Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee]
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars d'halloween, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Les events d'Halloween sont ici et ! ♥

Partagez| .

Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

admin (poséidon)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 143
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 22

En ligne

MessageSujet: Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee] Ven 13 Jan - 17:34




   


   

   
Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi


   

   

   Depuis qu'elle était arrivée à la Colonie, Heimoana s'était très vite fait son nid au milieu de cette grande famille qu'elle découvrait tous les jours, aidant à la reconstruction ou donnant des cours de maîtrise des pouvoirs et de soi - parce que oui, l'un ne va pas sans l'autre - pour essayer de changer un peu l'état d'esprit qui régnait à ce moment-là. Certes, ils avaient pu récupérer un fil de Morphée qui avait été pris par la Résistance quand elle avait attaqué la Colonie, mais il y avait encore beaucoup de disparus, ce qui inquiétait tout le monde...

Quelques jours après l'attaque de la Résistance, la Colonie se reconstruisait lentement mais sûrement, et Hei faisait en sorte d'aider les gens à se détendre et à se concentrer pour qu'ils soient plus efficaces en cas de nouvelle attaque. Et contre toute attente, ils étaient nombreux à venir la voir pour profiter de ses conseils.

Un jour, elle décida de se baigner dans le lac après avoir passé une partie de la journée à aider à reconstruire les bâtiments ; heureusement que la barrière avait été remise assez rapidement, ça aurait été difficile pour elle de se baigner alors que la température extérieure atteignait la dizaine de degrés, contre la trentaine en Polynésie. Quand elle se fut mise en maillot de bain - frissonnant un peu, quand même, pas encore totalement habituée aux températures de l'hémisphère Nord - elle se dépêcha de plonger dans l'eau du lac, sentant celle-ci la nettoyer et la régénérer en douceur. Si elle pouvait, elle resterait dans le lac pour le restant de ses jours...

Après deux bonnes heures passées sous l'eau - avec des remontées de temps à autre histoire de - la jeune femme se contenta de nager tranquillement, sans se douter que quelqu'un voulait lui parler...


   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee] Ven 13 Jan - 21:11

Welcome to the hell of my mind

ft. Heimoana


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Me voilà de retour à la colonie, je ne suis pas très heureux, mais je dois montrer le contraire. Je dois me montrer reconnaissant d’être enfin délivré des griffes de la résistance non, mais je rêve sérieusement. Lesles, tu vas me devoir un plat de nouille, crois-moi... Des ramens.... Oh, oui des ramens coréens bien épicés... Ça me manque terriblement depuis que j’ai quitté Séoul. Depuis mon retour j’ai pu voir des personnes, des personnes en qui je tiens et oui j’ai bel et bien un cœur fragile par moment malheureusement... Mais la personne qui est mon monde est Jun, je ferais tout pour lui... Il est vraiment tout pour moi, dormir avec lui hier soir a été le plus grand des cadeaux. Il m’a raconté tout ce qu’il a ressenti, mais il ne sait pas que des Jumeaux fusionnels peuvent sentir les sentiments de l’autre. Alors en quelque sorte il a ressenti ce que moi j’ai ressenti et moi la même chose. Il ne sait pas que mon monde tourne autour de lui comme le sien tourne autour du mien, il est encore bien trop tête en l’air, cet enfant qui est maintenant grand. Je le laisse dans son monde, un monde de merveilles, il en sortira bientôt, je l’espère vraiment.

S’il pouvait au moins ouvrir les yeux sur les dieux, s’il pouvait ressentir la haine qui m’alimente réellement pourrait-il comprendre ? Pourrait-il l’accepter et me suivre chez la résistance ? Je ne crois pas, il ferait tout pour que je revienne vers le côté lumineux, un côté qui m’a quitté il y a de ça des années maintenant. Je ne me sens plus proche de cette lumière, une lumière qui était des plus éclatante. Celle qui peut réchauffer votre cœur en une seconde, pour quoi les paroles peuvent encore faire mal ? Pourquoi certaines paroles peuvent encore atteindre mon cœur, suis-je vraiment aussi faible mentalement ? Je ne sais pas vraiment, mais trop de choses tournent dans ma tête, beaucoup trop de doute et des choses que je ne comprends toujours pas. J’étouffe moins qu’avant, je suis plus libre de mes mouvements. Je peux sortir de la colonie, je suis avec mon jumeau alors, pourquoi je me sens aussi mal ? Tss, ça me prend trop la tête, je veux profiter du temps qu'il me reste ici avant de devoirs partir faire mon rapport.

