Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri]
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité ♥ !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
La Résistance est réouverte!
Venez participer aux trois events de l'été pour faire avancer l'intrigue! Ici pour la Colonie, pour la Résistance et enfin ici pour les mortels et divinités ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

modo (chasseresse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 281
Date d'inscription : 04/06/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Un arc, 10 flèches et une dague pour le combat rapproché
Familier(s): Un Chien Lélaps qui la suit depuis longtemps et répond au fabuleux nom de Lélaps (en plein temps de guerre, on avait pas le temps pour l'imagination)
Objet(s):

MessageSujet: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri] Mar 12 Sep - 21:12

Come join the Hunt !

feat. Astri & Elizabeth



1942

Je suis Zoé jusqu'à la Déesse Artémis. Je sais ce que je quitte, tout ce que j'abandonne. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Sans hésiter, mon cerveau me dit que oui. Mon coeur aussi. Et s'ils sont tous deux en accord, alors c'est sûrement pour le mieux, non ? J'essaie donc de prendre une démarche assurée. Pas question que la Déesse ne décèle mon appréhension. Ou alors peut-être peut-elle lire dans mon esprit ? Oui, certainement.

Je tente tant bien que mal de chasser toutes ces questions de mon esprit. Ca ne sert à rien de me torturer. Ma décision est prise. Comme les deux dernières, je ne reviendrai pas dessus. Peu importe que la Guerre m'ait pris beaucoup trop, peu importe que cette expatriation impromptue vers les Etats-Unis m'ait coûté très cher. Je suis une tête de mule, ce n'est pas nouveau. Et si je dois renoncer à la compagnie masculine et à une vie normale pour enfin avoir un but dans ma vie, ainsi soit-il.

Le coeur un peu plus assuré, je m'avance devant Artémis sans flancher. Je m'agenouille et récite mes voeux pour devenir une Chasseresse. Désormais, ma vie aura un vrai but, une vraie signification. Et sans que je le sache déjà, j'ai aussi trouvé une deuxième famille pour l'éternité alors que la mienne disparaîtra.

Je me relève, un sourire sur les lèvres et les autres Chasseresses se pressent alors autour de moi. La clairière dans le bois près de la Colonie est rempli même si les rangs ont été décimés par la Guerre. Je sais que certaines ont été envoyées en Europe sur le front. Même si j'aimerais les y rejoindre, je ne sais pas si Artémis me laissera faire. Pourtant, je connais le terrain, je me sentirai plus utile là-bas. Mais ce n'est pas ce dont je dois m'occuper à ce moment précis.

Le feu de camp débute sans que j'ai le temps de dire ouf et se prolonge tard dans la nuit. Mais Lélaps s'impatiente. Avec un petit sourire d'excuse, je m'éloigne un peu avec lui pour qu'il puisse gambader sans être embêté par les loups. Zoé m'a assuré qu'ils se feraient à lui mais en attendant, mieux valait ne pas leur donner une raison de se battre...

Et le voilà qui trouve un ami. Je souris et repère très vite une autre Chasseresse un peu à l'écart. Si l'on doit passer l'éternité ensemble, autant commencer dès maintenant et tisser des liens, non ? Je m'approche donc doucement avec un sourire plein de douceur.

"Salut. Je suis Elizabeth. La nouvelle."

Bravo Beth ! Grande éloquence ! C'est sûr que comme ça, tu vas faire des merveilles ! Je me retiens de ne pas me taper contre un arbre à proximité et ajoute, d'un air tout aussi intelligent :

"Tu peux m'appeler Beth. Mes frères le faisaient."


made by guerlain for bazzart

_____________________________




C’était ces histoires qui signifiaient tellement même lorsqu’on était trop petit pour comprendre + Mais je crois, que je comprends. Les personnages de ces histoires avaient 36 occasions de se retourner, mais ils ne le faisaient pas parce qu’ils avaient foi en quelque chose... Il y a du bon en ce monde. Il faut se battre pour cela.



