Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé]
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars de l'été, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

DIEU

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Lun 10 Juil - 21:44

Ceci est notre péché

Je remonte pour la première fois depuis longtemps sur l'Olympe, je ne sais pas si je suis heureux ou au contraire inquiet. Le monde bouge, je suis inquiet, pour la première fois depuis de nombreuses années, je vois que la folie s'empare de nouveau à l'esprit d'hommes et de femmes, ils sont perdus, isolés et en colère. Quelqu'un continue perpétuellement d'attiser la flamme de leur folie et d'elle, dérive les autres sentiments, je suis inquiet, vraiment.

Je me déplace d'un pas lourd vers l'une des nombreuses esplanades où on lieu les fêtes, elles sont grandioses, divines, immortelles. Pourtant, c'est sur une place vide que j'entre, une pluie de pétales de fleur vient me caresser la joue, je souris et regarde la dryade à l'origine de ce phénomène bucolique, elle n'aime pas mon regard inquiet. Je fais un signe de tête comme quoi tout va bien, un dieu ne montre jamais qu'il est inquiet, il doit montrer l'exemple, pour le meilleur et pour le pire.

Je prends une grande inspiration, je suis ici parce que je dois résoudre un problème et le voilà devant moi, sans sa protection divine, mon frère a perdu tout de son éclat, il ne devrait pas être là, du moins aucun mortel n'a se privilège, mais étant un dieu, même temporairement mortel, Zeus l'autorise à rester à l'Olympe, le maître des Cieux est fou de rage. On peut voler les pouvoirs d'un dieu, quelle ironie quand c'est le dieu des voleurs qui se fait voler. Je ne peux m'empêcher de me demander une chose: depuis quand l'homme possède une telle avance technologique ? Est-ce que celle-ci ne va pas finalement rattraper la magie ? J'aurais ri il y a quelques dizaines d'années, mais je me rends compte que c'est possible. Folie, jusqu'où tu iras ?

Je m'approche d'Hermès, le visage grave, et finalement, je m'assois à ses côtés.

"Il y a bien longtemps que nous avons été ainsi mon frère."


lumos maxima

_____________________________

Peut-être qu'un jour, je serai sympa avec vous, mais pour l'instant, je vais vous faire tourner en bourrique jusqu'à ce que vous succombiez à la folie  lucifer
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 301
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Mar 11 Juil - 11:02







Ceci est notre péché




Hermès avait fini par retourner sur l'Olympe, sans avoir encore récupéré tous ses pouvoirs qui revenaient petit à petit, rapatrié par un Zeus plus qu'en colère en voyant qu'un dieu pouvait être privé de ses pouvoirs, même temporairement. C'était donc avec une mine fatiguée que le dieu des Voleurs était rentré sur l'Olympe, ragaillardi de temps à autres par le nectar et l'ambroisie qui y coulaient à flots, s'entraînant tous les jours pour retrouver ses pouvoirs. Et il fut content de pouvoir de nouveau parler avec George et Martha, les deux serpents de son caducée, après tant de temps passé loin d'eux et de leurs chamailleries.

Un jour, alors qu'il réfléchissait, tranquillement assis près de la fontaine centrale de l'Olympe, quelle ne fut sa surprise de voir Dionysos, le directeur de la Colonie, qui lui avait offert le gîte et le couvert pendant son séjour sur terre. Normalement, il ne pouvait pas revenir sur l'Olympe, à moins d'y avoir été invité...

Dionysos s'installa à côté de lui avant de lui lancer :

Il y a bien longtemps que nous avons été ainsi mon frère.

Effectivement, mon cher frère. Encore merci, d'ailleurs, pour le gîte et le couvert, j'espère que je n'ai pas abusé... Comment es-tu monté jusqu'ici ? Je croyais que père t'avait banni de l'Olympe pour un moment, répondit Hermès avec un léger sourire. En tout cas, si c'était pour le voir, il est un peu occupé en ce moment à réfléchir à la situation...

