Des excuses maladroites
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars d'halloween, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Les events d'Halloween sont ici et ! ♥

Partagez| .

Des excuses maladroites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

anim (Niké)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 181
Date d'inscription : 16/08/2015

Feuille de Personnage
Arme(s): Deux dagues attachées à une chaîne qui est attachée à ses deux avants bras + un bouclier en métal hybride avec la particularité d'absorber les chocs
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Des excuses maladroites Mar 2 Mai - 20:45

Carter soupira, assis sur le sol les genoux recroquevillés contre son torse. Cela faisait un moment maintenant qu'il y pensait, depuis qu'il avait été sérieusement blessé suite à l'attaque de la Résistance, le jeune homme n'était plus le même. Il préparait quelque chose de super important avec Jade, mais celle-ci avait disparu, apparemment Hermès avait trouver quelques choses. Espérons qu'il ait ramené tout le monde avec le commando de la colonie qui se préparait à aller sauver les prisonniers. Le fils de Niké avait encore mal à ses blessures. Mais il n'avait plus rien, tout avait guéri, il avait simplement peur, bien qu'il ait repris le projet avec Heimoana, il avait peur qu'il se trame autre chose, alors il attendait patiemment sur le sol adossé à son bungalow sous le soleil à regarder les demi-dieux passer. « Hey Tony, ça te dirait de venir t'entraîner ? » Lança un de ses frères. Le jeune homme fit un non-aimable de la tête et il observa son demi-frère repartir. Décidément, la vie n'était pas rose pour tout le monde, mais elle semblait avoir repris son cours normal. Mille pensées traversaient l'esprit du jeune homme, mais il était obsédé par la rencontre de sa mère depuis quelque temps, celle-ci avait fait une chose plutôt horrible qu'il avait du mal à comprendre.

Il avait regretté de l'avoir rejeté, mais sur le moment, il devait encaisser le choc et il n'avait rien trouvé de mieux à faire que la rejeter. Carter se releva, prenant la direction des tables pour manger. Il porta quelques doigts à sa gorge, sa blessure était permanente, le poison de la Manticore avait laissé une affreuse marque et l'avait en plus privé de sa voix. À son époque, toute tare est très mal jugée, mais vu la tête pensante qu'il était et vu son ascendance, il a toujours eu beaucoup de chance. En même temps, en étant le fils de la victoire, comment rater dans la vie ? Surtout avec un tempérament de battant comme le sien. Le demi-dieu attrapa au vol un projectile de fronde avec sa super-vitesse et le relança comme si de rien n'était. Il était trop absorbé dans ses pensées pour regarder qui que ce soit. Il adorerait revoir sa mère et lui présenter des excuses et surtout, lui demander des explications plus en détail. Le jeune homme était désormais ouvert à la discussion et prêt à avoir des paroles sensées. Ou du moins, des mouvements de parole sensés. Carter s'assit à la table avec ses demi-frères et soeurs après et commanda intérieurement un verre d'eau. N'écoutant pas forcément les différents sujets qui pouvaient défiler, Carter cherchait surtout un moyen de se racheter.

En quelque sorte oui, car il s'en voulait d'avoir traité Niké de la sorte. Déjà, c'était une déesse et malgré tout, c'était sa mère donc elle se préoccupait de lui ! Les doigts du demi-dieu se baladaient sur la table nerveusement. Quand sa pizza apparut sur la table, il en coupa une bonne partie avant de la jeter au feu avec un « Désolé » silencieux. Il continua de manger tranquillement et quitta finalement la table avant tous les autres pour se balader dans les recoins de la colonie là où personne ne va jamais pour être enfin seul avec lui-même. Carter voulait mettre son projet à exécution le plus rapidement possible, s'excuser auprès de sa mère et faire payer les demi-dieux qui avaient attaqué la colonie. Peut-être qu'après il se reposerait.

_____________________________

ω “i choose you. and i'll choose you over and over and over. Without pause, without a doubt, in a heartbeat. I'll keep choosing you.” ω

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Ven 5 Mai - 17:51

「 Des excuses maladroites 」

Niké & C. Anthony


La bataille de la Colonie ne s'était pas bien passée pour les occupants du Camp. Et encore moins bien pour certains de mes enfants, un en particulier. Carter. Enfin, Anthony comme il se faisait appeler maintenant. Il avait frôlé la mort. Et c'était une fois de trop. J'avais eu assez de mal à le garder en vie jusqu'ici pour qu'il aille se faire massacrer par une bande d'adolescents attardés. Ce n'était pas sa place, pas son rôle.