Plus de Beth:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri] Dim 15 Oct - 15:08

1942 et c’est tout le monde qui est en guerre. Astri elle en a connu des guerres, de Troie jusqu’aux Croisades en passant par les éternels conflits européens, elle a tout vu passer sans jamais se sentir concernée, intemporelle chasseresse, éternelle spectatrice d’une humanité dont elle n’a jamais vraiment fait partie. 1942 et pourtant son monde s’y retrouve mêlée et dans les discussions au coin du feu elle peut entendre les autres chasseresses parler des sangs mêlés à l’origine de ces horreurs, de ces conflits si grands qu’ils ont attiré l’attention des dieux. Est-ce que toutes les guerres ont été comme ça et qu’elle vient juste de le remarquer ? Elle n’a pas envie de savoir. Seul le serment qu’elle a prêté à Artémis, il y a des siècles auparavant et pourtant c’était comme s’il datait d’hier. Des fois elle se surprend à le murmurer tout bas, comme pour se rappeler que tout ceci est réel, que tout ceci a un sens.

À présent elle est assise un peu à l’écart du reste des Chasseresses, griffonnant dans un de ses carnets d’énièmes croquis du ciel, à la fois technique et poétique, mêlant ses croyances païennes et les avancées de l’astrologie. Ce soir la lune est pleine, si bien que sa peau scintille de mille feux, l’enveloppant d’une aura argentée. Elle pourrait aller courir et s’entraîner, profitant de la puissance de ses capacités pour s’améliorer, mais elle préfère rester dans son coin et dessiner le ciel, interprétant ses étoiles avec les bribes de souvenirs qui lui restent, du temps où elle n’était qu’une simple prêtresse dans la Grèce Antique. À côté d’elle Antis, son chien Lélaps, somnole la tête posée sur ses pattes, avant de se redresser brusquement comme s’il venait de sentir quelque chose. Avant même qu’Astri ne puisse réagir le voilà parti, bondissant comme une balle, pris d’une énergie nouvelle – il semble avoir trouvé un camarade de jeu, sûrement pas l’un des loups de la troupe.

Astri voit alors la silhouette d’une fille approcher doucement d’elle tandis qu’elle lève la tête de son carnet, un sourcil levé en signe d’interrogation.

« Salut. Je suis Elizabeth. La nouvelle. » La nouvelle. Elle se souvenait l’avoir vaguement observé après qu’elle prêtait serment mais rien de plus – la fille de Séléné avait toujours trouvé un peu bizarre de regarder les nouvelles chasseresses lors de leurs cérémonies, bien trop intrusif pour elle. Heureusement qu’à son époque, tout s’était passé beaucoup plus intimement… rapidement, aussi. « Tu peux m'appeler Beth. Mes frères le faisaient. »

Elle hoche la tête doucement, tentant de grimacer un sourire chaleureux – mais ça n’avait jamais été vraiment son fort. Tripotant nerveusement son crayon à papier, elle cherche pendant quelques secondes quoi répondre mais tout ce qui lui vient en tête est soit trop débile, soit trop ridicule, soit trop long. Génial.

« Bienvenue dans la chasse Beth. » Elle doit probablement être la vingtième fille à lui dire ça. Se maudissant intérieurement, elle tente de trouver une autre phrase d’accroche qui ne la ferait pas passer pour la débile de service mais bien entendu, son cerveau décide de la lâcher à ce moment-là. « Tu… Toi, tu n’es pas d’ici, non ? » Son accent lui a sauté aux yeux, ou plutôt aux oreilles. Comme Astri parle l’anglais avec un certain accent méditerranéen, elle sait reconnaître quand ceux autour d’elle ne parlent pas avec un accent typiquement américain comme la majorité des Chasseresses actuelles. Et celui de cette Beth lui rappelle l’époque où l’Olympe se situait en Europe, sans réussir à se rappeler exactement quel pays. Ah, les bienfaits d’avoir une mémoire millénaire…

« Moi c'est Astri et je... » Elle tourne ensuite la tête pour voir où se trouve Antis et lâche un hoquet de stupeur en en voyant deux. Impossible pour elle de discerner lequel est l’Antis originel – est-ce que c’est un pouvoir d’un chien Lélaps de se dédoubler ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (chasseresse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 281
Date d'inscription : 04/06/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Un arc, 10 flèches et une dague pour le combat rapproché
Familier(s): Un Chien Lélaps qui la suit depuis longtemps et répond au fabuleux nom de Lélaps (en plein temps de guerre, on avait pas le temps pour l'imagination)
Objet(s):

MessageSujet: Re: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri] Mar 24 Oct - 20:27

Come join the Hunt !

feat. Astri & Elizabeth



"Bienvenue dans la chasse Beth. Tu… Toi, tu n’es pas d’ici, non ?"