Il se remit à jouer avec son caducée, regardant les deux serpents se chamailler encore, en repensant à tout ce qu'il s'était passé depuis quelques mois. Sa fille avait décidé de s'exiler en Bretagne pour se reconstruire, les demi-dieux qu'il avait ramenés avaient encore les stigmates de leur détention... Les temps étaient décidément difficiles pour tout le monde, et il allait falloir réagir rapidement. Poussant un soupir, Hermès reporta son attention sur Dionysos et demanda :

Au fait, j'aurais une question : pourquoi tu ne fais pas comme moi avec les pensionnaires ? A force de discriminer ceux qui ne sont pas les tiens, tu vas les déprimer et ils vont tous partir...


© Jawilsia sur Never Utopia

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIEU

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Lun 17 Juil - 18:37

Ceci est notre péché


"Effectivement, mon cher frère. Encore merci, d'ailleurs, pour le gîte et le couvert, j'espère que je n'ai pas abusé... Comment es-tu monté jusqu'ici ? Je croyais que père t'avait banni de l'Olympe pour un moment. En tout cas, si c'était pour le voir, il est un peu occupé en ce moment à réfléchir à la situation..."

Je ne pus retenir une grimace ainsi que de lever les yeux au ciel, décidément, mon splendide caractère revient toujours à la charge. En plus, il a mangé comme quatre, je devrais lui envoyer la facture plus tard.

"Tu as un sacré don pour retourner le couteau dans la plaie dis-moi !  Il est vrai que j'ai le droit de monter à l'Olympe que pour les solstices mais comme tu as pu le remarquer, la situation est suffisamment grave pour que mon "interdiction" soit levée de manière temporaire."

Je respire un bon coup, mon regard se perd dans le lointain, là-bas, à la Colonie, je ne peux m'empêcher de retenir un sourire, j'ai beau détester cet endroit, une partie de moi ne peut s'empêcher de veiller. Je me sens énervé, mon âme n'est pas en paix, un dieu ne peut jamais être en paix, il vit depuis bien trop longtemps. Un vieux sentiment émerge doucement, comme une fleur en train d'éclore, je sens ses épines me transpercer la peau. Finalement, mon sourire s'efface. Je reprends finalement.

"Père ... est fou d'inquiètude. Pour la première fois depuis une éternité, on est démuni. Je suis là pour voir si je ne peux accélérer ta guérison. Ton infirmité est du à la folie d'un homme, hors, c'est mon rayon, la folie."

Hermès se met à jouer avec son caducée, perdu dans ses pensées. Je me demande à quoi il pense, mais il a l'air morose, quelque chose le travaille, comme nous tous. Etre coupé de sa condition de dieu, ce n'est vraiment pas facile, d'une certaine manière, je le vis tous les jours depuis des années, mais au moins, je ne risque pas de mourir. Je me souviens de l'époque où je n'étais qu'un demi-dieu, le monde à cette époque était plus magique, la nature foisonnait, les gens la respecter et nous pouvions partir en voyage comme bon nous semblait. Le monde a changé trop vite pour nous, il faut croire que nous avons bien vieilli, nous les dieux.


"Au fait, j'aurais une question : pourquoi tu ne fais pas comme moi avec les pensionnaires ? A force de discriminer ceux qui ne sont pas les tiens, tu vas les déprimer et ils vont tous partir..."

"Il vaut mieux pour eux qu'ils partent, Hermès."


Je prends une nouvelle une grande inspiration avant de poursuivre.

"Ils ne sont plus en sécurité à la Colonie, elle ne résistera pas à un deuxième assaut de la Résistance, ils doivent partir pour se construire. Je ne cautionne pas ce qu'à fait cette bande de décérébrés mais être dehors les a rendu beaucoup plus fort."


Je me lève, aie, mes articulations !

"On s'est fait rétamé en beauté la dernière fois, j'en suis véritablement malade, des gamins que j'ai vu grandir, ils sont mort à cause de la folie décadente d'une bande de gamins en mal de pouvoir. Ca me rappelle il y a 70 ans tiens, c'est exactement la même chose"

Je m'avance vers la bordure de la place et je m'adosse à la rambarde, le regard se promenant de nuage en nuage. Je me retourne vers Hermès.