Me voilà debout avant mon frère, il est mignon quand il dort, un vrai petit garçon. La tête sous la couette juste une ouverture pour avoir de l’air, je ne peux m’empêcher de rire en le regardant dormir comme ça. Je regarde dans l’ouverture avant de partir me doucher rapidement, je chante finalement l’une des chansons que j’avais écrites pour ma mère à Séoul. Je finis par partir en direction du lac, mon regard dans le vide totalement perdu entre la résistance et la colonie mon cœur balance, mais je ne peux pas trahir mes frères d’armes. Je ne dois pas laisser Jun m’atteindre avec ses paroles, tout ça à cause de mon jumeau... C’est horrible, cette torture, je préfère encore me faire frapper. Entendre tous les biens faits que cet endroit a sur lui, qu’il ne souhaite pas partir d’ici, non il veut rester ici et faire sa vie. Je le hais pour ce point... Un point qui me poignarde le cœur encore et encore. Je ne souhaite que son bonheur, un bonheur bien trop difficile à atteindre pour moi, vous savez ? J’arrive finalement au lac le cœur en vrac, la tête dans les nuages. Je me prends un arbre dans la figure, je grommelle quelques insultes en coréen avant de déposer mon regard sur la merveilleuse professeur de maîtrise des pouvoirs et de soi. Je la regarde nager en silence j'approche, mais encore une branche dans la figure. i apayo...


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (poséidon)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 143
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 22

En ligne

MessageSujet: Re: Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee] Ven 13 Jan - 22:08




 


 

 
Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi


 

 

  Continuant à nager avec grâce, Hei se mit à discuter avec les nymphes qui se trouvaient dans le lac et qui étaient venues à sa rencontre, un peu curieuses et surprises de voir un demi-dieu capable de respirer sous l'eau - enfin, de tenir aussi longtemps sous l'eau. La jeune femme échangea avec elles un petit moment, le temps de leur raconter sa vie d'avant, avant qu'elles ne s'éloignent quand elles virent arriver un jeune garçon qui s'était mangé une branche dans la tronche. Hei le reconnut aussitôt : c'était le jeune fils de Morphée, Lee, qu'ils avaient pu récupérer en échange d'une fille d'Hécate, et il semblait encore un peu meurtri malgré les soins que la Colonie lui avait apportés.

Souriante, la jeune femme nagea pour le rejoindre près du bord du lac et lui lança :

Bonjour Lee. Tu vas bien ? Tu m'as l'air encore un peu fatigué, mais ça a l'air d'aller mieux.

Elle sortit ensuite de l'eau et s'enroula dans sa serviette pour se sécher, continuant d'observer le garçon sous toutes les coutures. En effet, dans l'ensemble, ça avait l'air d'aller mieux... La Résistance était vraiment quelque chose d'horrible pour faire autant de mal à un être humain, songea la jeune femme tout en se rhabillant, avant de se tourner vers Lee :

Tu te lèves tôt, mine de rien... Les autres ne sont pas encore levés, tu as besoin de quelque chose ?

Elle s'étira et regarda sa montre waterproof ; en effet, il était vachement tôt, mais autant tuer le temps à deux. Avec un sourire, elle proposa à Lee :

Bon, en attendant, et si on marchait un peu ? Tu en profiteras pour me dire ce qui te tracasse, mon cours n'a lieu que l'après-midi.

