PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé]
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Un mini-event a lieu pour la Colonie, c'est par ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Nous manquons de mortels, de créatures et de garçons! ♥

Partagez| .

PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Dim 17 Sep - 19:09

Désolé... ce n'était pas contre toi, je t'assure... Mais imagine qu'un de vous décide de tout faire sauter ? Vous êtes nombreux, et parmi vous il y aura forcément un jour ou l'autre un détraqué qui voudra tout exploser. Vous êtes bien trop puissant, ce n'est pas personnel je t'assure.

Et je tirai une balle au silencieux. Je récupérai mes dagues de lancer que j'avais envoyé dans sa jambe et je sifflai pour faire revenir mon chakram que j'avais envoyé un peu plus loin dans la ruelle. J'essuyais mes armes, remis mon foulard et grimpai aux échelles sur les bâtiments qui faisaient la ruelle. Arrivé sur le toit je me mis en route vers la tour Grayson. A un moment je dus descendre des toits et continuer en passant par les ruelles. Je marchai jusqu'au tunnel souterrain qui donnait sur le parking sous la tour. Je pris l’ascenseur et arrivai directement dans mon penthouse. J'allai à la cuisine et activai la plaque secrète dans un placard ce qui déverrouillai l'entrée dans un de mes murs centraux. J'entrai donc dans ma pièce secrète et fit une croix sur la photo de la personne que je venais d'éliminer quelques heures plus tôt.
J'avais traqué ce demi dieu des semaines durant. Nous avions donc atterrie dans cette ruelle où j'avais terminé cette mission. Je déposai mon matériel ma tenue et mes armes et regardai vite fait mon ordi: rien. J'avais branché mon ordinateur pour qu'il m'alerte dès qu'un article faisait part d'un élément bizarre ou du moins peu commun. Toutes pistes étaient bonne à prendre.
Je regardai les photos des quelques prochaines cibles que j'avais, il fallait que j'en trouve d'autre... il m'en restait peu. Et une fois que j'aurai éliminé ceux-ci, il n'y en aurait pas eu d'autres. Et cela m'aurait étonné qu'il n'y ait plus aucuns monstres et aucuns sang mêlés à New York...

Je refermai ensuite la porte secrète et allai enfiler une chemise et un pantalon, je comptais regarder un film puis aller dormir, après tout je n'attendais personne, d'autant qu'il était déjà tard et que les visites à l'improviste ne se font pas aussi tard. Mais c'est pourquoi je fus encore plus surpris quand j'entendis le "ding" de l'ascenseur qui arrive directement dans mon salon. Seuls quelques personnes avaient la clef pour accèder à cet étage: ma mère, mon oncle, et...

Pandy ??

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Dim 17 Sep - 20:41


Pandore avait passé une mauvaise semaine. Depuis quelques temps elle se sentait désespérément seule. Matthew était parti depuis des mois, sans donner signe de vie, et il était probablement en train de se faire draguer par de jolies européennes pendant qu'elle restait seule au QG, à ruminer sur leur dernière dispute, causée par son départ. Elle avait voulu l'accompagner mais il avait refusé ce qui n'avait pas plus à la jeune femme. En réalité elle était triste, désespérément triste que l'amour de sa vie l'ait quittée de la sorte. Et d'un autre côté, il y avait Alice, qui avait des problèmes avec Kelly et la chasse. Sora ne daignait plus adresser la parole à sa soeur depuis longtemps, et Pandore avait du affronter Luke, son dernier ami, et la dure vérité sur leur relation de frère et soeur. A vrai dire Pandore en était venue à s'ennuyer. Elle s'était bien occupée de trouver la grotte de Merlin pour Cyril c'est vrai, mais en dehors de son boss elle ne voyait presque plus personne.

La jeune femme sortit de son appartement, vêtue d'un pantalon bordeaux, d'un petit haut noir qui remontait au dessus de son nombril, les jeunes appellent ça des croptop, elle se fou de cette appellation, et des talons aiguilles noirs. Elle déplia sa canne blanche, ayant préféré laisser son chien chez elle. On voulait qu'elle soit seule ? Très bien, elle le serait. Ne sachant pas où aller, la résistante se laissa porter par ses pieds. Elle marchait lentement dans la rue, avec toujours cette allure fière qui lui allait si bien, malgré la longue canne blanche qui lui permettait de s'accrocher au monde extérieur. East avait voulu venir, elle l'avait congédié. Mais elle savait qu'il volait quelque part au dessus des gratte ciels de New York, au cas où elle ait un quelconque problème. Pandore n'aurait pas de problème. Enfin, probablement pas. La brune se rendit vite compte que ses pieds la portaient vers un itinéraire qu'elle connaissait bien. Pourquoi donc son inconscient la menait-elle chez Barry Grayson , son ex petit-ami et accessoirement tueur de demi dieux ? Elle ne le savait pas, mais ne s'arrêta ni ne rebroussa chemin. Bientôt elle fut arrivée devant la porte d'entrée de la tour Grayson. Bien évidemment, elle en avait la clef. Il lui fut facile de l'ouvrir puis de rentrer dans l'ascenseur et de chercher à tâtons le bouton qui la mènerait jusqu'à chez lui.

Alors que l'ascenseur montait les étages, elle se demandait pourquoi la destinée la voulait ici. Peut-être parce que Barry lui voulait, et lui avait toujours voulu, du bien, peut-être parce qu'il lui donnait toute cette affection dont elle avait besoin sans jamais oser la demander. La jeune femme replia sa canne blanche. Elle n'aurait pas besoin de ça à l'intérieur du penthouse. Lorsque l'élévateur s'arrêta enfin, elle n'eut pas le temps de sortir que, les portes s'étant ouvertes, elle entendit la voix de Barry lâcher un :

" - Pandy ?"

Bien sur il était interloqué. C'était pas comme si son ex venait de débouler dans sa maison sans prévenir qu'elle passait, ex qui avait toujours la clef soit dit en passant. La jeune femme fit deux pas en dehors de l'ascenseur vers la voix qui venait de la prononcer. Elle avait décelé une pointe dans joie dans cette surprise et ce n'était pas pour lui déplaire. Pandore s'approcha de lui sur ses hauts talons et posa une main sur son épaule avant de déposer un baiser sur sa joue.

" - Barry."

Lui répondit-t-elle avait un petit sourire. En fait elle sentait qu'elle était très heureuse de le voir, et finalement elle voulait qu'il la prenne dans ses draps, dans ses bras pardon. Tout avait basculé entre eux le jour où, après avoir passé une nuit chez lui, elle s'était réveillée avec une petite faim. Grâce à son choucas, trouver la cuisine alors que son bien-aimé était encore endormi lui avait été un jeu d'enfant. Mais elle avait du taper trop fort le placard pour qu'il s'ouvre, car il s'était avéré qu'en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, une porte secrète s'était ouverte de l'autre côté du salon. Etrange pour un jeune mortel qui vit seul. East eu tôt fait de le dire à sa maîtresse qu'elle était déjà entrée dans la pièce. Et qu'elle ne fut pas sa surprise en découvrant, enfin, en entendant les descriptions de l'oiseau, qu'il s'agissait d'une véritable armurerie avec des dossiers sur des gens, probablement dans une volonté de les tuer. Mais Pandore n'avait pas eu le temps de mettre le doigt sur quoi que ce soit qu'il l'avait rejoint et le masque était tombé : il tuait les demi-dieux, elle était son trophée ultime : la fille de Zeus.

" - Je suis contente de t'avoir trouvé ici."

Certes c'était chez lui, mais Barry était souvent absent. Pandore rapprocha son corps du sien et posa son deuxième bras sur son épaule, avant qu'ils ne s'enroulent pour se rejoindre derrière le cou du garçon. Elle lui fit un petit sourire charmeur. Il y avait eu un froid entre eux à cause de la révélation, et bien que Matthew ait refusé qu'ils continuent à se voir, ils se voyaient en amis de temps en temps. Elle ne voulait pas perdre un homme comme lui dans sa vie parce qu'ils étaient bons amis. Elle savait que jamais il ne remplacerait Matthew, mais elle ne perdait rien à essayer.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 



Dernière édition par Pandore E. Skywalker le Mar 26 Sep - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 18 Sep - 12:11

J'étais toujours choqué mais aussi heureux de la voir là, elle était belle...vraiment très belle, et quand elle s'approcha de moi sur ses haut talons, je m'approchai aussi. Elle me déposa un baiser sur la joue en disant mon nom. Elle avait une main sur mon épaule qui fut vite rejoint par sa seconde main derrière mon cou.

Je suis contente de t'avoir trouvé ici

Je l'étais aussi ! Mais bien sûr surpris, d'autant que la dernière fois qu'elle m'avait prise comme ça remontait un peu. En effet nous avions cessé toute relation plus qu'amicale le jour où elle avait découvert ma véritable activité. Elle était la seule à savoir ce que je faisais en dehors de business man pour mon entreprise familiale. Mais je m'étais toujours juré que jamais je ne toucherai à elle, j'en étais incapable. Je faisais preuve de détermination et de neutralité froide quand je traquais et éliminais les sang mêlés, mais Pandore elle je ne pourrai jamais en faire autant. Lorsque qu'elle me sourit comme avant je ne pus m’empêcher de sourire aussi. Mes mains vinrent l'enlacer au niveau de la taille, ma surprise avait été remplacer par un sentiment de bien être.

Et je suis content que tu sois venue m'y trouver.

