Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher)
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars d'halloween, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Les events d'Halloween sont ici et ! ♥

Partagez| .

Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

HEPHAISTOS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 273
Date d'inscription : 29/08/2017

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s): Un chien lélaps nommé Kirikou
Objet(s):

MessageSujet: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Dim 3 Sep - 0:19

Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins.
Soirée de beaufs qui va peut-être mal se finir ? Δ Damon x Liev x Christopher

Tu t’étais réveillé, impatient de cette soirée tant attendue avec tes deux amis Damon et Liev. Après avoir pris une douche qui te revitalisa et qui te rafraichit (même si elle était chaude), tu te décidas à t’habiller. Un simple tee-shirt suffirait et un jean suffiraient. Ensuite, tu quittas le QG de la Résistance pour aller te saisir de tes quelques pièces pour t’acheter de quoi te faire des pâtes au beurre. Un peu de ketchup du mois dernier et ça passerait. T’étais vraiment pas très riche, l’argent que tu gagnais, même s’il ne s’agissait que d’un simple dollar, tu l’économisais. Mais bon, Megara allait t’aider à te sortir de là, grâce à son fight-club, le Glory & Gore. T’étais quasiment à la ruine, mais tu t’autorisais encore quelques petits plaisirs. Aujourd’hui, par exemple tu allais manger à midi, ce qui était très rare habituellement. Heureusement, tu avais encore tes sentiments, même si ça t’aidait pas trop à manger. T’avais pas mal d’amis, et si jamais tu te retrouvais à la rue tu pourrais leur demander de t’héberger quelque temps même si t’es pas l’être le plus raffiné du monde.
Après avoir mangé, tu as un peu glander au QG, frappant parfois sur des punchings-ball, ou frappant avec ardeur sur le sol. Parfois même tu t’entrainais avec tes puissants pouvoirs que tu ne contrôlais pas forcément. Puis, vers six heures, tu t’es mis en route avec deux paquets familiaux de chips qui t’avaient coutés la peau du cul en main.
Tu regardais autour de toi. Il y avait un peu de tout, des boulangeries, des restaurants qui offraient tous et n’importe quoi et même des bar. Pour toi c’était fini tout ça, les restaurants, c’est définitivement beaucoup trop cher. Mais les noms étaient tous aussi loufoques les uns que les autres, chacun voulant se démarquer de son voisin, même s’il s’agissait d’un club de yoga il ne fallait pas lui ressembler. « The Fairy Burger », voire « La Taverne des Goules »… Certains étaient plus glauques qu’autres chose, mais bon, il ne fallait pas s’étonner, tu étais en train de passer dans une rue un peu douteuse. Même si tu avais un peu un peur des mendiants, tu te dis qu’un jour ou l’autre, tu finirais comme eux si tu continuais ainsi.
T’avais fini, contre la voix dans ta tête, à te demander si la Résistance était bien pour toi. Après tout, ton père avait été égoïste pour toi, en essayant de te convaincre de quitter la quitter même si le groupe avait participé à l’assassinat de certains de ses enfants. Mais c’était tout de même égoïste de ta part, tu le détestais et puis c’était ainsi. Tu poussas un soupir de soulagement en te rendant compte que tu venais de quitter la ruelle sombre. Tu te dirigeais alors vers Brooklyn, le cinquième arrondissement de New York, où se trouvait ton ami.

Vingt minutes plus tard, tu trottinais, joyeux, dans les rues de New York, un bracelet en fer enfilé au bras, du métal de ta création. Tu cherchais des yeux l’appartement de Liev, ton ami d’Alaska, pour aller faire une soirée foot devant une télé et accompagné par Damon et plusieurs paquets de chips. Tu avais bien envie de voir le Paris St-Germain se faire massacrer par l’équipe de Madrid. Tu avais attendu ce moment toute la journée, sentant le gras du paquet de chips se coller sur tes doigts. Tu souris légèrement, t’avançant vers la porte d’entrée et en conséquent vers la sonnette aussi. Tu mis l’un des paquets dans l’autre main, puis tu sonnas à la porte, attendant patiemment que Liev arrive avec un petit sourire aux lèvres. Tu analysais, en attendant, la façade de la maison, en te disant que tu aimerais habiter dans un endroit comme ça et pas dans un trou dans un QG miteux. Bon peut-être pas si miteux mais ce n’était pas le luxe. Surtout que ce quartier, tu le trouvais magnifique même s’il n’était pas si beau. Tu pensais que ça devait être coûteux d’habiter par là. Mais bon, tu sortis alors de tes pensées, replaçant ton regard sur la jolie porte de bois.
© GASMASK


