes mains à mes tempes. J’avais très mal au crâne, et je savais plus ou moins que cela annonçait un léger temps où ma vue se troublerait, à cause de la cécité à venir, comme m’en avaient parlés mes médecins. Je ne savais pas que c’était lié à des visions que je pourrais potentiellement avoir. Celle-ci me prit pourtant de plein fouet. Je poussais un petit cri de surprise, puis me tins plus fortement la tête. Alors que les images me venaient, j’avais cette impression que j’allais littéralement exploser. Je prenais sur moi de ne pas crier, mais tout mon corps fut parcouru de tremblement, et mes yeux se révulsèrent. N’importe quel humain assistant à la scène aurait pu croire à une crise de convulsions, or ce n’était pas le cas. Cela ne dura pas longtemps, et bientôt je retrouvais mes moyens, mais en tremblait encore, choquée. C’était la deuxième fois de mon existence que cela se produisait. C’était assez violent, et je ne m’expliquais pas ce phénomène.


© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Sam 26 Déc - 22:46







Une enquête éclaircie




Une fois qu'Hermès lui eût posé la question, la jeune journaliste répondit en secouant la tête :

Rien de rien… C’est comme si le temps s’était arrêté, comme si la vie avait quitté cette maison quand … Enfin tu sais… Quand c’est arrivé… Rien ne me renseigne sur ce qui aurait pu causer la mort de Mary… Je suis navrée… Je ne suis peut-être pas une si bonne enquêtrice que je le pensais… Ou alors il y a des choses que je suis incapable de voir… Comme me l’a appris un ami… Vous appelez cela la brume je crois… Peut-être que certaines choses sont invisibles à mes yeux…

Oh, Hermès avait bien une réponse, mais il attendit qu'elle s'installe sur le sol et qu'elle reprenne :

Cela mériterait un bon coup de balai ici… Et toi ? Tu as trouvé quelque chose ? Tu me donneras le numéro de la ligne téléphonique pour que je puisse appeler les services concernés ?

Puis, sans prévenir, elle fut prise d'un violent mal de crâne, très bref, mais qui intrigua le dieu qui s'infiltra dans son esprit. Quelle ne fut sa surprise lorsqu'il comprit qu'elle était apte à devenir Oracle... Hop hop hop, mon bonhomme, on se calme ! Il verrait avec Apollon, après tout, l'Oracle et tout le bazar, c'était son rayon...

Il alla remplir un verre d'eau au robinet de la cuisine avant de revenir près d'elle, s'acroupissant avant de lui donner le verre :

Tiens, bois ça, ça te remettra les idées en place. Rassure-moi, ça te prend pas souvent, ce genre de crise ? Et, pour te répondre, j'ai trouvé qu'elle était en discussion avec sa mère, alors que, quand je suis entré dans sa vie, elles se sont brouillées... Alors j'irais pas jusqu'à dire que les Taylor ont envoyé les monstres, mais ça ne m'étonnerait pas qu'ils aient voulu tenter quelque chose...

Puis il avisa le carnet et esquissa un sourire :

Je crois que, pour le téléphone, c'est inutile. Par contre, je peux te laisser le PC si tu veux remonter jusqu'à l'adresse IP de sa mère... Mais repose-toi un peu avant, va. Si tu veux, je te conduirai auprès de mon frère, c'est lui le médecin de la famille.

Il alla s'adosser au lavabo de la cuisine, se servant un verre d'eau au passage, en attendant d'être sûr qu'Eléa se remettait bien de sa crise. Ils continueraient l'enquête tranquillement après, et Hermès pourrait répondre aux questions de la jeune femme...

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Mar 26 Jan - 10:48







Une enquête éclaircie





La première fois que ce phénomène s’était produit, c’était au moment du départ de ma mère. Je m’étais simplement évanouie à la suite à cause de la violence du choc, mais cette fois-ci, bien que je restais consciente, j’étais pâle comme la mort après coup, et nauséeuse. J’accueillis donc le verre d’eau et la bienveillance du Dieu avec gratitude. J’essayais de me calmer, mais je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, et j’essayais de mettre des mots sur les images qui m’étaient encore trop flou. C’était assez insensé, je n’avais même jamais vu certaines personnes ou créatures que j’y avais vu de ma propre vie. C’était troublant, choquant. Faisais-je des rêves éveillés ? Car la plupart du temps ce genre de choses ne m’arrivait que lorsque je faisais des cauchemars. Et les protagonistes étaient bien plus faciles à reconnaître, les situations bien plus cohérentes.

