Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité ♥ !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
La Résistance est réouverte!
Venez participer aux trois events de l'été pour faire avancer l'intrigue! Ici pour la Colonie, pour la Résistance et enfin ici pour les mortels et divinités ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

MessageSujet: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Dim 9 Oct - 19:57

La main serrée autour de la sangle de la housse de sa guitare, Liev se dépêchait de sortir de son cours de musique pour aller rejoindre sa sœur. Sœur… Plus exactement sa demi-sœur, puisqu’elle était aussi la fille de Borée, dieu grec de l’hiver. Il y a quelques années, il n’aurait jamais envisagé avoir une demi-sœur. Et puis il y avait eu New York, la Colonie, et il avait eu l’occasion de partager son bungalow avec elle – jusqu’à ce qu’elle parte. Aujourd’hui, il allait enfin pouvoir la revoir. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire rien qu’en y pensant et il pressa le pas, impatient de rejoindre le square, là où ils avaient rendez-vous. Il savait qu’elle ne pouvait pas retourner la Colonie, c’est pourquoi ils se voyaient à New York – de toute façon, étant encore étudiant, il ne pouvait retourner à la Colonie que pendant les vacances. Alors la retrouver à quelques rues de son école de musique était beaucoup plus simple pour lui, même s’il devait se trimballer son instrument.

Il aperçut enfin la fontaine imposante du parc, entourée d’arbres, formant un véritable espace vert dans cette jungle d’immeubles. Apercevant une table libre, il alla s’y installer, lâchant enfin la housse protégeant sa basse. Même si ça n’en avait pas l’air, devoir se la trimballer à bout de bras toute la journée avait fini par lui faire du muscle – ça renforçait encore plus sa carrure de sportif alors qu’il avait toujours détesté le sport. Il posa ses coudes sur la table et observa le parc autour de lui, cherchant la silhouette familière de sa sœur mais il ne vit que des familles et des couples. Il n’avait pas à s’inquiéter, il savait qu’elle viendrait : durant le bref moment où ils avaient partagé le bungalow, ils avaient appris à se connaître et étaient devenus vraiment proches, partageant énormément de points communs, à croire que Borée avait un don pour avoir des enfants à moitié tarés. Avec elle, il n’avait plus à jouer son rôle du gars cool et décontracté, il pouvait laisser son lui parler, le mec totalement paumé et paralysé par ses faiblesses. Quand il sentait son masque se fissurer, il faisait appel à Rheïma, c’était aussi simple que ça. C’était elle qui l’aidait à tenir le coup. Il n’avait plus qu’à attendre qu’elle arrive, qu’elle repère une masse de cheveux bleus en pétard et qu’elle s’installe à sa table pour qu’ils puissent enfin discuter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Jeu 3 Nov - 12:13


  Rheïma était toute sourire. Elle avait attendu ce jour comme une gamine qui attend Noël en sachant que le gros monsieur en rouge allait lui rapportait un superbe cadeau. Nous n'étions pas le 25 Décembre, mais c'était tout comme ... voir mieux. Liev, son petit frère, c'était lui son cadeau. C'était sa bouffée d'air, son bonheur. Au final quand ils se voyait, c'était Noël à chaque fois. Sans compter que si elle arrivait à tenir quant à son choix de rejoindre la résistance, c'était bien grâce à lui. Il était son point d'encrage. Entre eux, les masques tombaient, ils se connaissaient parfaitement. Néanmoins la demi-déesse ne lui révélait pas la raison pour laquelle elle était partie. Elle voulait le protéger, même si elle savait qu'à un moment il saurait tout. Ainsi, elle cachait au mieux sa destination lorsqu'elle quittait le QG de la Résistance, prétextant une quelconque sortie. Après, elle faisait au mieux pour disparaître dans la foule, chose qu'elle avait appris en arrivant à la Colonie. Se mêler à la populace présente, jouer le mouton serait qui suit la circulation, ses habitudes.