_____________________________

#Nero #Pandigan #Skylowe #Damica #Adrial #Megalice #Gemnaël #Jacquis #Megorion #Megadith #Lishine #Ethandro #Pandew #Noanna #Lustal #Éronie

ÉRONIE / NERO / GEMNAËL / JACQUIS FOR THE WIN
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (borée)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 408
Date d'inscription : 11/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): une épée en bronze céleste qui transmet le froid de ses mains
Familier(s): un carlin prénommé booboo
Objet(s): guitare basse, feuilles de partitions éparpillées

MessageSujet: Re: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Dim 3 Sep - 1:02

Tout avait commencé avec une annonce de cours de solfège que Liev avait accroché un peu partout dans le quartier histoire de se faire un peu d’argent durant l’été. Il y avait eu ce garçon, Damon, à qui il avait donc commencé à donner des cours jusqu’à ce qu’un soir celui-ci lui propose de sortir avec lui et un de ses potes. Et sans qu’il n’y prête vraiment attention, les trois avaient commencé à toujours traîner ensemble jusqu’à former un trio inséparable. Puis était venu le jour où Liev avait, sans faire exprès, geler le bout de son nez en éternuant. Alors qu’il s’attendait à les faire fuir en hurlant, les deux autres s’étaient avoués eux aussi des demi-dieux, et tout était rentré dans l’ordre depuis. Comme les trois doigts d’une main éclopée, ils étaient toujours fourrés ensemble malgré leurs grandes différences de tempérament.

Et ce soir, c’était l’appart de Liev qui servait de QG. Son père et Xander étant en voyage dans les eaux troubles du Pacifique, Liev se retrouvait seul chez lui, avec comme unique compagnie son chien Booboo, un carlin qui répandait de la bave partout où il allait. L’appartement n’était pas spectaculaire en soi mais il avait l’avantage d’offrir une belle vue sur le quartier et était assez spacieux. Cela permettait à Liev de répéter ses solos de guitare à quatre heures du matin sans qu’il ne réveille ses voisins ou, quand Xander s’énervait, personne ne l’entendait hurler pendant des heures. Bien pratique en somme pour garder un minimum de réputation face au reste de l’immeuble. Le salon était arrangé de tel qu’ils pouvaient regarder la télé tout en mangeant tout un tas de cochonneries : chips, glaces, bœuf séché, beurre de cacahuète et bien entendu, la meilleure amie de l’homme, des packs entiers de bière qui n’attendaient que d’être ouverts.

La sonnette retentit alors que Liev finissait d’enfiler un vieux sweat de sport appartenant à son ancien lycée d’Anchorage. Alors que Booboo se précipitait vers la porte en aboyant furieusement et s’écrasait contre le mur – le pauvre était à moitié aveugle, c’était pas sa faute ; Liev glissa sur le sol grâce à ses super chaussettes hivernales et se posta derrière la porte pour l’ouvrir, découvrant son pote Chris et deux immenses paquets de chips.

« Salut ! » Dit-il en souriant sans savoir s’il adressait son sourire à son ami ou à la nourriture qu’il amenait. Lui faisant signe d’entrée, il s’écarta pour le laisser passer et empêcha au passage Booboo d’aller répandre sa bave sur les chaussures du fils d’Héphaïstos. Connaissant la précarité dans laquelle celui-ci vivait, il ne fallait pas que son unique paire de godasses soit détruite par la bave d’un chien un peu trop affectueux. « Va-s’y, fais comme chez toi. J’pense que Damon va pas tarder non plus ! » Il lui désigna le grand canapé. Pour l’occasion, il avait recouvert les murs des drapeaux des équipes qui allaient s’affronter ce soir. Après tout, c’était bien la raison de cette réunion virile : regarder un match entre mecs !

_____________________________

social jetlag
make our way up to the roof and i wait for days, in the shadow of the night i wanna fade away. can't waste all our time over again. •• ALASKA


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

ARES

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Date d'inscription : 06/08/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une courte épée en bronze céleste, et plein d'armes basiques qu'il peut faire apparaître
Familier(s): Un chat qu'il a appelé Don Juan
Objet(s):

MessageSujet: Re: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Dim 3 Sep - 3:01