"Je les aime tous, cette foutue bande de moules ! Et crois-moi, je ne fais pas de préférences comme tu dis ! Je voudrais bien redevenir demi-dieu et aller moi-même aller casser la gueule à ces prétentieux, on ne tue pas des gamins qui ne savent pas se battre, merde !"


Je ferme les yeux, retenant mes émotions, depuis toujours, je vois des gens mourir, mais à chaque fois, je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi je dois garder en mémoire tant de visages. Mais cette fois, je dois aller à l'encontre des lois divines empêchant aux dieux d'intervenir. Briser les lois ? C'est bien ça leur objectif non ? Très bien, dans ce cas, vous vous attaquez à la mauvaise personne, la folie frappe sans prévenir, elle s'insinue dans vos veines et vous aurez beau hurler, elle ne vous quittera jamais, ce que je vous réserve, croyez-moi sera bien pire que la damnation éternelle du Tartare.

"Garde-le pour toi mais pour moi, ils sont tous mes gamins."

lumos maxima

_____________________________

Peut-être qu'un jour, je serai sympa avec vous, mais pour l'instant, je vais vous faire tourner en bourrique jusqu'à ce que vous succombiez à la folie  lucifer
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 301
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Sam 22 Juil - 21:45







Ceci est notre péché




Tu as un sacré don pour retourner le couteau dans la plaie dis-moi !  Il est vrai que j'ai le droit de monter à l'Olympe que pour les solstices mais comme tu as pu le remarquer, la situation est suffisamment grave pour que mon "interdiction" soit levée de manière temporaire.

Hermès esquissa un sourire un peu triste : pauvre Dionysos, privé de l'Olympe pour un bon moment, ne pouvant que supporter un endroit qu'il n'appréciait guère, du moins en apparence. Dionysos reprit quelques temps après un moment de réflexion :

Père ... est fou d'inquiètude. Pour la première fois depuis une éternité, on est démuni. Je suis là pour voir si je ne peux accélérer ta guérison. Ton infirmité est du à la folie d'un homme, hors, c'est mon rayon, la folie.

Pas que d'un homme, si tu veux mon avis. Et puis... Etait-ce vraiment de la folie ? Mais merci d'essayer, répondit Hermès en gardant son léger sourire.

Puis Dionysos répondit à sa question, une réponse à laquelle Hermès ne s'attendait pas du tout :

Il vaut mieux pour eux qu'ils partent, Hermès. Ils ne sont plus en sécurité à la Colonie, elle ne résistera pas à un deuxième assaut de la Résistance, ils doivent partir pour se construire. Je ne cautionne pas ce qu'à fait cette bande de décérébrés mais être dehors les a rendu beaucoup plus fort.

Hermès laissa son regard se perdre dans le vide pendant qu'il continuait à jouer avec son caducée. La Colonie ne serait donc plus le havre de paix qu'ils avaient construit, eux les dieux, pour leur progéniture... De fait, vu l'état dans lequel il avait pu retrouver sa fille et ses amis, effectivement la Colonie n'était plus protégée, mais il ne tenait qu'à l'Olympe de la protéger, n'est-ce pas ?

Dionysos reprit :

On s'est fait rétamé en beauté la dernière fois, j'en suis véritablement malade, des gamins que j'ai vu grandir, ils sont mort à cause de la folie décadente d'une bande de gamins en mal de pouvoir. Ça me rappelle il y a 70 ans tiens, c'est exactement la même chose.

Je les aime tous, cette foutue bande de moules ! Et crois-moi, je ne fais pas de préférences comme tu dis ! Je voudrais bien redevenir demi-dieu et aller moi-même aller casser la gueule à ces prétentieux, on ne tue pas des gamins qui ne savent pas se battre, merde !


Hermès planta son regard noir dans celui de son frère, et hocha la tête quand il conclut :

Garde-le pour toi mais pour moi, ils sont tous mes gamins.

Comme moi, en somme. Mais peut-être pourrions-nous, toi et moi, protéger de nouveau cette Colonie, sans attendre les directives de père... De toute façon, je n'ai pas attendu une quelconque autorisation pour veiller sur mes enfants et sur la Colonie, et ce n'est pas demain que je vais commencer. Tu me suivrais ?, demanda Hermès en se levant pour rejoindre son frère.