Elle tente un petit sourire. Et je saisis tout de suite : si elle est à l'écart c'est aussi parce qu'elle est timide. Alors d'un coup, je me sens mieux. Je me sens plus à l'aise. Elle ne va pas m'arracher les yeux et, avec quelqu'un de timide, ce sera plus simple pour moi. J'ai toujours été plutôt extravertie. Avec trois frères, il faut bien.

Je m'assieds en face d'elle et la regarde tripoter son crayon. Je dresse la tête subrepticement pour observer ses croquis. Magnifiques. On aurait dit le ciel. L'exacte retranscription. Je m'aperçois alors de l'aura argentée qui l'entoure à la lumière de la lune. Une fille de la lune. Une fille de Séléné. Drôle quand on sait qu'Artémis aussi représente un état de la lune. Je n'en savais pas tellement sur la mythologie mais en quelques semaines à la Colonie, j'avais rattrapé mon retard et dévoré des dizaines de bouquins et de mythes.

Je m'apprêtais à la complimenter pour son talent lorsqu'elle me dit :

"Moi c'est Astri et je..."

Elle se coupa en plein milieu de sa phrase, l'air ébahi devant les deux chiens lélaps. Je supposais donc que soit elle n'en avait jamais vu soit elle ne savait pas qu'il y en avait un deuxième au Camp. Je penchais pour la seconde option. Le premier chien lélaps était déjà là quand le mien était arrivé, il était donc sûrement en sa compagnie.

Je lui adressais un sourire complice.

"Ne t'inquiète pas. Lélaps est très gentil, il veut juste jouer. Et tu as raison. Je viens d'Angleterre en fait. Toi aussi tu n'es pas Américaine, pas vrai ?"

Si elle avait repéré mon accent, ce n'était pas seulement parce qu'il était encore très marqué, cet accent que les Américains trouvaient pompeux. J'avais cru déceler un petit quelque chose quand elle parlait. Et puis... Il émanait d'elle quelque chose de si calme, si sage que je ne pouvais croire qu'elle n'était pas bien plus vieille qu'elle n'y paraissait. Oui, je sais, ça paraît malpoli. Mais certaines Chasseresses étaient presque aussi anciennes que l'Humanité alors pourquoi pas elle ?

Je décidais pourtant de ne pas aborder ce sujet. Ca me semblait déplacé. Comme si la première chose qu'on demandait à quelqu'un dans la rue était son âge. Non. Ce n'était pas le plus important. Pas si on voulait tisser de vrais liens qui dureraient aussi longtemps que notre immortalité.

"Magnifiques tes croquis, au fait. "

Je manquais de me taper le front contre terre. Pour ce qui était de tisser des liens, ça allait être loupé si je n'arrivais pas à fournir des remarques un peu plus construites...


made by guerlain for bazzart

_____________________________




C’était ces histoires qui signifiaient tellement même lorsqu’on était trop petit pour comprendre + Mais je crois, que je comprends. Les personnages de ces histoires avaient 36 occasions de se retourner, mais ils ne le faisaient pas parce qu’ils avaient foi en quelque chose... Il y a du bon en ce monde. Il faut se battre pour cela.



Plus de Beth:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri] Dim 19 Nov - 16:30

« Ne t'inquiète pas. Lélaps est très gentil, il veut juste jouer. Et tu as raison. Je viens d'Angleterre en fait. Toi aussi tu n'es pas Américaine, pas vrai ? » C’est la voix de Beth qui vient la tirer de sa torpeur. Pendant quelques instants, Astri s’est vraiment demandée si elle n’était pas devenue folle – mais non, il ne s’agissait que d’un nouveau partenaire de jeu pour Antis. Rassurée, celle-ci esquisse un petit sourire amusé, tandis que les deux chiens continuent de jouer ensemble, comme s’ils s’étaient déjà adoptés mutuellement. C’est sûr que face aux loups de la Chasse, il était d’abord compliqué pour le chien Lélaps de se trouver des camarades… Mais face à un semblable, il avait enfin trouvé un compagnon de jeu.