Mais était-ce finis avec Matt ? Avait-elle cessé d'être dans la résistance ? Était-elle saoul ? Non ça non j'en doutais fortement... Mais pour Matt ? Je n'osai lui demander mais me doutais que si elle venait là et me prenais comme ça c'est que quelque chose n'allait pas. Je me reculai ensuite et lui pris la main.

Viens, laisse toi guider...

Je souris et commençai à l'emmener sur la terrasse qui donnait sur toute la ville. D'ici on dominait le monde. Je l'approchai du bord pour qu'elle y sente l'air frais et lui mis mes mains sur ses épaules.

Tout vas bien Pandy ?

Je lui demandai sincèrement et l'avait dis avec un sourire, que bien sûr elle ne pouvait voir, car j'étais heureux mais avais besoin de savoir.

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 18 Sep - 21:22

Pandore sentit les mains de Barry glisser autour de sa taille comme il avait tant eu l'habitude de le faire. Ils restèrent quelques instants dans cette position de retrouvailles un peu ambigües lorsqu'il lui dit alors :

" - Et je suis content que tu sois venue m'y trouver. "

Elle savait au son de sa voix qu'il était sincère et qu'il était vraiment heureux qu'elle soit venue le voir. Barry éprouvait-il encore des sentiments envers elle ? Pandore n'en savait rien, mais si elle savait quelque chose c'était qu'il y avait un lien spécial entre eux, et que peut importe qu'il tue des demi-dieux, tant que c'était ceux de la colonie et pas ceux de la résistance (il ne manquerait plus qu'il décime les troupes de la jeune femme), ou qu'elle en fasse partie, ils seraient toujours amis.

" - Viens, laisse toi guider..."

Disant cela, il lui prit la main et elle le laissa la mener où il le désirait. Ses talons martelaient le carrelage à une cadence régulière, puis elle sentit qu'ils bifurquait vers ce qu'elle savait être la baie vitrée. Ils aimaient bien se mettre là tous les deux, elle pour sentir le vent sur son visage, lui pour regarder le panorama qui devait être à couper le souffle. Pandore laissa courir ses mains sur la balustrade, appuyée contre le rebord, les mains de Barry posées sur ses épaules. La demi-déesse sentait un peu de réticence dans les gestes du garçon, elle voyait qu'il hésitait, qu'il ne savait pas trop comment réagir.

" - Tout vas bien Pandy ?"

Peut-être qu'elle ne semblait pas aller bien, ou peut-être que sa visite ne présageait qu'un malêtre, et oui c'était le cas, mais jamais elle ne l'avouerait à Barry. Et puis quand il était là elle se sentait un petit peu mieux, elle se sentait entourée. La jeune femme se laissa aller en arrière contre lui et posa le dos de sa tête sur le torse du garçon, attrapant ses bras pour qu'il l'enlace délicatement. Les yeux clos elle savourait ce moment en essayant de ne penser à rien qu'à la douceur du soir sur son visage. Ses traits qui auraient pu paraître un peu crispés se détendirent.

" - Je vais très bien. Tu m'as manqué."

Lui dit elle sans bouger. Elle voulait rester sur ce moment, ne jamais le quitter, et se disait que finalement elle était heureuse comme ça. Elle essaya de ne plus penser à Matthew, car elle savait qu'elle était venue voir Barry parce qu'il n'était pas là et que son absence la faisait souffrir. Mais Pandore savait très bien mentir, elle pouvait faire comme si tout allait bien avec son mortel, et puis, en ce moment même, tout allait bien.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 18 Sep - 21:51

Elle guida mes bras pour l'enlacer, quand elle fit ça, je resserrai mon étreinte sur elle, j'aimais la sentir contre moi. Elle mis sa tête contre mon torse et me répondit:

Je vais très bien. Tu m'as manqué.

Je fis en sorte qu'elle se tourne vers moi et mis mes mains autour d'elle avec plus d'assurance.
J'hésitai à l'embrasser, mais était-elle encore avec Matt ? Vu ce qu'elle faisait j'en doutais mais après tout ils pouvaient s'être seulement brouillé et... oh et puis merde tu tue des sang mêlés en te la jouant Batman toute les nuits vas y lance toi ! Je commençai à lui passer une main sur le coté de son ventre, à nue grâce à son haut, retrouver sa peau contre mes mains était vraiment un pur bonheur. Puis j'approchai mon visage du siens et lui embrassa le cou. Toujours le nez et les lèvres dans son cou je lui dis dans un murmure:

Tu m'as manqué aussi.

Je me laissais guider par mon instinct, par mes pulsions. J'avais envie de ressentir à nouveau les lèvres de Pandore contre les miennes. On s'était quitté en quelque sorte en mauvais terme mais une fille comme ça ne s'oublie pas. Et puis l'image que je renvoie aux médias et celle d'un jeune business man n'ayant peur de rien et fonceur. Celle d'un génie charismatique qui ne recule devant rien, pourquoi une femme ferait elle exception à cette réputation ? Je continuai de redécouvrir cette petite parcelle de son corps avec mes mains tandis que mes lèvres redécouvraient son cou. Tout cela m'avait effectivement manqué, elle m'avait manqué. Rester amie avec elle avait été sympa, mais je voulais plus, profiter de Pandore doit se faire pleinement et pas à moitié, elle doit être prise toute entière ou pas du tout. Ce genre de personne qui pourrait vous tuer dans claquement de doigt mais avec qui vous vous sentez tellement plus vivant... Pandore était ce genre de personne. Et demi déesse ou pas, mon esprit la réclamait...

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 18 Sep - 22:15

Elle sentit ses bras se resserrer autour d'elle avec un peu moins d'hésitation, puis il la fit pivoter face à elle. Pandore lui offrit un agréable sourire alors qu'elle sentait les mains de Barry passer autour de sa taille, à même sa peau, chose offerte par ce tee shirt trop court. Le contact la fit frissonner et elle ressentir un élan d'excitation envers lui quand il pencha sa tête dans son cou pour la couvrir de baiser. La jeune femme pencha la tête sur le côté pour apprécier les baisers du garçons tandis qu'il lui disait, ses lèvres ne quittant plus sa peau :

" - Tu m'as manqué aussi."

Pandore eut un sourire, elle passa ses bras à nouveau autour du cou du garçon et longea son cou pour trouver son visage qu'elle attrapa d'une main sur la joue. Pandore se pencha vers Barry, elle faisait presque sa taille sur ses hauts talons, et leurs lèvres se trouvèrent. La jeune femme laissa ses bras retrouver leur place dans le creux de son cou. Leur baiser fut doux le temps d'un instant, puis beaucoup plus passionné. Pandore sentit les mains de Barry descendre plus bas sur son pantalon, elle  sauta alors dans ses bras et entoura ses jambes autour de sa taille alors qu'il la portait. Elle ne cessait de l'embrasser, dévorant ses lèvres puis son cou. Barry c'était Barry. C'était fusionnel entre eux, leurs corps se voulaient c'était comme ça. Le garçon fit quelques pas vers l'intérieur, portant la demi déesse qui lui souriait :

" - Toujours aussi musclé à ce que je vois."

Lui dit elle en riant alors qu'il l'allongeait sur le canapé. La jeune femme riait et ne cessait de caresser le cou et le dos de Barry. Elle passa ses mains sous son tee shirt et lui retira alors qu'il était juste au dessus d'elle. Récupérant son visage dans ses mains elle mit fin à leurs baisers pour lui dire simplement d'un air provocateur :

" - Je te veux tout entier."

Et de reprendre d'assaut ses lèvres de plus belle. A chaque fois elle avait ce petit frisson qui lui parcourait l'échine, et ses poils qui se dressaient sur sa peau. Peut-être que Barry n'était pas l'homme de sa vie, mais ils partageaient quelque chose, et il lui faisait un effet tel qu'elle ne pouvait pas y résister. C'était peut-être la seule personne à qui elle n'arriverait jamais à dire non.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 18 Sep - 22:34

Puis elle vint trouver mes lèvres avec les siennes en posant une main sur ma joue. Se fut tout d'abord un baiser doux qui devint peu à peu passionnelle. Elle sauta sur moi et je la portai jusqu'à l'interieur. Elle s'en prenait à mes lèvres et à mon cou, sans me laisser de répit.

Toujours aussi musclé à ce que je vois.

Je l'allongeai ensuite sur le canapé alors qu'elle m'avait déjà enlevé le t-shirt. Et se recula de mes lèvres pour simplement me dire:

Je te veux tout entier

Baiser qu'elle reprit ensuite de plus belle. J'étais fou d'elle, nos corps s'attiraient comme des aimants, quelque chose d’incontrôlable avait toujours était là entre nous, sans que l'on puisse l'expliquer. Peut être n'étions nous pas "destiné" à entre ensemble le reste de nos vies mais une choses étaient certaines: nous étions fait pour nous retrouver ensemble ici et maintenant. Je lui retirai à mon tour son haut et pris d'assaut son corps qui m'avait tant manqué. Je lui embrassai d'abord le ventre et lui dit en décollant doucement mes lèvres de sa peau.

Alors tu vas m'avoir tout entier...

**********

Nous étions sur une couverture sur le sol de la cuisine, juste à coté de mon poêle. Je l'embrassais langoureusement en étant à coté d'elle. Après avoir revisité tout mon immense appart nous avions finalement atterrie ici dans ma cuisine.

Tu sais quoi ? Je suis content d'avoir refait le tour de mon appartement avec toi.

Je disais cela sur le ton de l'humour avant de l'embrasser à nouveau. J'étais heureux de me retrouver comme ça avec elle, nos corps l'un contre l'autre, simplement habillé par une couette qui nous servait à moitié de matelas contre le sol chauffé de ma cuisine. Je me retirai pour la regarder, pensant ne plus jamais la revoir comme cela. Je lui passai une main sur tout son corps comme si je ne voulais plus en oublier les courbes.

