It's time to fight (Crio)
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars de l'été, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

It's time to fight (Crio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

EOLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 225
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 19
Localisation : Derrière toi

Feuille de Personnage
Arme(s): Une dague cachée sur son bras gauche, épées jumelles(elle est ambidextre), des shurikens et un katana en métal hybride incassable se transformant en bracelet
Familier(s): Un chien Lélaps du nom d'Eden, qui la suit comme son ombre
Objet(s): Des potions diverses, une GPS, un bouquin et tout un tas truc de fille

MessageSujet: It's time to fight (Crio) Mar 27 Juin - 13:37



It's time to fight


Sora et Criostal



Le QG a été  détruit, par ces foutus membres de la Colonie, on n'a rien pu faire. Avec Hermès et Apollon en mode berseker, impossible de se battre correctement. Heureusement, on a pu en blesser quelques uns, le problème, c'est que plusieurs des nôtres ont été tué, j'ignorais qu'il existait des tueurs parmi la Colonie, dire qu'ils font leur sainte-nitouche, mais en vérité, ils ne sont que des couards qui préfère rester planquer, ils sont vraiment des autruches ! A se cacher la tête dans le sol au moindre problème.

N'empêche, ça m'amuse, enfin un peu d'action, s'il y a des adversaires à tuer, ça me va, j'ai bien envie d'en découper plus d'un. Jade nous a échappé, je la retrouverai avant Alice, je n'aime pas la torture, je trouve ça inutile. Mais pour ce qu'ils ont fait à mon foyer, je vais passer la vitesse supérieure, il est temps que je leur montre ce que signifie d'avoir peur, je suis moins connue qu'Alice, mais je n'en reste pas moins dangereuse. Je vais frapper, les cogner jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus se relever. Oui, aujourd'hui, je déclare la guerre à tous les membres de la colonie, tous.

Je m'entraîne dans les marécages avec Eden, mon chien Lélaps, je maîtrise de mieux en mieux mes pouvoirs, ma capacité à l'épée à elle aussi augmenté, seule ma gentillesse de base me rend vulnérable. Je ne veux plus être gentille ni attentionnée, enfin seulement pour Clayton. Je me bats avec le vent, je dois être plus rapide, plus silencieuse, plus meurtrière encore !

Pourtant, je ne cesse de penser à l'attaque, et de notre fiasco. Notre défense a été percée, les plus molles des recrues sont mortes car ils n'ont pas voulu tuer. Pourquoi ? Ils n'ont pas compris que le temps de la parole était fini ? Le conflit ne peut se finir qu'avec l'épée au poing, plus jamais nous ne pourrons espérer la paix, c'est fini. Nous ne pouvons plus douter, nous avons choisis nos camps : les dieux et nous. Il n'y aura pas de neutres, ils sont lancés eux aussi dans la tourmente. Je pense à Neven, à Tim, à Crio qui sont restés à la colonie, je ferme les yeux. Ma mère sait à présent ce que je suis vraiment. Au fond de moi, je suis heureuse d'avoir fait mon mariage avant, c'était notre dernier instant de bonheur ensemble. Plus jamais je ne pourrais espérer être avec elle. Il en va de même avec Criostal, plus jamais je ne pourrais rire avec ma plus vieille amie, je l'ai combattu au QG mais nous n'avons pas fini notre combat. Nous devons le finir.

Je m'arrête brusquement, le vent a changé, maintenant que je suis plus forte, je peux apercevoir des choses qui m'était autrefois imperceptibles. Je souris. C'est dans mon dos, Eden grogne, prête à bondir, je me retourne doucement, un sourire heureux aux lèvres.

"Quand on parle du loup. Comment vas-tu, ma chère amie. Je me suis inquiétée pour toi. Tu sais que c'est dangereux pour toi ici."


Je ne pense plus qu'à une seule chose.

Il temps de se battre, pour de bon cette fois, l'hésitation n'est plus permise.