  C'est la capuche de son sweat sur la tête, qu'elle entra dans le parc où se donnaient rendez vous. Rheïma balaya la surface des yeux. Liev était assis à une table, seul. Ses cheveux bleus aidaient très largement à le repérer, il ressortait du vert qui dominait au creux des immeubles. Il avait son instrument lui, comme d'habitude. La fille de Borée se dirigea vers lui, sourire jusqu'aux oreilles à la simple vue de cette touffe de cheveux bleus. Elle se débrouilla pour arriver derrière lui, même s'il fallait faire tout le tour pour celle, créant volontairement une sorte de petite surprise. C'était sa satisfaction personnelle, encore une fois comme si elle avait été une gamine. Non, en fait à chaque fois qu'elle le voyait, elle redevenait une gamine.

"Salut p'tit frère !"

  Elle lui sauta dessus, l'étreignant un instant dans ses bras. Qu'il n'aime ou qu'il n'aime pas, ce simple petit câlin la réconfortait. Puis Rheï s'installa devant lui, le détaillant des yeux pendant quelques secondes. Il avait l'air d'aller bien, enfin, bien à sa façon si on pouvait dire. Enfin, ça ne l'empêchait pas de demander quel était son état d'esprit, question éternelle et redondante d'un début de dialogue :

"Alors, comment tu vas ? Quoi de neuf ?"

Le sourire toujours aux lèvres, elle avait envie de lui poser des tas de questions : sur la Colonie, sur les personnes à qui elle tenait ... Non pas pour tout retransmette à la Résistance, évidemment. Elle voulait savoir, c'est tout, même si ça alimentait son sentiment de culpabilité d'avoir quitté le Camps. Mais elle chassa ces idées. Aujourd'hui, elle voulait simplement se consacrer à son petit frère.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Sam 19 Nov - 19:18

« Salut p'tit frère ! » Fit une voix derrière lui, le faisant à moitié sursauter. Il n’eut pas le temps de réfléchir davantage – sa sœur lui sauta dessus comme une enfant. En temps normal, Liev n’aimait pas les contacts humains (quand tu avais glacé sans faire exprès la jambe de quelqu’un, tu évitais de recommencer) mais avec Rheï, c’était différent. Tout était différent, en fait. Il n’avait plus à se cacher, à sourire, à faire semblant d’être confiant et heureux. Il pouvait enfin être lui, il avait enfin une raison valable pour paraître si heureux.

« Alors, comment tu vas ? Quoi de neuf ? »

Et c’était le cas pour Rheï aussi. Il ne l’avait jamais vu aussi souriante et épanouie – il aimait se dire que c’était grâce à lui qu’elle paraissait aussi rayonnante, que leur relation comptait vraiment pour elle. Depuis qu’elle était partie, la vie à la Colonie avait changé pour lui alors il s’imaginait bien que pour elle, là où elle devait à présent loger, elle devait vivre la même chose.

« Fatigué… » Murmura-t-il en passant une main dans ses cheveux. Les cours lui prenaient beaucoup d’énergie et devoir ensuite aller travailler était parfois une véritable épreuve. Mais depuis qu’il avait quitté Anchorage, il devait vivre ainsi : il fallait sortir son père de sa dépression, il fallait lui montrer que la vie valait encore la peine d’être vécue. Avec son grand frère, ils s’étaient fait la promesse de faire de leur mieux. « Mais j’ai de la chance, je fais ce qui me plaît. S’il n’y avait pas la musique et toi, je me demande comment j’arriverai à tenir. J’y arriverais probablement pas… » Il esquissa un petit sourire maladroit, conscient des aveux qu’il faisait. Partout ailleurs, il devait faire semblant d’être plein d’ambition et d’espoir. Là, il pouvait enfin partager ses peurs à quelqu’un.
Relevant la tête, il observa le visage de Rheï, essayant d’y voir un quelconque signe pouvant lui indiquer ce qu’elle était devenue après la Colonie. Avait-elle commencé à travailler ? Avait-elle rejoint un membre de sa famille ? Etait-elle en danger ? Tant de questions sans réponses. Des fois, il se demandait comment elle pouvait garder tout ça pour elle sans jamais craquer. Il ne voulait pas la forcer à parler de choses dont elle n’avait pas envie de parler – mais il voulait au moins lui faire comprendre qu’il était pour elle. Qu’il serait toujours là pour elle.