J’essayais pourtant de comprendre les paroles d’Hermès et de les imprimer. C’est peut-être ce qui me permit de me détourner de toutes ces images et sons indicibles et indescriptibles. Je réfléchissais à plein régime :

-Il ne faut pas juger trop promptement. Je sais que vous les connaissiez mieux que moi, mais y aurait-il une toute infime possibilité qu’ils n’aient rien à voir là dedans et qu’elle ait juste cherché à se rabibocher avec sa fille ? Ou peut-être a-t-elle eut vent de ce qui se passait et à chercher à la prévenir… Peut-être même que la ligne de téléphone était coupée et que Marie n’a pu contacter que sa mère par le biais d’internet. Elle cherchait peut-être à la prévenir que quelque chose se tramait et aurait voulu s’assurer que sa fille serait en sécurité, ou qu’on viendrait à son secours… Car ça n’a pas de sens sinon, Jade n’aurait jamais eu le temps de s’enfuir si elle était avec sa mère. Non ?

Je réfléchissais en humaine, et pas une fois je n’avais pensé que Jade pouvait posséder un don qui l’aurait protégé d’une quelconque manière ou aurait pu l’aider à s’en sortir. J’étais sans doute dans l’erreur, et ma méconnaissance sur les pouvoirs des demi-dieux en était la principale raison.

Je tremblais encore une fois que j’eus bu mon verre, mais je me relevais tout de même, lentement, me sentant encore prise de vertige. Je fis très attention, me rattrapant tant bien que mal puis soufflais courageusement :

-Cela ira, on peut reprendre, fis-je avec un peu trop de fierté pour que ça soit vraiment le cas. Je voulais simplement qu’il ne s’inquiète pas et montrer que j’étais moins fragile que j’en avais l’air, pour une humaine.

Enfin je sentis ma vue commencer à se rétablir progressivement, probable signe comme quoi la crise était passée. Du moins je l’espérais. Je fronçais les sourcils et demandais inquiète :

-Si je fouine dans son pc, je ne vais pas faire obstruction à la justice ? Je ne suis pas flic, et dans ce monde, nous avons aussi nos propres lois et règlements…

Je me doutais qu’il n’était pas sans le savoir mais je n’oubliais pourtant que j’étais en face d’un Dieu, et pas un des moindres… Alors cela ne coutait rien de rappeler que je ne pouvais me permettre les mêmes choses que lui.

-Et je ne garantie pas réussir à trouver quelque chose, même si je ferais de mon mieux, promis…

Je le fixais tranquillement, et écoutais donc ce qu’il avait à me dire après tout cela.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 304
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Ven 29 Jan - 18:52






Une enquête éclaircie
feat Eléa





Hermès ne répondit pas tout de suite lorsqu'Eléa chercha une explication à la discussion entre Marie et sa mère :

Il ne faut pas juger trop promptement. Je sais que vous les connaissiez mieux que moi, mais y aurait-il une toute infime possibilité qu’ils n’aient rien à voir là dedans et qu’elle ait juste cherché à se rabibocher avec sa fille ? Ou peut-être a-t-elle eut vent de ce qui se passait et à chercher à la prévenir… Peut-être même que la ligne de téléphone était coupée et que Marie n’a pu contacter que sa mère par le biais d’internet. Elle cherchait peut-être à la prévenir que quelque chose se tramait et aurait voulu s’assurer que sa fille serait en sécurité, ou qu’on viendrait à son secours… Car ça n’a pas de sens sinon, Jade n’aurait jamais eu le temps de s’enfuir si elle était avec sa mère. Non ?

Vu comme ça, ce n'était pas totalement idiot... Mais Hermès n'y croyait pas une seule seconde. Sa belle-mère avait de suite coupé les ponts avec Marie dès qu'elle avait commencé à côtoyer le dieu, sauf quand elle pouvait prendre Jade pour tenter de l'arracher à la culture antique, qu'elle jugeait hérétique, en usant de son autre fille, Jeanne, pour parvenir à ses fins. Et à chaque fois, Marie se faisait avoir, avec toute la confiance qu'elle avait en sa sœur...

Tout en réfléchissant, il écoutait d'une oreille distraite ce que lui disait la jeune femme. Et il prenait doucement conscience qu'il ne pouvait pas décemment la mêler à cette affaire sans contrepartie en retour. Poussant un soupir, il se tourna vers elle au moment où elle déclarait :

Et je ne garantie pas réussir à trouver quelque chose, même si je ferais de mon mieux, promis…

Non, ça ira. Inutile de te mêler davantage à une affaire qui te dépasserait plus que tu ne le penses... Sache une chose : la justice de ton mode ne pourra strictement rien faire, à part t'enfermer ou te forcer à payer une certaine somme pour diffamation aux Taylor qui restent en ce monde. Ce que je peux te dire, c'est que Marie était une femme merveilleuse, volontaire, dévouée, prête à se sacrifier pour sa fille. Pour te remercier de m'avoir aidé, je peux t'offrir ce que tu souhaites, dans la mesure de mes moyens... Mais je ne peux pas me permettre de te sacrifier pour mon égoïsme.