Et je confirme, tu m'avais manqué.

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 18 Sep - 23:11


Pandore se retrouvait allongée sous lit alors qu'il retirait son tee shirt à son tour. Leurs lèvres ne voulaient plus se quitter, comme si elles avaient peur de ne jamais se retrouver. Il lui embrassait doucement le ventre en lui disant :

" - Alors tu vas m'avoir tout entier..."

Pandore eut un petit sourire alors qu'elle caressait doucement ses cheveux.

* * * quelques temps plus tard * * *

Pandore ne sentait pas le carrelage de la cuisine sous elle. Elle était enroulée dans la couette géante de Barry, allongée son corps contre le sien alors qu'ils étaient pris d'un baiser langoureux. Elle n'était pas étonnée d'avoir fini le tour de la maison dans la cuisine, après tout ça avait bien commencé sur le balcon. A cette pensée elle eut un petit rire, ses mains jouant avec les cheveux du garçon.

" - Tu sais quoi ? Je suis content d'avoir refait le tour de mon appartement avec toi."

Pandore réprima un rire. Combien de filles étaient venues ici depuis qu'ils s'étaient séparés ? En son for intérieur, elle espérait qu'aucune n'ait franchi le seuil du penthouse, même si elle savait cela impossible. Barry était comme elle, il aimait jouer avec les filles alors pourquoi ce serait-il privé depuis Pandore ? Elle était pourtant sûre qu'aucune ne connaissait l'appartement aussi bien qu'elle, et ce malgré son handicap visuel. Il revint déposer un baiser sur ses lèvres et elle prit les siennes entre ses dents pour les mordiller. Elle aimait bien faire ça, mais ne saurait expliquer pourquoi.

" - Et je confirme, tu m'avais manqué."

Avait-il continué en caressant son corps sous la couette. La jeune femme posa sa tête sur le torse de Barry. Certes il avait vu d'autres filles, mais elle était persuadée qu'aucune ne lui arrivait à la cheville en la matière. Après tout, elle était une demi-déesse. Pandore lova sa tête dans le creux du cou de son amant. Cette fois les rôles étaient inversés, ce n'était plus Matthew l'amant et Barry le petit ami mais bien l'inverse, enfin, elle s'était bien gardée de parler à Barry du chaste baiser qu'il y avait eu entre elle et Matthew, et elle se garderait bien de parler à ce dernier de la moins chaste soirée qu'elle avait passé avec le mortel.

" - Je suis sure que tu t'es bien amusé en mon absence."

Lui répondit-elle avec un petit sourire, alors qu'en réalité elle voulait tout savoir des relations qu'il avait eu. Serait-elle jalouse ? Non elle valait bien mieux que toutes ces pauvres mortelles sans défense et puis, Barry n'irait pas s'envoyer en l'air avec des demi-déesses, il les préférait mortes. En tout cas elle voulait tout de même vérifier qu'il ne l'avait pas trop... oubliée. La jeune femme ne savait pas pourquoi elle voulait garder Barry dans une sorte de dépendance à elle, mais elle le faisait. C'était peut-être parce qu'il lui rendait la pareille avec ses baisers qui la rendaient folle et son contact qui lui faisait perdre l'esprit.

" - Alors dis moi ? 8, 12 ?"

Elle se redressa et s'assit à côté de lui, la couette remontée jusqu'à ses épaules pour ne pas attraper froid. Elle tourna la tête vers lui, malgré son regard sans vie on décelait dans son visage de la malice :

" - Et combien qui en valaient vraiment la peine ? Une ? Deux ?"

Finit-elle avant de déposer un doux baiser sur ses lèvres puis sur sa joue. Aucune n'en valait vraiment la peine, c'est cela qu'il devait lui répondre. La jeune femme remit ses cheveux éparses en ordre, enfin, du mieux qu'elle pouvait. C'était des questions pièges mais elle était sûre que l'esprit aiguisé de Barry pouvait y répondre sans tomber dans les embûches, mais il n'avait pas intérêt à mentir, car elle le verrait tout de suite, enfin, le sentirait tout de suite.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 18 Sep - 23:36

Je suis sure que tu t'es bien amusé en mon absence.

Elle m'avait dit cela sur le ton de l'amusement mais je crus percevoir une légère forme de jalousie. Elle avait sa tête contre mon torse mais se releva en disant.

Alors dis moi ? 8, 12 ?

Son visage sans regard se tourna alors vers moi, un visage malicieux.

Et combien qui en valaient vraiment la peine ? Une ? Deux ?

Je ris à ses interrogations. Et je rapprochai mon visage d'elle.

Tu sais que t'es encore plus désirable quand tu joue les jalouses ?

Et je repris d'assaut ses lèvres un moment avant de me reculer légèrement de son visage.

Pour les médias, 7 sont passés, 2 seulement sont réellement monté jusqu'ici.
Quant à valoir la peine... hum je dirai qu'elles étaient largement au dessus de toi.

J'avais finis ma phrase en riant quand elle prit un air faussement outré et me re-sauta dessus. Nous étions repartis pour un tour, je laissai aller mes mains s'aventurer sur son corps à nouveau tandis que nous étions épris d'un nouveau désir l'un pour l'autre. Plus fougueux et sauvages que jamais nous refaisions le tour de mon appart...

***

...un tour qui se finit dans mon immense baignoire. J'étais allongé sur le dos dans l'eau tandis qu'elle était sur moi, nos lèvres ne se décollaient plus.

Hum... Finalement aucunes ne pourra jamais surpasser votre talent mademoiselle Skywalker.

Je ris doucement et l'embrassai à nouveau. Puis je dis sincèrement, sans plus de rire dans ma voix mais un sourire aux lèvres.

Et je suis sincère, tu es vraiment... la meilleure.

Et mes lèvres trouvèrent à nouveau les siennes tandis que je serais son corps contre le miens, l'humidité de l'eau qui me recouvrait partiellement et celle de son corps sur moi me faisait sourire, j'étais bien là, vraiment bien. Cela me changeait de toutes ces filles que je devais faire monter simplement pour l'image que je donnais en couverture de magazine. Simplement pour donner au monde une fausse image de moi et que personne ne me soupçonne du meurtre de plusieurs personnes dans les rues. Je m'étais investis d'une mission et tenir une couverture était aussi le prix à payer. Mais avec Pandore, surtout depuis qu'elle connaissait mon secret, je pouvais être sincère avec elle.

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Dim 1 Oct - 10:54




Barry laissa échapper un petit rire quant à la remarque de Pandore. Bah quoi, elle jouait les filles jalouses parce qu'elle savait que ça plaisait aux mecs. Au fond d'elle elle l'était un peu tout de même. Pandore était une femme très possessive, et une fois qu'elle avait eu quelqu'un, autrement que pour une simple nuit, elle détestait partager. Et ce n'était pas parce qu'elle aimait Matthew que Barry devait arrêter de lui appartenir.

" - Tu sais que t'es encore plus désirable quand tu joue les jalouses ?"

Bien sur elle ne répondit pas qu'elle savait, mais elle n'en pensait pas moins. Ils échangèrent un nouveau baiser, doux, comme s'il voulait se faire pardonner de ce qu'il allait dire par la suite. Cela intrigua la Résistante, mais ne dura pas longtemps. Il se recula à nouveau pour lui lancer :

" - Pour les médias, 7 sont passés, 2 seulement sont réellement monté jusqu'ici. Quant à valoir la peine... hum je dirai qu'elles étaient largement au dessus de toi."

Pandore prit un air outré. Tant que ça. Et bien elle voyait qu'il l'oubliait vite. Deux qui étaient venu dans son penthouse c'était déjà beaucoup trop. Et elle allait le lui faire regretter. Largement au dessus d'elle hein ? La jeune femme en doutait fortement. Elle lui fit un petit sourire, passa sa jambe au dessus de lui et se retrouva à califourchon, bras croisés sur le torse. Il allait voir qu'on ne pouvait pas être au dessus de Pandore Skywalker.

***plus tard dans la nuit***

Ils avaient finalement atterri dans la salle de bain de Barry. Plus exactement ils étaient dans sa baignoire. Pandore appréciait l'eau chaude sur son corps, et elle était allongée sur Barry, l'embrassant fougueusement après les derniers ébats qu'ils venaient d'avoir.

" - Hum... Finalement aucunes ne pourra jamais surpasser votre talent mademoiselle Skywalker. Et je suis sincère, tu es vraiment... la meilleure."

Elle lui sourit et passa une main dans ses cheveux. Sa voix était sincère. C'en était presque mignon. Il était toujours mignon avec elle, même si un peu sauvage sur les bords de temps à autre. Pandore esquissa un petit sourire et posa sa tête sur le torse hors de l'eau de Barry alors qu'il posait ses mains sur son dos. Elle était bien là, à se reposer, loin de tout, loin d'un homme qui l'avait abandonné sans raison, et qui avait probablement rompu avec elle sans qu'elle ne s'en rende compte. Pandore déglutit difficilement. Il fallait qu'elle parle de tout ça à Barry, il fallait qu'elle lui explique pourquoi elle était là, et elle espérait sincèrement qu'il ne lui en voudrait pas. La demi-déesse se redressa et s'assit en face de lui dans la large baignoire.

" - Barry je... Je ne vais pas très bien. Ce matin je suis sortie et mes pas m'ont guidé jusqu'à toi. Alors je me suis laissée aller. Je suis désolée... Je ne vais pas très bien..."