« Et toi ? Tu arrives à t’en sortir dans cette immense ville ? Tu n’as pas de problèmes ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Jeu 16 Fév - 21:43


« Fatigué… »

  Rheïma esquissa une moue. Elle le comprenait ... Il avait une vie bien remplie pour un garçon de son âge, et déjà tant de chose à porter sur les épaules, et des responsabilités bien lourdes. Ce gosse possédait un sacré courage.

« Mais j’ai de la chance, je fais ce qui me plaît. S’il n’y avait pas la musique et toi, je me demande comment j’arriverai à tenir. J’y arriverais probablement pas… »

  Cet avoeux lui dessina un sourire mal assuré. Rheïma, elle, sourit à son frère de façon rassurante. Qu'il n'ai pas à s'en faire, elle était là pour lui comme lui était là pour elle. Liev ne savait certainement pas qu'il était aussi son point d'encrage à une certaine réalité rassurante. Il était un peu comme son rayon de soleil au milieu d'une tempête. Elle aurait aimé le lui dire, tout lui dire, mais il fallait lui mentir, et elle le faisait à contre coeur.

« Et toi ? Tu arrives à t’en sortir dans cette immense ville ? Tu n’as pas de problèmes ? »

  Le sourire de la demi-déesse s'évanoui doucement, puis elle fixa un instant la table, pensive. Des problèmes ? On pouvait considérer ça comme cela. Si, clairement, elle aurait aimé lui dire. La fille de Borée savait clairement que son demi-frère ne la jugerait pas comme d'autre. Il était à part. Mais elle craignait plus qu'on ne s'attaque à lui parce qu'elle lui aurait révélé son secret, plutôt qu'il ne la rejette.
  Rheïma poussa un discret soupir avant de sourire à nouveau, rapportant son attention sur le jeune homme à la tignasse bleue qui se tenait devant elle. Elle passa sa main sur sa nuque puis repris :

"A vrai dire, ça va. Être réceptionniste dans un grand hôtel, c'est plutôt pas mal ! Tout va bien, tu sais. Je n'ai même pas encore transformé quelqu'un en statu de glace !"

Exploit à marquer dans le calendrier : pas de problèmes de pouvoir depuis un certain temps. Au moins une chose positive.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Dim 12 Mar - 18:43

Sa question effaça le sourire de Rheïma et Liev se demanda immédiatement ce qui n’allait pas dans sa vie. Est-ce qu’elle avait des problèmes ? Sa réaction laissait penser que oui. Néanmoins il se garda de poser une autre question et attendit la réponse de sa demi-sœur, espérant qu’elle se confie à lui.

« A vrai dire, ça va. Être réceptionniste dans un grand hôtel, c'est plutôt pas mal ! Tout va bien, tu sais. Je n'ai même pas encore transformé quelqu'un en statue de glace ! »

Il afficha une moue contrariée. Il ne s’attendait pas à une réponse comme ça – il se demandait même si elle était sincère. Mais si sœur n’évoquait pas ses problèmes, il ne voulait pas la forcer si elle n’en avait pas envie. Si elle choisissait de se concentrer sur les meilleurs aspects de sa vie alors il devait respecter son choix. Il esquissa un sourire et leva les pouces en l’air en signe de soutien.

« Wah, c’est super ça ! C’est quand même un exploit ! » Dit-il en riant, étant donné que la maîtrise des pouvoirs de Rheï avait toujours été quelque peu compliqué. Elle semblait s’épanouir dans son travail et c’était pour le moins positif. Néanmoins il savait que la vie ne tournait pas uniquement autour d’un job : il voulait en savoir plus sur son logement, sur le quartier où elle logeait, sur l’ambiance de son appartement. Il lui aurait bien proposé de loger chez lui mais l’appartement qu’il partageait avec son beau-père et son beau-frère était tellement étroit qu’ils peinaient déjà à y vivre à trois, alors à quatre c’était malheureusement impossible. Enfin, il n’y avait pas que ça… Que faisait-elle de son temps libre ? Est-ce qu’elle s’était fait des amis ? Est-ce qu’elle sortait, aller au restaurant, à la bibliothèque, à des soirées ? Il avait bien trop de questions à lui poser.