Code by Sleepy

_____________________________

Renegade
J'ai souffert à cause de vous, dieux. Je me vengerai de vous. Soyez-en sûr. Subissez ma colère, vous qui avez provoqué ma chute aux enfers, je remonterais, je trouverai la clé de votre destruction.  ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (hypnos)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1014
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 16
Localisation : Bungalow d'Hypnos

Feuille de Personnage
Arme(s): lance de la Colonie et shuriken
Familier(s):
Objet(s): collier et boucles d'oreilles (pierres messagère, solaire, détection et soin) merci Luke ♥

MessageSujet: Re: It's time to fight (Crio) Lun 31 Juil - 17:56

S’il y a une chose que Crio n’avait jamais pu penser avant, c’était que sa vie aux Eats-Unis pourrait devenir plus compliquée qu’en Argentine. Comment peut-on faire pire qu’une décharge, l’absence d’une figure maternelle ou paternelle et la découverte de pouvoirs ravageurs sans pouvoir se confier à quiconque ? L’attaque de la Colonie avait réussi à surpasser cet enfer. Cette nuit-là, Crio avait été désemparée. Incapable de se battre, incapable de protéger ceux qu’elle aimait, incapable de réagir correctement. Ils avaient pris Luke et elle n’avait rien pu faire. Alors quand Hermès lui-même avait proposé d’aller attaquer ces monstres, elle n’avait pas hésité une seconde. Le temps de l’innocence était clos. Elle voulait se venger – plus encore, elle voulait leur faire payer le prix de s’attaquer à son foyer.

Et si elle pensait que rien ne pouvait surpasser l’attaque de la Colonie en horreur, elle s’était trompée amèrement. L’attaque de la Résistance avait elle aussi été sanglante, malgré la présence de deux dieux. Voir les vrais visages des résistants avait été un coup dur, surtout quand il s’agissait d’anciens de la Colonie. Parmi eux, elle avait reconnu Sora, qu’elle avait pourtant toujours considéré comme l’une de ses plus grandes amies. Mais les amis ne se blessent pas mutuellement. Les amis ne détruisent pas les maisons des autres en sachant ce qu’elles représentent pour eux. Par-dessus tout, les amis ne font pas du mal à ceux qu’ils aiment. Sora n’était plus son amie. Et si cela ne suffisait pas, voir l’état dans lequel était Luke l’avait achevée. Même si à présent, il était dans un hôpital à New York, toujours dans le coma, le souvenir de son corps maculé de sang ne cessait de la hanter. Jamais elle ne pourrait leur pardonner.

Crio n’avait jamais été une combattante dans l’âme. Elle n’avait rien d’une gosse d’Arès ou d’Athéna, les armes étaient souvent trop lourdes ou trop grandes pour elle, elle était une combattante médiocre. Mais comme beaucoup, ces batailles l’avaient définitivement changée. Elle s’était entraînée dans l’optique de pouvoir parer n’importe quelle attaque, de ne plus jamais laisser de massacre se produire sans pouvoir rien y changer. Comme le chien qu’on a trop maltraité, elle avait fini par montrer les crocs. Quiconque s’opposerait à elle en paierait le prix.

Ses cheveux ont perdu leur couleur une nouvelle fois. Ils sont noirs, brillants d’un reflet rouge brûlant, signe de sa fureur. Elle s’est éloignée de la Colonie, sa lance camouflée en un simple collier à son cou, portant un vieux pull de Luke ayant gardé son odeur. Elle a du mal à contempler les ruines des bâtiments, l’état dans lequel la Résistance les avait laissés. Voir ce qu’elle considérait comme sa maison autant ravagée lui brise le cœur, elle ne peut plus le supporter. Elle ne peut plus dormir non plus, elle qui n’avait jamais eu de problèmes de sommeil jusque-là. Des cernes sont apparues sous ses yeux, lui donnant un air plus âgé, plus triste aussi. On a du mal à reconnaître la Crio d’avant, celle qui fabriquait des origamis et souriait à tout bout de champ. Elle a l’air plus mature, fatiguée, désabusée. Et pendant qu’elle rumine, une silhouette se dessine au loin devant elle.