La vie que Damon menait était une vie de solitude. Il se réveillait seul le matin et se plaisait à observer le soleil se levant sur la ville encore endormie. Depuis le balcon de son petit appartement New Yorkais, il pouvait regarder chaque fenêtre s’ouvrir, comme si chaque âme de la ville se réveillait une à une. Il se plaisait à courir dans les rues de béton, à explorer les parcs, petits ilots de verdure dans l’enfer urbain. Il se plaisait à essayer tous les cafés de toutes les rues, à apprécier une petite pause dans le train infernal du quotidien. Il se plaisait, le soir, à aller à des concerts, des opéras, des spectacles de danse, à être bercé par la foule en folie et la chaleur de la vie la nuit, pour ensuite être rafraîchi par le vent nocturnal comme s’il était plongé dans de l’eau gelée. Il se plaisait à faire toutes les petites choses que permettaient une ville, mais il les faisait seul. Certes, son lit était parfois partagé avec des jolies filles dont il ne prenait même pas la peine d’apprendre les noms, et le vide sonore laissé par l’absence de personne à qui parler était rempli par de la musique, mais il était seul. Profondément seul. Il avait appris à l’accepter, à vivre avec, mais il la sentait bien au fond de son être, cette solitude. Un jour, en essayant un nouveau café local, il tomba sur une petite annonce. Damon tentait tant bien que mal d’apprendre le piano récemment, avec assez peu de succès. Il était convaincu d’en être capable, mais n’avait juste pas mis ni le temps ni l’effort pour apprendre. Donc quand il tomba sur l’annonce du garçon prénommé Liev qui proposait des cours de solfège, il lui sembla logique d’essayer.

Le garçon aux cheveux bleus était à la fois si proche et si différent de Damon. Tous deux confiants, toujours prêts à aider les autres ou à tenter une petite blague pour détendre l’atmosphère. Ils partageaient également un amour prononcé pour la musique, bien que Liev possède un talent clair, alors que celui de Damon restait encore à trouver. Mais l’aspect le plus important du jeune musicien, Damon l’avait lu dans son cœur. Derrière cette façade de petit chien joyeux aux poils bleus se cachait un côté plus sombre. Un côté qui s’insultait lui-même dès qu’il se voyait dans le miroir, un côté qui doutait de ses relations avec tous les gens qui l’entouraient et qui était effrayé de ce que le futur prévoyait pour lui. Cela devait être une vie difficile, de douter de soi et du monde. Le fils d’Arès savait dès ses premiers moments avec Liev que celui-ci était un demi-dieu. Damon faisant partie de la résistance, il se garda bien de révéler sa propre nature à son tuteur de solfège. Très rapidement, leur amitié fut complétée par l’arrivée de Chris, un homme naïf mais au grand cœur. On n’aurait pu trouver de groupe plus éclectique. Damon l’élitiste ne jurait que par les occupations de haute société, théâtre, opéra et musique classique. Chris était passionné de sport et de culturisme. Enfin Liev était connu pour ses tendances « hipster » : grand musicien, sa passion pour les cheveux colorés n’était égalée que pour son amour étrange pour les peluches. Et pourtant ce groupe haut en couleur s’amusait comme des petits fous malgré leurs différences, et ils étaient même capables de remplir le vide dans le cœur de Damon qui était désespéré pour un peu de compagnie. Bien sûr le sentiment ne serait pas complet tant qu’il continuerait à leur mentir sur tout ce qu’il pensait et était. Damon leur cachait tant de choses… À Liev, son appartenance à la résistance. À Chris, le fait qu’ils n’étaient vraiment pas si proches que le fils d’Héphaistos le pensait. Aux deux, son immense colère, sa superficialité, et le fait que les deux n’étaient vraiment pas si important à ses yeux. Il était prêt à les abandonner à la première occasion.

Malgré tout, il avait hâte à la soirée qu’ils avaient prévu. Il avait beau détester le sport, Liev et Chris étaient capable de rendre toutes leurs soirées amusantes. Il avait acheté une bouteille de vin pour lui, et un pack de bière pour ses amis aux goûts plus… rustiques, moins raffinés. Après avoir marché quelques minutes depuis la station de métro, il arriva enfin devant la façade familière. Il arriva juste à temps pour voir Chris rentrer dans l’appartement de Liev. De son point de vue, il aperçoit avec un peu de dégoût la décoration de l’appartement, faite dans le thème de la soirée football. Si Damon aimait bien les écharpes, il les préférait sans symbole d’équipes de football. Il préférait largement la vision du petit chien de Liev, booboo.