Elle lui avait dit ça sur un ton calme et triste. Réellement elle allait vraiment mal, et si elle lui disait à lui, c'était parce qu'elle savait qu'il pouvait la comprendre, qu'elle pouvait tout lui dire parce qu'ils avaient partagé énormément de choses. Barry c'était son soutien, ils avaient beau être séparés elle savait qu'elle pourrait toujours compter sur lui. Elle lui avait d'ailleurs demandé de ne pas s'en prendre aux résistants, et il avait tenu sa parole. La résistante se mit soudainement à avoir froid, comme si l'eau avait refroidi d'un coup. Qu'est ce qu'il se passait avec elle bon sang ?

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Dim 1 Oct - 11:35


Barry je... Je ne vais pas très bien. Ce matin je suis sortie et mes pas m'ont guidé jusqu'à toi. Alors je me suis laissée aller. Je suis désolée... Je ne vais pas très bien...

Elle s'était reculé et avait parlé réellement tristement. Mon regard devint très interrogateur et j'avais envie de savoir. Je me levai donc pour sortir de l'eau et lui pris la main pour faire de même.

Viens... tu vas me raconter tout, suis moi.

Je l'aidai à sortir de l'eau et je lui donnai une serviette, je m'essuyais à mon tour et enfilai un caleçon. Je lui pris la main pour la guider jusqu'au salon où je la déposai sur le canapé. Je pris à la cuisine une bouteille et deux verres et revins avec. Je débouchonna la bouteille et nous servit avant d'en donner un à Pandore.

Vas-y Pandy je t'écoute dis moi tout. C'est à propos de la résistance ? De Matt ? D'autre chose ?

La résistance... je lui avais juré que jamais je ne m'attaquerai à ce groupe, cela m'en avait coûté d'autant qu'ils étaient peut être les plus dangereux et que ma mission étant de libérer le monde du danger des demis-dieux mais je ne sais pas... une petite voix m'avait dit de le faire à l'époque où j'aimais encore Pandore. Aujourd'hui j'avais encore des sentiments pour elle mais ceux-ci étaient quelque peu effacé par le temps. J'étais passé à autre chose et elle avait été avec Matthew. Mais si elle me redemandait de ne pas toucher aux résistants, je lui redirai oui encore une fois. J'avais mon verre en main mais ne buvais pas, j'écoutais ce que me disait Pandore qui était assise à coté de moi sur le canapé. Etant encore humide je me dis qu'un feu ne serait pas de trop: je pris la télécommande de la cheminé et l'activai. J'écoutai attentivement ce qu'elle me disait, après tout je ne voulais pas lui servir seulement d'amant mais aussi d'ami et de confident. Et puis qu'elle n'aille pas bien m'intriguait...

_____________________________





Dernière édition par Ethan B. Grayson le Sam 25 Nov - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Ven 10 Nov - 22:23

Ils sortirent de l'eau et Barry lui passa un peignoir qu'elle mis sur elle pour se réchauffer un peu. Il voulait qu'elle lui raconte, qu'ils en discutent. Mais pourquoi diable avait-elle dit qu'elle ne se sentait pas bien ? C'était la plus grosse connerie qu'elle venait de faire. Maintenant elle allait devoir parler de ses problèmes sentimentaux avec son ex. La situation était des plus étranges. Il la guida doucement vers le salon et la laissa s'assoir sur le canapé. Elle resta emmitouflé dans le peignoir, les cheveux détachés, les pieds sur le canapé. Barry apporta deux verres et il lui en mis un dans la main avant d'aller s'assoir à côté d'elle.

" - Vas-y Pandy je t'écoute dis moi tout. C'est à propos de la résistance ? De Matt ? D'autre chose ?"

Pandore se laissa aller contre le torse de Barry pour se sentir bien et il passa un bras autour d'elle. Ils restèrent quelques instants comme cela, alors qu'il avait fait allumer un feu dans la cheminée : l'odeur du bois brûlé et les crépitements des tisons ardents apaisèrent Pandore. Elle se sentait bien. Par où commencer ? Tous ses malheurs étaient liés, ils menaient tous à la fois à Matthew, à la résistance, à son père, rien n'allait. Il n'y avait personne dans ce monde avec qui elle pouvait être normale, qui n'était pas un demi-dieux, ou un tueur de demi-dieux, chose qu'elle avait découvert sur Barry.

" - C'est un peu tout à la fois. J'ai l'impression qu'on me tient à l'écart de choses, alors que j'ai prouvé ma valeur maintes fois. Matthew est parti, je ne sais pas où il est ni ce qu'il fait mais il m'a bien fait comprendre qu'il s'en foutait."

Pandore se blottit un peu plus contre Barry. En fait elle était bien à lui raconter tout ça. Elle prit une gorgée de son verre de vin. Elle se sentait comme avec un véritable ami, à qui elle pouvait tout dire. Après tout il avait accepté de ne pas toucher aux résistants, pour elle, et elle savait que ce n'avait pas été chose facile pour lui. Et puis, ne pas la tuer elle, fille de Zeus, alors qu'elle représentait avec sa fratrie le plus grand danger demi-dieux qui existait. En fait, elle lui était presque redevable.

" - Je ne me sens bien nul part. Je pense que c'est pour ça que je suis venue chez toi. Je savais que j'y serais bien. Que tu serais là pour moi. Parce que tu l'as toujours été."

La résistante leva la tête vers lui et, cherchant son visage d'une main, déposa un doux baiser sur ses lèvres avant de reprendre sa position initiale, contre lui. Pandore ne craignait pas grand chose, mais avec Barry elle sentait une forme de sécurité, inexplicable, contre elle ne savait quel mal. Peut-être était-il son rempart contre la douleur du départ de Matthew ? Peut-être était-il un médicament qui lui permettait d'oublier ce qu'il n'allait pas pour un temps ? Peut-être était-il son seul échappatoire ? Elle n'en savait trop rien, mais elle savait qu'ils parlaient peu de leur vie dans le monde mythologique. Pandore ne voulait pas savoir qui il tuait, et il n'avait rien besoin de savoir sur la résistance. C'était peut-être pour ça que ça fonctionnait, parce qu'ils étaient normaux ensemble.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Sam 25 Nov - 11:34

Elle se blottit contre moi tandis qu’elle commença à me parler alors que je l’écoutai avec grande attention :

" C'est un peu tout à la fois. J'ai l'impression qu'on me tient à l'écart de choses, alors que j'ai prouvé ma valeur maintes fois. Matthew est parti, je ne sais pas où il est ni ce qu'il fait mais il m'a bien fait comprendre qu'il s'en foutait. Je ne me sens bien nul part. Je pense que c'est pour ça que je suis venue chez toi. Je savais que j'y serais bien. Que tu serais là pour moi. Parce que tu l'as toujours été "

Puis elle chercha mon visage de sa main et vint déposer un baiser sur mes lèvres. Je souris à ce contact et la serra d’autant plus contre moi. J’aimais bien être avec Pandore, elle était une fille différente, et une alchimie inexplicable s’opérait entre nous. Quelque chose presque palpable, de fort. Nous n’avions était que quelques mois ensembles tout au plus mais cela avait été vraiment intense. Tout comme moi elle était riche, mais tout comme moi elle détestait ce monde duquel nous étions issus, le trouvant pathétique et en soit bien inferieur à nous. J’avais bien accepté notre rupture quand elle était partit pour aller avec Matthew, sachant qu’entre elle et moi il y aurait toujours quelque chose quand même. Je savais que c’était Matt qu’elle aimait et j’avais cru comprendre en le voyant que c’était plutôt réciproque. J’étais même prêt à l’aider à cela, incroyable non ? Mais là je ne comprenais pas la logique qu’avait eu Matthew pour du jour au lendemain claquer la porte comme ça, quelque chose clochait.

"Tu sais quoi princesse ? T’as raison : je serais toujours là pour toi. Mais si tu veux mon avis, quelque chose n’a pas de sens dans le départ de Matt, j’analyse rapidement une personne et de ce que j’ai vu de lui les quelques fois où l’on s’était vu, c’est qu’il n’est pas ce genre d’homme. Il peut être très con et faire des choses sur des coups de tête mais si il est partit sans t’en donner les raisons c’est qu’il y a quelque chose mais que ce n’est pas contre toi, du moins ce n’est pas ce qui la fait partir. "

Je lui caressai doucement le bras en continuant de lui parler, cherchant toutes les probabilités que Matt fasse telle ou telle chose. Mon cerveau en éveil commençait à avoir maintes et maintes scénarios tous plus ou moins probables, le problème c’est que je manquais de données sur lui…

"Et pour ta place ça je ne peux rien y faire, si tu t’y sens mal… En revanche sache que tu peux rester là autant que tu le voudras, t’es ici comme chez toi. Mais au QG tu n’as pas d’amis ? Tu m’as déjà parlé d’une Sora, d’un Cyril, d’un Nathan, Nath ? Nathan, bref ! Et d’une Adriane et une Alice non ?"

J’avais une excellente mémoire mais elle ne m’avait parlé que peu des résistants, je n’avais donc pas beaucoup d’informations sur ses amis. Je ne savais même pas si ceux que j’avais cité était ses amis ou ses ennemies ou même simplement si ils existaient bien ! Bon ça si en revanche ils existent car je me souviens l’avoir entendu prononcer certains noms, mais sans plus. Et pour la proposition de rester là j’étais sincère : j’aimais qu’elle soit là avec moi. Ca me faisait de la compagnie et puis je n’avais pas à me cacher : aucunes pudeurs entres nous et nous connaissions les secrets l’un de l’autre, qu’est-ce qui pouvait nous gêner l’un et l’autre ?