« Quand on parle du loup. Comment vas-tu, ma chère amie. Je me suis inquiétée pour toi. Tu sais que c'est dangereux pour toi ici. » La voix lui est familière. Sora. Depuis leur combat interrompu, la fille d’Hypnos ne peut ôter son souvenir de sa mémoire. Elles avaient été si proches autrefois et pourtant, à présent, c’est comme si un fossé les séparait. Crio est terriblement rancunière, Sora le sait. Elle lui en veut terriblement pour tout ce qui s’était passé – plus que n’importe quel autre résistant. Leur amitié passée rend la chose plus douloureuse encore.

« Sora. Sale garce. » Siffle-t-elle entre ses dents. « Tu oses me demander comment je vais ? Tu n’as pas déjà ta petite idée ? » La colère a pris le dessus. Beaucoup ont souvent reproché à Criostal son hypersensibilité, sa tendance à se laisser dépasser par ses émotions. Aujourd’hui, elle ne peut même plus le nier – mais qu’importe. « Je pensais que tu étais mon amie, mais tu plantais une épée dans mon dos. Je t’ai tout confié ; mon passé, mes craintes, ma joie d’être à la Colonie, d’être avec Luke – et tu as quand même trouvé le culot de tout balayer d’un coup de main ! Pourquoi ? Quelles convictions juges-tu assez importantes au point qu’elles valent mieux que notre amitié ?! » Les derniers mots se brisent dans sa bouche et des larmes apparaissent au coin de ses yeux. Des larmes de tristesse, de rage aussi, des larmes emplies de rancune. Tant pis si elle paraît faible ou immature. Elle n’a pas passé toutes ces heures à s’entraîner en vain. Ici, elles termineront ce qui a été commencé plus tôt.

_____________________________

FEELING A LITTLE BLUE  
Tell me what your worst fears are, I bet they look a lot like mine. Tell me what you think about when you can’t fall asleep at night. © okinnel.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

EOLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 225
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 19
Localisation : Derrière toi

Feuille de Personnage
Arme(s): Une dague cachée sur son bras gauche, épées jumelles(elle est ambidextre), des shurikens et un katana en métal hybride incassable se transformant en bracelet
Familier(s): Un chien Lélaps du nom d'Eden, qui la suit comme son ombre
Objet(s): Des potions diverses, une GPS, un bouquin et tout un tas truc de fille

MessageSujet: Re: It's time to fight (Crio) Mer 2 Aoû - 22:41



it's time to fight


Sora et Criostal




« Sora. Sale garce. Tu oses me demander comment je vais ? Tu n’as pas déjà ta petite idée ? »

Je ne peux m'empêcher de sourire de toute mes dents, alors comme ça, la petite Crio sort les crocs ? Je ne peux pas m'empêcher de trouver ça mignon, on dirait un chaton qui apprend à miauler. Ça me rappelle Simba dans le Roi Lion qui essaie de pousser un rugissement pour effrayer les hyènes. Elle est trop mignonne ! Un peu plus et je pourrais la prendre au  sérieux avec son petit air contrit. Non, elle ne fait absolument pas peur, on dirait juste une enfant qui essaie d'avoir son mot à dire.

Je m'accroupis pour caresser Eden, ma louve grogne à l'encontre de la fille d'Hypnos, je ne peux m'empêcher de regarder avec dédain mon amie, enfin, mon ancienne amie, vu qu'apparemment, elle n'a pas vraiment apprécié que son stupide copain finisse au fond d'un lit d’hôpital, ça tombe bien, je n'ai jamais pu le voir, même en photo, il est arrogant à l'extrême, monsieur je suis le fils du dieu de la Foudre ! Mais cela ne t'a pas empêché de te faire embrocher comme une petite merde ! Ca me fait bien rire tiens, la prochaine fois, tu feras attention à toi !

« Je pensais que tu étais mon amie, mais tu plantais une épée dans mon dos. Je t’ai tout confié ; mon passé, mes craintes, ma joie d’être à la Colonie, d’être avec Luke – et tu as quand même trouvé le culot de tout balayer d’un coup de main ! Pourquoi ? Quelles convictions juges-tu assez importantes au point qu’elles valent mieux que notre amitié ?!


Je soupire, l'air ennuyé, cette conversation m'ennuie, elle m'ennuie avec sa petite voix, je me relève, toujours en gardant un ton doux et amical.

