Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars de l'été, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

ARES

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Date d'inscription : 04/04/2016
Age : 21

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se changeant en barrette et deux dagues toujours à sa ceinture
Familier(s): Un adorable (mais féroce) lionceau de Némée qui s'appelle Simba (quelle imagination !)
Objet(s):

MessageSujet: Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper Jeu 30 Juin - 17:23



Oh c'mon ! Wake up !


J'ouvris les yeux sur le plafond du hangar. Sale et grisâtre. Pas de quoi me mettre en joie. Je soupirais et frottais mon visage pour me réveiller avant de me redresser. Un peu bancale et encore ensommeillée, je me dirigeais vers la salle de bain pour prendre une douche. En râlant, je découvris que les garçons devaient déjà être levés et n'avaient pas laissé d'eau chaude. J'écourtais donc ma douche et sortis me sécher et me réchauffer.

J'enfilais un jean assez élastique pour permettre tous les mouvements possibles et imaginables (on ne sait jamais ce qui peut arriver quand on est un demi-dieu) et un t-shirt au hasard avant de brosser mes cheveux humides. Les accrochant en un chignon, je descendis prendre mon petit déjeuner avant d'aller m'exercer dans la salle de sport. Je faisais partie de ces quelques résistants qui mettaient un point d'honneur à se dépenser et s'entraîner au moins une fois par jour. Pendant près de deux heures, peut-être même trois, je frappais sur les punching balls, m'entraînais à l'épée, travaillais mes capacités physiques. Ca me faisait un bien fou de me dépenser comme ça. L'hyperactivité et mon surplus de rage. J'avais toujours besoin de les évacuer.

L'heure du déjeuner venue, je m'épongeais le front et repartis prendre une douche rapide. Me rhabillant et me recoiffant, je décidais soudain que je n'avais pas envie d'aller manger avec les autres. J'attrapais un blouson en cuir, mon portefeuille, vérifiais que mes dagues et mon épée étaient bien là au cas où et saluait mon cher petit lionceau de Némée (que j'avais judicieusement décidé d'appeler Simba) qui ne daigna pas répondre. Je sortis ensuite du QG et humais l'air frais. C'était toujours une fois dehors qu'on se rendait compte qu'à l'intérieur, on ne respirait pas. Je pris un taxi direction la Grosse Pomme.

Je ne savais pas vraiment où manger et je errais donc dans les rues de New York à la recherche d'un endroit pas trop bondé où manger. Finalement, je dénichais une sorte de pub. Je commandais et allais m'asseoir. J'observais ensuite la salle autour de moi. Elle était loin d'être pleine et tant mieux. Ca évitait le risque de monstres ou de demi-dieux qui auraient pu me reconnaître.

Je scrutais les visages un à un puis m'arrêtais sur un jeune homme. L'observant avec attention, je finis par me lever et aller à sa table.

"Alors, tu te caches Jasper ?"

Je lui adressais un petit sourire malicieux, jaugeant le fils d'Athéna. Il n'avait pas l'air au mieux de sa forme ce qui me fit grimacer. Néanmoins, je m'asseyais.

fait par .cranberry

_____________________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.

Remus Lupin.



#Adrial #Jarren
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper Sam 2 Juil - 15:07

Adriane & Jasper

CRÉDIT - CSS


    Sale journée...
    Elles se ressemblaient toutes désormais aux yeux de l'anglais. Les dates se confondaient, les jours étaient tous semblables, bercés par cette douce monotonie qui lui sapait constamment le moral mais qui semblait malgré tout ravir sa fiancée. L'action lui demandait, l'adrénaline, le choc des épées, les frissons lors des affrontements mais quelque chose le retenait constamment loin des combats, loin des missions de la colonie : la peur. Il avait perdu deux hommes, chose qu'il ne tolérait pas, et il n'avait plus foi en ses capacités d'antan qui faisaient de lui le "héros de la colonie" comme se complaisaient à l'appeler ses propres congénères semi-divins au vue de ses prouesses passées. Aujourd'hui, il n'était vraisemblablement plus qu'un résidu du grand guerrier qu'il fut autrefois... L'arrogance, la confiance, l'égocentrisme avaient eut contre lui un revers effroyable dont les effets perdurent encore aujourd'hui alors qu'il a essayé de tourner la page en s'enfonçant dans le dédale de cette métropole polluée par les vices humains : New-York...