« Et sinon, tu vas pas me faire croire que tu passes ta vie dans ton hôtel. Tu sors un peu ? Tu t’es fait de nouveaux amis ? Tu sais, tu pourrais passer chez moi un soir, tu pourrais même rencontrer ma famille si tu veux. Je suis sûre qu’ils seront ravis de faire ta connaissance ! » Dit-il en souriant, espérant mettre davantage en confiance sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Mer 12 Avr - 23:04

" Wah, c’est super ça ! C’est quand même un exploit !"

  Le voir rire fit sincèrement sourire Rheïma, lui mettant un peu de baume au coeur. Pour un peu, celui lui fit oublier tous les événements de ces derniers temps, toute la négativité qui s'était accumulée. Un jour, se dit elle, il faudrait qu'elle évacue ça. Mais là n'était pas la question. Dans l'instant présent, il fallait qu'elle se concentre sur son frère, sur sa présence devenue si rare depuis qu'elle avait rejoint la Résistance. Là, maintenant, tout de suite, dans le parc.

"Et sinon, tu vas pas me faire croire que tu passes ta vie dans ton hôtel. Tu sors un peu ? Tu t’es fait de nouveaux amis ? Tu sais, tu pourrais passer chez moi un soir, tu pourrais même rencontrer ma famille si tu veux. Je suis sûre qu’ils seront ravis de faire ta connaissance !"

  Dommage, la conversation était à peu près bien partie pour qu'elle ne lui mente plus, ou moins. A continuer comme cela, c'était mal parti. Qui plus est, si Liev lui demandait de rencontrer sa famille ! Elle n'avait pas envie d'emmener plus de gens dans ses stupidités. Elle voulait le protéger, aussi tête à claque qu'elle aurait pu l'être. Le plus tard possible, se promit-elle. Surtout, quand la situation se sera arrangée, si elle s'arrange un jour. A ce rythme là, rien n'était gagné.
  La demi-déesse ne pu que sourire face à l'air enjoué de son frère. Les bras croisés sur la table, elle y posa la tête, s'efforçant toujours de paraître de meilleure humeur qu'elle ne l'était réellement.

"Je sors quand j'ai le temps, pas trop souvent tout de même. Il faut parfois gérer deux ou trois problèmes, comme un grain de poussière resté sur une table de nuit, ou même telle ou telle chaîne de télé que l'hôtel ne reçoit pas (elle émit un petit rire avant de reprendre). J'ai fais la connaissance de deux ou trois personnes plutôt sympa. Mais oui, il faudrait qu'on s'organise une soirée, un de ces quatre, ça pourrait être sympas !"

  Elle avait mentit (encore). La décision fut prise de rapidement passer à un autre sujet, voulant clairement ne pas s'attarder à prendre déjà date de rencontrer. La priorité était de protéger Liev et sa famille. Un retour assez tardif à la Résistance risquait d'éveiller les soupçons ... si cela n'était pas déjà fait.
  Rheïma changea d'attitude. Sourire de coin, sourcil levé et affichant un air complice, elle s'empressa d'ajouter :

"Et toi alors, tu t'es fais des amis à la Colonie ? Tu as rencontré quelqu'un ... ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Dim 23 Avr - 13:46

Rheï posa sa tête entre ses mains, les coudes posés sur la table. « Je sors quand j'ai le temps, pas trop souvent tout de même. Il faut parfois gérer deux ou trois problèmes, comme un grain de poussière resté sur une table de nuit, ou même telle ou telle chaîne de télé que l'hôtel ne reçoit pas. J'ai fait la connaissance de deux ou trois personnes plutôt sympa. Mais oui, il faudrait qu'on s'organise une soirée, un de ces quatre, ça pourrait être sympas ! » Lui répondit-elle, ayant fait une pause pour rire doucement. Il l’imaginait bien se plier en quatre pour des clients un peu trop capricieux comme l’on pouvait en trouver dans les hôtels un peu chic de New York.

Alors qu’il fouillait dans sa tête pour trouver une date qui pourrait convenir à son invitation, sa sœur changea d’attitude du tout au tout et aborda un autre sujet. « Et toi alors, tu t'es fais des amis à la Colonie ? Tu as rencontré quelqu'un ... ? » La question le fit d’abord froncer des sourcils – ne devaient-ils pas d’abord planifier la rencontre ? – mais il mit ça sur le compte de la curiosité, après tout, il l’avait lui-même bombardé de questions, elle était en droit de faire la même chose.