« Loin de là. » Dit-elle en souriant. « Je suis née dans la cité de Sidé, mais elle n’existe plus. » Pendant un instant elle hésite, se questionnant sur la nécessité de préciser son âge. Bien des villes ont disparu au cours de l’histoire, est-il vraiment nécessaire de préciser qu’il s’agit d’une cité grecque ? Elle n’a pas vraiment envie de passer encore une fois pour le vieux caillou de service mais, d’un autre côté, mieux que Beth l’apprenne par elle-même plutôt que par d’autres Chasseresses, qui pourraient se moquer d’elle et de sa vieillesse. Et puis, Beth la mettait davantage en confiance que la plupart des autres filles qui avaient rejoint la Chasse. Etait-ce vraiment si important qu’elle se pose la question ? Après avoir pesé le pour et le contre, elle finit par se jeter à l’eau. « Avant que tu commences à te poser des questions, je vais t’expliquer. Je suis née au premier siècle avant Jésus Christ. Ce qui fait de moi… Une fille aussi vieille que les ruines qu’on peut observer à Athènes et Pompéi. »

Difficile de concevoir ça alors qu’en apparence, elle ressemble à n’importe quelle adolescente de dix huit ans. Mais les miracles de la Chasse avait fait que durant tous ces siècles elle avait survécu, si bien qu’elle restait aujourd’hui l’une des plus vieilles filles du groupe, si ce n’est la plus vieille.

« Je pourrais dire que je suis grecque mais ce serait vraiment faire un raccourci. J’ai toujours été différente du reste des habitants, et pas seulement parce que j’étais à moitié divine. Je pense que mon père venait d’un pays encore plus à l’est, sûrement en Asie. Mais je n’ai jamais pu le rencontrer, donc je n’ai jamais eu de réponse à la question. » Conclut-elle en haussant les épaules.

« Magnifiques tes croquis, au fait. » Lui fit alors remarquer Beth. Quelle idiote ! Elle était tellement préoccupée par ce qu’elle devait dire qu’elle en avait oublié sa première occupation. Bégayant et réorganisant tout en hâte, elle répondit maladroitement.

« M-Merci beaucoup ! Je passe beaucoup de temps à observer le ciel et les astres. Pas très originale pour une fille de Séléné, je sais. » Elle esquisse une petite grimace avant de se rendre qu’elle a beau avoir parlé beaucoup d’elle-même, elle n’en sait que très peu sur cette nouvelle arrivée. Se rendant compte de sa bourde, elle pose brusquement ses croquis à plat sur ses genoux et se tourne vers Beth, bien décidée à lui retourner l’attention qu’elle vient de lui donner.

« Et donc, Beth… Qu’est-ce que tu fais dans la Chasse, si loin de l’Angleterre ? » Comme d'habitude elle manque vraiment de tact. Il suffit de regarder les journaux deux minutes pour comprendre que le monde actuel est en crise, aussi bien pour les mortels que pour les sangs mêlés. C'est probablement très indiscret de poser la question vu l'état de la situation actuel. Quelle gourde, mais quelle gourde... Si elle pouvait remonter le temps, elle le ferait sans hésiter. Faute de quoi, elle se contente de se liquéfier sur place.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (chasseresse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 281
Date d'inscription : 04/06/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Un arc, 10 flèches et une dague pour le combat rapproché
Familier(s): Un Chien Lélaps qui la suit depuis longtemps et répond au fabuleux nom de Lélaps (en plein temps de guerre, on avait pas le temps pour l'imagination)
Objet(s):

MessageSujet: Re: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri] Dim 26 Nov - 20:56

Come join the Hunt !

feat. Astri & Elizabeth



"Loin de là. Je suis née dans la cité de Sidé, mais elle n’existe plus. Avant que tu commences à te poser des questions, je vais t’expliquer. Je suis née au premier siècle avant Jésus Christ. Ce qui fait de moi… Une fille aussi vieille que les ruines qu’on peut observer à Athènes et Pompéi. Je pourrais dire que je suis grecque mais ce serait vraiment faire un raccourci. J’ai toujours été différente du reste des habitants, et pas seulement parce que j’étais à moitié divine. Je pense que mon père venait d’un pays encore plus à l’est, sûrement en Asie. Mais je n’ai jamais pu le rencontrer, donc je n’ai jamais eu de réponse à la question."