    Les cendres tombées par terre, il esquivait de justesse celles ci en marchant afin de ne pas se brûler ou bien entacher son jean. Jasper longeait une rue, sans réellement savoir laquelle c'était, sans réellement savoir où il se rendait. Son regard était embrumé par la fatigue, il dormait peu ces temps ci et était à bout de forces constamment, il se disputait fréquemment avec Gabrielle, avait adopté un rythme de vie bien trop lent et pauvre à son goût, ainsi la fatigue physique se mêla à la fatigue mentale à force d'errer dans New-York sans réel but à longueur de journée. La fumée de sa cigarette forma une sorte d'ectoplasme qui se glissait le long de son buste tandis qu'il progressait vers l'avant, le ceintura et s'engouffra dans ses narines au moment où il respira longuement. Une fois la cigarette achevée, il écrasa le restant contre une paroi de pierre située sur sa gauche et lâcha ensuite le mégot pour l'écraser sous sa semelle tandis qu'un soupir franchissait ses lèvres à demi-closes. Ses mains glissèrent sur ses jambes et vinrent s'enfuir dans ses poches pleines de mouchoirs usagés, de bricoles quelconques mais qui comportait aussi son couteau-suisse divin pouvant se décliner sous différentes armes blanches, telles qu'une épée, une lance, une hallebarde, ou autre.

    Après quelques minutes de marche, le barbu s'arrêta devant un pub situé à une intersection d'une des multiples rues qu'il avait déjà traversé. Il poussa la porte et entra, attirant quelques regards sur lui à cause de la petite sonnette qu'il avait actionné en entrant dans le pub. Il ne fit pas attention à eux et se contenta de se mettre au comptoir afin de demander un verre de cognac au tavernier qui hocha positivement la tête, continuant de laver les choppes qu'il avait devant lui avec une serviette déjà assez sale. Jasper quitta aussitôt le comptoir afin de ne pas s'attarder en compagnie des alcooliques habitués du bar. Il s'installa à une table, dans le fond, dans un coin sombre du domaine et remercia d'un simple hochement de tête la serveuse qui lui porta son verre de cognac dans lequel flottaient deux gros glaçons qui avaient déjà commencé à faire cristaliser le liquide alcoolisé dans lequel ils baignaient. Il prit doucement le verre en main et fit tourner celui ci, agitant ainsi le liquide alors que son regard se perdait dans l'orange de celui ci, les glaçons s'entrechoquant entre eux et contre les parois transparentes du récipient. Il porta par la suite le verre à ses lèvres et but une petite gorgée.

    A cet instant, il repensa à tous ses maux, à ses déceptions, son passé, ses erreurs, et tout ce qui avait fait qu'aujourd'hui, il était semblable à une loque, déshérité de tout mérite. Ses paupières se fermèrent d'elles-même, Jas' soupira longuement et vint poser ses mains contre ses tempes pour les masser un peu alors qu'il revint par la suite finir son verre de cognac. A nouveau, la petite cloche du bar retentit et des regards se tournèrent vers l'entrée. Une jeune femme blonde se tenait sur le seuil de la porte. Jasper n'y fit pas réellement attention, il était perdu dans ses pensées et son regard était dirigé droit sur son verre tremblant. Pour tout dire, il n'aurait très certainement jamais remarqué qu'une autre personne était entré tant son esprit était déjà stimulé par l'alcool qui l'enivrait déjà, si la personne en question ne s'était pas posé près de lui, autour de sa table, pour l'apostropher.

    Le regard de Jasper se releva doucement et il croisa celui de la jeune femme. Adriane Bianchi, fille d'Arès, et optionnellement demie-soeur de Gabrielle. Une membre de la colonie avec qui sa fiancée s'entendait assez bien pour la lui présenter au cours d'une soirée. Sa compagnie, aussi loin qu'il puisse se souvenir, était plaisante mais il était sûr et certain que pour l'heure, si elle venait à lui tenir compagnie, l'ambiance n'allait pas être propice aux discussions multiples ou encore aux rires. Le jeune homme la dévisagea alors un peu, lâchant son verre lentement en passant sa langue sur ses lèvres afin de les humecter un peu et retirer le goût de l'alcool de celles ci. Il joignit ses deux mains sur la table encore parsemée de quelques miettes d'un précédent apéritif, très certainement, et toute collante à cause de l'alcool qui avait également dût être renversé ici, quelques instants avant son arrivée. Le barbu fixa la jeune femme et lâcha dans un soupir :

