Rencontre d'une retrouvaille |. Éléa & Morigan
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars d'halloween, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Les events d'Halloween sont ici et ! ♥

Partagez| .

Rencontre d'une retrouvaille |. Éléa & Morigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

admin (léthé)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 607
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Rencontre d'une retrouvaille |. Éléa & Morigan Mer 24 Aoû - 22:28


Si le quotidien de Morigan consistait généralement à passer sa journée à la Colonie afin d'assurer pleinement sa fonction de sentinelle, il lui arrivait parfois aussi de sortir de l'enceinte du champ, s'aventurant même à New York. Oui, c'était rare, mais ça arrivait et toujours pour une courte durée. Laisser sa famille (en outre la Colonie) sans lui trop longtemps, c'était l'angoisse assurée. Certes ses camarades savaient très bien se débrouiller sans lui, mais s'il arrivait quelque chose, le fils de Léthé ne pourrai pas se pardonner de ne pas les avoir aidé. C'est pourquoi tandis qu'il marchait dans les rues noires de monde de New York, ses pensées étaient au Camps des Sang-mêlé, ce qui fut la source probable du petit accident qu'il provoqua.
Les pieds de Morigan savaient exactement quel chemin empreinter, ayant foulé ce sol pendant près d'une année. Il avançait les mains dans les poches, le regard dans le vide, tel un automate. Il ne l'avait clairement pas vue venir, il ne se serait jamais imaginé qu'il lui rentrerai dedans. Et pourtant ! Même si au tout dernier moment il cru distinguer une forme venir sur lui, il n'avait absolument pas cherché à l'éviter (chose qui lui attirera certainement ses foudres par la suite ...). La collision fut si violente qu'il n'eut aucune chance de retrouver son équilibre quelques secondes après la rencontre. Aussi, il tomba malencontreusement sur elle, ses bras le rattrapant de justesse en supportant le poids de sa chute à même le macadam. Si son bras droit lui indiqua par une douleur lancinante - le prévenant ainsi que le seuil de tolérance avait été atteint, son bras (ou plutôt son avant bras) gauche s'écroula sous lui, et il se retrouva à s'appuyer sur son coude. Très mauvais plan, donc, quand on est handicapé du bras gauche. Morigan grimaça donc, d'autant plus que la situation était assez gênante. Il s'était retrouvé littéralement nez à nez avec une femme un peu plus âgée que lui, mais pas moins charmante (il n'en eu pas pour autant le béguin). Il lui sourit donc d'un air à la fois désolé et gêné, et ne pu s'empêcher par la suite de froncer les sourcils en réfléchissant. Il la connaissait, oh oui cette chevelure blonde lui rappelait quelqu'un. À la fois quelqu'un qu'il connaissait, et quelqu'un qu'il ne connaissait pas. À la fois quelqu'un à qui il tenait énormément, et à la fois quelqu'un à qui il était indifférent. À moins que ...

Il la regardait sourire de toutes ses petites dents. Toutes, ou presque. Il lui en manquait deux sur la rangée du dessous, lui donnant un air assez craquant. Son père pouvait être fière d'elle, elle était vraiment belle et son destin promettait d'être grand.

Morigan eu le vertige, comme à chaque fois quand il revenait de l'une de ses réminiscences. Le demi-dieu glissa sur le côté, reculant légèrement et évitant les pieds de la populace qui manquait de peu de les écraser.

"Éléa ?! dit-il incrédule."


_____________________________






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 623
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Rencontre d'une retrouvaille |. Éléa & Morigan Mer 23 Nov - 17:40

Je ne savais pas pourquoi mais mes pas m'avaient encore une nouvelle fois menés jusqu'à New-York, comme si tout cherchait à me faire revenir ici. C'était là-bas, que j'avais connu certaines personnes, alors ça devenait un sacré plaisir d'y retourner, mais il ne fallait pas que je me leurre, ma poisse était toujours là pour me coller aux basques. Il devait y avoir une concentration de gens bizarres et de monstres là-bas, que cela devenait presque risible. Ils avaient tous choisis de mener un meeting quotidien aux States ou bien?

