your soul is my eternal bruise + léo
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars de l'été, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

your soul is my eternal bruise + léo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

admin (ouranie)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 526
Date d'inscription : 18/02/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): les mots comme couteaux
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: your soul is my eternal bruise + léo Mar 1 Aoû - 13:34

Beaucoup de choses se sont passées ces derniers mois. Beaucoup plus que ce que Neven pouvait ne serait-ce qu’envisager. Pouvait-elle un jour se douter de tous les problèmes qui occupaient le monde des mortels, du temps où perchée dans le ciel elle contemplait la terre d’un air rêveur? Tout ça lui semble loin à présent. La Colonie a été ravagée. La Grande Maison a brûlé, les bungalows ont été pillés, les sangs-mêlés blessés sous ses yeux. Elle est une nymphe, qu’aurait-elle pu faire ? La guerre n’est pas faite pour elle. Sa place n’est pas parmi les mortels, malgré tout son acharnement pour prouver le contraire. Tout cela ne fait que le prouver et remettre les choses en perspective.

Dans sa main, un bout de papier froissé où une adresse est griffonnée. Cela va faire des années qu’elle n’y est pas retournée, mais elle ne peut chasser ce souvenir de sa tête. Il la hante la nuit, elle le voit dans la fumée du feu qui crépite, dans les ombres que font les arbres la nuit, dans le silence qui pèse dans sa chambre. Elle ne parvient pas à oublier son visage. Léo. Elle n’aurait jamais pensé le revoir un jour, surtout dans de telles circonstances. Mais il était sorti de nulle part dans le chaos de la Colonie, entre les flammes et le sang, et son visage s’était imprimé dans sa mémoire. Malgré toutes ces années, elle ne l’a pas oublié. Elle n’a pas oublié tout le mal qu’il lui a fait et qu’il a continué de faire quand elle a vu quel camp il avait choisi.

Devant elle, la porte d’un appartement dont elle se souvient encore des détails. Elle se demande un instant si les choses ont changé depuis la dernière fois qu’elle est venue – sûrement, cela fait si longtemps. Elle sait les traces indélébiles qu’elle a laissé dans les pièces, ces traces dont il a sûrement voulu se débarrasser ensuite, quand tout a dérapé. Elle ne peut pas lui en tenir en rigueur, pas pour ça. Pour le reste oui, mais pas ça.

Ses doigts trouvent naturellement la sonnette et l'effleurent sans qu’elle ne parvienne à appuyer dessus. Étonnement, elle ne tremble pas. Elle pensait qu’elle tremblerait mais la détermination a pris le dessus. Elle est déterminée à régler cette histoire. Trop de choses ont été laissées en plan, la blessure n’a jamais été entièrement soignée. Dans son cœur, la flamme de la haine continue de la consumer. Les hostilités de la Colonie n’ont fait que raviver la douleur. Elle le haït, elle le haït plus que tout et aujourd’hui, elle compte bien le lui cracher à la gueule.

« Léo ! » Ses doigts quittent la sonnette. Il ne mérite pas sa politesse, il ne mérite pas sa douceur. Alors elle tambourine sur la porte de toutes ses forces. « Léo ! Ouvre cette putain de porte ou c’est moi qui le ferait et je casserais ta gueule avec ! » Hurle-t-elle, s’assurant qu’il puisse l’entendre. Il n’a pas le droit de lui échapper et de prendre la fuite. Il doit payer pour tous ses crimes.

_____________________________

I'd give you my heart, and I'd let you just hold it. I'd give you my soul, but I already sold it. On that day, that day I walked away in December I will always remember. I'll regret it forever. I remember brown eyes, so sad and blue skies turned to darkness and night. I'm so sick of the fight. I won't breathe unless you breathe, won't bleed unless you bleed. won't be unless you be, 'till I'm gone and I can sleep. (© wild heart)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (Notos)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 345
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 17