« Va-s’y, fais comme chez toi. J’pense que Damon va pas tarder non plus ! »

Damon leva sa main vers son ami :

« Et non, je ne tarde jamais. Je me permets de faire comme chez moi aussi. »

Il emboita le pas du fils d’Hephaistos et posa les bières sur la table, mais garda la bouteille de vin dans sa main. Il se tourna pour inspecter la salle. Il dit avec un petit sourire :

« La décoration est… intéressante. Je ne suis pas sûr que j’aurais fait la même chose. »


Dès que viendrait l’occasion, il avait BESOIN de proposer une activité différente, n’importe laquelle, ou il était certain de mourir d’ennui.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

HEPHAISTOS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 273
Date d'inscription : 29/08/2017

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s): Un chien lélaps nommé Kirikou
Objet(s):

MessageSujet: Re: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Dim 3 Sep - 3:27

Soirée VIRILE entre HOMMES.
Soirée de beaufs qui va peut-être mal se finir ? Δ Damon x Liev x Christopher

Avec un grand sourire, tu vis Liev t'ouvrir la porte. Tu le reconnaissais bien là avec ses cheveux bleus. Comment l'éviter, après tout ? Tu le saluas d'un geste de ta grosse main, et tu l'écoutas déclarer :
-Salut !
Tu lui répondis d'un air enjoué, le soleil commençant lentement et doucement à se baisser sur l'horizon :
Hey, Liev ! Ça va ?
Tandis que ton ami te faisait signe d'entrer, tu vis son chien que tu trouvais absolument trop mignon malgré sa fâcheuse habitude de baver sur tout ce qui bougeait. Tu vis quelques pas, Liev écartant le chien, probablement pour ne pas que sa salive gluante se répande sur tes converses bleues foncées. Le fils de Borée déclara ensuite :
Vas-y, fait comme chez toi. J'pense que Damon va pas tarder non plus !
Avec un immense sourire, tu découvris la salle qui était tapissée par des écharpes et de drapeaux des équipes de football concurrentes. Tu t'apprenais à répondre à Liev lorsqu'une voix familière s'éleva en arrière de vous :
-Et non, je ne tarde jamais. Je me permets de faire comme chez moi aussi.
Le fils d'Arès avait levé sa main, l'autre étant remplie par des bières ce qui te fit sourire. Il alla poser les boissons sur la table, tout en gardant une bouteille de vin qui ne semblait pas adaptée à la soirée. Chips et bières étaient très bien, pas besoin de rajouter une couche de raffinement. Tu t'exclamas :
-Damon ! Comment vas-tu ? Merci pour les bières, j'en avais bien besoin.
Puis tu souris. Ton "ami" continua :
La décoration est... Intéressante. Je ne suis pas sûr que j'aurais fait la même chose.
Tu poussas un rire tonitruant, puis lança ensuite :
-Mais voyons Damon ! Le PSG contre Madrid ! Faute pas manquer ça ! Allez d'ailleurs je propose qu'on y aille maintenant.
Tu entraînais Liev avec toi t'asseyant dans le canapé et ouvrant les paquets de chips et les bières, avant de demander :
Je peux ?, en désignant les bières d'un geste du menton, après tout si elles étaient bien il fallait bien que quelqu'un les boivent. Tu pris une poignée de chips et alluma la télé. La chaîne était déjà dessus, le match venait de commencer.

Les joueurs se serraient la main, tradition inutile des matchs, puis ils commencèrent l'hymne. Tu mis la poignée de chips dans la bouche, mâchant bien. Aujourd'hui la voix t'avait lâché, tu crierais suffisamment lorsque Madrid marquerait un but donc bon.

© GASMASK


_____________________________

#Nero #Pandigan #Skylowe #Damica #Adrial #Megalice #Gemnaël #Jacquis #Megorion #Megadith #Lishine #Ethandro #Pandew #Noanna #Lustal #Éronie

ÉRONIE / NERO / GEMNAËL / JACQUIS FOR THE WIN
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (borée)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 408
Date d'inscription : 11/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): une épée en bronze céleste qui transmet le froid de ses mains
Familier(s): un carlin prénommé booboo
Objet(s): guitare basse, feuilles de partitions éparpillées

MessageSujet: Re: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Sam 16 Sep - 20:19

« Hey, Liev ! Ça va ? » Lui demande alors Chris, ce à quoi le fils de Borée répond d’un hochement de tête. « Génial, et toi ? Content de voir que la rue n’a pas encore eu ta peau ! »

Et en parlant du loup… Alors que Liev fait entrer Chris chez lui, Damon apparaît dans le cadran de la porte. « Et non, je ne tarde jamais. Je me permets de faire comme chez moi aussi. » Il lui fait signer d’entrer, un grand sourire plaqué sur son visage. La soirée allait pouvoir commencer !