© Jawilsia sur Never Utopia

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIEU

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Mer 2 Aoû - 19:11

Ceci est notre péché

"Comme moi, en somme. Mais peut-être pourrions-nous, toi et moi, protéger de nouveau cette Colonie, sans attendre les directives de père... De toute façon, je n'ai pas attendu une quelconque autorisation pour veiller sur mes enfants et sur la Colonie, et ce n'est pas demain que je vais commencer. Tu me suivrais ?"

Hermès se rapproche de moi, un regard nouveau né sur son visage, celui de la résolution. Alors comme ça, j'ai suffisamment titiller mon frère pour que celui oublie son infirmité ? L'ombre d'un sourire s'affiche sur mon visage, nous sommes deux dieux, mais nous sommes aussi les plus infirmes de tous. Les deux qui n'ont plus du tout accès à leurs pouvoirs. Pour protéger la bande de moules, ça allait être quelque peu compliqué, un peu plus que cela même. Pourtant, j'aime cette lueur dans son regard, nous ne sommes pas des guerriers, j'ai autre chose à faire que de brandir un bout de ferraille, mais nous avons une chose en commun tous les deux: il ne faut absolument pas  nous mettre en rogne. On l'oublie souvent, je ne suis pas que le dieu du vin mais aussi le dieu de la folie et croyait-moi, ça commence à me démanger sérieusement de ne pas pouvoir claquer quelqu'un, un demi-dieu de préférence.

"Allons-y ! Deux dieux bancals pour sauver les gosses ! Tu as un drôle de sens de l'humour dis-moi !"

Je pousse un long soupir, avant de poser un regard presque peiné sur Hermès.

"Mais vois-tu, ça a du bon de ne plus avoir de pouvoir en fin de compte. On peut agir par nous-même maintenant, et je ne vais certainement pas attendre les ordres de l'autre coureur de jupons pour agir. Si on veut attaquer, c'est maintenant, si on attend encore, ne serait-ce qu'un peu. Tu pourras t'amuser à brûler les linceuls de tes enfants et moi des miens."

J'entends le tonnerre gronder au loin, oups ! Il semblerait que le paternel ait entendu ce que j'ai dit, pas grave, après tout, je suis déjà puni ! Je ne suis plus à une ou deux engueulades près de toute façon. Je tapote nerveusement la balustrade, comme un ivrogne en manque, ce que je suis exactement, c'est bien beau de vouloir jouer les héros, mais après trois millénaires à laisser les autres faire, on perd l'habitude.

"Les gamins d'en face on un avantage de poids, ils ne sont pas rouillés et leurs corps sont sûrement rompu à l'art du combat, toi et moi, on fait un peu "vieux". De plus, je suis pratiquement sûr que depuis ta dernière attaque, ils ont trouvé un moyen de nous bloquer, autre que la machine je veux dire. Je me demande s'ils n'ont pas commencé à forger des armes, du moins, c'est ce que j'aurais fait."


Je continue sur ma lancée après une brève inspiration.

"En plus, va falloir faire gaffe à leurs assassins en plus des soldats, non franchement, ces petits sont vraiment bien organisés, une pure élite militaire si tu veux mon avis."


Il allait falloir ruser pour les avoirs, ça tombe bien, j'ai le dieu des roublardises à mes côtés pour m'aider, c'est marrant, parce que j'ai hâte de leur faire manger la terre, à ces connards de tueurs. Il y a une partie de moi qui me dit que nous méritons ce qui nous arrive, nous avons été trop inconscient du danger.
lumos maxima

_____________________________

Peut-être qu'un jour, je serai sympa avec vous, mais pour l'instant, je vais vous faire tourner en bourrique jusqu'à ce que vous succombiez à la folie  lucifer
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 301
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Mar 22 Aoû - 20:26







Ceci est notre péché




Hermès esquissa un sourire quand Dionysos répondit avec une pointe de sarcasme :

Allons-y ! Deux dieux bancals pour sauver les gosses ! Tu as un drôle de sens de l'humour dis-moi.