Je m'étais assurée qu'il recouvre bien ses forces, qu'on s'occupe correctement de lui. Je ne suis pas la mère la plus présente, peut-être pas non plus la plus aimante. Mais j'aimais quand même mes enfants et, à ma manière, je tenais à eux.

J'avais donc été désespérée de voir le sort de mon fils. Et soulagée qu'il s'en sorte avec le reste de ses frères et soeurs. J'avais de la chance, les miens n'avaient pas connu de pertes, contrairement à d'autres. Mais je veillais sur eux à ma manière. Enfants de la victoire, je m'arrangeais pour qu'elle ne leur échappe pas trop souvent... Pour ne pas les perdre. Je détestais perdre.

Mais Carter m'avait bien fait comprendre qu'il ne voulait pas de moi. Je le surveillais donc de loin. Jusqu'à ce fameux soir.

Je discutais tranquillement avec les nymphes sur l'Olympe lorsque je l'entendis. Sur mon autel apparut de la pizza et au même moment, je l'entendis. Ou plutôt je le ressentis. Carter ne pouvait plus parler mais il y avait d'autres moyens de communication... Surtout pour une Déesse.

"Désolé"

Je souris. Un peu bêtement pour une Divinité, je dois l'avouer. Il était peut-être temps... Je sentais qu'il était prêt. Je pris congé des nymphes et me transportais à la Colonie. J'attendis ensuite dans un coin reculé du Camp que mon fils pointe le bout de son nez.

Je le vis arriver et lui souris doucement.

"Bonsoir Carter. Merci. Je... Je suis désolée pour la façon dont notre dernière rencontre s'est déroulée."

Je m'arrêtais et m'approchais un peu de lui, espérant ne pas de nouveau avoir le droit à des accusations en tout genre. Mais je croyais deviner que s'il avait agi de la sorte, c'était qu'il était prêt à passer à autre chose...


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (Niké)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 181
Date d'inscription : 16/08/2015

Feuille de Personnage
Arme(s): Deux dagues attachées à une chaîne qui est attachée à ses deux avants bras + un bouclier en métal hybride avec la particularité d'absorber les chocs
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Ven 26 Mai - 3:11

Le cœur de Carter se serra doucement. Le jeune homme n'était pas doué pour les excuses et encore moins pour pardonner, mais il était là et c'était le principal. Ses poings se relâchèrent, le demi-dieu ne savait pas ce qu'il devait faire, serrer sa mère dans ses bras ? Une poignée de main ? Non, Carter se contenta de s'approcher un peu plus, laissant transparaître un léger sourire. « Bonsoir Carter. Merci. Je... Je suis désolée pour la façon dont notre dernière rencontre s'est déroulée. » Il lui fit un signe de tête en guise de bonjour. Niké s'excusait, alors c'était bon ? Tout était excusé ? Pendant un instant, il voulut repartir en super-vitesse, mais ça n'aurait pas été correct et surtout, c'était sa mère quand même. Le jeune homme parut tout gêné d'un coup, il savait que ce qu'il s'était passé était en partie de sa faute et qu'il n'aurait jamais dû s'énerver de cette façon, après la rencontre, il avait voulu tout casser, mais il n'avait rien fait et s'était contenté de courir le plus loin possible de tout. Triste me direz-vous. Carter osa se rapprocher un peu plus et commença à signer. « Non-non, c'était idiot de ma part de m'emporter de cette façon et puis j'aurais dû comprendre. » Il lui en voulait de l'avoir mis dans ce pétrin sous prétexte que c'était "destiné". Carter ne croyait pas au Destin et considérait que les choses arrivaient un point c'est tout.

« J'étais un peu perdu, je pense. » Reprit-il. « Avec tout ce qu'il se passe en ce moment, j'ai eu le temps de réfléchir. » La Résistance avait laissé la colonie dans un état critique et disons que ce n'était pas la plus belle des choses à voir. Carter avait d'ailleurs fini dans un sale état à cause des balles de Hero et il avait bien cru mourir en sentant le métal froid dans sa jambe, son bandage à la jambe gauche le prouvait bien. Après tout, il avait fui la guerre chez lui une première fois et le voilà qui atterrissait dans une nouvelle. Mais Niké avait raison, il était né trop tôt et il se devait de comprendre les raisons de sa venue. Niké le lui avait expliqué, mais il n'était pas prêt. Aujourd'hui, il était prêt à comprendre. Tout ce qu'il s'était passé dans sa vie prenait sens, sa jumelle était née au bon moment, elle avait aidé dans la guerre en tant qu'infirmière, elle était restée, s'était mariée et avait fondé une famille. Peut-être qu'aujourd'hui Carter y arriverait-il ? Quand il avait quitté l'année 1945, il était en couple avec Neven. Mais celle-ci devait l'avoir oublié depuis longtemps et d'ailleurs, il avait d'ailleurs fini par s'y faire lui aussi. Neven était une Ouranie après tout, immortelle donc jeune pour toujours comparer à lui qui finirait vieux un jour. Carter était plutôt soulagé de discuter enfin avec sa mère.