Lui emboîtant le pas, Liev referme la porte et fait le signe de la victoire en voyant le paquet de bières apporté par Damon, tandis que celui-ci semble garder précieusement une bouteille de vin pour lui. Avec le temps, il s’était habitué aux goûts un peu plus raffinés de son ami – c’était plus drôle à ses yeux qu’autre chose. « La décoration est... Intéressante. Je ne suis pas sûr que j'aurais fait la même chose. » Fait remarquer Damon, ce à quoi Liev s’attendait bien. Eclatant de rire, il se dirige vers la cuisine pour y attraper un décapsuleur et un tire-bouchon tandis que Chris répond, déjà affalé dans le canapé.

« Mais voyons Damon ! Le PSG contre Madrid ! Faut pas manquer ça ! Allez d'ailleurs je propose qu'on y aille maintenant. » C’est vrai que le match allait bientôt commencer. Même si Liev a mis un temps fou à mémoriser toutes les règles du football, il trouve à présent que c’est un sport très drôle à regarder entre amis. « J’avoue que je me suis peut-être un peu laissé emporter pour la déco… mais ça a le mérite de mettre l’ambiance, non ? » Dit-il en s’affalant à son tour dans le canapé, ignorant délibérément Booboo qui tourne autour d’eux en poussant des gémissements. Il n’a pas envie de se faire recouvrir les chaussettes de bave dès le premier quart d’heure.

« Je peux ? » Lui demande Chris en désignant les bières. « Va-s’y ! J’en veux bien une aussi ! » Lui répond-il en souriant, s’ouvrant pour lui-même un paquet de cheetos puffs. Sur l’écran, on pouvait voir les équipes se serrer la main avant de chanter tour à tour leur hymne national – une tradition que Liev n’a jamais vraiment comprise, malgré la vigueur qui y était accordée aux Etats-Unis. Puis le match commence enfin, les joueurs se précipitant après le ballon comme des chiens surexcités.

« Alors les gars, quoi de neuf ? Je suis sûr que vous avez un tas de choses à me raconter. » En effet, à part lors de ses quelques séjours à la Colonie toujours mouvementés, la vie de Liev n’est guère intéressante. Il va à l’université, il bosse à mi-temps dans un bar un peu glauque et il donne de temps en temps des concerts en espérant ne pas être reconnu mais sinon, nada. Alors que Damon et Christopher, eux ! Il les admirait pour leur liberté.

_____________________________

social jetlag
make our way up to the roof and i wait for days, in the shadow of the night i wanna fade away. can't waste all our time over again. •• ALASKA


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

ARES

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Date d'inscription : 06/08/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une courte épée en bronze céleste, et plein d'armes basiques qu'il peut faire apparaître
Familier(s): Un chat qu'il a appelé Don Juan
Objet(s):

MessageSujet: Re: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Ven 22 Sep - 22:11

Rires, alcool, cris, joie et amusement. Voici probablement les quelques mots auxquels vous pensez lorsque vous imaginez une soirée passée entre amis. Alors qu’il s’installait sur le confortable canapé du salon de Liev, les mots passant dans la tête de Damon étaient plutôt de l’ordre de « ennui, ennui, alcool, oh gods why am I here please save me ». L’odeur et le bruit familiers de l’ouverture d’une bouteille de bière en étaient même presque réconfortants face au ridicule auquel s’exposaient les pauvres joueurs des équipes qu’ils regardaient. Chris répondit à son commentaire sur la décoration de l’endroit, suivi par Liev :

Mais voyons Damon ! Le PSG contre Madrid ! Faut pas manquer ça ! Allez d'ailleurs je propose qu'on y aille maintenant.

J’avoue que je me suis peut-être un peu laissé emporter pour la déco… mais ça a le mérite de mettre l’ambiance, non ?

Damon s’apprêtait à rétorquer avec une petite pique un peu trop méchante, mais voir l’expression enthousiaste du jeune homme mis un frein à ses ardeurs sarcastiques. Après tout, Liev avait réellement mis de l’effort dans cette décoration, et il n’avait pas le cœur à amener de la négativité à cette soirée. Ses amis ne le méritaient pas. Damon répondit donc, avec un grand sourire dont lui seul avait le secret :

« -Mérite je t’accorde, Liev. Et je tenterai d’apprécier ce match autant qu’il est humainement possible, c’est une promesse. »