Je hochais la tête en l'écoutant, avec un petit sourire. Elle s'était confiée à moi et j'étais contente qu'elle me fasse confiance. Je me doutais bien que ce n'était pas facile. Depuis le temps, elle avait dû en voir passer des gens. En perdre aussi. En me plongeant dans son regard, j'eus l'impression de voir ce que ma vie pourrait être dans des centaines d'années voire des milliers. On ne s'attache peut-être plus... Ou au contraire, on ne cesse jamais d'avoir mal.

Je chassais ces pensées de mon esprit bien vite en me reconcentrant sur le carnet qu'elle tenait entre ses mains. Je pointais du doigt ses dessins et, avec un sourire amical, lui dis :

"Magnifiques tes croquis, au fait. "

Elle me regarde, regarde ses croquis puis les réorganise en toute hâte, bégayant un petit remerciement.

"M-Merci beaucoup ! Je passe beaucoup de temps à observer le ciel et les astres. Pas très originale pour une fille de Séléné, je sais."

Je souris alors qu'elle fait de même. Alors comme ça, elle est fille de Séléné ? Ca expliquait son envie de dessiner le ciel étoilé... Je n'en savais pas beaucoup sur cette Déesse excepté que, comme Artémis, elle était l'une des divinités lunaires. Mais à la Colonie, ils avaient bien mieux à faire que de nous expliquer la mythologie dernièrement... J'avais recueilli toutes mes informations en douce, alors que j'étais censée dormir plutôt que d'étudier. Je n'avais pas pu m'en empêcher. Je détestais ne pas comprendre le monde dans lequel je vivais... Remarque, dernièrement, j'avais l'impression de ne plus rien comprendre à ce monde qui ne tournait pas rond et qui se détruisait tout seul.

"Et donc, Beth… Qu’est-ce que tu fais dans la Chasse, si loin de l’Angleterre ?"

Elle me tira de nouveau de mes pensées. Mon sourire s'efface un peu. Je porte mon regard sur les deux chiens lélaps. J'aurais dû m'y attendre. Je le savais mais je ne m'étais pas préparée. Bien sûr qu'on allait vouloir savoir mon histoire... Mais peut-être que j'avais préféré éviter d'y penser. Pas que j'ai honte de quoi que ce soit mais quand je pensais à ce que je laissais... Ca faisait mal.

Le regard toujours dans le vide, je réponds :

"J'étais en Angleterre il n'y a pas si longtemps... Mais la Guerre est arrivée et je me suis engagée. J'ai été blessée mais j'ai été soignée. J'ai rencontré un satyre alors je me suis débrouillée pour être envoyée aux Etats-Unis pour aider dans leur effort de guerre. Mais là-bas, tous ceux-là à la Colonie, ils n'ont pas de réel but... Ils ne voient pas bien loin... Je veux plus je suppose. Et votre engagement me paraît juste. Je veux protéger ce monde. Pour que ma mère et mes frères n'aient plus aucun problème et vivent paisiblement."

Je soupire puis retourne la tête vers Astri, un petit air triste sur le visage. S'il y a bien quelque chose que j'ai du mal à quitter, c'est ma famille. Mes frères surtout... Ils vont me manquer et jamais ils ne sauront pourquoi, dans quelques courtes années, je ne pourrais plus jamais retourner les voir.


made by guerlain for bazzart

_____________________________




C’était ces histoires qui signifiaient tellement même lorsqu’on était trop petit pour comprendre + Mais je crois, que je comprends. Les personnages de ces histoires avaient 36 occasions de se retourner, mais ils ne le faisaient pas parce qu’ils avaient foi en quelque chose... Il y a du bon en ce monde. Il faut se battre pour cela.