Il prit soin de graver une image d'elle. L'attachement des dieux à leur famille remonte à l'antiquité, mais s'était estompé avec le pacte de Zeus. Niké avait cependant ravivé cette flamme divine dans le sang des Rogers. Puis Olivia, la sœur de Carter, s'était mariée à un Schaeffer et Eris vint compléter le lot de sang divin dans cette famille si spéciale. À votre avis d'où vient la particularité de la famille Schaeffer à gagner si souvent et à se placer au plus haut niveau de la société ? Mais ça Carter ne le savait pas et il ne s'en rendrait compte que bien plus tard. Pour le moment, Niké était présente, elle était sa mère et il avait surement dû hérité de certains traits physiques de la déesse de la Victoire. Pour le caractère, il savait d'où venaient son esprit de compétition et sa loyauté, mais également son sens aigu de la justice et des règles. « Je te remercie de m'accompagner dans ma vie, je ne te l'ai pas rendu la dernière fois... » Bien sûr, il savait que Niké n'était pas présente et avait d'autres choses à faire, mais parfois, il lui arrivait de sentir sa présence. Carter se demandait si elle était là quand, plus jeune il avait gagné sa première médaille d'or lors d'un concours de natation. Carter avait cependant besoin de réponses qui n'avaient rien avoir avec le sujet. « Je voudrais savoir, pendant l'attaque de la Résistance, Zeus vous a bloqué sur l'Olympe n'est-ce pas ? »

_____________________________

ω “i choose you. and i'll choose you over and over and over. Without pause, without a doubt, in a heartbeat. I'll keep choosing you.” ω

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Ven 30 Juin - 13:14

「 Des excuses maladroites 」

Niké & C. Anthony


Mal à l'aise, Carter s'avance de quelques pas vers moi.

"Non-non, c'était idiot de ma part de m'emporter de cette façon et puis j'aurais dû comprendre. J'étais un peu perdu, je pense. Avec tout ce qu'il se passe en ce moment, j'ai eu le temps de réfléchir."

Mon visage s'assombrit. L'attaque sur la Colonie. Ces Résistants. Ils étaient une véritable épine dans notre pied. J'avais prévenu Zeus : il fallait intervenir si on ne voulait pas que tous nos enfants se tournent contre nous. Mais pas trop durement si on voulait ramener les brebis égarées. Il n'avait rien voulu entendre. Comme toujours. Et mon fils avait été blessé. Gravement. Il était passé si près de la mort... Heureusement, il s'en était sorti. Je ne me serais jamais pardonnée de lui avoir gâché sa vie pour rien.

Je restais silencieuse, attendant qu'il continue.

"Je te remercie de m'accompagner dans ma vie, je ne te l'ai pas rendu la dernière fois..."

Je lui souris doucement. Carter était un de mes enfants préférés. Je sais que c'était mal, d'avoir des favoris. Mais c'était comme ça. Il avait tant subit d'épreuves par ma faute qu'il ne pouvait en être autrement. Alors je l'avais un peu plus surveillé que les autres, veillant sur lui, le guidant. J'étais heureuse qu'il s'en rende compte. Je n'étais pas la meilleure mère du monde mais je n'étais pas la pire. Maigre consolation.

"Je voudrais savoir, pendant l'attaque de la Résistance, Zeus vous a bloqué sur l'Olympe n'est-ce pas ?"

Je hochais la tête. Rien ne servait de nier. Tous les demi-dieux savaient que c'était Zeus qui avait édicté cette règle d'interdiction de voir nos enfants. La plupart d'entre nous l'enfreignait. Je soupçonnais même Zeus de le faire. Mais là, c'était allé trop loin. Si je n'aurais pu dire l'issue de la bataille si nous étions intervenus, j'avais en revanche immédiatement prévenu Zeus que sans nous, la Colonie perdrait. Il n'avait pas voulu écouter.