 

  © Jawilsia sur Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee] Dim 15 Jan - 19:52

Welcome to the hell of my mind

ft. Heimoana


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Àpeine les nymphes m’avaient elles vu que les voilà partis au fond du lac, super maintenant je fais fuir des créatures. Quoique je n’en ai jamais vu depuis sept années que j’ai passé ici du moins, je crois... Je me frotte le visage tout en soupirant longuement même après les coups reçus par Matthew je ressens encore de la douleur. Je regarde finalement la prof approcher du bord pour ensuite se rhabiller, la jeune femme me salut finalement tout en souriant.

Bonjour Lee. Tu vas bien ? Tu m'as l'air encore un peu fatigué, mais ça a l'air d'aller mieux.

J’ai l’air d’aller mieux, me dit-elle. Sérieusement, j’ai vraiment l’air d’aller mieux ? Je suis dégoûté d’être revenu ici, la seule chose qui me rend le sourire c’est de pouvoir revoir Jun. Non, mais sérieusement heureusement que je suis un bon acteur, elle pense vraiment que je n’ai que de la fatigue. Je la regarde finalement toute souriante avant de hocher mon visage. Je regarde un instant autour de moi tout en m’étirant légèrement, mais je grimace finalement sous quelques picotements au niveau de mes côtes.

I apayo ! Humpf, oui je vais beaucoup mieux... Juste un peu fatigué, mais ça va revenir !

Je souris finalement comme un niais tout en la regardant longuement, très jolie, mais je ne sais pas, pour quoi me demander si je vais bien. Je suis revenu de la résistance en sale état et on me demande si je vais bien, je ne veux pas de sa pitié tss, je vais bien physiquement, mais mentalement c’est Bagdad. Je n’avais pas envie de revenir aussitôt du moins, pas si Jun n’était pas là, mais tout est arrivé trop rapidement, mais d’un côté je ne pouvais pas laisser Lesles là-bas entre leurs pattes. Du coup... J’ai accepté sans broncher, c’est la meilleure chose qui rester à faire non ? Sûrement, c'est bien la chose à faire la pauvre, elle est revenue dans un état pas possible.

Tu te lèves tôt, mine de rien... Les autres ne sont pas encore levés, tu as besoin de quelque chose ?

Je la regarde de nouveau tout en fermant les yeux par la suite, je ne sais pas quoi lui dire a par que mon cher et tendre papounet a oublié d’endormir son fils hier soir ! Ou peut-être que j’aurais dû m’assommer moi-même pour pouvoir bien fermer les yeux ? Aucune idée, mais je n’ai presque pas fermé les yeux de la nuit, je suis resté près de Jun blotti contre lui comme un enfant. Pour la première fois je l’ai laissé me voir faible, et ce sentiment ma déplu, depuis tout petit je suis fort pour deux et ça doit continuer tant qu’il n’ouvrira pas les yeux. Mais Jun sait m’attaquer en plein cœur, un cœur que je me suis promis de protégé au péril de ma vie, mais face a lui je ne peux pas, je ne peux pas le faire c’est trop dur. Il suffit d’un mot, un mot et toutes les protections viennent à tomber.

Je n’arrive tout bêtement pas à dormir, je ne ressens plus la fatigue depuis maintenant deux jours.

Bon, en attendant, et si on marchait un peu ? Tu en profiteras pour me dire ce qui te tracasse, mon cours n'a lieu que l'après-midi.

Je souris une nouvelle fois tout en regardant autour de moi, puis aux dires de la jeune femme j’acquiesce. Je reprends finalement la marche en regardant autour de moi, laissant un petit soupir se laisser entendre.

Je vais bien, du moins, je crois... En faite, j’ai envie de voir une personne de la résistance et essayer de la faire revenir dans le droit chemin, mais je n’ose pas. Qui me dit qu’elle viendra seule ou qu’elle me laissera lui parler ou qu’elle ne me tuera pas avant même de m’avoir laissé parler ? Je ne peux pas le savoir, mais elle a l’air tellement mal, elle se cherche...