Puis il poussa un long soupir avant de reprendre avec peine :

Mais vois-tu, ça a du bon de ne plus avoir de pouvoir en fin de compte. On peut agir par nous-même maintenant, et je ne vais certainement pas attendre les ordres de l'autre coureur de jupons pour agir. Si on veut attaquer, c'est maintenant, si on attend encore, ne serait-ce qu'un peu. Tu pourras t'amuser à brûler les linceuls de tes enfants et moi des miens.

Hermès releva légèrement la tête quand le tonnerre paternel retentit au-dessus d'eux ; Zeus avait dû entendre la pique lancée par Dionysos et moyennement apprécier le message. Mais le dieu des Voleurs, alors qu'il sentait des fourmillements dans ses doigts, reconnaissait la justesse des paroles de son frère, qui compléta par ailleurs sa pensée :

Les gamins d'en face on un avantage de poids, ils ne sont pas rouillés et leurs corps sont sûrement rompu à l'art du combat, toi et moi, on fait un peu "vieux". De plus, je suis pratiquement sûr que depuis ta dernière attaque, ils ont trouvé un moyen de nous bloquer, autre que la machine je veux dire. Je me demande s'ils n'ont pas commencé à forger des armes, du moins, c'est ce que j'aurais fait. En plus, va falloir faire gaffe à leurs assassins en plus des soldats, non franchement, ces petits sont vraiment bien organisés, une pure élite militaire si tu veux mon avis.

Tout soldat suit aveuglément son général jusqu'à ce qu'il se rende compte de la bêtise de ce dernier. Alexandre aurait pu finir de conquérir l'Inde, mais il était déjà beaucoup moins soutenu par ses soldats et ses généraux à cause de son ego et de son ambition, tu le sais aussi bien que moi, répondit Hermès avec un sourire, alors que ses pouvoirs revenaient enfin à la maison. Il prit son caducée, et George et Martha, heureux de retrouver leur patron, s'empressèrent de lui envoyer tout plein de messages mentaux pour le réconforter. Il tendit ensuite son symbole vers Dionysos et lui lança :

Ils sont peut-être forts, plus forts que la Colonie, mais ils ne peuvent rien face à la folie des hommes. Tu devrais peut-être jouer là-dessus, très cher Dionysos, car tel est ton rôle à présent. Et si nous allions en discuter avec Père ? Athéna devrait pouvoir nous soutenir sur ce coup-là, nous ne pouvons plus ne rien faire désormais.


© Jawilsia sur Never Utopia

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIEU

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 41
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Dim 27 Aoû - 16:55

Ceci est notre péché

"Tout soldat suit aveuglément son général jusqu'à ce qu'il se rende compte de la bêtise de ce dernier. Alexandre aurait pu finir de conquérir l'Inde, mais il était déjà beaucoup moins soutenu par ses soldats et ses généraux à cause de son ego et de son ambition, tu le sais aussi bien que moi"

"Tu sais aussi bien que moi que ces gamins sont aussi fous à lier que leur général. La propagande et la divinisation de leur chef ça aide beaucoup. Notre connerie c'est de ne pas avoir écouté l'autre gosse de Poséidon, ce môme avait raison sur ce point, si nous ne les avions mieux traités, la dernière guerre et celle-ci n'aurait jamais eu lieu. C'est drôle quand même, il y a cent ans, tu donnais un ordre à ton gosse, il obéissait sans même réfléchir, et maintenant, même pour avoir un bisou ou un câlin, tu dois leur acheter la Lune !"


Hermès joue avec sa foutue canne, non mais ce n'est pas possible, je le laisse méditer sur ma longue et superbe et tirade, et lui, il fait mumuse avec ses foutus serpents ! Tu m'étonnes qu'il est perdu ses pouvoirs à ne pas faire gaffe ! Je râle encore et m'apprête à lui envoyer une remarque cinglante digne de moi quand il me prend de court.