"Nous aurions voulu intervenir. Moi et quelques autres. Mais oui, il n'a pas voulu nous laisser venir. Il a ses raisons. Et il est vrai que si nous étions intervenus, nous aurions monté encore plus ces Résistants contre nous... Mais je regrette de n'avoir pu rien faire. Vous méritiez mieux. Surtout toi."

Je m'approchais un peu plus de lui et, timidement pour ne pas l'effrayer, posais ma main sur son bras.




Spoiler:
 

_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (Niké)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 181
Date d'inscription : 16/08/2015

Feuille de Personnage
Arme(s): Deux dagues attachées à une chaîne qui est attachée à ses deux avants bras + un bouclier en métal hybride avec la particularité d'absorber les chocs
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Dim 3 Sep - 18:20

Bien que tous les demi-dieux le savaient, aucun à la colonie n'osait réellement le dire, mais ils étaient déçus, leurs parents ne les avaient pas sauvés. Zeus avec sa politique de non-intervention venait de renflouer les rangs de la Résistance et de perdre des alliés précieux à l'Olympe. Carter le sentait, au plus profond de lui, la guerre approchait à grand pas et l'Olympe risquait de chuter. Il fallait donc se préparer, depuis un moment, il préparait quelque chose avec Jade et Heimoana, il suffisait maintenant de le mettre en place.

« Nous aurions voulu intervenir. Moi et quelques autres. Mais oui, il n'a pas voulu nous laisser venir. Il a ses raisons. Et il est vrai que si nous étions intervenus, nous aurions monté encore plus ces Résistants contre nous... Mais je regrette de n'avoir pu rien faire. Vous méritiez mieux. Surtout toi. »

Carter ne lui en voulait pas, il n'en voulait pas non plus à Zeus, dans tous les cas les Résistants auraient crié à la lâcheté, clamant que les dieux s'attaquaient à leur libre-arbitre.

« Ca n'aurait rien changé, vous auriez été vu comme des lâches de toute façon. »

Carter hésita puis laissa sa mère approcher et poser sa main sur son épaule. C'était doux. On se demande comment on peut aimer une mère absente, mais Carter aimait réellement Niké et il se devait de la prévenir.

« Je dois te prévenir. La Résistance planifie une attaque, tu ne pourras rien faire, ils ont construit une machine, avec un mécanisme infernale, elle empêche les dieux d'utiliser leurs pouvoirs, mais j'imagine qu'elle peut faire bien pire. »

Carter signait du mieux qu'il pouvait, ce n'était pas toujours évident. Puis termina en rajoutant le signe "aimer".

« Tout ce que tu peux faire, c'est attendre et prévenir les Olympiens de ce qui arrive. »

Carter avait une mission et s'il avait atterri à cette époque, il se devait de l'accomplir. Il savait désormais qu'elle était son rôle, beaucoup aurait été déçu, mais Carter était né pour cette seule chose et il devait continuer après tout, ça en valait réellement la peine. Malheureusement, il ne pouvait pas en divulguer trop à sa mère il ne devait pas influencer les lignes du destin. Le voilà qui pense comme un dieu maintenant. Il avait reçu des informations précieuses durant ces dernières semaines et il savait exactement comment les utiliser après tout, sa prophétie avait été claire. Si la première rencontre avec sa mère l'avait totalement perdu, il était maintenant sûr d'une chose et il n'allait sûrement pas tout laisser tomber pour le seul plaisir de la Résistance.

« Je serais là, je veux dire, on sera là. »

_____________________________

ω “i choose you. and i'll choose you over and over and over. Without pause, without a doubt, in a heartbeat. I'll keep choosing you.” ω

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Ven 15 Sep - 17:24

「 Des excuses maladroites 」

Niké & C. Anthony


"Ca n'aurait rien changé, vous auriez été vu comme des lâches de toute façon."

Je m'approchais un peu plus de lui et, timidement pour ne pas l'effrayer, posais ma main sur son bras. Il ne le retira pas et j'esquissais un sourire. Il avait raison et j'étais heureuse qu'il le voit aussi. C'était déjà ça de moins à devoir expliquer, encore et encore.

"Je dois te prévenir. La Résistance planifie une attaque, tu ne pourras rien faire, ils ont construit une machine, avec un mécanisme infernale, elle empêche les dieux d'utiliser leurs pouvoirs, mais j'imagine qu'elle peut faire bien pire. Tout ce que tu peux faire, c'est attendre et prévenir les Olympiens de ce qui arrive."

