Des excuses maladroites
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
Les nouveautés du mois d'avril sont par ici ! ♥
Venez participer à la tombola anniversaire, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

Des excuses maladroites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

anim (Niké)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015

Feuille de Personnage
Arme(s): Deux dagues attachées à une chaîne qui est attachée à ses deux avants bras + un bouclier en métal hybride avec la particularité d'absorber les chocs
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Des excuses maladroites Mar 2 Mai - 20:45

Carter soupira, assis sur le sol les genoux recroquevillés contre son torse. Cela faisait un moment maintenant qu'il y pensait, depuis qu'il avait été sérieusement blessé suite à l'attaque de la Résistance, le jeune homme n'était plus le même. Il préparait quelque chose de super important avec Jade, mais celle-ci avait disparu, apparemment Hermès avait trouver quelques choses. Espérons qu'il ait ramené tout le monde avec le commando de la colonie qui se préparait à aller sauver les prisonniers. Le fils de Niké avait encore mal à ses blessures. Mais il n'avait plus rien, tout avait guéri, il avait simplement peur, bien qu'il ait repris le projet avec Heimoana, il avait peur qu'il se trame autre chose, alors il attendait patiemment sur le sol adossé à son bungalow sous le soleil à regarder les demi-dieux passer. « Hey Tony, ça te dirait de venir t'entraîner ? » Lança un de ses frères. Le jeune homme fit un non-aimable de la tête et il observa son demi-frère repartir. Décidément, la vie n'était pas rose pour tout le monde, mais elle semblait avoir repris son cours normal. Mille pensées traversaient l'esprit du jeune homme, mais il était obsédé par la rencontre de sa mère depuis quelque temps, celle-ci avait fait une chose plutôt horrible qu'il avait du mal à comprendre.

Il avait regretté de l'avoir rejeté, mais sur le moment, il devait encaisser le choc et il n'avait rien trouvé de mieux à faire que la rejeter. Carter se releva, prenant la direction des tables pour manger. Il porta quelques doigts à sa gorge, sa blessure était permanente, le poison de la Manticore avait laissé une affreuse marque et l'avait en plus privé de sa voix. À son époque, toute tare est très mal jugée, mais vu la tête pensante qu'il était et vu son ascendance, il a toujours eu beaucoup de chance. En même temps, en étant le fils de la victoire, comment rater dans la vie ? Surtout avec un tempérament de battant comme le sien. Le demi-dieu attrapa au vol un projectile de fronde avec sa super-vitesse et le relança comme si de rien n'était. Il était trop absorbé dans ses pensées pour regarder qui que ce soit. Il adorerait revoir sa mère et lui présenter des excuses et surtout, lui demander des explications plus en détail. Le jeune homme était désormais ouvert à la discussion et prêt à avoir des paroles sensées. Ou du moins, des mouvements de parole sensés. Carter s'assit à la table avec ses demi-frères et soeurs après et commanda intérieurement un verre d'eau. N'écoutant pas forcément les différents sujets qui pouvaient défiler, Carter cherchait surtout un moyen de se racheter.

En quelque sorte oui, car il s'en voulait d'avoir traité Niké de la sorte. Déjà, c'était une déesse et malgré tout, c'était sa mère donc elle se préoccupait de lui ! Les doigts du demi-dieu se baladaient sur la table nerveusement. Quand sa pizza apparut sur la table, il en coupa une bonne partie avant de la jeter au feu avec un « Désolé » silencieux. Il continua de manger tranquillement et quitta finalement la table avant tous les autres pour se balader dans les recoins de la colonie là où personne ne va jamais pour être enfin seul avec lui-même. Carter voulait mettre son projet à exécution le plus rapidement possible, s'excuser auprès de sa mère et faire payer les demi-dieux qui avaient attaqué la colonie. Peut-être qu'après il se reposerait.

_____________________________

ω “i choose you. and i'll choose you over and over and over. Without pause, without a doubt, in a heartbeat. I'll keep choosing you.” ω
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

DEESSE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 118
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Ven 5 Mai - 17:51

「 Des excuses maladroites 」

Niké & C. Anthony


La bataille de la Colonie ne s'était pas bien passée pour les occupants du Camp. Et encore moins bien pour certains de mes enfants, un en particulier. Carter. Enfin, Anthony comme il se faisait appeler maintenant. Il avait frôlé la mort. Et c'était une fois de trop. J'avais eu assez de mal à le garder en vie jusqu'ici pour qu'il aille se faire massacrer par une bande d'adolescents attardés. Ce n'était pas sa place, pas son rôle.

Je m'étais assurée qu'il recouvre bien ses forces, qu'on s'occupe correctement de lui. Je ne suis pas la mère la plus présente, peut-être pas non plus la plus aimante. Mais j'aimais quand même mes enfants et, à ma manière, je tenais à eux.

J'avais donc été désespérée de voir le sort de mon fils. Et soulagée qu'il s'en sorte avec le reste de ses frères et soeurs. J'avais de la chance, les miens n'avaient pas connu de pertes, contrairement à d'autres. Mais je veillais sur eux à ma manière. Enfants de la victoire, je m'arrangeais pour qu'elle ne leur échappe pas trop souvent... Pour ne pas les perdre. Je détestais perdre.

Mais Carter m'avait bien fait comprendre qu'il ne voulait pas de moi. Je le surveillais donc de loin. Jusqu'à ce fameux soir.

Je discutais tranquillement avec les nymphes sur l'Olympe lorsque je l'entendis. Sur mon autel apparut de la pizza et au même moment, je l'entendis. Ou plutôt je le ressentis. Carter ne pouvait plus parler mais il y avait d'autres moyens de communication... Surtout pour une Déesse.