    « Tiens... Salut, Adriane. Pourquoi dis-tu cela ? » Demanda t-il d'une voix suave, lui lançant un regard assez sombre avant de reporter son attention sur son verre dont il but une gorgée. « A aucun moment tu ne t'es dis que je passais juste du bon temps dans un bar ? »

    De toutes ses connaissances, Adriane était certainement celle qu'il s'attendait le moins à rencontrer ici et maintenant. Tout ce qu'il espérait, c'est qu'elle n'aille pas rapporter à sa grande soeur les travers de son fiancé, même si celle ci en savait déjà beaucoup sur son compte.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

ARES

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Date d'inscription : 04/04/2016
Age : 21

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se changeant en barrette et deux dagues toujours à sa ceinture
Familier(s): Un adorable (mais féroce) lionceau de Némée qui s'appelle Simba (quelle imagination !)
Objet(s):

MessageSujet: Re: Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper Dim 3 Juil - 19:34



Oh c'mon ! Wake up !


"Alors, tu te caches Jasper ?"

Je lui adressais un petit sourire malicieux, jaugeant le fils d'Athéna. Il n'avait pas l'air au mieux de sa forme ce qui me fit grimacer. Néanmoins, je m'asseyais. J'observais le jeune homme reposer sa bière. Etrangement, il ne ressemblait pas du tout au gars que j'avais vu la dernière fois avec Gabrielle. Certes, c'était il y a un moment mais le changement était quand même flagrant. Je savais que Jasper avait voulu partir après sa mission catastrophe mais de là à devenir une pâle copie de lui-même...

"Tiens... Salut, Adriane. Pourquoi dis-tu cela ? A aucun moment tu ne t'es dis que je passais juste du bon temps dans un bar ?"

Il reprit un peu de bière alors que la serveuse m'amenait ma bière et mon assiette steak-frites. Oui, je sais. Je mange comme un bonhomme. Et alors ? Il faut bien prendre des forces. On ne gagne pas contre des monstres en faisant un régime... Ni contre les Dieux d'ailleurs mais ça, c'est une toute autre histoire. J'avalais une gorgée de bière et quelques frites avant de reporter mon attention vers Jasper. De toutes façons, je n'étais bonne à rien quand j'avais l'estomac vide et, depuis le temps que je le connaissais, j'étais presque sûre qu'il le savait.

"Si loin de chez toi ? Pour boire ? Et dans un pub miteux ?"

Je regardais autour de moi, m'assurant que le gérant n'avait rien entendu. J'avais trop faim et je ne voulais pas me faire virer. Bizarrement, je n'avais jamais perdu cette aptitude à m'attirer des ennuis. La faute à mon franc-parlé peut-être. N'empêche que je n'avais pas forcément envie de me fourrer dans un tas de problèmes aujourd'hui, particulièrement avec la faim au ventre.

"Ne me fais pas rire... Explique moi ce que tu fais là plutôt."

Je lui adressais un petit sourire avant de me couper un bout de steak et de l'avaler goulument. Dieu que ça faisait du bien même si, il faut bien l'avouer, c'était loin d'être le meilleur morceau de viande que j'ai mangé à New York... J'avalais de nouveau des frites, de la bière, du steak, recommençant jusqu'à ce que Jasper se décide à parler et à abandonner quelques instants son verre.

fait par .cranberry

_____________________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.

Remus Lupin.



#Adrial #Jarren
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper Mar 12 Juil - 19:05

Adriane & Jasper

CRÉDIT - CSS


    Le jeune barbu laissait son regard furetait dans tout le bar, il esquivait celui de la jeune demie-déesse qui avait décidé de s'installer à ses côtés ce soir afin de boire un coup et de le questionner sur ses agissements. A croire que Gabrielle avait engagé ses soeurs pour le suivre à la trace et le ramener par les parties sensibles jusqu'à son domicile dés qu'il commencerait à se détourner du droit chemin. Cette simple pensée lui arracha un soupir qui parût presque naturel au vue de la situation dans laquelle il se trouvait, faisant face à Adriane qui semblait assez curieuse à son sujet. Bien qu'il eut tenté de retourner la situation en prétextant vouloir boire un coup, tout simplement, dans le but de se distraire après une dure journée à zoner dans son salon, à s'avachir dans son canapé et à regarder des idioties à la télévision ... La simple présence de la fille d'Arès à ses côtés lui faisait regretter d'être sorti de chez lui pour boire, surtout qu'il avait encore quelques cannettes de bière dans son réfrigérateur, assurément. Jouant au même petit jeu que son beau-demi-frère, Adriane souleva le fait qu'il était suspect qu'il vienne boire un verre aussi loin de chez lui dans ce vieux pub délabré. Il était vrai que cet endroit n'avait aucun charme, l'odeur était insoutenable : un mélange d'ivresse et de poussière; les habitués étaient des loques sans vie qui faisaient partie des meubles et qui commençaient à s'empoussiérer eux aussi; le gérant était un homme aigri aux traits tirés et aux cheveux grisonnants qui médusaient quiconque entrer dans son antre, lavant toujours instinctivement la même choppe depuis tout à l'heure. Il avait des airs de cyborg, de machine programmée pour agir toujours de la même façon. Pour tout dire, ce misérable pub était bien plus effrayant qu'attrayant ...

