J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon]
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
Les nouveautés du mois d'avril sont par ici ! ♥
Venez participer à la tombola anniversaire, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 764
Date d'inscription : 12/05/2016
Localisation : Dans le QG de la résistance.

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée en métal hybride (pour tuer tout le monde) camouflée en chevalière
Familier(s): Pourquoi s'encombrer d'un animal ?
Objet(s): Nop !

MessageSujet: J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon] Mar 6 Sep - 20:23






J’ai jamais aimé le soleil… [PV Apollon]






Matthew enfourcha sa moto de bien méchante humeur. Il roula bien au-dessus de la limite autorisée dans l’espoir que l’adrénaline le calme un bon coup. Ce qui peut-être déclencha son accident. Sûrement même… Une règle d’or lorsqu’on est un motard, la voiture est toujours gagnante.

En soit l’accident était très banal. La voiture allait trop vite, la moto allait trop. Collision. Moto perdante. Il faut savoir que ce n’est pas comme dans les films, où on tombe, on se relève et on y retourne. Là c’est, on tombe, on se demande qu’est-ce qu’on fou par terre, l’adrénaline baisse et on a super mal. Matthew savait qu’il n’avait rien de grave. Le poignet cassé peut-être et quelques égratignures par-ci, par-là. Mais le chauffeur qui se sentait super coupable insista pour l’emmener à l’hôpital. Au fond, le fils d’Eris était plus fâché pour sa moto.

Arrivé à l’hôpital, ils attendirent longtemps en salle des urgences, puis finalement, un médecin le prit en charge. Curieusement, il disait quelque chose à Matthew. Il n’arrivait pas à savoir d’où. Tandis qu’il lui faisait les analyses habituelles, le demi-dieu finit par dire :

« Je vous ai pas déjà vu quelque part ? Parce que, c’est dingue, vous me dîtes quelque chose. »

Si Matthew avait su que se tenait devant lui, le dieu de tout un tas de truc, Apollon, il aurait été nettement moins poli. En fait, il est fort probable, qu’il aurait enlevé sa chevalière-épée et lui aurait planté dans le cœur. Puis, il se serait fait tuer parce que bon… c’est un dieu quand même. Mais heureusement, il n’en savait rien et se contentait de chercher qui c’était. Il fronça les sourcils sans en être bien plus avancé, alors, il attendit que le médecin lui réponde.


© Jawilsia sur Never-Utopia


_____________________________


#pandew
Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIEU

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 153
Date d'inscription : 03/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): arc et flèches
Familier(s): serpent
Objet(s): un pendentif où est caché son arc, ainsi que sa trousse de soins

MessageSujet: Re: J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon] Ven 9 Sep - 11:25

C'est dingue le nombre de personnes qui passaient par ici. Des humains, des demis-dieux, des dieux même, oui j'avais parfois la visite de mes frères et soeur. C'était rare mais peu m'importait. Aujourd'hui, j'avais beaucoup de travail. Entre les accidents, et les opérations programmées, ainsi que des soucis avec mes employés... Des coucheries à l’hôpital... Comme si j'avais besoin de ça. Dire que j'avais l'impression de me retrouver dans la série "Grey's Anatomy". Oui, je regardais la télé, après tout, le cinéma est le septième art, et les séries en sont un dérivé. Aujourd'hui, on m'amène un jeune homme blessé dans un accident de la route, un accident de moto. Je me suis rendu à son chevet et je le reconnais tout de suite. Après tout, je me devais de connaitre tous les demis-dieux, on ne sait jamais, si je relance une autre malédiction contre les humains. L'épisode de la peste noire restait gravée dans leur mémoire, et ça m'arrangeait. Je souris un peu à Matthew. Je regarde ses plaies et je soupire un peu.

-Matthew, c'est ça? Je suis un type tout à fait banal, mais je suis apparut parfois dans les journaux, c'est peut-être là où vous m'avez vu... Ne cherchais pas plus loin, on va voir déjà vos blessures... Il y a plus de peur que de mal, mais y'a un petit dommage interne...

Je souris un peu et je le regarde. Ce jeune homme, fils d'Eris, était des plus étranges, je ne savais pas trop quoi faire avec lui. Est-ce que je devais prévenir sa mère? Non, Eris n'était pas une bonne mère d'après les rumeurs. Enfin d'après les rumeurs, j'étais aussi infidèle que mon père. Quelle bonne blague.

-Il y a quelqu'un à prévenir? Des parents? Des frères et soeurs???

Je ne pense pas qu'il allait me répondre "ma mère", mais qui sait, je me trompais peut-être

_____________________________

by Sybline
Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 764
Date d'inscription : 12/05/2016
Localisation : Dans le QG de la résistance.

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée en métal hybride (pour tuer tout le monde) camouflée en chevalière
Familier(s): Pourquoi s'encombrer d'un animal ?
Objet(s): Nop !