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Lun 27 Nov - 16:56

Barry était digne de confiance. C'était une des choses que Pandore s'était toujours dit. En réalité elle n'avait pas parlé de sa condition de demi-déesse parce qu'il était une forme de bulle d'air dans ce monde mythologique, c'était plus par pur égoïsme, pour ce sentir différente au moins avec une personne, qu'elle n'avait jamais mentionné son ascendance divine. Pourtant elle avait éclaté. Celle-ci aussi. Depuis elle ne lui cachait vraiment plus rien. C'était étrange de se confier à lui de la sorte. Il avait bien pris leur rupture et c'était tant mieux. Celui qui ne l'avait pas bien pris c'était Matthew, enfin, dans le sens où elle avait affirmé qu'elle continuerait à voir Barry même si son nouveau petit ami désapprouvait. Mais la question n'était plus là n'est-ce-pas ? Puisque de toute façon elle était de nouveau célibataire, elle faisait bien ce qu'elle voulait, libre de ses choix... Y compris de choisir avec qui elle passait ses nuits.

" - Tu sais quoi princesse ? T’as raison : je serais toujours là pour toi. Mais si tu veux mon avis, quelque chose n’a pas de sens dans le départ de Matt, j’analyse rapidement une personne et de ce que j’ai vu de lui les quelques fois où l’on s’était vu, c’est qu’il n’est pas ce genre d’homme. Il peut être très con et faire des choses sur des coups de tête mais si il est partit sans t’en donner les raisons c’est qu’il y a quelque chose mais que ce n’est pas contre toi, du moins ce n’est pas ce qui la fait partir. "

Elle soupira alors qu'il lui caressait doucement le bras. Les paupières closes, elle se concentrait sur sa respiration pour se calmer et essayer d'apaiser son esprit. Pourquoi avait-elle quitté quelqu'un qui la rendait heureuse pour aller vers un homme qui ne faisait que la repousser ? A vrai dire, Pandore n'en savait trop rien. Son amour inconditionné pour Matthew l'avait finalement menée à le perdre, et elle était ressortie brisée de toute cette histoire. Mais elle avait bien envie de se reprendre en main. Enfin, c'est ce qu'elle se disait. Elle écouta sans rien dire ce qu'il lui disait, luttant pour ne pas céder à l'énervement. Il ne connaissait pas Matthew. Les seules fois où il l'avait rencontré c'était avec elle. Alors son comportement était biaisé, forcément... Matthew n'était pas du genre à fuir hein ? Pandore savait que si. Il prenait ses décisions sur un coup de tête, il faisait des conneries qu'il n'assumait pas. C'était tout à fait lui. Fuir quand ils étaient enfin heureux ? Finalement cela ne la choquait pas tant. Pandore resta ainsi muette, se remémorant ce qu'il s'était passé ce jour-là. Il avait expressément dit à la jeune femme qu'il ne voulait pas qu'elle vienne avec lui. Le fils d'Eris avait juste prévenu qu'il partait, sur le coup, sans rien préciser d'autre, ni dire ou ni pourquoi et il avait bien précisé qu'il ne voulait pas qu'elle l'accompagne, parce qu'elle n'était pas une Schaeffer. Et bien. Cela avait été cash au moins, et pour une excuse débile, il aurait pu en trouver une autre. Un nom de famille ce n'était rien. Elle l'avait considéré comme sa famille, mais il l'avait rejeté, et ça, elle le pardonnerait difficilement. Si jamais elle le revoyait un jour...

" - Et pour ta place ça je ne peux rien y faire, si tu t’y sens mal… En revanche sache que tu peux rester là autant que tu le voudras, t’es ici comme chez toi. Mais au QG tu n’as pas d’amis ? Tu m’as déjà parlé d’une Sora, d’un Cyril ! Et d’une Adriane et une Alice non ?"

Cette fois-ci, se contenir fut plus compliqué. Bien sur qu'il ne pouvait rien faire ! Elle avait juste besoin d'en parler, elle ne lui demandait pas de résoudre ces soucis ! Mais Pandore resta de marbre. Elle écouta tout ce qu'il avait à dire, en se laissant aller contre lui pour se reposer. Oui elle voulait rester pour longtemps. Une forme de colloc avec Barry, pourquoi pas... L'idée était tentante vraiment. Tant qu'il ne ramenait aucune femme dans son penthouse. Comme si elle n'avait pas d'amis au QG ! Elle en avait, il y avait bien Alice, trop occupée en ce moment avec les problèmes de Kelly, Sora, qui ne lui parlait plus depuis qu'elle était mariée et Cyril, le seul présent pour elle. Pandore émit un petit ricanement lorsqu'il mentionna Adriane, son ennemie de toujours qu'elle avait malheureusement traîné jusqu'à la résistance. Ces amis lui manquaient, mais ils avaient leurs propres problèmes. Et manifestement personne ne semblait se soucier des siens, peut-être parce qu'elle avait décidé pour le moment de ne pas les montrer.

" - Tu sais ça me ferait très plaisir de m'installer ici pour un temps."

Lui répondit-elle avec un grand sourire en tournant la tête vers lui. Elle se redressa et s'assit à califourchon sur lui, son corps uniquement masqué par la serviette de bain qui l'enserrait. Pandore posa ses bras sur les épaules de Barry et caressa ses cheveux avec un petit sourire mélancolique :

" - Par contre je te préviens, je ne veux aucune fille autre que moi dans ce penthouse. Elle se pencha à son oreille pour lui murmurer par la suite. Je pourrai te satisfaire toute seule."

Elle lui mordilla l'oreille puis reprit sa position en face de lui avec un petit sourire mi enfantin mi dragueur. Il n'avait pas intérêt à inviter des filles dans le lit dans lequel elle comptait dormir. En fait eelle ne voulait pas un couple avec Barry, elle voulait être libre de toute chose, mais elle voulait quand même prendre son pied avec lui, tout en l'interdisant de voir d'autres filles : elle voulait son corps pour elle seule.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Ven 1 Déc - 11:38



"Tu sais ça me ferait très plaisir de m'installer ici pour un temps"

Elle me sourit alors grandement et vint se mettre à califourchon sur moi, les bras posé sur mes épaules et les mains dans mes cheveux. Je lui tenais quant à moi les hanches en la regardant dans son intégralité avec moi-même un sourire aux lèvres. Pandore était la définition même d'un corps parfait: des courbes sublimes, des yeux magnifiques, une peau douce, et j'en passe...

"Par contre je te préviens, je ne veux aucune fille autre que moi dans ce penthouse. Elle se pencha ensuite à mon oreille pour me murmurer: Je pourrai te satisfaire toute seule."

Mon sourire s'agrandit alors à ses paroles et j'eu un léger frisson quand elle me mordilla l'oreille avant de revenir à sa position initiale. Son sourire était à la fois plein de malice et innocence mais aussi d'un léger coté coquin. Je me relevai en ayant placé mes mains sous ses fesses pour la porter et collai mon front sur le siens en murmurant:

Tant que tu sauras te montrer à la hauteur il n'y pas de raison que je fasse monter une autre fille ici...

Je souris de manière taquine et l'embrassai en la conduisant dans ma chambre. Je l'allongea sur le lit en lui retirant la serviette qui gâchait la vue de son parfait corps et la pris contre moi en continuant de l'embrasser. Je relevai la tête un instant pour lui dire:

Tant que tu es là je n'ai besoin de personne d'autre...

Et je descendis lentement au niveau de son ventre pour l'y embrasser.

***

Je me réveillai ce matin avec contre moi Pandore. Nous étions dans mon lit
Spoiler:
 
Elle était dos à moi, j'avais un bras sous son corps un autre au dessus. La position cuillère pour dormir c'est sympa, mais au réveil c'est toujours compliqué si la fille en question dort encore... pour retirer ses bras sans la réveiller c'est toute une épreuve, même pour un chasseur de monstre !
Je réussi au bout de quelques minute à retirer mon bras qui était bien sûr endolorie et que je mis quelques minutes à réveiller pleinement.  Après cela j'enlevai le draps qui me recouvrait, enfilait un sous bas et regardai une dernière fois Pandore avant d'aller à la cuisine. J'y pris un petit déj rapidement avant de poser du café et des croissants sur un plateau que j'allai mettre dans ma chambre pour la merveilleuse créature qui dormait dans mon lit pour quand elle serait réveillée. Je laissai un message vocal sur un petit appareil que je mis aussi sur le plateau qui disait "Salut beauté fatale, désolé j'ai une affaire importante au boulot aujourd'hui, je ne suis pas à la tour je suis en ville avec des actionnaires. L'entreprise se lance dans la restauration et il faut que je vois deux ou trois personnes avant de lancer la rénovation d'anciens restaurants pour en faire les nôtres. Je serais là ce soir si toi tu y es, salut ma Pandy, j'espère te retrouver ce soir."

Je pris ma douche, m’habillai et allai prendre une de mes voitures pour aller voir ces fameux actionnaires. Cela faisait quelques mois que nous étions sur le projet de lancer Grayson Incorporation dans le monde de la restauration. Et ma mère gérant déjà les bijoux, mon oncle le pétrole et les assurance, c'était tout naturel que je me vois confier cette branche de notre entreprise. Ces réunion d'aujourd'hui allaient être d'un ennuis mortel... j'espérais vraiment que Pandy serait là ce soir pour au moins avoir une chose de positif dans cette journée.