« Ouais, enfin tu sais, je traîne avec ma bande habituelle… » Le terme amis n’aurait pas convenu, car ces personnes-là n’avaient pas percé sa carapace, ne connaissant que le garçon drôle et charismatique qu’il s’efforçait d’être à la Colonie. Puis ses pensées dérivèrent vers Sunshine, cette fille d’Apollon qui avait réussi à voir en lui ce qu’il tentait de cacher à tout le monde. Et si sur le coup la vulnérabilité l’avait fait se comporter comme un crétin, avec du recul il était plutôt content que ce soit Sun qui ait vu ça et pas une autre personne – parce qu’il devait admettre que cette blondinette ne le laissait pas indifférent… Mais il ne savait pas comment faire avec elle, et il avait besoin cruellement de conseils. « Et oui, il y a cette fille… » Rien que l’idée de prononcer son prénom à voix haute fit accélérer son rythme cardiaque. Pour un mec cool, il perdait rapidement le contrôle ! « Mais je sais pas du tout comment faire avec elle. Elle me plaît mais je sais que si je veux plus, il faudra que j’abandonne le rôle du mec populaire et stylé et je suis pas sûr d’être prêt à redevenir moi-même. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Lun 25 Sep - 9:49


« Ouais, enfin tu sais, je traîne avec ma bande habituelle… »

  Rheïma hocha la tête. Sa bande habituelle, elle voyait absolument ce qu'il voulait dire. Un jour, espérait-elle, il finirait par trouver les bonnes personnes. Cela ne serait qu'une question de temps, puisque la Colonie regorgeait de bonnes âmes, compréhensives. Il fallait juste trouver les bonnes personnes, voire même LA bonne personne.

« Et oui, il y a cette fille… »

  La Résistante haussa un sourcil et un sourire sincère se dessina sur ses lèvres, attentive à ce que son frère allait dire. Il avait changé d'attitude, et semblait quelque peu perdu à l'évocation de cette fille. Soudainement la trouvaille de LA bonne personne fut une évidence pour Rheïma. Aurait-il trouvé sa moitié ? Celle qui le comprendrait parfaitement comme elle le comprenait lui ? La fille de Borée aurait aimé le questionner, connaître son prénom, qui elle était, comment ils s'étaient rencontrés, mais connaissant Liev et vu l'état dans lequel cela le mettait de simplement penser à elle ... Rheïma voyait déjà son frère prendre ses jambes à son cou si elle était trop envahissante et bousculerait ses pensés.

« Mais je sais pas du tout comment faire avec elle. Elle me plaît mais je sais que si je veux plus, il faudra que j’abandonne le rôle du mec populaire et stylé et je suis pas sûr d’être prêt à redevenir moi-même. »

  Ah. C'était donc cela. Perdre la coquille qu'il s'était forgé depuis tout ce temps, pour être avec cette fille. Mais Rheïma compati. Dans un sens, c'était ce qu'il lui était arrivé avec Léo. Elle était sortie de sa zone de confort, de son petit cocon. Il l'avait transformé, c'était clair, il l'avait convaincu de rejoindre son camps, et elle avait fini par accepter. Sauf que cette fameuse fille n'était pas Léo, et ne devait certainement pas lui ressembler, Rheï en aurait mis sa main à couper.
 
  La demi-déesse se voulut rassurante et sourit doucement à son frère.

"Liev, cette fille t'aidera à devenir toi même. Evidemment ça ne se fera pas en un claquement de doigts, mais avec elle tu seras en sécurité. Elle sera ta bulle."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Dim 3 Déc - 19:41

Bien entendu que parler d’une fille à Rheï réveillerait ses instincts de grande sœur – et sa curiosité au passage. Parmi toute l’hypocrisie de ses relations, cela signifiait forcément que quelqu’un avait percé son masque et réussi à apercevoir son vrai visage, même s’il fallait avouer que ces derniers temps il se laissait grandement aller dans sa mascarade. Sûrement l’influence inconsciente de Sun, dont la simple présence faisait taire les mille voix anxieuses dans sa tête. Elle avait beau lui avoir répété maintes fois qu’il n’avait pas à faire semblant, il suffisait qu’elle s’éloigne un peu pour qu’il reprenne ses vieilles habitudes et mécanismes de défense. Il s’en voulait d’être aussi dépendant mais en même temps, elle était bien la seule chose qui lui donnait le courage d’affronter ses démons.