Après cette réponse souriante, il se retourna vers la télévision et s’installa plus confortablement parmi les quelques oreillers du canapé.
Le fils d’Arès avait tendance à être un petit peu trop dramatique face aux choses qu’il n’appréciait pas, et le football ne faisait pas exception à cette règle. Il leva ses yeux au ciel face aux joueurs affichant un ridicule élan de patriotisme sur le petit écran. Canadien, il était bien sûr fier de son pays, mais n’avait jamais compris cette passion pour des drapeaux et des chansons, surtout ici aux États-Unis ou c’en devenait presque maladif, comme si les gens tentaient de combler le vide qui leur servait de personnalité par un drapeau ou une nationalité. Le signal du départ de la partie fut sifflé, et le carnage commença. Damon tenta pendant quelques secondes de comprendre, ou même de porter attention à ce qui se passait, mais ses yeux finirent presque naturellement par retomber sur la bouteille de vin dans sa main, vision réconfortante pour des yeux fatigués par un visionnement d’à peu près 30 secondes d’une partie de football.

Il commença à se lever pour aller chercher un verre dans le placard de Liev, puis, trouvant son énergie perdue au milieu de son mouvement, se laissa lourdement retomber sur le canapé. Il saisit alors l’ouvre bouteille que Liev avait pris soin d’apporter, et porta la bouteille à sa bouche après l’avoir ouverte. Très peu raffiné de sa part, certes, mais personne d’important n’était là pour le voir. Il avait bien besoin de cette gorgée, et accueillit avec gratitude la sensation de chaleur contre sa gorge. Pendant quelques instants, le seul bruit venant des trois garçons était celui des chips que mangeait avec vigueur Christopher, laissant Damon et sa bouteille seuls face au match de football. Finalement Liev demanda avec sa douce énergie habituelle :

« Alors les gars, quoi de neuf ? Je suis sûr que vous avez un tas de choses à me raconter. »


Damon se tourna vers son ami et l’observa pendant quelques secondes. Le fils de Borée avait soudainement un désir différent dans son cœur, un désir plutôt attendrissant de liberté. Il était encore jeune et avait du mal à trouver sa place dans ce monde, ou tout du moins c’est ce que Damon avait compris de son jeune ami. Le fils d’Arès laissa sa tête tomber contre le dessus du canapé et répondit avec un soupir :

« Ah, cher petit Liev, ton enthousiasme est presque attendrissant. Je ne sais pas ce qu’il en est de Chris, mais ma vie est toujours aussi résolument non-intéressante. Mon nouveau travail dans cette firme d’avocat est plutôt intéressant, mais une fille est venue tout ruiner, j’ai vu une fantastique pièce de théâtre la semaine dernière… Bref rien de passionnant. Je rêvais de quelque chose pour me distraire et j’espérais que cette soirée serait cette chose… »

Il se leva avec un gros soupir et frappa le canapé pour ajouter un côté dramatique à ses propos :

« …Mais non. Nous voici, lapins face à une carotte, hommes face à une télé, à regarder bêtement des gens courir après un ballon. Mes amis, le temps est venu de nous libérer de l’esclavagisme que la télévision nous impose. Ceci ! »

Il pointa avec enthousiasme l’écran encore allumé.

« Ceci n’est que de l’abrutissement sans but. Où est la violence ? La passion et le feu ? Où sont les femmes, que diable ? Mes amis, chers confrères, sortons rencontrer la gente féminine. Vous en avez bien besoin. »

Il avait fini sa tirade un pied posé sur le canapé, une main levée dans un poing, l'autre levant la bouteille de vin, sa voix claire et son regard rivé dans ceux de ses amis.





HRP : Crio, j'ai dit que Liev désirait de la liberté pendant un instant, dis-moi si c'est faux hihi

_____________________________

Spoiler:
 

MERCI LUKY POUR CETTE OEUVRE D'ART    

Spoiler:
 

ET MERCI MEGOUILLE POUR CE CHEF D'OEUVRE DE LA VIE PTN




Revenir en haut Aller en bas


avatar

HEPHAISTOS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 273
Date d'inscription : 29/08/2017

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s): Un chien lélaps nommé Kirikou
Objet(s):

MessageSujet: Re: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Sam 23 Sep - 21:47