Spoiler:
 

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Sam 2 Déc - 16:57

Barry caressa son corps alors qu'elle passait une main dans ses cheveux doucement. Peut-être qu'ils n'auraient jamais dû se quitter finalement... Même si ce n'était pas de l'amour entre eux il y avait bien quelque chose, quelque chose de fort, et elle savait qu'il le ressentait aussi.

" - Tant que tu sauras te montrer à la hauteur il n'y pas de raison que je fasse monter une autre fille ici..."

Pandore haussa un sourcil avec une mine interrogative. Elle ne savait tout simplement pas ne pas être à la hauteur, quand est ce qu'il allait comprendre ça ? Elle répondit à ses baisers et se laissa emmener jusque dans la chambre et allonger sur le lit. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas dormir avec quelqu'un plus d'une nuit. En fait elle ne se rappelait plus la dernière fois... C'était probablement déjà avec lui.

" - Tant que tu es là je n'ai besoin de personne d'autre..."

Elle rit alors qu'il l'embrassait en descendant doucement sur son ventre. Elle retira le dernier vêtement qu'il lui restait et se laissa aller contre lui sans réfléchir à plus aucune chose qu'à lui.

***

Lorsque Pandore se réveilla, elle sentit que Barry n'était plus à côté d'elle et fronça les sourcils. Quelle heure était-il ? Elle n'en savait trop rien mais elle devait se rendre au QG, ce n'était pas son genre de traîner au lit toute l'après-midi, elle était une femme de l'action. En se levant elle buta contre un plateau et un sourire se dessina sur son visage. Cet homme était vraiment l'homme parfait. Elle attrapa ce qui se trouvait dessus et croqua à pleines dents avec un soupir de satisfaction. Les croissants, cette gourmandise française la faisait vraiment rêver, et bien sûr Barry se faisait livrer les meilleurs de New York, à quoi servait l'argent sinon à ce genre de petits plaisirs ? La demi-déesse écouta son message puis avec l'aide de son choucas qui l'aida à retrouver ses vêtements dans tout l'appartement, elle s'habilla puis partit pour le QG. Dans l'après-midi elle reçut un coup de fil de son nouveau colocataire qui lui disait avoir une soirée à la tour le soir-même. Après une simple journée d'entraînement, Pandore rentra se doucher, exténuée. Elle n'avait pas oublié cette fameuse soirée et décida de porter une robe qu'elle avait acheté quelques semaines plus tôt. C'était une robe longue, noire, avec une fente au niveau de la jambe gauche, un peu décolletée mais pas trop, parfaite pour un cocktail en somme. Elle y descendit pour retrouver Barry. C'était son monde à elle aussi il ne fallait pas l'oublier. Pas grâce à un héritage ni à une grande compagnie mais tout simplement parce que sa mère était le meilleur chirurgien de tout New York. Ne sachant pas où il était elle demanda à un serveur s'il avait vu M. Grayson.

" - Je suis désolée mademoiselle Skywalker, monsieur Grayson a quitté la fête. La dernière fois que je l'ai aperçu il courait après une serveuse dans les escaliers."

Pandore serra les dents, déglutit difficilement et lui offrit son plus beau sourire :

" - Et bien Paul, vous me monterez du champagne dans le penthouse d'ici une dizaine de minutes. Personnellement."

Ayant dit cela elle reprit l'ascenseur et retourna dans le penthouse avant de se servir un verre de whisky qu'elle descendit d'une traite. Paul arriva quelques minutes plus tard avec du champagne frais. La demi-déesse lui demanda de leur en servir deux coupes. Après quelques verres d'amabilités elle finit par obtenir de lui ce qu'elle voulait puis le renvoya et alla prendre une douche avant d'aller se glisser entre les draps dans le lit de Barry. Elle en était là, les paupières closes, endormie, lorsqu'il rentra. Il était tard, probablement le milieu de la nuit. Il se glissa à côté d'elle, et par réflexe, dans un demi sommeil, elle se retourna vers lui pour se blottir contre son torse et entrelacer leurs jambes. Mais le froid de sa peau qui venait de la nuit fraiche la réveilla pleinement et elle le poussa loin d'elle :

" - Alors avec ta serveuse t'as fait ça où ? Au milieu des invités ou dans la voiture ? J'espère que son corps en valait la peine."

Dit elle énervée.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Dim 3 Déc - 10:50

Les réunions du jour étaient particulièrement ennuyeuse, et quand j'appris que le soir-même ma mère avait organisé une soirée avec les privilégiés, j'avais complètement oublié cette soirée...
Je téléphonai à Pandore dans la journée pour la prévenir et repassai à mon pentahouse en fin d'après-midi. Bien sûr elle n'y était pas. Je me dis alors que j'avais le temps pour aller traquer dehors. Je me mis en tenue et sortit.

[Premiers posts Ashlan]

Tandis que je rentrais vers la tour dans ma voiture, je ne pouvais m’empêcher de repenser à ces dernières heures. J'avais d'abord commencé la traque d'un sang mêlé que j'avais abattu. J'étais allé à la soirée en retard comme prévu (faut garder son image), j'étais tombé sur cette serveuse, lui avait couru après, on avait bu un verre et je l'avais raccompagné... Je voyais la ville défilé sous mes yeux alors que j'avais les pensées ailleurs que sur la route, mais je connaissais bien cette ville, je n'avais pas besoin de savoir où j'allais, c'était instinctif. Une fois à la tour, je me garai et montai jusqu'à chez moi. Je fis le moins de bruit possible et pris une bière que je bu sur le balcon, regardant la vue dominant New York. Je pris un petit temps sur le balcon, patientant un peu, profitant de la légèreté et de la fraîcheur du dehors, de la fine brise de vent sur ma peau et de l'immensité de ce ciel sombre. Les mains sur la rambarde froide je scrutais la ville d'un regard presque vide, perdu dans beaucoup trop de pensées à la fois pour que même mon cerveau de génie ne puisse tout analyser rapidement.

Une fois un peu moins pensif, je rentrai à l'intérieur et me déshabillai pour me glisser sous les draps à coté de Pandore. Elle dormait déjà et je ne voulais la réveiller alors j'essayai de ne pas trop la toucher, je commençai à fermer les yeux et sentis vite le sommeil commencer à venir. Mais c'est elle qui se tourna vers moi et vint se blottir contre moi, nos jambes commençaient à s'entrelacer quand elle me repoussa d'un coup et dit de manière assez énervée:

"Alors avec ta serveuse t'as fait ça où ? Au milieu des invités ou dans la voiture ? J'espère que son corps en valait la peine"

J'ouvris d'un coup les yeux et tentai d'analyser toute la situation.

Pandy...

Je me redressai pour mettre assis dans le lit. Il allait falloir que je m'explique avec elle, je n'avais en soit rien fait de mal, d'autant plus que Pandore et moi n'étions plus ensemble. Je suis très fidèle mais uniquement lorsqu'il s'agit d'un couple.

Pour commencer je n'ai rien fais si c'est ça qui t'inquiète. Je ne l'ai même pas embrasser, ni même pris dans mes bras. Ca va t'es contente ?

Je passai ma main sur mon visage en soupirant un peu.

Ecoute je ne sais pas ce qu'on t'as dis ou ce que tu as cru comprendre mais voilà ce qui s'est passé: j'ai fais perdre sans le vouloir son poste à cette serveuse, pour m'excuser j'ai voulu la rattraper et je lui ai proposé un contrat dans un de mes resto. Et ensuite je l'ai raccompagné chez elle. Rien de plus, rien de moins. Tu m'as dis "pas de fille autre que moi dans ce penthouse" et je ne l'ai pas ramené ici à ce que je crois non ? Et nous n'avons rien fais non plus ailleurs d'ailleurs.

Cette fille commençait à hanter mes pensées, je la voyais de plus en plus alors que pourtant cela ne faisait qu'une soirée que l'on s'était vu. Mais elle m'intriguait, elle me donnait envie de la connaitre, j'avais envie de savoir plus en détail qui elle était.

Pandy, crois moi ou non mais il ne s'est rien passé. J'ai juste culpabiliser que par ma faute elle perde son emploi.

Je tentai de passer ma mains sur son bras. En temps normal je serais surement venue au dessus d'elle et lui aurais dis "tu sais que t'es encore plus sexy quand t'es jalouse ?" et on aurait fait ce qu'on avait faire. Mais là il n'en fut rien, je voyais qu'elle était en colère et je savais au fond de moi que j'avais envie de revoir cette serveuse, je n'avais pas forcément envie de coucher avec Pandore ce soir là. Et vu son énervement je supposai que cette non envie était assez réciproque.

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Mar 5 Déc - 11:43

Elle était énervée. En colère même, alors qu'elle n'avait aucune raison de l'être. Après tout Barry n'était pas, n'était plus, son petit ami, c'était même sa décision, alors pourquoi ne pourrait-il pas s'éloigner d'elle et aller se faire d'autres filles ? Bien sûr qu'il pouvait. Il devait même, pour être sûr que c'était bien clair entre eux. Après tout elle le faisait bien. Mais ce soir-là, ce jour là elle cherchait juste du réconfort, et n'avait pas envie de savoir, refusait de se rendre à l'évidence qu'elle n'était rien d'autre qu'un plan pour Barry maintenant. La demi-déesse eut un pincement au coeur. Venir s'installer ici avait probablement été une mauvaise idée, cela créait déjà chez la jeune femme une forme de dépendance et de jalousie maladive à l'encontre de quiconque pourrait sortir de l'ascenseur à cet étage-ci. Pandore entendit Barry prononcer son nom en se redressant dans le lit. Elle resta pour sa part allongée, le drap remonté sur son corps, parce qu'à l'instant même, elle avait très froid.