« Liev, cette fille t'aidera à devenir toi-même. Evidemment ça ne se fera pas en un claquement de doigts, mais avec elle tu seras en sécurité. Elle sera ta bulle. » Rheïma avait parlé doucement, comme quand l’on essaie de rassurer un enfant. Il essaya de lui rendre son sourire mais celui-ci se transforma en une grimace, pas encore entièrement convaincu. Tout reposait sur sa capacité à sortir de sa zone de confort qui, comme son nom l’indiquait, était devenue bien confortable. Pouvait-il risquer ça pour les beaux yeux de Sun ? Cela signifiait non seulement renoncer à la sécurité de sa vie, aussi superficielle soit-elle, mais aussi devoir assumer son passé et les erreurs qu’il avait commises à Anchorage. Pas sûr qu’il ait les épaules suffisamment tenaces pour supporter le poids de la culpabilité. C’était certes plus lâche de nier en bloc tout ce qu’il s’était passé avant qu’il ne déménage, mais regarder la vérité en face signifierait avouer qu’il avait été le méchant dans l’histoire. Qu’il était vraiment responsable de tout ce qui était allé de travers. Liev était humain : il ne voulait pas être tenu responsable de catastrophes.

« J’espère que ce sera le cas. » Finit-il par dire, un triste sourire sur les lèvres. Pour l’instant il n’était pas encore assez courageux, se cachant derrière l’extravagance de ses cheveux et ses solos de guitare. C’était plus facile pour lui de tenir son rôle que de faire un pas en avant vers l’inconnu.

« Peut-être que si tu revenais à la Colonie pour m’encourager un peu, ce serait plus facile pour moi. » Rajouta-t-il en souriant, ses yeux pétillant de malice pour la première fois depuis plusieurs semaines. Il n’avait jamais l’impression d’être entièrement éveillé à la Colonie, comme si un voile le séparait de tout ce qui se passait autour de lui. Avec Rheïma, c’était différent. C’était comme immerger d’un long sommeil et respirer l’air frais pour la première fois. Apaisant. Bien entendu, il avait dit ça sur le ton de la taquinerie, n’imaginant pas un seul instant que c’était bien plus qu’un job dans un hôtel qui retenait Rheïma hors de la Colonie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Mar 13 Mar - 14:38


« J’espère que ce sera la cas »

Rheïma sourit à son frère. Il avait l’air déchiré entre deux décisions, un dilemme que seul lui-même pouvait résoudre. Mais le voir si triste lui faisait mal au cœur. Une fois de plus, elle regrettait la décision qu’elle avait pu prendre. Même s’il ne le savait pas, il faisait partie des victimes collatérales de ce choix, et ainsi la Résistante ne pouvait assumer son rôle de grande sœur. La famille n’avait jamais été son fort, en témoignent les nombreuses disputes qu’elle avait eu avec sa mère. Une terrible leçon lui avait fait apprendre qu’il fallait profiter des personnes présentes à chaque instant, et Rheïma conclus qu’en quittant si précipitamment la Colonie, elle avait en quelque sorte abandonné Liev.
Abandonnant sa précédente attitude, il reprit :

« Peut-être que si tu revenais à la Colonie pour m’encourager un peu, ce serait plus facile pour moi. »

La demi-déesse se mit à se triturer les mains d’une façon nerveuse, qu’elle finit par cacher en les ramenant près de ses jambes. Son sourire se figea, installant comme un froid et d’autant plus lorsqu’elle se referma un peu plus sur elle, ignorant complètement le ton léger qu’il avait utilisé. Il avait touché une corde sensible et elle était incapable de comprendre la plaisanterie, un peu comme une gamine légèrement susceptible. Bon sang qu’elle s’en voulait. La perspective de revoir sa sœur un jour près de lui le faisait rayonner et elle, cette traîtresse, elle attisait ses espoirs en lui mentant sur la vérité. Oui voilà, leur relation était basée sur le mensonge, un peu comme une manipulation égoïste puisque Rheï continuait à venir le voir malgré les attaches qu’elle s’entêtait de couper quant à la Colonie. Et voir ses yeux briller … cette chose rare qui pourtant lui allait si bien. Alors qu’il pouvait être heureux avec son soutient, elle-même réduisait ses espoirs à néant. Il fallait presque qu’elle se grave la peau au fer rouge, si cela pouvait l’aider à comprendre que tous comptes faits, elle réduisait ses espoirs à néant et l’emmenait dans sa tombe.