Feuille de Personnage
Arme(s): Une simple épée
Familier(s): Non
Objet(s): Non

MessageSujet: Re: your soul is my eternal bruise + léo Ven 11 Aoû - 10:23

Quand Léo se voyait devant une glace, il avait envie de gerber. Il observait ce reflet miteux qui était son image la plus pitoyable. Les cheveux en pagaille, la barbe de plusieurs semaines et les yeux vitreux, ce portrait plus que grotesque ne lui inspirait guère qu’un profond mépris pour lui même. Il n’était plus rien, à part un monstre de la pire espèce et lâche par dessus tout. Devant ses yeux fatigués, il se remettait constamment en question. Pourquoi avoir sacrifié tant de choses pour ne rien obtenir ? La vie était injuste envers l’italien. Il avait essayé de bâtir de nouvelles ambitions depuis qu’il s’était donné à la résistance mais visiblement, il les avait depuis longtemps oublié. Ce qui devait être au début qu’une simple vengeance contre les Dieux s’était transformée en un affreux cauchemar. La résistance qui semblait être un refuge pour les sangs mêlés déçus n’était qu’en fait un lieu insalubre, dirigé par un chef incompétent tellement qu’il était débordé, et remplis de personnes assoiffées de haine et plus méprisables les unes que les autres. Il ne s’était jamais intégré dans cet endroit. Pour compenser son manque de sociabilité (et surtout pour montrer qu’il était pas si nul que ça), il avait entraîné une pauvre fille complètement amnésique dans la résistance et s’était enfuie avec de précieuses informations. Le boulet avait voulu se rattrapper en ramenant sa tendre petite chérie dans cet endroit infernal ; résultat, elle était plus que jamais malheureuse par sa faute.

Mais ce qui faisait de lui un véritable lâche, était le fait qu’il avait abandonné la Résistance en plein milieu des combats contre les alliés. S’il avait réussi à échapper à Luke, il ne pouvait échapper à la promesse qu’il s’était faite: trahir la Résistance. Leur faire payer le cauchemar qu’il vivait depuis des mois et le peu de chose qu’elle lui avait apporté. Alors, il était parti, avec son épée qui avait à peine servie. Et depuis ce jour, il n’était jamais revenu au QG. De toutes façons, d’après son coloc’ Hero, ils avaient changé de cachette.

Maintenant, l’italien n’était plus qu’un petit étudiant de rien du tout, diplômé tout de même - et c’était sa seule fierté - qui vivait reclu dans son appartement. Il passait ses journées à se lamenter sur son sort et surtout à se demander pourquoi il avait entraîné la femme de sa vie dans cette histoire. Il savait qu’il risquait de la perdre, il savait surtout qu’il allait effectivement la perdre. Et il en était dévasté.

Alors devant cette mine de désarmé que lui reflétait cette glace, il avait porté le couteau de cuisine à quelques centimètres de sa poitrine. Il soufflait des paroles pour se rassurer, il n’allait manquer à personne. Mais soudain, la porte se mit à tambouriner. Des paroles haineuses vinrent s’accompagner avec ce concert de violence “Léo ! Léo ! Ouvre cette putain de porte ou c’est moi qui le ferait et je casserais ta gueule avec ! “. OH PUTAIN. Non. Tout mais pas elle. Léo jeta son couteau par terre et vint ouvrir la porte. Encore une fois, il se tenait face à son passé. Neven, son ex qu’il avait fait souffrir, était là pour régler ses comptes. Dans un soupir, le sang mêlé se contenta de lui dire: “Qu’est-ce que tu me veux ? Je ne suis pas d’humeur pour parler avec toi aujourd’hui. Reviens un autre jour, quand j’aurais envie de parler avec une délurée.” Mais dans un autre soupir, il préféra ajouter: “Fiche le camp d’ici.”

_____________________________

Like Romeo & Juliette
I’m a fucking guy who someone doesn’t like me. My soul is disgusting and makes me a looser. I’m homeless but you know that I just got you. Please, don’t live me because I still need your love.
Revenir en haut Aller en bas

your soul is my eternal bruise + léo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» !! ..: Poor Soul :.. !!
» Body & Soul
» Voyage trés cool !!! (PV Soul)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: New York
-