"Ce n'est pas toi que je plante ma chérie, c'est le système en lui-même. J'ai toujours aimé quand tu te confiais à moi et moi à toi. Tu dois être la seule personne dans ce monde à qui je dis tout. En dépit de ce que tu penses, tu es toujours mon amie."

Je m'approche d'elle, je ne lui mens pas, à vrai dire, je n'ai jamais mentis à Criostal pour la bonne raison qu'elle finissait toujours par savoir la vérité. Ma démarche est nonchalante, pourtant, je garde mes distances, je ne voudrais pas qu'elle m'endorme, cela signerait son arrêt de mort, Alice se ferait une joie inouie de la torturer et c'est la dernière chose que je veux. Depuis que Percy est mort tragiquement, elle est la dernière véritable amie qu'il me reste.

Elle a raison sur un point, qu'est-ce qui suffisamment important pour que je sacrifie notre amitié, pourquoi la jeter au feu, c'est un sacrifice ? Pour pouvoir avancer, je dois tout détruire de mon ancienne vie ? Je serre les dents, je ne dois pas confondre sentiment et travail, Alice me le répète sans cesse et je sais que cette dernière serait capable de m'ordonner de tuer Criostal. Seulement j'en suis incapable, du coup, cela voudrait dire que je trahirais la Résistance ? Tout se bouscule dans ma tête !

"Pourquoi je fais ça ? Parce que les dieux n'en ont cure de nous ! Ils ont promis sur les cadavres sanglants de leurs enfants, nos camarades de s'occuper mieux de nous ? Ils ont fait quoi ? Rien ! Nos amis sont morts Criostal, ils se sont fait transpercés, déchiquetés, ils ont agonisé pour rien ! RIEN ! Comment tu peux cautionner ça !"

Je prends une grande inspiration, dans la seconde d'après, je retrouve mon calme, je ne perdrai pas la face devant elle, surtout pas. Je ne suis plus une enfant moi. J'ai abandonné l'ignorance de cette période.

"Tu te souviens du combat contre Cronos ? Tu te souviens de tous nos amis, j'ai essayé d'en sauvé un maximum, mais je n'ai pas réussi, je n'avais juste que leurs corps inanimés dans les bras, leur sang coulant entre mes mains, leurs râles trouvant leur chemin jusqu'à mes oreilles, leurs larmes coulant sur leurs joues déjà blême. Je n'ai pas pu dire adieu à la plupart parce qu'ils étaient déjà froid comme la neige."

Je finis ma tirade à bout de souffle, ce qui montre à quel point cette discussion me rend vraiment mal à l'aise. Je regarde mon amie, que dois-je faire ? Lui faire peur, me battre ou simplement partir ? C'est vraiment effrayant de se battre contre quelqu'un qui vous connaît aussi bien que son ombre, même si le contraire est vrai, Criostal peut me battre et ça, je le refuse catégoriquement. Je souris de nouveau, un sourire innocent sur le visage, celui qui cache la noirceur de l'âme.

Comme pour l'humilier un peu plus, je crée un nuage pouf pour moi et elle, comme si nous prenions simplement le thé, je m'assois dedans comme une impératrice, Eden s'allonge à mes pieds, mes doigts tapotant sur la texture duveteuse du nuage. Je croise les jambes, je suis vraiment en position de faiblesse mais je suis en fasse de Criostal, elle n'aurait pas le courage de faire autre que de s'assoir comme la gentille fille qu'elle est.

"Assieds-toi, cette conversation risque de durer un peu et je ne voudrais pas que tu aies mal aux jambes."


Si elle ose faire autre chose que d'obéir à mon commandement, j'utiliserai mon nouveau katana, je ne l'ai pas encore vraiment utilisé, ce serait le bon moment non ?

Code by Sleepy

_____________________________

Renegade
J'ai souffert à cause de vous, dieux. Je me vengerai de vous. Soyez-en sûr. Subissez ma colère, vous qui avez provoqué ma chute aux enfers, je remonterais, je trouverai la clé de votre destruction.  ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

It's time to fight (Crio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kevin Owens chapter #4 / Time for war, time for fight (Sheamus)
» Time to fight — Ephialtès
» Jamaica struggles to fight crime
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Bite fight...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: La Forêt :: Les marécages
-