Damon fit un grand sourire qui te rendis suspect, surement car le fils d'Arès n'était pas une personne très souriante en général. Peut-être était-ce Liev qui le rendait comme ça, qui ne résistait pas au charme innocent du jeune homme ? Quoi qu'il en soit, Damon répondit :
Mérite je t’accorde, Liev. Et je tenterai d’apprécier ce match autant qu’il est humainement possible, c’est une promesse.
Tu souris, hochant la tête de satisfaction même si le sarcasme de Damon ne te plaisait pas toujours, surtout lorsqu'il s'agissait de foot, car le foot, c'est sacré. Sur l'écran on pouvait voir plusieurs joueurs en train de chanter l'hymne, fiers de leurs nations respectives, la main sur le coeur, les yeux plongés sur l'herbe sur laquelle ils allaient courir. Tu espérais de tout coeur que le PSG allait gagner, regardant les joueurs de l'autre équipe avec dégout, n'espérant pour eux que des cartons rouges. Forcément, tu n'aurais pas été pas été comme ça dans la vraie vie, mais l'adrénaline du match à venir te poussait forcément à vouloir des choses pas très "correctes". Mais Damon ne semblait pas aussi passionné que toi, tu le voyais rouler des yeux, semblant ennuyé à mourir par la télévision.
Soudain, l'arbitre siffla le début de la partie, tu eus un mouvement de rapprochement involontaire, les yeux écarquillés, obnubilés par le ballon qui passait déjà de joueur en joueur. Tes yeux ne quittèrent même pas l'écran lorsque Damon parti pour se lever, pour finalement revenir quelques secondes après. Tu le regardas quelques instants, intrigué, puis revint sur l'écran. Le fils d'Arès but du vin à la bouteille, ce qui ne lui ressemblait pas, tandis que toi, tu mangeais toujours des chips, goût nature ou barbecue. Liev commença à parler, ce qui te fis tourner la tête sans quitter du coin de l'oeil le ballon qui se rapprochait dangereusement du goal de Madrid. Le fils de Borée demanda :
Alors les gars, quoi de neuf ? Je suis sûr que vous avez un tas de choses à me raconter.
Avant même que tu aies pu répondre quoi que ce soit, Damon commença à déclamer :
Ah, cher petit Liev, ton enthousiasme est presque attendrissant. Je ne sais pas ce qu’il en est de Chris, mais ma vie est toujours aussi résolument non-intéressante. Mon nouveau travail dans cette firme d’avocat est plutôt intéressant, mais une fille est venue tout ruiner, j’ai vu une fantastique pièce de théâtre la semaine dernière… Bref rien de passionnant. Je rêvais de quelque chose pour me distraire et j’espérais que cette soirée serait cette chose…
Ce discours te semblais bien peu intéressant, c'est pourquoi tu replaças tes yeux sur l'écran allumé. Ah, on dirait que le ballon allait bientôt atterrir dans le but de l'adversaire... Mais Damon, absolument pas intéressé par ta passion, continua son discours interminable :
…Mais non. Nous voici, lapins face à une carotte, hommes face à une télé, à regarder bêtement des gens courir après un ballon. Mes amis, le temps est venu de nous libérer de l’esclavagisme que la télévision nous impose. Ceci !
Il pointa, satisfait et déterminé l'écran. Mais tout ceci ne t'intéressait pas, de toute façon tu ne comprenais pas la moitié des mots que ton ami disait.
Ceci n’est que de l’abrutissement sans but. Où est la violence ? La passion et le feu ? Où sont les femmes, que diable ? Mes amis, chers confrères, sortons rencontrer la gente féminine. Vous en avez bien besoin.
Puis tu écarquillas les yeux. Ça y était bien là, devant tes yeux, le PSG venait de rentrer le ballon blanc et noir dans le but de Madrid ! Le discours du fils d'Arès n'était plus du tout intéressant à ce point-là. Tu hurlas alors de toute ta voix puissante :
BUT ! Y'A BUT ! Y'A BUT ! Tu te sentais bien obligé de répéter, il fallait bien qu'ils comprennent que c'était très important. C'EST 1 À 0 POUR LE PSG DAMON ! ON S'EN FOUT DES FEMMES Y'A ÇA !
Tu t'étais levé, le bras droit en l'air en signe de victoire, un immense sourire qui devait prendre la moitié de ton visage plaqué sur tes lèvres. "Ouais ! Les femmes de Damon attendront", tu pensas.