    Jasper roula des yeux à sa remarque, s'affala un peu plus en faisant tapoter inlassablement, mais péniblement, ses doigts sur le bois cireux de la table qui le séparait de la jeune femme dont il ignorait encore les nouvelles motivations, sa nouvelle affiliation, ses nouveaux crédeaux. Le barbu plissa un peu sa lèvre inférieure contre l'autre, signe qu'il était prit de court par l'analyse soudaine d'Adriane. Habituellement, il anticipait tout, avait toujours quelques excuses dans son sac pour la moindre situation dans laquelle un interrogatoire pourrait le mettre mais l'alcool faisant, il perdait certains réflexes de son ascendance divine au profit d'une légère toux, d'un regard brumeux et d'une chaleur pareille à un volcan qui s'immergeait au plus profond de lui et réchauffait l'intégralité de son corps d'un brasier maladif. Le héros déchu passa doucement sa langue sur sa lèvre inférieure avant de se redresser un peu, posant ses coudes sur la table avant d'étaler ses longs bras poilus dessus, malgré les échardes qui menaçaient sa peau, et regarda droit dans les yeux son interlocutrice :

    « Me dis surtout pas que c'est Gaby qui t'a demandé de me prendre en filature, Adri'... » Balança t-il, prévoyant le pire.

    Ce ne serait pas étrange venant d'elle, elle qui était possessive, inquiète pour un rien, dominatrice, castratrice, et bien d'autres choses que Jasper n'oserait jamais lui cracher au visage de peur de se faire reprendre de plus belle, se faisant claquer en plein visage par sa petite femme ses quatre vérités. Là, cependant, il était ivre et pourrait donc délivrer sans peine ce qu'il avait sur le coeur sans même songer aux répercussions de ses paroles, aussi acerbes puissent-elles être.

    Le barbu regarda la jeune femme manger son repas sans sourcilier, il savait se satisfaire d'un simple cognac le soir. Il ne mangeait plus énormément. Son ventre se creusait un peu, de temps à autre, mais il le regonflait bien vite en avalant divers breuvages. Il avait le blues comme disent les jeunes. Un coup de mou, une panne, il broie du noir, il voit plus la vie en rose. Si seulement il l'avait déjà vu, c'te putain de vie, en monochrome comme s'en vante les chanteurs et les poètes, toutes les ôdes à l'amour intempestives et qu'il a bien fini par croire fausses. Il croyait qu'il allait la voir ainsi aux côtés de sa fille d'Arès adorée mais cela n'est jamais arrivé car de fil en aiguille, elle l'a fait basculé d'une vie de héros, de guerrier sans peur, de légende vivante à celle d'un homme au foyer, d'un chômeur, d'un type sans ambition... Sa petite tour d'ivoire est tombée, s'est écrasée, s'est fragmentée, s'est disloquée. Et maintenant ? Voilà où il en est maintenant. Boire un cognac un soir autour d'une table miteuse dans un bar lugubre et inquiétant. Pas très folichon, n'est-ce pas ?

    « En tout cas, pour ton information, je bois. Rien de plus, rien de moins. »

    Sur ce, il reprit sa choppe et la finit d'une gorgée assez bruyante avant de finalement la reposer en grimaçant un peu, sa gorge le brûlant un peu. Il passa ses doigts sur sa trachée et la massa un peu avant de finalement se concentrer davantage sur la jeune femme qui lui faisait face. C'était tout de même triste. Cela faisait un moment qu'ils ne s'étaient pas vu, il l'avait laissé avec une image positive de sa personne et voilà qu'aujourd'hui, au moment de leurs retrouvailles, il apparaît à ses yeux comme un petit minable semblable à tant d'autres, un new-yorkais de banlieu qui vit sans réellement vivre puisque ses journées se résument en quelques rasades d'alcool, rien de plus. La plus à plaindre dans l'histoire, ce devait sans doute être Gabrielle, la demie-soeur d'Adriane …
Revenir en haut Aller en bas


avatar

ARES

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Date d'inscription : 04/04/2016
Age : 21

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se changeant en barrette et deux dagues toujours à sa ceinture
Familier(s): Un adorable (mais féroce) lionceau de Némée qui s'appelle Simba (quelle imagination !)
Objet(s):

MessageSujet: Re: Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper Lun 18 Juil - 11:53



Oh c'mon ! Wake up !


