Thalassophile (ft. Nausicaa)
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars d'halloween, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Les events d'Halloween sont ici et ! ♥

Partagez| .

Thalassophile (ft. Nausicaa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

ARES

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Date d'inscription : 06/08/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une courte épée en bronze céleste, et plein d'armes basiques qu'il peut faire apparaître
Familier(s): Un chat qu'il a appelé Don Juan
Objet(s):

MessageSujet: Thalassophile (ft. Nausicaa) Lun 2 Oct - 0:01

Tout s’était passé comme un ouragan, un tsunami. Un instant tout allait bien, le soleil et la chance brillaient sur la vie de Damon, et puis tout d’un coup tout était comme si l’océan avait abattu toute sa colère et sa puissance sur lui, décimant sans pitié ses sentiments, sa vie, sa confiance et tout ce qu’il avait cru jusqu’à ce jour. Tout a commencé avec ces yeux, ces maudits yeux. À la fois bleus et verts, changeant comme une mer agitée, ils observaient avec un air de confiance et de sagesse le monde autour d’eux. C’était si facile de se laisser aller dans ce regard si beau, si profond. Damon se sentait couler, comme si le sol sous ses pieds se changeait en eau profonde avec pour seul objectif de l’absorber sans pitié. Et absorbé il fut, sans même qu’il tente de résister, par ces yeux, ces maudits yeux.

Tout était comme prévu par le destin, réglé comme la machinerie d’une vieille horloge. La première étape était de rentrer dans l’hôtel de luxe, comme il le faisait chaque semaine depuis maintenant quelques mois. Tâche plutôt facile, puisque la réceptionniste s’était entichée de lui. Il ne lui suffisait donc que de quelques mots doux pour se faufiler à l’intérieur. Sa destination était le toit de l’hôtel, où régnait une piscine et un bar où les riches habitants de l’endroit se prélassaient sans remords dans une oisiveté des plus honteuses. Il se plaisait à nager là, attirant au passage l’attention de quelques cougars au regard indiscret, non au mécontentement de Damon qui en avait profité maintes fois. Cette habitude de venir visiter cet endroit chaque semaine lui plaisait. Il était après tout un animal de routine, et venir ici lui apportait un peu de confort. C’est là, sur le toit ensoleillé de l’hôtel, qu’il croisa son regard pour la première fois. D’une manière étrange, elle semblait à la fois hors de son élément et parfaitement à sa place. Elle naviguait parmi les flots de la piscine avec une aisance déconcertante, comme si ceux-ci n’étaient là que pour la servir, à accompagner ses mouvements gracieux et précis. Il se permis de l’observer pendant quelques moments, hypnotisé par la beauté simple de ses aller-retours dans l’eau, avant de finalement l’approcher.

Il avait commencé par une petite phrase simple, jaugeant ses réactions avant de procéder. Ils s’étaient assez rapidement bien entendus. Elle était farouche, certes, à l’image de l’élément dont elle était amoureuse, mais intelligente, drôle et de compagnie agréable. Damon fut pris d’affection pour elle assez rapidement. Il avait tenté de la battre dans une course de nage, mais ce fut assez évidemment sans succès. Il avait saisi l’occasion pour lui demander des cours privés. À sa grande joie et soulagement, elle avait accepté, donnant au jeune homme une garantie qu’ils se reverraient, potentiellement souvent. Et c’est ce qu’ils furent. Elle lui apprenait à nager, mais c’était pour Damon plutôt une excuse pour pouvoir se perdre un peu plus dans ses yeux chaque fois.

Il eut un léger pincement au cœur le jour où il réalisa qu’elle était comme lui une demi-déesse. Cela expliquait beaucoup de choses, comme son talent naturel avec l’eau, mais cela signifiait aussi qu’il devrait probablement l’éliminer, elle et tous ceux qui ne faisaient pas partie de la résistance. Pas que ça le dérangeait tant que ça, après tout il était prêt à tout pour accomplir son objectif. Elle lui manquerait, quand ils auraient à se séparer. Pour l’instant il profiterait juste des moments qu’ils passaient ensemble.

Après quelques mois de leurs rencontres hebdomadaires, il lui vint une idée. Une manière pour lui de continuer à bénéficier de sa présence rafraîchissante tout en restant du bon côté de la résistance, voire même gagner quelques points. Il ne se sentait pas exactement comme une bonne personne de vouloir faire ça, mais il était une personne foncièrement égoïste et se contenta d’ignorer les élans de bonne conscience que son esprit lui tentait de faire avoir. C’est donc un matin ensoleillé qu’il avait décidé de mettre son plan en action. Tout allait bien, il passa l’entrée de l’hôtel, se rendant comme à chaque fois à la piscine sur le toit. Elle était là, comme toujours, aussi radiante que jamais, assise sur le rebord de la piscine. Il s’approcha d’elle et s’assit à ses côtés.