Je n’ai eu qu’à tourner la chose dans le sens inverse de ce que je veux faire, je ne veux pas faire revenir quelqu’un de la résistance, mais plutôt y ajouter un membre et ce membre c’est mon frère, mais c’est trop dur et ardu de le faire. Je vais réussir a le faire venir, je le promets je vais le faire et ça sera magique pour moi.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (poséidon)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 143
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 22

En ligne

MessageSujet: Re: Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee] Dim 15 Jan - 20:59




 


 

 
Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi


 

 

 Lee hocha la tête et marcha tranquillement, regardant autour de lui avant de soupirer pour répondre à Hei :

Je vais bien, du moins, je crois... En faite, j’ai envie de voir une personne de la résistance et essayer de la faire revenir dans le droit chemin, mais je n’ose pas. Qui me dit qu’elle viendra seule ou qu’elle me laissera lui parler ou qu’elle ne me tuera pas avant même de m’avoir laissé parler ? Je ne peux pas le savoir, mais elle a l’air tellement mal, elle se cherche...

La fille de Poséidon se garda un instant de silence pour réfléchir ; c'était une question à laquelle elle n'avait pas été préparée, mais elle était malgré tout légitime, et en tant que figure d'autorité, elle se devait d'essayer d'apporter une réponse.

Haussant les épaules, elle soupira :

C'est une question intéressante... Mais c'est un peu compliqué pour moi d'y répondre, je ne connais pas l'univers de la Résistance.

Elle marqua une petite pause avant de reprendre :

Ceci dit... Je pense à un animal blessé. Si tu veux l'approcher sans te faire griffer ou mordre, tu dois lui montrer que tu ne lui es pas hostile et lui tendre la main. Et normalement, après quelques instants d'hésitation, il s'approche et est prêt à te suivre partout, et même à te laisser le soigner. Je suppose que ça doit marcher pareil pour la personne de la Résistance, si elle se cherche, elle est encore facile à approcher et à faire changer d'avis. Par contre, si elle devient trop... sauvage, pour rester dans la comparaison, là c'est fichu. A mon sens.

Elle continua de marcher tranquillement, pensive ; après tout, essayer de ramener des Résistants dans le droit chemin, c'était peut-être une idée folle, mais à tenter tant que cela était possible. Et elle était prête à aider Lee dans cette tâche.

 

 © Jawilsia sur Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee] Jeu 19 Jan - 20:17

Welcome to the hell of my mind

ft. Heimoana


« Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi »
Je regarde autour de moi en silence regardant à des moments Hei, mais je détourne finalement le regard vers le paysage. Je suis fatigué, mais je ne le montre pas, je garde mon hyperactivité comme à mon habitude, mais c’est un peu plus fatigant de faire semblant je regarde autour de moi de nouveau la colonie encore endormie et sur tout mon jumeau qui va encore se réveiller en retard pauvre de lui. Je regarde de nouveau la professeur de maîtrise longuement par la suite en écoutant ce qu’elle avait à me dire.

C'est une question intéressante... Mais c'est un peu compliqué pour moi d'y répondre, je ne connais pas l'univers de la Résistance.

Je suis surpris de sa réponse, je voulais quelque chose de plus net et clair, car là je suis perdu. Je fronce longuement les sourcils tout en reprenant la marche en direction des écuries pour voir comment va mon petit bébé. Je ne sais pas vraiment quoi répondre alors, je continue de marcher en regardant le soleil qui se lève petit à petit sans pour autant regarder de nouveau Hei. Nous arrivons finalement dans l’écurie et j’approche rapidement de crin sombre, ce dernier relève subitement la tête en me sentant approcher laissant un hennissement se laisser entendre. Venant prendre une friandise dans un sac que j’ai laisser là avec toutes ses friandises, je lui donne en donne une a la pomme ça préférer. Mais la phrase de la jeune femme va me faire douter, je la regarde surpris finalement en la laissant finir.