Jasper évitait mon regard, préférant observer l'endroit qui, soit dit en passant, n'avait rien de particulier à observer. Néanmoins, j'attendais en silence, me contentant de manger, attendant sa réponse. Au moins, le steak n'était pas mauvais. Plutôt une bonne surprise au vu de l'endroit où il était servi. Enfin, il se redressa. Je relevais la tête, avalant une frite et attendant, le fixant droit dans les yeux.

"Me dis surtout pas que c'est Gaby qui t'a demandé de me prendre en filature, Adri'..."

J'eus un petit sourire. Au moins, cela cacherait ma surprise. Gabrielle n'était donc pas au courant de ce qu'il faisait la journée. La connaissant, elle n'apprécierait certainement pas la façon dont son petit ami s'occupait. Mais ce n'était pas à moi de lui dire. Surtout sachant que je ne l'avais pas vue depuis bien longtemps. Depuis que j'avais quitté la Colonie en fait. Auparavant, même quand elle était à New York, je venais lui rendre visite. Mais ça, c'était avant la mort de deux de nos demi-frères devant moi, avant qu'au lieu de mourir, mon paternel décide de me faire vivre pour me torturer, avant que je rejoigne la résistance. Et même si Gabrielle et Jasper avaient tous deux quitté la Colonie, soyons honnêtes, ils ne seraient sûrement pas satisfaits de ce dernier choix et, je dois bien l'avouer, cela me ferait du mal de voir la déception, voire pire, dans leurs yeux. Après tout, ils avaient été pour moi la chose la plus proche d'une famille.

"Ne t'inquiète pas, je ne l'ai pas vue depuis longtemps alors de là à lui rendre ce genre de services... Et vos problèmes ne me regardent pas."

Certes, sur ce point, j'exagérais peut-être un peu. Après tout, je ne suis pas sûre que j'apprécierai beaucoup le fait qu'ils ne s'entendent plus ou se séparent. Peut-être parce qu'ils représentaient une vraie famille pour moi et que je n'avais pas envie de la voir s'entredéchirer, me rappelant par la même occasion ma famille d'origine, celle que je détestais désormais et avec qui j'avais coupé les ponts.

A cette pensée, je soupirais et me reconcentrais sur mon assiette, m'appliquant à découper mon steak, le mastiquer et engloutir les frites, les accompagnant de ma bière. Enfin, Jasper se décida à répondre à ma question de départ.

"En tout cas, pour ton information, je bois. Rien de plus, rien de moins."

Passer son temps à boire, ça ne lui ressemblait pas vraiment. Certes, je connaissais son histoire, comment il était devenu l'un des plus grands demi-dieux de notre époque, comment il avait pris la grosse tête et comment sa chute avait été aussi rude que son ascension fulgurante. N'empêche qu'il me semblait être tombé bien bas aujourd'hui.

Jasper termina son verre alors que je terminais mon assiette. Je bus la fin de ma bière, réfléchissant. Peut-être était-ce le destin de le croiser ici. Je pouvais peut-être l'aider, faire quelque chose, n'importe quoi. Mais il allait falloir la jouer fine, Jasper n'était pas un crétin. Le problème, c'est que je mettais souvent les deux pieds dans le plat, sans prévenir. Et ça ne risquait pas de manquer...

"Très bien. On va boire ensemble alors, je n'ai rien d'autre à faire. Et puis, il faut rattraper le temps perdu, non ?"

fait par .cranberry

_____________________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.

Remus Lupin.



#Adrial #Jarren
Revenir en haut Aller en bas

Oh c'mon ! Wake up ! ♦ Adriane & Jasper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Wake me up...
» SO WAKE ME UP WHEN IT'S ALL OVER.24/07 à 02h56
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes
» Gee ♦ Hey Charly wake up !
» SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles. :: Archives des RP.
-