De la même manière, je devais avoir une propension à générer des situations où je devais foncièrement foncer dans les gens. Cela avait beau être la deuxième fois que cela m'arrivait, ce n'en était pas moins agaçant, même si la première fois avait été plutôt charmante-désarmante et étrangement désagréable/agréable. Je m'étais emplafonnée dans un flic, plutôt pas mal, mais avec un caractère de merde. Encore une fois, ce que j'avais en main se retrouvait au sol. Mes viennoiseries...et mon moka... Décidément, les Dieux devaient avoir décidés de me foutre au régime, c'est pas possible autrement.

Je me retrouvais allongée, à même le sol, face à un homme séduisant aux beaux yeux. N'importe quelle fille aurait probablement été aux anges, mais moi qui détestais les contacts non désirés avec les gens, je pestais intérieurement. La moutarde me monta au nez, et heureusement pour lui, il eut le réflexe de se retirer de là très vite. Je me relevais à mon tour, époussetant mes vêtements, qui devaient être sales dans mon dos à présent, jetais un coup d’œil à mes cheveux désormais maculés des salissures non identifiés et sans doute de moka et m'apprêtais à lui aboyer dessus malgré son sourire innocent. Certes, il n'avait sans doute pas fait exprès, mais quand même, il aurait pu faire attention. Bon, moi aussi, mais là n'était pas la question.

J'ouvrais la bouche et la refermais aussitôt quelques secondes, en fronçant les sourcils. Encore un qui me connaissait et dont j'ignorais l'existence. L'effet de surprise avait fait retomber une partie de ma colère, mais malgré cela, j'étais encore très agacée. Au lieu de se prendre mon pied là où je pense, il avait eu un sursit. Tremblant d'énervement comme une bouilloire prête à la consommation, je le fixais comme si mes yeux avaient le pouvoir de tuer sur place:

-Technique de drague plus que lamentable! Qui êtes vous, et que me voulez vous! Et comment connaissez vous mon prénom?

Je croisais les bras, l'air toujours aussi revêche, et ressuyais ma joue contre laquelle je sentis dévaler une petite goutte de pluie. Je soupirais en attendant sa réponse, prête à charger comme un malheureux taureau face au toréador. D'ordinaire j'étais bien plus modeste, et je ne pensais pas à ce genre de choses en premier, mais comme j'avais vu un certain nombre d'hommes fondre sur moi et pour moi comme neige au soleil depuis que je fréquentais assidûment Héphaïstos, je commençais à voir le mal un peu partout, comme si on m'avait jeté un sort. Et j'avais une petite idée de qui s'acharnait à mon encontre. Si cela se trouvait j'étais à côté de la plaque.



_____________________________

Merci beaucoup à Spencer *-*

Gif choupinou:
 

De toute ma vie je n'ai jamais autant aimé rêver de toi, petit dieu rejeté par ses parents, mais adopté par mon cœur. Love.

Ma fiche de défis.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (léthé)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 607
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: Rencontre d'une retrouvaille |. Éléa & Morigan Lun 2 Oct - 0:56


  Une furie, une véritable furie, tellement qu'elle aurait pu faire concurrence à ces chères bestioles infernales. Mais qu'importe, c'était comme cela qu'il la connaissait. Comment ? La question restait entière, mais le fils de Léthé avait une idée derrière la tête. Et pendant qu'elle se relevait et qu'elle s’époussetait, lui restait à terre, l'air ébahit et à l'allure d'un parfait con. Autour d'eux, les gens passaient, impassibles. Ils évitaient le duo comme s'il ne s'agissait que d'un simple obstacle à contourner dans leur course folle au beau milieu de New York.

"Technique de drague plus que lamentable! Qui êtes vous, et que me voulez vous! Et comment connaissez vous mon prénom?"

  Une technique de drague ? Ah non, là il y avait erreur. Qui plus est Morigan était casé, avec Skyler qui plus est. D'ailleurs s'il osait draguer une autre femme (bien que ça ne soit absolument pas son genre), elle le tuerait sur le champs. Enfin, s'il n'était pas mort avant, vu comment Eléa le regardait, il valait mieux pour lui qu'il lui réponde rapidement s'il ne voulait pas finir foudroyé. Même si elle ne paraissait être qu'une simple mortelle, quelque chose lui disait qu'il ne fallait pas se fier au côté chétif de cette catégorie de la population.