Plus de Beth:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri] Lun 30 Avr - 22:33

Ce n'était pas une très bonne question à poser. Astri le comprit aussitôt en voyant le sourire sur le visage de Beth s'effacer et son regard devenir un peu plus lointain, un peu plus distant, comme si elle essayait de se réfugier derrière un mur invisible qui la protégerait des atrocités du présent. Il n'en fallait pas plus pour comprendre que sa présence dans la Chasse était liée à la guerre qui faisait rage chez les mortels. Pour une intemporelle comme Astri, que les siècles transperçaient sans jamais la toucher réellement. Peut-être qu'au fond, elle n'avait jamais été très sensible à ce qui se passait autour d'elle. C'était juste plus facile pour elle de faire porter la faute au temps que d'admettre que quelque chose clochait chez elle et la mettait à part.

« J'étais en Angleterre il n'y a pas si longtemps... Mais la Guerre est arrivée et je me suis engagée. J'ai été blessée mais j'ai été soignée. J'ai rencontré un satyre alors je me suis débrouillée pour être envoyée aux Etats-Unis pour aider dans leur effort de guerre. Mais là-bas, tous ceux-là à la Colonie, ils n'ont pas de réel but... Ils ne voient pas bien loin... Je veux plus je suppose. Et votre engagement me paraît juste. Je veux protéger ce monde. Pour que ma mère et mes frères n'aient plus aucun problème et vivent paisiblement. »

Il y a un air triste sur son visage qui donne envie à Astri de la prendre dans ses bras et de la rassurer, même si elle ne sait pas vraiment de quoi. Elle peut sentir l'émotion qui émane de Beth, son chagrin, ses regrets, sa détermination aussi, autant de sentiments vibrants qui ne font que ricocher sur la coquille vide qu'elle est. C'est bizarre de voir quelqu'un qui a encore ses attaches dans le monde présent, des gens à qui parler, à qui sourire, à qui se confier, des gens du même monde que soi, avant que le gouffre du temps ne les sépare. Astri ne devrait pas s'en étonner pourtant, ce n'est pas la première fois qu'elle voit une Chasseresse rejoindre la Chasse. Elle en a vu des filles pleurer, regretter d'abandonner leurs proches, se languir de voir le temps leur arracher les êtres qu'elles aimaient le plus au monde. Elle avait toujours été indifférente à leur tristesse, étrangère à leur douleur.

Mais là, avec Beth devant elle et ses yeux brillants, il y a autre chose qui lui pince le cœur. Elle compatit. Elle qui n'a jamais vraiment expérimenté la perte, elle imagine à quel point se séparer de ceux que l'on aime peut être dur. Elle ne peut pas vraiment tout concevoir mais rien que d'y penser, ça lui fait mal. Alors elle pose délicatement sa main sur l'épaule de la Britannique et lui sourit.

« Ce que tu fais est juste. Tes actions aideront non seulement ta famille à vivre en paix, mais également des centaines d'autres individus qui ne soupçonneront probablement pas ton existence. Rejoindre la Chasse fait un peu de toi une héroïne.. sans la connotation tragique grecque, bien sûr. »

Elle ne sait pas vraiment si ses mots sont justes, mais elle espère au moins avoir mis un peu de baume au cœur à Beth. La transition est toujours compliquée, surtout dans des temps aussi durs que cette guerre. Néanmoins elle espère vraiment faire la différence pour Beth et lui montrer qu'elle a fait le bon choix en devenant Chasseresse. Qui sait, peut-être même qu'elle pourra être la première personne avec qui Astri nouera un lien depuis des siècles?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (chasseresse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 281
Date d'inscription : 04/06/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Un arc, 10 flèches et une dague pour le combat rapproché
Familier(s): Un Chien Lélaps qui la suit depuis longtemps et répond au fabuleux nom de Lélaps (en plein temps de guerre, on avait pas le temps pour l'imagination)
Objet(s):

MessageSujet: Re: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri] Ven 18 Mai - 9:31

Come join the Hunt !

feat. Astri & Elizabeth



Elle pose doucement sa main sur mon épaule. Je tourne la tête vers elle. Elle me sourit. Je lui retourne un petit sourire, mi-triste mi-reconnaissant. Toutes les autres filles ont été agréables avec moi, sympathiques. Mais aucune n'a vraiment cherché à connaître mon histoire. J'avais supposé que ça ne se faisait pas, qu'on repartait à zéro même si ça me faisait mal d'oublier tout derrière moi. La guerre, ça non. Mais ma famille...