Il tourna la tête vers la porte en poussant un soupir ; c'était le meilleur choix qu'il pouvait faire. Du moins pensait-il.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 639
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé) Lun 1 Mai - 0:26







Une enquête éclaircie




J’écoutais à mon tour attentivement ce qu’Hermès avait à me dire. J’étais un peu déçue. Quelque part, je ne voulais pas abandonner, mais il me signifiait quand même un point important, et je devais me ranger à son avis. Ce qui pour moi voulait dire devoir en rester là, en ce qui concernait l’enquête. Cela me révoltait. Je ne voulais pas partir, ne pas lâcher l’affaire, je devais la vérité à la défunte jeune femme que j’avais idolâtrée. Mais il était évident, étant donné les preuves sur lesquelles nous étions tombées, que tout cela me dépassait, pour reprendre les mots du dieu.

Frustrée, je ruminais en silence ma déception. De la même façon, je ne pouvais pas esquinter non plus mon intégrité de journaliste. Si j’étais poursuivie pour diffamation par sa famille influente, je risquais gros, et je pouvais dire adieu à ma carrière, ainsi qu’à la vérité, à toutes ces vérités que je pourrais diffuser. Je ne serai plus d’aucune aide pour personne ainsi. Il me fut difficile de ravaler ma fierté et d’enchaîner avec ses paroles, mais je n’avais plus le choix.

-C’est vrai… que c’est un combat… perdu d’avance… En ce qui concerne mes possibilités d’humaine…

L’admettre me faisait mal au cœur. Même si entendre les doux mots qu’il avait dits sur Marie m’avait un peu soulagée ma peine.

-Je n’ai besoin de rien… Si ce n’est retrouver la trace de ma propre mère… Mais là aussi… J’ai comme l’impression que c’est quelque chose qui me dépasse…

Je fuyais pudiquement son regard. Parler de ma mère aussi ouvertement et avec une certaine émotion face à lui, c’était plus difficile à supporter encore que de devoir abandonner la lutte :

-Vous n’avez rien d’un égoïste… Et je suis contente qu’un dieu se soucie d’une humble humaine… Vous me semblez différent de tout ce qu’on peut décrire sur eux dans les livres d’histoire. Plus humain que certains d’entre eux…

Je cherchais désespérément de quoi trouver, cependant, il semblerait que j’avais fais le tour des indices que j’aurais pu relever. Après tout Hermès, connaissant les lieux, saurait sans doute trouver mieux que moi des détails qui clochaient. Depuis le temps qu’il venait, quelque chose aurait du lui sauter aux yeux, s’il y avait quelque chose à trouver. Et si quelque chose de divin était en marche, seul lui pourrait déceler ce qui se tramait. Encore une fois j’avais outrepassé mes possibilités. Une simple humaine ne pouvait changer la face du monde. Suivant du regard du Dieu, elle prit sur elle est déglutit lentement. C’était l’heure pour elle de partir :

-Vous ne me devez rien. Mais si un jour vous entendez parler d’une Mélisandre Stiles, peut-être pourriez-vous me contacter…

Et c’était vrai. Il n’avait aucune obligation envers moi. Je trouvais de quoi noter et lui donnait mon adresse mail et mon numéro de téléphone. Je n’avais aucune espèce d’idée si les dieux pouvaient contacter les humains de la sorte, et j’avais peu d’espoir d’être contactée un jour par lui, à ce sujet. Pourtant, je les lui avais donné, au cas où… Cela me permettait de conserver un peu espoir, même vain. Je sortis, sans me retourner, après l’avoir brièvement remercié pour tout, puis retrouvais mon chemin,  jusqu’à notre campement, avec mes bagages, puis retraversait le chemin jusque l’endroit où j’avais laissé ma moto. Je repartais anonyme, sur les chemins de France.


© Jawilsia sur Never Utopia


FIN

_____________________________

Merci beaucoup à Spencer *-*

Gif choupinou:
 

De toute ma vie je n'ai jamais autant aimé rêver de toi, petit dieu rejeté par ses parents, mais adopté par mon cœur. Love.

Ma fiche de défis.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé)

Revenir en haut Aller en bas

[Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Brocéliande] Une enquête éclaircie (PV Eléa) (terminé)
» Contes et légendes de Brocéliande
» Les Habitants de Brocéliande
» [Baptème] Horace Karlglass de Guerlace-Brocéliande
» les chemins de la liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles. :: Archives des RP.
-