"Ils sont peut-être forts, plus forts que la Colonie, mais ils ne peuvent rien face à la folie des hommes. Tu devrais peut-être jouer là-dessus, très cher Dionysos, car tel est ton rôle à présent. Et si nous allions en discuter avec Père ? Athéna devrait pouvoir nous soutenir sur ce coup-là, nous ne pouvons plus ne rien faire désormais."

"La folie, en effet. Si je pouvais m'approcher du leader, je pourrais peut-être trifouiller son petit cerveau et y voir pourquoi il a pété une durite. Mais je ne suis pas chaud pour aller voir le paternel, il est du genre aveugle quand il s'agit d'affronter les problèmes en face. Quant à Théna ... Je pense pouvoir la supporter 10 minutes, 11 au plus."


J'entends le tonnerre gronder au loin, je sens que le paternel va me tomber dessus dans quelques instants pour ne pas dire de suite. Et Athéna ... ? J'ignore si un de ses rejetons est allé de l'autre côté, si c'est le cas, ça pourrait méchamment compliquer l'affaire ... ce qui, sois dit en passant,me donnerais l'occasion d'en maraver un, j'ai toujours eu du mal avec ses gosses, tellement d'un sérieux, incapable de savourer une bonne bière !

"Trouvons un plan d'action à mettre en place maintenant, je n'attendrais pas une décennie avant d'agir !"
lumos maxima

_____________________________

Peut-être qu'un jour, je serai sympa avec vous, mais pour l'instant, je vais vous faire tourner en bourrique jusqu'à ce que vous succombiez à la folie  lucifer
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (dieu)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 301
Date d'inscription : 24/05/2015
Age : 22
Localisation : Quelque part o/

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé] Mer 30 Aoû - 5:40







Ceci est notre péché




Hermès grimaça quand Dionysos répondit :

Tu sais aussi bien que moi que ces gamins sont aussi fous à lier que leur général. La propagande et la divinisation de leur chef ça aide beaucoup. Notre connerie c'est de ne pas avoir écouté l'autre gosse de Poséidon, ce môme avait raison sur ce point, si nous ne les avions mieux traités, la dernière guerre et celle-ci n'aurait jamais eu lieu. C'est drôle quand même, il y a cent ans, tu donnais un ordre à ton gosse, il obéissait sans même réfléchir, et maintenant, même pour avoir un bisou ou un câlin, tu dois leur acheter la Lune !

Il avait raison. La Résistance avait décidément tout appris de leurs prédécesseurs, qu'ils soient mortels ou sangs-mêlés. Mais... Il y avait quand même un "mais". Aussi puissants qu'ils soient, ils restaient quand même soumis au même destin que les mortels ou les dieux. Et les maîtres du destin des hommes, ce n'était pas les Olympiens... Dionysos compléta :

La folie, en effet. Si je pouvais m'approcher du leader, je pourrais peut-être trifouiller son petit cerveau et y voir pourquoi il a pété une durite. Mais je ne suis pas chaud pour aller voir le paternel, il est du genre aveugle quand il s'agit d'affronter les problèmes en face. Quant à Théna ... Je pense pouvoir la supporter 10 minutes, 11 au plus.

Bon. Hé bien plan B, songea Hermès en s'étirant, avant d'intimer à George et Martha de se taire pour le laisser exposer son plan, alors que Dionysos concluait :

Trouvons un plan d'action à mettre en place maintenant, je n'attendrais pas une décennie avant d'agir !

Le plan d'action dépendra de la destinée des Résistants, mon frère. Et seules les Moires connaissent le passé, le présent et l'avenir de tout un chacun, père se contentant de se plier à la décision du destin, répondit Hermès. Et tu sais où nous pouvons les trouver. Si tu es prêt à m'accompagner, nous irons dès que possible.

© Jawilsia sur Never Utopia

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas

Ceci est notre péché (pv Hermès) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mais j'trouve pas d'refrain à notre histoire. Tous les mots qui m'viennent sont dérisoires. [Livre II - Terminé]
» La mer est si imprévible, tel notre destin impétueux (terminé)
» (terminé) « quand le doute nous assaille, il devient notre pire ennemi » feat. maël
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles. :: Archives des RP.
-