  Le fils de Léthé évita à nouveau les pieds des inconnus qui ne l'avaient certainement pas vu sans compter Eléa devant lui et ses yeux perçants le fixant. S'il voulait survivre à cette journée, il allait devoir se relever, et vite. Et c'est avec quelques misères qu'il se releva. Morigan offrit à la jeune femme un sourire désolé. Au fond de lui, il avait envie de la prendre dans ses bras (mauvaise idée), et de lui dire que c'était bien lui, lui demandant si elle ne le reconnaissait pas. Mais il se retient. Premièrement pour éviter de se prendre un coup magistral en pleine figure (quoi que son petit doigt lui disait que ce ne serait certainement pas là que la mortelle agirait), et deuxièmement parce que ce n'était pas vraiment lui.
  Morigan enleva rapidement la crasse de ses habits, vague échantillon donné par un trottoir franchement sale, ô cher trottoir qu'il n'avait connu que trop bien. Après un raclement de gorge, il se rapprocha prudemment de quelques pas, se voulant rassurant.

"Excusez moi, je suis totalement désolé de vous être rentré dedans comme ça ... Je m'appelle Morigan O'Lear, et je ... j'ai connu votre mère."

  Connu n'était pas le terme exacte, quoi que l'épisode de cette rencontre soit quelque peu flou. Il l'avait bien compris, ce qu'il avait vu était un souvenir qu'il avait prit à la mère d'Eléa.


_____________________________






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 623
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Rencontre d'une retrouvaille |. Éléa & Morigan Hier à 11:00

La réaction logique d'un être humain normalement constitué aurait été d'aider l'homme à se relever, mais en ce moment même je n'éprouvais aucune empathie pour lui, grognon comme j'étais. C'est à peine si je  le lâchais du regard, depuis que je m'étais relevée. J'étais encore sous le coup de la colère, l'arrête de mes narines frémissantes en étant témoins. L'agacement était bien visible sur mon visage rougit, et je gesticulais sur place, comme prise d'une envie pressante, afin de me forcer à me calmer.

Il resta ainsi sur le sol pendant ce qui me semblait une éternité. Et s'il se faisait marcher dessus? L'idée ne m'avait même pas traversé l'esprit, bien que parfois les new-yorkais se comportaient comme de vrais bœufs. Contre tout attente, il finit par se relever de lui-même et se nettoyer comme je l'avais fais quelques minutes auparavant. Je faillis interrompre le jeune homme quand il ouvrit la bouche, pour lui dire que je me moquais éperdument de comment il s'appelait mais d'un, cela n'était pas vrai, de deux, le reste de ses paroles me laissèrent coi un certain moment.

Quand j'eus le courage de reprendre la parole, mon sourire s'effaça, la tristesse et la force du désespoir remplacèrent tout once de colère. Je répétais comme sonnée:

-Ma...mère?

Comment aurait-il pu connaître ma mère, un homme aussi jeune, que je n'avais jamais rencontré, alors que je connaissais les personnes qui avaient fait partie de son entourage avant son entrée en hôpital psychiatrique. De là, j'en déduisis logiquement qu'il avait peut-être fait parti du personnel médical encadrant les patients:

-Vous, vous avez travaillé dans l'établissement où on soignait ma mère?

Je ne faisais même pas exprès d'être imprécise dans ma demande. Je ne pensais même pas à me montrer sceptique et à tester l'homme pour essayer de déterminer s'il me disait la vérité ou non. Au lieu de ça, je le fixais, éberluée, attendant des réponses à mes questions:

-A moins que vous l'ayez rencontrée ces derniers temps?, demandais-je précipitamment. Où? Quand? Comment?

Je l'attrapais par les épaules, machinalement, le secouant énergiquement, involontairement, presque pour le sommer de me donner des réponses à mes questions:

-Je vous en supplie, dîtes moi tout ce que vous savez sur elle!

_____________________________

Merci beaucoup à Spencer *-*

Gif choupinou:
 

De toute ma vie je n'ai jamais autant aimé rêver de toi, petit dieu rejeté par ses parents, mais adopté par mon cœur. Love.

Ma fiche de défis.
Revenir en haut Aller en bas

Rencontre d'une retrouvaille |. Éléa & Morigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: New York
-