"Désolé"

Je souris. Un peu bêtement pour une Divinité, je dois l'avouer. Il était peut-être temps... Je sentais qu'il était prêt. Je pris congé des nymphes et me transportais à la Colonie. J'attendis ensuite dans un coin reculé du Camp que mon fils pointe le bout de son nez.

Je le vis arriver et lui souris doucement.

"Bonsoir Carter. Merci. Je... Je suis désolée pour la façon dont notre dernière rencontre s'est déroulée."

Je m'arrêtais et m'approchais un peu de lui, espérant ne pas de nouveau avoir le droit à des accusations en tout genre. Mais je croyais deviner que s'il avait agi de la sorte, c'était qu'il était prêt à passer à autre chose...


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill
Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (Niké)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015

Feuille de Personnage
Arme(s): Deux dagues attachées à une chaîne qui est attachée à ses deux avants bras + un bouclier en métal hybride avec la particularité d'absorber les chocs
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Ven 26 Mai - 3:11

Le cœur de Carter se serra doucement. Le jeune homme n'était pas doué pour les excuses et encore moins pour pardonner, mais il était là et c'était le principal. Ses poings se relâchèrent, le demi-dieu ne savait pas ce qu'il devait faire, serrer sa mère dans ses bras ? Une poignée de main ? Non, Carter se contenta de s'approcher un peu plus, laissant transparaître un léger sourire. « Bonsoir Carter. Merci. Je... Je suis désolée pour la façon dont notre dernière rencontre s'est déroulée. » Il lui fit un signe de tête en guise de bonjour. Niké s'excusait, alors c'était bon ? Tout était excusé ? Pendant un instant, il voulut repartir en super-vitesse, mais ça n'aurait pas été correct et surtout, c'était sa mère quand même. Le jeune homme parut tout gêné d'un coup, il savait que ce qu'il s'était passé était en partie de sa faute et qu'il n'aurait jamais dû s'énerver de cette façon, après la rencontre, il avait voulu tout casser, mais il n'avait rien fait et s'était contenté de courir le plus loin possible de tout. Triste me direz-vous. Carter osa se rapprocher un peu plus et commença à signer. « Non-non, c'était idiot de ma part de m'emporter de cette façon et puis j'aurais dû comprendre. » Il lui en voulait de l'avoir mis dans ce pétrin sous prétexte que c'était "destiné". Carter ne croyait pas au Destin et considérait que les choses arrivaient un point c'est tout.

« J'étais un peu perdu, je pense. » Reprit-il. « Avec tout ce qu'il se passe en ce moment, j'ai eu le temps de réfléchir. » La Résistance avait laissé la colonie dans un état critique et disons que ce n'était pas la plus belle des choses à voir. Carter avait d'ailleurs fini dans un sale état à cause des balles de Hero et il avait bien cru mourir en sentant le métal froid dans sa jambe, son bandage à la jambe gauche le prouvait bien. Après tout, il avait fui la guerre chez lui une première fois et le voilà qui atterrissait dans une nouvelle. Mais Niké avait raison, il était né trop tôt et il se devait de comprendre les raisons de sa venue. Niké le lui avait expliqué, mais il n'était pas prêt. Aujourd'hui, il était prêt à comprendre. Tout ce qu'il s'était passé dans sa vie prenait sens, sa jumelle était née au bon moment, elle avait aidé dans la guerre en tant qu'infirmière, elle était restée, s'était mariée et avait fondé une famille. Peut-être qu'aujourd'hui Carter y arriverait-il ? Quand il avait quitté l'année 1945, il était en couple avec Neven. Mais celle-ci devait l'avoir oublié depuis longtemps et d'ailleurs, il avait d'ailleurs fini par s'y faire lui aussi. Neven était une Ouranie après tout, immortelle donc jeune pour toujours comparer à lui qui finirait vieux un jour. Carter était plutôt soulagé de discuter enfin avec sa mère.

Il prit soin de graver une image d'elle. L'attachement des dieux à leur famille remonte à l'antiquité, mais s'était estompé avec le pacte de Zeus. Niké avait cependant ravivé cette flamme divine dans le sang des Rogers. Puis Olivia, la sœur de Carter, s'était mariée à un Schaeffer et Eris vint compléter le lot de sang divin dans cette famille si spéciale. À votre avis d'où vient la particularité de la famille Schaeffer à gagner si souvent et à se placer au plus haut niveau de la société ? Mais ça Carter ne le savait pas et il ne s'en rendrait compte que bien plus tard. Pour le moment, Niké était présente, elle était sa mère et il avait surement dû hérité de certains traits physiques de la déesse de la Victoire. Pour le caractère, il savait d'où venaient son esprit de compétition et sa loyauté, mais également son sens aigu de la justice et des règles. « Je te remercie de m'accompagner dans ma vie, je ne te l'ai pas rendu la dernière fois... » Bien sûr, il savait que Niké n'était pas présente et avait d'autres choses à faire, mais parfois, il lui arrivait de sentir sa présence. Carter se demandait si elle était là quand, plus jeune il avait gagné sa première médaille d'or lors d'un concours de natation. Carter avait cependant besoin de réponses qui n'avaient rien avoir avec le sujet. « Je voudrais savoir, pendant l'attaque de la Résistance, Zeus vous a bloqué sur l'Olympe n'est-ce pas ? »

_____________________________

ω “i choose you. and i'll choose you over and over and over. Without pause, without a doubt, in a heartbeat. I'll keep choosing you.” ω
 
Revenir en haut Aller en bas

Des excuses maladroites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Excuses de l' hopital!!!
» 1001 excuses pour ne pas faire ses devoirs [Revan][terminé]
» Les excuses c’est comme les trous de cul, tout le monde en a !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Les Camps
 :: La colonie
-