_____________________________

#Nero #Pandigan #Skylowe #Damica #Adrial #Megalice #Gemnaël #Jacquis #Megorion #Megadith #Lishine #Ethandro #Pandew #Noanna #Lustal #Éronie

ÉRONIE / NERO / GEMNAËL / JACQUIS FOR THE WIN
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (borée)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 408
Date d'inscription : 11/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): une épée en bronze céleste qui transmet le froid de ses mains
Familier(s): un carlin prénommé booboo
Objet(s): guitare basse, feuilles de partitions éparpillées

MessageSujet: Re: Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher) Dim 22 Oct - 15:21

« Ah, cher petit Liev, ton enthousiasme est presque attendrissant. Je ne sais pas ce qu’il en est de Chris, mais ma vie est toujours aussi résolument non-intéressante. Mon nouveau travail dans cette firme d’avocat est plutôt intéressant, mais une fille est venue tout ruiner, j’ai vu une fantastique pièce de théâtre la semaine dernière… Bref rien de passionnant. Je rêvais de quelque chose pour me distraire et j’espérais que cette soirée serait cette chose… » Liev regrette instantanément d’avoir posé cette question, à présent à l’origine d’un long monologue typique de Damon. S’enfonçant dans le canapé, il enfourne une nouvelle poignée de chips dans sa bouche en espérant secrètement s’étouffer avec pour ne pas avoir à subir la suite du discours de son ami. « …Mais non. Nous voici, lapins face à une carotte, hommes face à une télé, à regarder bêtement des gens courir après un ballon. Mes amis, le temps est venu de nous libérer de l’esclavagisme que la télévision nous impose. Ceci ! » Et le voilà debout, baragouinant, un doigt pointé vers son arch nemesis : la télévision. Liev ne voit pas vraiment le problème d’être des lapins face à une carotte, après tout, c’était des animaux tout à fait respectables et mignons, mais il ne dit rien, de peur de creuser sa propre tombe. « Ceci n’est que de l’abrutissement sans but. Où est la violence ? La passion et le feu ? Où sont les femmes, que diable ? Mes amis, chers confrères, sortons rencontrer la gente féminine. Vous en avez bien besoin. »

Est-ce que c’est fini ? Un silence pesant suit les derniers mots de Damon, lui-même figé dans une posture quasiment héroïque, le poing levé, l’autre brandissant sa bouteille de vin. Mais s’il espérait convaincre ses deux amis, c’était pas gagné. Liev tourne la tête, cherchant à échanger un regard avec Chris – pour découvrir que celui-ci n’a même pas prêté attention à toute la tirade du fils d’Arès, trop concentré sur le match. Quand enfin ses yeux s’écarquillent, premier signe de vie sur son visage concentré, c’est pour un tout autre sujet qu’il s’exclame.

«  BUT ! Y'A BUT ! Y'A BUT ! » Debout, les poings levés, souriant comme s’il venait de remporter le gros lot au casino.  « C'EST 1 À 0 POUR LE PSG DAMON ! ON S'EN FOUT DES FEMMES Y'A ÇA ! »

Et c’en est trop pour Liev, qui depuis un bout de temps déjà devait se pincer pour ne pas craquer : il éclate de rire, ne prêtant attention ni à la gestuelle prétentieuse de Damon ni à l’intérêt de Chris pour le but du PSG, il rit juste aux éclats sans réussir à s’arrêter.

« Vous… Vous êtes incroyables ! » Parvient-il enfin à articuler, essuyant ce qui s’apparenteraient à des larmes de rire au coin de ses yeux, encore plié en deux, un sourire tordu sur les lèvres. « Vous auriez dû vous voir… Toi Damon… On aurait dit un acteur de théâtre… Et Chris ! » Et le voilà repartit dans la spirale infernale du rire incontrôlé : il rit tellement qu’il tombe sur le côté, allongé sur le canapé. Même Booboo l’observe d’un air étrange tout en mâchouillant quelques chips volées.

Enfin, dans un effort sans précédent il réussit à se calmer après de longs instants passés à rire seul comme un demeuré. Sans réussir à se départir du sourire allant jusqu’à ses oreilles, il lève son poing dans une imitation pitoyable de Damon.

« Pourquoi aller voir des femmes ? C’est vraiment un truc de lapin et de carottes ton histoire, pire encore que la télévision ! » Puis, un peu plus bas, il rajoute. « Et puis moi, j’ai déjà Sun… C’est vous qui en avez le plus besoin. Surtout toi Damon : il faut qu’on trouve quelqu’un pour supporter tes tirades de théâtre. » Il pouffe de rire une nouvelle fois, à deux doigts de resombrer – mais une nouvelle poignée de chips le sauve de justesse.

_____________________________

social jetlag
make our way up to the roof and i wait for days, in the shadow of the night i wanna fade away. can't waste all our time over again. •• ALASKA


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Soirée VIRILE entre HOMMES beaux et masculins. (Liev x Damon x Christopher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]
» Journée entre hommes
» promenons-nous dans les bois, pendant que... - mercredi 23 mai, 16h45
» Une soirée tranquille entre potes (Peter Watson)
» Soirée horreur entre potos ☾ NAMOUR ♡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: New York
-