" - Pour commencer je n'ai rien fais si c'est ça qui t'inquiète. Je ne l'ai même pas embrassée, ni même pris dans mes bras. Ca va t'es contente ?"

Pandore sentit un petit poids alléger sa poitrine. Au pire elle s'en foutait nan ? Elle essaya de se convaincre que oui, mais une petite voix à l'intérieur jubilait. Pourtant la voix d'Ethan en était presque triste, enfin, comme teintée de regret. Pandore ne dit rien, la tête tournée vers le plafond elle écoutait ce qu'il disait, le visage impassible. Après tout ils n'étaient pas ensemble. Ils vivaient juste ensemble, couchaient ensemble c'était pour le coup une relation tout à fait stable et normale. Cette pensée failli arracher un rire sarcastique à Pandore, qui pourtant n'en fit rien, puisque Barry s'était lancé dans de grandes discussions pour se justifier. Pourquoi devait-il se justifier en fait ? Il aurait dû lui crier dessus, lui dire qu'il faisait bien ce qu'il voulait et qu'il ne lui devait rien, mais il se contentait encore une fois d'être patient avec elle.

" - Ecoute je ne sais pas ce qu'on t'as dis ou ce que tu as cru comprendre mais voilà ce qui s'est passé: j'ai fais perdre sans le vouloir son poste à cette serveuse, pour m'excuser j'ai voulu la rattraper et je lui ai proposé un contrat dans un de mes resto. Et ensuite je l'ai raccompagné chez elle. Rien de plus, rien de moins. Tu m'as dis "pas de fille autre que moi dans ce penthouse" et je ne l'ai pas ramené ici à ce que je crois non ? Et nous n'avons rien fais non plus ailleurs d'ailleurs."

Pandore fronça les sourcils. Depuis quand Barry possédait-il des restaurants ? Elle avait parfois l'impression de vivre dans une monde parallèle, mais tout cela lui était bien indifférent désormais. Barry n'était pas le genre de type à s'excuser pour une pauvre serveuse qui avait perdu son job. Il était plutôt du genre à se la taper sur le coin de la cuisine pour se faire pardonner, pas à la raccompagner chez elle. C'était étrange. Pandore ferma les paupières c'est vrai, elle ne voulait pas d'autre fille qu'elle ici et il l'avait respecté. Il était un homme de parole, il le lui avait déjà prouvé plusieurs fois. Pandore commença presque à s'en vouloir de s'être tapé le serveur dans le penthouse. Mais la jeune femme avait fait en sort qu'il ne parle pas, et que même Barry avec son intelligence hors norme, ne puisse pas le découvrir. A force d'avoir des relations, elle comment faire pour ne pas se faire prendre.

" - Pandy, crois moi ou non mais il ne s'est rien passé. J'ai juste culpabilisé que par ma faute elle perde son emploi."

Pandore se redressa, dévoilant son corps simplement revêtu d'une chemise qu'elle avait prise dans son placard et qu'elle avait l'habitude de porter pour dormir, et il passa sa main sur son bras. Elle voulut répondre quelque chose, s'excuser de son comportement et dire que c'était à cause de pleins d'autres choses, de toute cette histoire avec Matthew qui l'a hantait et que, désormais, elle avait l'impression que lui aussi l'abandonnait. Mais en fait Pandore se rendit compte que ce qu'elle voulait c'était posséder les gens pour elle toute seule, dans une forme d'égoïsme violent et total, et elle ne pouvait pas imposer ça à Barry après tout ce qu'il avait représenté pour elle. La jeune femme se laissa aller contre son torse et posa sa tête sur son épaule, n'ayant même plus la force de se battre contre quelqu'un qui ne méritait pas vraiment ses foudres.

" - Je ne savais pas que tu te souciais du sort de tes serveuses."

Dit elle alors avec un petit air sarcastique. D'habitude Barry n'en avait vraiment rien à faire, sincèrement. Il était courtois mais c'était tout, rien de plus, et ce n'était pas vraiment son genre de raccompagner une serveuse virée chez elle, sauf peut-être pour fuir la soirée, mais à ce moment-là il aurait pu la rejoindre elle dans le penthouse. Non il y avait autre chose.

" - Elle doit être... spéciale"

Pandore espéra se tromper, elle espéra qu'il lui dise être simplement devenu très généreux et s'être senti pris d'un élan d'altruisme envers cette femme, mais qu'il ne la reverrait jamais et que de toutes façons elle était vraiment la seule personne qui l'intéressait en ce moment. Mais c'était encore cet égoïsme et cette possessivité maladive qui reprenaient le dessus. Pandore sentit les bras de Barry se reformer sur elle. Ils avaient un lien profond et fort, mais ce n'était plus celui de l'amour, il s'en était détaché elle pouvait le sentir et quelque part en elle cela l'attristait.


_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Mer 6 Déc - 1:41

Pandore vint ensuite contre mon torse alors que je remarquai qu'elle portait comme à son habitude une de mes chemises.

Je ne savais pas que tu te souciais du sort de tes serveuses. Elle doit être... spéciale

Je ne répondis pas tout de suite à ça et la pris contre moi. J'aimais Pandore, c'était certain, je l'aimais d'une grande force. Mais ce n'était pas de l'amour comme on peut l'entendre, non c'était quelque chose de bien plus spéciale, c'était un peu comme une amie si proche que l'on pouvait, même sans parler, se comprendre. Je savais que même après notre séparation, nous finirions toujours pas nous retrouver, ce lien qui nous unissait était bien trop fort pour être brisé. Nous n'aurions pas fait un couple bien normal, mais cela m'importait peu, et puis de toute façon la question n'était plus là. Je tenais beaucoup à elle et c'était bien plus qu'une simple amie, j'ai peu d'amis mais tous mes véritables amis sont des gens auxquels je tiens énormément. Pandore était peut être celle à qui je tenais le plus parmi ma liste réduite d'ami. Paradoxal quand on sait qu'elle est aussi la fille du roi des dieux et que je me suis lancé dans une croisade visant à sauver l'humanité du danger que les monstres, les dieux et leurs enfants pourraient représenter. Je m'allongeai alors délicatement avec elle et lui caressais doucement les cheveux. Puis je fis glisser ma main le long de son dos avant de dire doucement:

Toi tu es spéciale Pandy. Et ne soit pas jalouse tu n'as rien à lui envier.

Je lui déposai un baiser sur le front en réfléchissant bien à mes prochains mots, je ne voulais ni la vexer ni la froisser ni même l'énerver. Déjà car je ne voulais pas d'une dispute, ensuite je ne voulais pas d'une  dispute avec elle en particulier, et pour finir car je tenais à mon penthouse tout de même. Croyez-vous vraiment qu'il resterait intact si une fille de Zeus en colère s'y trouve ? Fort heureusement la vie ne m'avait pas donné uniquement le don de voir à travers la brume, mais aussi d'avoir des capacités intellectuels hors normes. Le don de l'élocution en faisant donc partis, je savais parfaitement jouer des mots pour obtenir ce que je souhaitais. L'art de la manipulation, l'hypnose, le mentalisme etc ne sont qu'enfaite une compréhension de l'esprit humain. Il faut savoir trouver les bons mots, au bon moment, ainsi que les bon gestes. On a parfois tendance à oublier que l'homme ne fait pas qu'entendre lors d'une discussion: il voit, il ressent, il sent, et j'en passe ! Bref tous ses sens sont en éveil et il faut savoir les exploiter à son avantage. Mais je ne comptais pas manipuler Pandore, avec elle je préférais être sincère:

Tu es mon amie Pandy, et ça ça ne changera jamais. Tu es vraiment spécial, ça je le pense. Mais je ne te parle pas de ton handicap ou de tes origines non, je te parle de toi. A mes yeux tu es spécial. Mais vois-tu, si je peux te promettre que jamais on ne se quittera pleinement tous deux, jamais je ne pourrais te promettre que je resterais seul pour toujours. Alors non il ne s'est rien passé avec cette serveuse, et oui en soit elle était spéciale, mais je ne peux rien affirmer quant à mon avenir sentimental avec n'importe quelle femme.

Je la serrai alors un peu plus contre moi et l'embrassai à nouveau sur le front. Espérant qu'elle comprendrait qu'il ne s'était effectivement rien passé mais qu'un jour, avec cette serveuse ou une autre femme, il se passerait surement quelque chose. Il fallait qu'elle comprenne que je tiens beaucoup à elle mais que je ne pouvais lui être réservé éternellement. Nous n'étions et ne serions plus jamais en couple elle et moi. Ce n'est ni mauvais ni bien, c'est simplement un fait. Mais un autre fait dont j'étais certain était celui que même dans le cas où Pandore était en couple et moi aussi, on finirait toujours par se revoir, comme de vieux amis se connaissant depuis toujours.

Tu veux savoir une chose que seuls peu de gens savent sur moi ? Barry Grayson c'était mon défunt père. Mon véritable nom à moi, c'est Ethan.

Pourquoi lui avais-je dis ? Parce que j'avais confiance en elle et voulais lui prouver une fois de plus que ce n'était pas que de simples mots: elle comptait réellement à mes yeux.