Ceci dit... Je pense à un animal blessé. Si tu veux l'approcher sans te faire griffer ou mordre, tu dois lui montrer que tu ne lui es pas hostile et lui tendre la main. Et normalement, après quelques instants d'hésitation, il s'approche et est prêt à te suivre partout, et même à te laisser le soigner. Je suppose que ça doit marcher pareil pour la personne de la Résistance, si elle se cherche, elle est encore facile à approcher et à faire changer d'avis. Par contre, si elle devient trop... sauvage, pour rester dans la comparaison, là c'est fichu. A mon sens.

Un animal blessé ? Je ne la vois pas comme un animal blesser plutôt un animal plein de rage et non pas une plaie qui lui pourrit la vie...

Je la regarde longuement me demandant si elle se fout de moi ou non, un animal blessé sérieusement ? Elle pense que toute la résistance est des animaux blessés qui montrent leurs crocs pour se défendre ? C’est bien ce qu’elle pense ? Je ne me trompe pas ? C’est bien ce qu’elle vient de dire... Mais elle se trompe nous ne sommes pas des animaux blessés seulement des personnes qui sont habitaient pas une haine sans nom.

Sand doute... Peu-être que vous avez raison, peut-être que non...

J’ai failli m’énerver, mais je me suis retenu. Je ne souhaite pas me faire démasquer aussi rapidement, alors je n’ai rien dit, qui aurait montré ce que je cache. Je donne la friandise à la pomme à mon cheval lui caressant la joue droite en silence. Puis je tourne le regard finalement en direction de Hei, approchant d’elle en silence, je la regarde longuement avant de reprendre la parole.

Je peux avoir un cours particulier avant cette après-midi ? Je pense que je vais essayer de me reposer cette après-midi.

Faire le pauvre garçon qui ne contrôle pas tout à fait ses pouvoirs pour attirer l’attention sur lui... Une chose que je connais que très bien, mais ce que la jeune femme ne sait pas, c’est que je les contrôle mieux que personne. Bienvenue, dans mon cauchemar, madame.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (poséidon)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 143
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 22

En ligne

MessageSujet: Re: Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee] Jeu 19 Jan - 22:30







Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi




Un animal blessé ? Je ne la vois pas comme un animal blesser plutôt un animal plein de rage et non pas une plaie qui lui pourrit la vie...

Hei ne répondit pas, continuant de marcher tout en réfléchissant. La Résistance, du peu qu'elle savait, savait manipuler les esprits et c'était très difficile de les ramener sur le droit chemin. Elle esquissa un sourire quand il reprit :

Sand doute... Peu-être que vous avez raison, peut-être que non... Je peux avoir un cours particulier avant cette après-midi ? Je pense que je vais essayer de me reposer cette après-midi.

Ça doit pouvoir se faire. Suis-moi.


Elle fit demi-tour et alla s'installer sur le bord du lac, là où elle dispensait ses cours, et attendit que Lee s'installe face à elle pour s'asseoir en tailleur :

Bon, on va commencer comme d'habitude. Vide ton esprit et visualise ton pouvoir, en inspirant et respirant profondément...

Tout en parlant elle faisait l'exercice, de façon à pouvoir montrer les gestes. Même si les gens pouvaient avoir l'impression de faire des gestes un peu répétitifs entre chaque cours, c'était pour elle un moyen d'assurer une certaine continuité entre ses cours. Et en plus, ça lui permettait de ne pas oublier les gestes, qu'elle avait emprunté aux danses traditionnelles et adapté à sa sauce.

Pendant quelques instants, elle fit les gestes, inlassablement, sifflotant un air relaxant pour aider à la concentration, avant de souffler :

Ecoute ton environnement, tu dois pouvoir entendre le bruissement des feuilles les plus hautes, ou les fourmis qui circulent pour aller et venir à leur fourmilière. Si tu n'entends pas, c'est que tu n'es pas concentré et que tu n'as pas fait le vide dans ton esprit.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Rien ne peut faire taire la petite voix qui est en toi [PV. Lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Crise alimentaire: Que peut faire l'Etat ?
» Petite farce à faire !!!
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» Se laisser aller peut faire du bien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles. :: Archives des RP.
-