MessageSujet: Re: J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon] Ven 9 Sep - 17:14






J’ai jamais aimé le soleil… [PV Apollon]






Tout en regardant ses plaies, il dit :

« Matthew, c'est ça? Je suis un type tout à fait banal, mais je suis apparut parfois dans les journaux, c'est peut-être là où vous m'avez vu... Ne cherchez pas plus loin, on va voir déjà vos blessures... Il y a plus de peur que de mal, mais y'a un petit dommage interne... »


Le fils d’Eris fronça les sourcils, cette réponse ne le satisfaisant pas. Il ne lisait jamais les journaux et encore moins ceux traitant de la médecine. Quant à son petit dommage interne, il s’en fichait éperdument. Il avait déjà vu pire et ce n’est pas ça qui allait le démoraliser.

« Il y a quelqu'un à prévenir? Des parents ? Des frères et sœurs ??? »


Matthew songea un instant à prévenir Eris. Cela pourrait être drôle de la voir débarquer ici. Ou pas, dans la mesure où c’était la déesse de la discorde et du malheur. Si elle arrivait ici, tous les malades se suicideraient ou s’entretueraient. Pas une bonne perspective. Quant aux autres, bah ses parents étaient morts, son frère pareil alors bon… Prévenir quelqu’un de la Résistance ? Non plus. Par conséquent, il répondit :

« Non, c’est bon merci. »


Il ajouta :

« Je suis sûr que ce n’est pas ça… Je ne lis jamais de journaux… »

Il continua de se creuser la tête. Il eut soudain un flash mais qui s’en alla aussitôt. Il y avait un rapport avec la guerre contre Cronos. Un autre demi-dieu ? Non, il s’en serait souvenu. Un titan rescapé ? Un dieu ? Qui était docteur ? Matthew s’en souvenait nettement à présent. Apollon soignant les blessés. Il blêmit mais ne réagit pas se contentant de voir ce qu’allait répondre le dieu du Soleil.
© Jawilsia sur Never-Utopia


_____________________________


#pandew
Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIEU

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 153
Date d'inscription : 03/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): arc et flèches
Familier(s): serpent
Objet(s): un pendentif où est caché son arc, ainsi que sa trousse de soins

MessageSujet: Re: J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon] Mer 21 Sep - 10:07

Je regarde Matthew, attendant sa réponse pour savoir qui serait prévenu. Mais je fus surpris. Personne? Aucun ami? Aucune famille? Pauvre gosse. Il ne devait pas avoir une vie facile. J'avais vraiment envie de prendre soin de lui, mais me laissera t'il faire? Non, je me doute qu'il ne voudrait pas. Il me dit ensuite qu'il est sûr que ce n'était pas dans les journaux qu'il m'avait vu. Pourtant j'apparaissais dans certains. Je soupire et je hausse les épaules pour qu'il croit que je ne vois pas de quoi il parle, d'ailleurs, je rajoute quelques paroles.

-Je ne sais pas Matthew, on s'est peut-être croisés en ville, qui sait?

Je lui fais un petit clin d'oeil. Je prends quelques notes et je pose le porte documents sur mon bureau. Je m'approche de lui et je pose ma main sur son front doucement.

-Pas de fièvre, tant mieux, je pense que tu pourras partir demain matin, par contre, je ne peux rien faire pour ta moto, même si j'ai un frère très doué de ses mains...

Je me mets assis sur le siège de mon bureau et je croise mes mains devant moi, sur le bureau. On était jamais à l'abri d'un traumatisme crânien caché, alors une nuit d'observation à l'hôpital, n'était pas de trop. Et puis, je devais garder mes pouvoirs pour quelque chose de bien plus grave. Je me rappelle de la punition de mon père quand j'ai sauvé ma fille, Elizabeth. Enfermé pendant longtemps, sans la possibilité d'être là pour m'occuper d'elle. Encore une chance que ma jumelle a été là pour elle.

-Matthew, on va te trouver une chambre pour cette nuit, et on va te faire quelques examens pendant la nuit, pour voir si il ne se cache rien de grave, d'accord? Et si jamais tu veux parler de quelque chose qui te tien à coeur, je suis là. C'est mon rôle de venir en aide à ceux qui en ont besoin...

Je n'étais violent que si on l'était avec moi ou les personnes qui m'étaient chers, en attendant, il n'avait rien à craindre de moi.

_____________________________

by Sybline
Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 764
Date d'inscription : 12/05/2016
Localisation : Dans le QG de la résistance.

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée en métal hybride (pour tuer tout le monde) camouflée en chevalière
Familier(s): Pourquoi s'encombrer d'un animal ?
Objet(s): Nop !