« C’est … compliqué. »

Rheï baissa la tête, fixant ses poings qu’elle serrait mollement, prise par un léger tremblement de panique, comme une proie prise aux griffes d’un prédateur dont elle ne pourra se défaire. Mentir n’était pas encore son fort, elle n’avait pas encore assez grandit pour faire face à son frère à qui elle tenait, et lui mentir sans sourciller. Serait-elle-même un jour capable de le faire ? Et pourtant, elle fit l’effort de reprendre son calme et d’afficher à nouveau un visage sympathique, mais même si elle avait relevé la tête, son regard se voulait fuyant, n’ayant pas le courage de regarder son frère dans les yeux.

«  Ce que je veux dire, c’est que je suis beaucoup trop occupée pour revenir. Je crois que je fais partie de ces demi-dieux qui ont leur train-train quotidien en dehors de la Colonie. »


Remettant l’une de ses mèches brunes à sa place, la fille de Borée se dit intérieurement que sa prochaine visite au Camp ne se ferait certainement pas en amie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma Lun 30 Avr - 23:21

« C’est … compliqué. »

Le peu de lumière qui avait rallumé le regard de Liev disparut aussitôt.

Bien sûr. C'était compliqué. C'était toujours compliqué de toute manière.

Il baisse les yeux, ignorant sa sœur et son comportement nerveux qui aurait dû lui mettre la puce à l'oreille. Là tout de suite, il pouvait sentir la distance qui les séparait, ce gouffre compliqué qui semblait tant faire peur à Rheïma. Il comprenait pourquoi, après tout, ils n'étaient que demi-frère et sœur. Et il n'avait pas vraiment envie de comprendre les raisons de sa demi-sœur, aussi compliquées soient-elles. Il avait besoin d'elle, et elle n'était pas là. Ce n'était pas plus compliqué que ça.

«  Ce que je veux dire, c’est que je suis beaucoup trop occupée pour revenir. Je crois que je fais partie de ces demi-dieux qui ont leur train-train quotidien en dehors de la Colonie. »

« Et je ne fais pas parti de ce train-train. » Ses mots sont plus froids qu'il ne l'aurait voulu. Il lance un regard blessé à Rheïma avant d'attraper la lanière de sa housse de guitare et de se lever de façon un peu maladroite, un peu précipitée comme s'il tanguait d'un pied à l'autre sur un navire en tempête.  « Je ne sais pas ce que tu évites à la Colonie, si c'est moi ou quelqu'un, quelque chose d'autre. Mais c'est dur sans toi, et tu le sais. Tu sais que j'ai besoin de toi. » Il pince les lèvres, un peu énervée contre Rheïma, surtout énervé contre lui-même et son égoïsme. Il s'en veut de réclamer sa sœur comme l'on réclame un jouet à Noël, il s'en veut de faire un caprice alors qu'il n'a pas la moindre idée de ce que sa sœur traverse à New York. Mais elle est la seule personne à qui il ne peut pas mentir. Et la vérité, c'est qu'elle lui manque terriblement.

« Tu sais tout ça, mais ça ne t'empêche pas de jamais venir. » Marmonne-t-il, avant de tourner les talons et de partir rapidement, sans se retourner par peur de ne pas supporter le visage de Rheïma après ce qu'il vient de lui balancer. Maintenant, elle a toutes les raisons de vouloir l'éviter.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma

Revenir en haut Aller en bas

Nothing lasts forever, except you and me + Rheïma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Animation : Nothing lasts forever
» Love me now or hate me forever!
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» La Forever Académie (Forum RPG)
» Quidditch Forever ◮ ft. Dorea & Debra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles :: Archives des RP.
-