"Ce que tu fais est juste. Tes actions aideront non seulement ta famille à vivre en paix, mais également des centaines d'autres individus qui ne soupçonneront probablement pas ton existence. Rejoindre la Chasse fait un peu de toi une héroïne.. sans la connotation tragique grecque, bien sûr."

Je ne pus retenir un petit gloussement. Sans connotation tragique. Oui, ça c'était bien. On avait eu assez de tragique dans cette Guerre. J'avais vu plus de jambes arrachées, de corps mutilés, de morts qu'à mon tour. J'avais soigné, j'avais combattu. Jamais je n'avais baissé la tête ou reculer pour m'éloigner de tout cela. Je m'étais engagée et j'avais tenu bon jusqu'à ce que je sois blessée et que mon père me retrouve. J'avais ensuite rejoint la Colonie avant de me rendre compte que, même s'ils aidaient à l'effort de guerre, ce n'était pas assez.

Alors oui, peut-être pouvait-on me considérer comme une héroïne. Moi, je me disais surtout que si je ne faisais rien, je m'en voudrais toute ma vie. Mon père - celui qui m'avait élevée - et mes frères étaient tous partis au front, ils avaient tous combattu et ils étaient tous des héros à mes yeux. Quelle honte je serais pour ma famille si je ne faisais rien ! Mais oui, ils ne le sauraient sûrement jamais car je me voyais mal leur expliquer que des monstres déguisés en allemand avaient tenté de me tuer, que mon géniteur était un Dieu en réalité et que j'avais rejoins une bande de filles dont certaines vraiment jeunes pour aller chasser les dits monstres. Ils me feraient enfermer en hôpital psychiatrique.

Mais même si je devais leur mentir, même si je devrais me résigner bientôt à ne plus les voir pour toujours, j'aurais pu aider à ce qu'ils n'aient plus à connaître ces horreurs. Mes frères ne retourneraient jamais au front, ils auraient une belle vie, vieilliraient, se marieraient, auraient des enfants et des petits enfants puis s'éteindraient dans leur sommeil. Ca me plaisait bien, comme idée, même si je n'y assisterai pas...

Je chasse mon vague à l'âme et me tourne vers Astri, un petit sourire amusé aux lèvres.

"Pourtant, avec les Dieux et tout ça, on en est pas loin..."

Et c'était vrai. Après tout, tous les ingrédients étaient réunis pour concocter une belle tragédie comme en délivraient Racine ou Corneille, en France, il y a bien longtemps. Et imaginer qu'Astri avaient pu les connaître, avaient vu passer tant de siècles... Les mots suivant s'échappèrent de ma bouche sans que j'ai le temps de les retenir :

"C'est difficile, de ne pas vieillir ? De voir les autres mourir ?"

S'il y avait bien une chose qui me faisait peur, c'était ça. Je me connaissais, je savais que je m'attacherai quoi qu'il en soit, même si je ne le voulais pas. Et perdre quelqu'un, c'était toujours si difficile. Je ne savais pas si j'en aurais la force. Je ne savais pas comment on faisait pour tenir ou si même on pouvait y arriver.


made by guerlain for bazzart

_____________________________




C’était ces histoires qui signifiaient tellement même lorsqu’on était trop petit pour comprendre + Mais je crois, que je comprends. Les personnages de ces histoires avaient 36 occasions de se retourner, mais ils ne le faisaient pas parce qu’ils avaient foi en quelque chose... Il y a du bon en ce monde. Il faut se battre pour cela.



Plus de Beth:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri]

Revenir en haut Aller en bas

Come join the Hunt ! [ft. Elizabeth & Astri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» /join marchand
» The Hunt for Gollum
» James Hunt, le Lycanthrope aux yeux d'argent.
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]
» Slotz : Hunt Survie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Hors du Temps
 :: Dans le passé
-