MessageSujet: Re: J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon] Mar 27 Sep - 19:54






J’ai jamais aimé le soleil… [PV Apollon]






Il soupira et haussa les épaules :

« Je ne sais pas Matthew, on s'est peut-être croisés en ville, qui sait ? »

Le fils d’Eris détesta aussitôt la manière qu’avait de lui parler ce médecin. Et aussi, il détesta aussi son clin d’œil. Et aussi la manière qu’il avait de prendre sa température. Matthew bouillait de l’intérieur et il avait envie de lui sauter au coup. Mais ce serait carrément suicidaire. Et, le demi-dieu tenait à la vie.

« Pas de fièvre, tant mieux, je pense que tu pourras partir demain matin, par contre, je ne peux rien faire pour ta moto, même si j'ai un frère très doué de ses mains... »

Merde, sa moto… Il l’avait complètement oublié. Bon, ce n’est pas grave, il allait s’en acheter une autre, après tout, c’est pas l’argent qui lui manquait. Mais quand même, ça l’ennuyait. Quant à son autre frère, il était doué de ses mains, ça oui, on peut le dire, en fait c’était même le dieu de la mécanique. Héphaïstos… Perdu dans ses pensées, il releva la tête quand il se rendit compte qu’il allait devoir passer la nuit ici.

« Matthew, on va te trouver une chambre pour cette nuit, et on va te faire quelques examens pendant la nuit, pour voir si il ne se cache rien de grave, d'accord ? Et si jamais tu veux parler de quelque chose qui te tiens à cœur, je suis là. C'est mon rôle de venir en aide à ceux qui en ont besoin... »

Matthew balança les jambes hors du lit et s’assit se préparant à y aller :

« Un sujet qui me tient à cœur, le fait qu’il est hors de question que je passe la nuit ci par exemple ? Désolé, mais tout va bien et j’ai des millions de choses à faire. »

Il ajouta d’un ton dont il fut très fier car il était calme et poli :

« Et je pense que je vous ai vu lors de l’invasion de Cronos lorsque je regardais mes amis mourir pour vous, les dieux. Donc, vous comprenez mon besoin pressant de m’en aller ! Au revoir, Apollon ! »


© Jawilsia sur Never-Utopia


_____________________________


#pandew
Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIEU

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 153
Date d'inscription : 03/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): arc et flèches
Familier(s): serpent
Objet(s): un pendentif où est caché son arc, ainsi que sa trousse de soins

MessageSujet: Re: J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon] Jeu 13 Oct - 8:26

Matthew ne changera donc jamais? Je crois qu'il a découvert que j'étais un de ces dieux qu'il détestait. Mais je n'avais rien demandé, je n'avais pas demandé à être protégé par nos enfants. Ils étaient plus faibles que nous, ils étaient bien plus fragiles que nous. J'avais fait ce que j'ai pu. J'aurai voulu faire plus, j'aurai voulu me battre, je n'étais jamais le dernier pour ça, et je suis certain que Arès n'était pas en reste. Poussant un soupire, je laisse Matthew se lever. Je vais à mon bureau et je note quelque chose sur une feuille que je signe en souriant. Je lui tends la feuille

-Tu veux partir, à ta guise, mais si jamais tu as des maux de tête utilise ceci, et si tu ne veux plus venir me voir, va voir un de mes enfants qui a ce don, je pense que ce serait mieux. J'ai peur qu'il t'arrive des maux de tête régulièrement. Et passe mon bonjour à mes enfants si tu les vois... Si c'est le cas, tu as bien plus de chance que moi de les voir...

Moi ça m'était interdit par mon père, j'avais tant de mal avec cette loi, je ne pouvais pas m'empêcher d'aider mes enfants, de venir auprès d'eux pour voir si tout allait bien, de profiter que le soleil brillait pour observait leur condition de vie Pour ceux qui étaient avec Artémis, je ne me faisais aucun soucis, elle me tenait au courant, mais il y avait ma petite Sunshine qui avait besoin de son papa. J'ai un léger sourire et je fouille dans mon armoire pour en sortir une robe couleur soleil

-Vois tu ma fille Sunshine? Elle est au camp, j'aimerai que tu lui amènes cette robe pour moi, autrement, je ferai autrement.

Après qu'il m'ait donné sa réponse, je le laisse s'en aller en soupirant. Je regarde par la fenêtre, je regarde le soleil directement, ça ne me fait rien. Je souris doucement pour voir comment vont mes enfants, à chaque fois que je voyais un demi dieu, je voulais voir mes enfants juste derrière. Je soupire

Spoiler:
 

_____________________________

by Sybline
Revenir en haut Aller en bas

J'ai jamais aimé le soleil... [PV Apollon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» De toute façon, j'ai jamais aimé les enfants...
» (oskar) je t'aime comme j'aime les tomates ... j'ai jamais aimé les tomates.
» Comment peux-tu te connaître si tu ne t'es jamais battu ? | shane
» Le soleil ne disparaît jamais vraiment de la mémoire [Aby' ♥]
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: New York
-