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas


avatar

ZEUS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 550
Date d'inscription : 18/05/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): 4 poignards - 10 shuriken - 1 fouet conducteur d'électricité transformable en ceinture + bouclier qui renvoie les coups qu'il absorbe transformable en bracelet + bâton climatique transformable en canne pour aveugle
Familier(s): Fahrenheit (berger australien) - East (choucas) - Lucror (pégase)
Objet(s): 2x antidote + pierres messagères en boucle d'oreille + un parchemin anti-magie + un parchemin champ de force + un filtre de vérité

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Mer 6 Déc - 16:39

Il la prit dans ses bras et elle se sentit un peu mieux. Juste le fait d'être réconforté par son ami la faisait aller un petit peu mieux, la faisait se sentir importante à nouveau, alors que sa vie n'était plus que doute de toute chose. Un peu plus et elle en venait presque à douter d'elle-même. Pandore ne se comprenait plus. Elle n'était tellement pas comme ça. Elle était plutôt une femme fière, forte, qui à l'habitude de dominer et ne se laisse pas marcher dessus. Et depuis Matthew elle se sentait petite, faible, pathétique, cet homme avait fait d'elle une femme dépendante, et elle le haïssait pour ça. Le mot la frappa, oui elle le haïssait. C'était plus simple de la sorte, cela faisait moins souffrir que d'aimer. Mais en même temps il était celui qui l'a faisait se sentir vivante, se sentir forte. Sans lui elle n'était plus vraiment elle-même et c'était sa malédiction. Pandore avait perdu non seulement l'homme qu'elle aimait, mais celui qui lui permettait d'être pleinement elle-même. La main de Barry glissa dans son dos et elle se laissa aller à apprécier ce simple contact, doux et attentionné.

" - Toi tu es spéciale Pandy. Et ne sois pas jalouse tu n'as rien à lui envier."

Pandore sourit. Elle n'aurait jamais dû réagir comme ça elle le savait. D'un côté elle pensait que Barry pourrait la comprendre. Certes tous les deux étaient assez volages, mais elle n'était pas habituée à l'entendre parler de ses conquêtes. Après tout depuis qu'ils s'étaient rencontrés ils n'avaient pas vraiment parlé d'autres gens qu'eux. Bien sûr il y avait eu l'histoire de Matthew qui s'était imposée, mais rien d'autre. Il posa un baiser sur son front comme le faisait souvent son frère et Pandore pensa à Jason. Ils s'étaient tellement éloignés ces derniers temps. La demi-déesse ne vivait plus chez elle, restait toujours à la Résistance, elle ne croisait plus son frère parce qu'il n'allait jamais représenter leur famille en soirée et lorsque c'était lui qui le faisait elle n'avait aucune raison d'y être. Plus rien ne les reliait désormais et elle se sentait si seule. Jason lui manquait tant, il fallait qu'elle le récupère, elle ne pouvait pas le perdre lui aussi. Cela aurait été trop insupportable.

" - Tu es mon amie Pandy, et ça ça ne changera jamais. Tu es vraiment spéciale, ça je le pense. Mais je ne te parle pas de ton handicap ou de tes origines non, je te parle de toi. A mes yeux tu es spécial. Mais vois-tu, si je peux te promettre que jamais on ne se quittera pleinement tous deux, jamais je ne pourrais te promettre que je resterais seul pour toujours. Alors non il ne s'est rien passé avec cette serveuse, et oui en soit elle était spéciale, mais je ne peux rien affirmer quant à mon avenir sentimental avec n'importe quelle femme.

Elle avait senti qu'il allait dire quelque chose comme ça. La jeune femme passa une main sur son visage. Elle ne voyait pas. Eux si. Parfois elle en arrivait presque à l'oublier tant ses amis proches pouvaient agir normalement avec elle. C'était vrai que lui demander de ne pas voir quelqu'un était égoïste, enfin tant qu'elle était là il y avait un minimum de légitimité à cette demande n'est-ce-pas ? Et c'était pour ça qu'il fallait qu'ils ne restent pas ensemble. Pandore ne voulait pas être un frein dans les relations de Barry, même si elle voulait au fond d'elle, avoir un droit de regard, si l'on puis dire, sur les femmes qu'il comptait réellement fréquenter. En fait elle se souciait vraiment de savoir si une femme allait réellement lui donner l'amour qu'il méritait. Parce que malgré ses airs de bad boy, Barry Grayson méritait de trouver une femme attentive qui ne serait pas avec lui pour autre chose que pour qui il était vraiment. Pas une femme là pour son argent, pour sa renommée, pour l'utiliser ou encore pour sa capacité au lit.

" - Tu veux savoir une chose que seuls peu de gens savent sur moi ? Barry Grayson c'était mon défunt père. Mon véritable nom à moi, c'est Ethan."

Il la tira de ses pensées. Ethan... Pourquoi est ce qu'il lui disait ça ? Pour lui prouver quelque chose ? Il n'avait rien à lui prouver, et elle espérait qu'il le savait déjà. Pandore eut un petit soupir et se tourna vers Ethan. Elle passa une main sur sa joue et déposa un chaste baiser sur ses lèvres.

" - Je ne me mettrai jamais entre toi et une fille, c'est pour ça que je ne devrais pas rester ici, je ne veux pas m'imposer dans ta vie, dans ton lit, de la sorte. Dit elle avec un petit rire à la fin, puis un peu plus sérieusement : je dors avec toi ce soir encore puis je rentrerai à la Résistance. Ce sera mieux pour toi. Pour nous deux."

Elle se défit de son étreinte et s'allongea sur le côté dans le lit. Elle attendit qu'il vienne se loger contre elle et passer un bras autour de sa taille, pour poser son bras par dessus et lui caresser la main doucement pour s'endormir. Elle ferma les paupières.

" - Bonne nuit... Ethan."

Pandore eut un petit sourire avant de se laisser glisser dans le sommeil. Tout allait bientôt rentrer dans l'ordre, et elle savait qu'elle aimait énormément Ethan et qu'aucune fille ne pourrait se mettre en travers de la relation qu'ils auraient tous les deux, alors elle n'avait pas à s'en faire. Il serait toujours là pour elle, envers et contre tout, comme il l'avait toujours été, et elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance parce que c'était un homme de parole, et peut-être même son plus grand ami.

_____________________________


    Love me like you do
    code broadsword.



proud.to.be.me:
 

Revenir en haut Aller en bas


avatar

anim (mortel)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 142
Date d'inscription : 01/11/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Pistolet silencieux, des lames cachées, un chakram qui revient dans ma main quand je siffle, des dagues de lancer. Un fusil sniper démontable avec son silencieux et ses balles en métal hybride à réduction de bruit.
Familier(s):
Objet(s): Du poison et son antidote

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé] Ven 8 Déc - 21:20

Je ne me mettrai jamais entre toi et une fille, c'est pour ça que je ne devrais pas rester ici, je ne veux pas m'imposer dans ta vie, dans ton lit, de la sorte. Je dors avec toi ce soir encore puis je rentrerai à la Résistance. Ce sera mieux pour toi. Pour nous deux

Et on commença à s'allonger doucement sur le lit, je passai un bras autour de sa taille et l'autre autour de son torse. Sentant contre moi le dos de Pandore pour peut être la dernière nuit, je la serrais contre moi encore plus et lui dis doucement:

Merci Pandy... Mais rien ne t'oblige à partir, comme rien ne t'oblige à rester d'ailleurs. Si tu souhaite rester j'en serais content. M'enfin bon... prend la nuit pour y réfléchir, tu me donnera ta réponse demain. Maintenant dort princesse, t'en as besoin.

Et je déposai un baiser dans son cou avant de laisser ma tête sur l'oreiller, les yeux clos et ma respiration se calmant, commençant à trouver le sommeil.

Bonne nuit... Ethan.

J'eu alors un sourire et répondit à cela en l'enlaçant d'avantage avant de sombrer dans les bras de Morphée. Ma nuit fut calme, mais je réfléchis à cette soirée pour le moins étrange même pour moi. Cette Ashleen... elle était spéciale, il fallait que j'en sache plus sur elle avant demain: elle était censé venir à la tour pour son nouveau contrat avec moi. Alors, dès l'aube, ces pensées me réveillèrent. Et tandis que Pandore dormait encore, je me levai comme la veille et allai sur mes ordinateurs dans ma salle secrète pour y faire des recherches la concernant. Pas de passé douteux, pas de problème avec la justice, hum... en revanche son adresse n'était pas celle où je l'avais déposé en voiture... hum... Ces quartiers son assez pauvre, je compris qu'elle ne voulait pas donner cette image d'elle. Je fermai alors mes recherches et me levai, je n'avais pas besoin d'en savoir plus, j'avais recherché seulement l’essentiel pour un patron avant d'embaucher. Je n'avais pas fouiné sa vie privé ni chercher à la faire suivre ou autre, simplement des infos de base mais dont je pouvais avoir rapidement accès.

J'allai donc me laver puis allai à la cuisine faire un petit dej rapide et laissai la table déjà faite pour Pandore dès qu'elle serait réveillée. Je fis de même que la veille et laissa un message qui cette fois-ci disait qu'elle pouvait décider de rester ou non mais que dans tout les cas elle serait toujours chez elle ici. Je la vis dormir dans mon lit et une une petite minute de nostalgie, de ces quelques temps où nous avions été ensemble. Je ne regrettai pas sa décision d'être partit pour Matthew, ils étaient fait pour être ensemble, mais il fallait reconnaître que je m'étais attachée à elle. Je souris alors à sa vue avant de me décider à descendre dans les étages inférieurs où se trouvaient les bureaux et autre. J'avais quelques papiers à faire avant qu'Ashleen n'arrive en fin de matinée...

_____________________________



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé]

Revenir en haut Aller en bas

PANDYYYYY ????? [PV Pandore E. Skywalker] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles. :: Archives des RP.
-