Mon sourire disparut de nouveau. Une machine retirant leurs pouvoirs aux Olympiens ? C'était une mauvaise nouvelle, une très mauvaise nouvelle. Jusqu'ici, je ne savais même pas que ça existait. Et soudain, je le sentis. La balance de la victoire bougeait légèrement. Et pas en faveur des Dieux.

Je hochais la tête, incapable de trouver les bons mots. Que dire ? Qu'il n'y avait rien à craindre ? De ce que nous pouvions savoir, les Résistants étaient plus nombreux de jour en jour. Ils allaient bientôt pouvoir vaincre la Colonie si nos enfants ne se formaient pas très vite. Et s'ils ne pouvaient pas compter sur les pouvoirs divins, alors notre cause était perdue et l'Olympe serait prise. Il nous fallait trouver une solution pour les contrer mais quoi ?

"Je serais là, je veux dire, on sera là."

Carter me sortit de mes pensées. Malgré moi, je ne pus m'empêcher d'être émue. Ca ne m'était presque jamais arrivée. Pas pour un de mes enfants en tous cas. Mais Carter avait toujours été spécial, même pour un demi-dieu, même pour un de mes enfants. Je serrais un peu son bras, une légère pression, montrant ma reconnaissance.

"Merci de m'avoir prévenue."

Je jetais un regard au ciel qui s'assombrissait malheureusement trop vite à mon goût. Je poussais un petit soupir et reportais mon attention sur mon fils.

"Tu sais que tu as un rôle à jouer. Et il est peut-être temps que je t'y aide. Du moins comme je le peux. Alors dis-moi, pour accomplir ta mission, celle dont tu devines les contours au moins, de quoi aurais-tu le plus besoin ? Demande et tu l'auras."


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (Niké)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 181
Date d'inscription : 16/08/2015

Feuille de Personnage
Arme(s): Deux dagues attachées à une chaîne qui est attachée à ses deux avants bras + un bouclier en métal hybride avec la particularité d'absorber les chocs
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Dim 17 Sep - 21:06

Carter fit un simple hochement de tête accompagné d'un sourire quand Niké le remercia. Il se demandait ce que les Olympiens allaient faire maintenant. Carter espérait de tout cœur que le jour maudit d'une nouvelle attaque de la Résistance, mais sur l'Olympe cette fois, n'arrive jamais. Il s'inquiétait pour sa mère et pour le reste du panthéon. Car qui sait ce qu'il adviendrait du monde une fois la Résistance au pouvoir ? Il fallait que le jeune homme fasse en sorte que ce jour n'arrive jamais. Mais il ne pouvait pas promettre que cela n'arriverait pas, car c'était se mettre le doigt dans l’œil ! Le ciel s'assombrit d'un coup. Zeus s'approchait et n'était pas content que Niké vienne se mêler de la vie de son fils dirait-on. Il pestait intérieurement contre le roi des dieux, il ne comprenait pas à quoi servait cette règle stupide, d'autant plus qu'il y avait eu deux révolutions à cause de cette fichue règle stupide ! Si Carter n'avait pas été présent lors de la première qui avait été menée par Luke Castellan, il était sûr d'être présent lors de l'assaut finale. Il était hors de question de laisser le groupe d'Aldrick semer le chaos dans le monde et si cela arrivait, Carter ferait tout son possible pour ramener le monde à la normale. Le fils de la victoire resta là à regarder le ciel pendant un moment.

Finalement, ce fut sa mère qui le tira de sa rêverie et de ses réflexions. « Tu sais que tu as un rôle à jouer. Et il est peut-être temps que je t'y aide. Du moins, comme je le peux. Alors dis-moi, pour accomplir ta mission, celle dont tu devines les contours au moins, de quoi aurais-tu le plus besoin ? Demande et tu l'auras. » Carter écarquilla les yeux, sa mère était prête à lui offrir une chose pour l'aider dans sa quête ? Vraiment ? Le jeune homme resta là, étonné pendant un moment, avant de se mettre à réfléchir. Il n'avait jamais vraiment réfléchi à la question puisqu'il ne s'attendait pas à en avoir l'occasion. Mais son choix devait être intelligent et il fallait qu'il choisisse bien. Une centaine d'idées traversait l'esprit vif du fils de la victoire. Pourtant, tout au fond de lui, il y avait une chose qu'il voulait plus que tout. Cela pouvait paraître dérisoire, sans importance, et même inutile, mais Carter savait qu'il en aurait besoin dans sa quête. C'était une chose qu'il avait perdue il y a très longtemps et qu'il rêvait de récupérer. Mais il hésitait encore, après tout Niké ne lui ferait cette proposition qu'une seule fois. Ne serait-elle pas déçue en apprenant le choix de son fils ? Non, car Carter en avait besoin pour sa mission et c'était une chose qui lui rendrait la vie plus facile.

Il était temps pour lui de sortir de son mutisme. Le demi-dieu toucha sa gorge, là où trônait une fine cicatrice blanche, vestige d'une attaque de Manticore qui l'avait à jamais privé de sa voix. Il ne signa rien, il savait que Niké comprendrait s'il montrait simplement sa cicatrice. Car oui, il en avait marre de ne pas pouvoir crier, marre de ne pas pouvoir exprimer ses émotions, marre de se terrer dans son mutisme pendant que les autres hurlaient, marre de passer pour quelqu'un d'insignifiant. Carter voulait hurler de toutes ses forces qu'il n'était pas n'importe qui, qu'il pouvait faire autant si ce n'est mieux que les autres ! Il voulait changer le monde et protéger les dieux, il voulait à tout prix rendre justice et seul son mutisme l'handicapait dans sa mission. Non, Carter ne demanda un nouveau pouvoir, non, il ne demanda une arme surpuissante ou une armure indestructible. Il faisait simplement le vœu de pouvoir crier à nouveau, chanter sous la pluie, pleurer à en crever, il voulait retrouver ce qu'il avait perdu dans son ancienne vie. Sa nouvelle vie méritait d'être criée et non passée sous silence. Alors oui, Carter est peut-être un idiot, peut-être qu'il manque d'ambition. Mais aujourd'hui, il a l'occasion de retrouver sa voix alors il saute sur l'occasion.

_____________________________

ω “i choose you. and i'll choose you over and over and over. Without pause, without a doubt, in a heartbeat. I'll keep choosing you.” ω

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 158
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Des excuses maladroites Sam 23 Sep - 18:48

「 Des excuses maladroites 」

Niké & C. Anthony


Je le vis réfléchir intensément. Un don comme ça, il n'en aurait peut-être qu'une fois dans sa vie, il fallait qu'il choisisse avec sagesse. Mais après tant d'années, je ne doutais pas qu'il y réfléchirait à deux fois. Et si c'était pour me demander une épée tueuse de je-ne-sais-quoi, c'était certain qu'il allait me décevoir. Je plaçais plus d'espoirs en lui qu'une simple arme de ce calibre. Il commençait à deviner un peu trop parfaitement son rôle dans cette guerre et, en conséquence, j'espérais qu'il choisirait un don des plus intelligents pour l'aider à accomplir cette mission.

Je jette un coup d'oeil au ciel pour m'assurer qu'il me reste encore du temps. Et puis je reporte mon attention sur Carter, ses beaux yeux, ses cheveux blonds. J'en suis plutôt fière de mon fils. Tous mes enfants ne sont pas des bons à rien, la preuve.

Il porte alors sa main à sa gorge. Ses cordes vocales. Bien entendu. Il a perdu sa voix il y a si longtemps... Et ce serait peut-être l'unique occasion de la retrouver. Après tout, c'est plutôt sage. Rien de fabuleux, de trop excentrique ou exubérant. Alors je lui souris et m'approche. Je pose ma main à mon tour sur sa gorge et ferme les yeux pour me concentrer.

"Que ton voeu soit exaucé, mon fils."

Je recule de deux pas et le regarde, un sourire aux lèvres. J'espérais que par ce don, Carter m'en voudrait moins, relativiserait le reste de sa vie, tout ce qu'il avait perdu. Je n'avais pas pu lui rendre le reste, mais ça, je le pouvais et j'espérais que, pour le moment, ce serait suffisant.

Un grondement de tonnerre se fait entendre au loin. Zeus. Je soupire. Les règles ont beau s'être assouplies, ce n'est pas en nous empêchant de voir nos enfants que nos problèmes vont se régler, loin de là. Je peste intérieurement. Il faudra que je lui en touche deux mots, au Roi des Dieux. Il va voir de quel bois la Déesse de la Victoire se chauffe et il le sait, si je ne suis pas contente, il a fort à perdre... Tout comme le reste d'entre nous si nous n'agissons pas plus vite.


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas

Des excuses maladroites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Excuses de l' hopital!!!
» 1001 excuses pour ne pas faire ses devoirs [Revan][terminé]
» Les excuses c’est comme les trous de cul, tout le monde en a !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Les Camps
 :: La colonie
-