« Bonjour mademoiselle. Toujours aussi charmante à ce que je vois. »

Là était la partie importante. Il releva un peu sa tête avant de continuer.

« J’ai une petite proposition à vous faire quant à nos activités du jour. Que diriez-vous d’une petite sortie à la plage ? Je me disais que voir un autre endroit que cet hôtel déprimant nous ferait à tous les deux du bien. »




HRP : j'aurais pu faire mieux pour notre premier rp AM SORRY dis moi si ya des trucs qui vont pas Luve

_____________________________

Spoiler:
 

MERCI LUKY POUR CETTE OEUVRE D'ART    

Spoiler:
 

ET MERCI MEGOUILLE POUR CE CHEF D'OEUVRE DE LA VIE PTN




Revenir en haut Aller en bas


avatar

AMPHITRITE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 28
Date d'inscription : 25/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): un trident se dissimulant en broche
Familier(s): un faucon pèlerin
Objet(s):

MessageSujet: Re: Thalassophile (ft. Nausicaa) Mer 4 Oct - 15:04


 
the two of us are just young gods
I've been sitting at the bottom of a swimming pool for a while now, drowning my thoughts out with the sounds
Le calme avant la tempête. C'était quelque chose qu'elle connaissait bien. La mer était son domaine, à elle et à elle seule. Elle avait vu des milliards de fois des nuages noirs se rassembler au-dessus d'une mer d'huile, alors que les vaguelettes scintillantes passaient de l'argenté à un noir abyssal. Les immenses masses d'eau qui se rassemblaient, se retiraient vers le large, avant de se déchaîner violemment en brisant les bateaux les plus solides comme de vulgaires moucherons. Assise sur le rebord de la piscine, profitant de la magnifique vue qu'offrait le toit de l’hôtel, des lunettes noires vissées sur sur le nez, Nausicaa attendait. Elle l'attendait lui. Elle n'aimait pas ça. Elle n'aimait pas la façon dont il s'imiscisait toujours dans ses pensées. Elle n'aimait pas quand elle se surprenait à rêver de lui. Elle n'aimait pas le fait qu'elle attendait les samedis avec impatience, juste parce elle savait qu'elle allait le voir, lui. Non, la fille d'Amphitrite n'aimait pas ça du tout. Elle avait toujours été celle en contrôle, celle qui menait les hommes par le bout du nez. Elle n'était jamais tombée amoureuse. Enfin si, une seule fois mais cela remontait à bien longtemps... Lui, c'était ce charmant inconnu, rencontré quelques mois plus tôt, au bord de cette même piscine. Et il était le calme avant la tempête. Elle ne l'avait pas remarqué tout de suite, trop occupée a profiter de la sensation délicieuse que nager lui procurait. Il était venu lui parler, et Nausicaa s'était effarouchée, l'orage grondant déjà dans ses iris bleutés. Qui était-il pour la déranger dans ses rares instants de tranquillité ? Puis il y avait eu son sourire. Charmeur et dangereux à la fois. Trompeur surtout. Elle l'avait bien deviné, la Galanis. Elle était la fille de la mer, et la mer ne trompe pas. La mer ne ment pas. La mer prend ce qui lui revient de droit. Son instinct lui hurlait de se méfier de cet inconnu et de ses belles paroles. Et pourtant. Il y'avait une violence contenue, une rage sourde chez lui qui l'attirait inexorablement. L’appel du gouffre.

On pourrait refaire le monde avec les «si». Si elle avait su, si elle avait fui. Elle aurait pu éviter la tempête qui allait abattre sur elle, dévastant sa vie, son monde, son âme. Mais elle s’était jetée dans l’œil du cyclone de son plein grès. Il était trop tard pour reculer maintenant. Elle l’attendait donc, désespéramment seule, guettant l’instant ou il arriverait. Se retrouver tout les samedis était devenu un rituel et aucun des deux n'avaient jamais manqué un rendez-vous. Elle laissa échapper un soupir de mécontentement. C'était elle qui faisait attendre les autres, elle aimait soigner ses entrées, faire grimper l'excitation et la frustration lorsqu'elle daignait enfin se montrer. Voilà qu'elle était prise à son propre jeu. Elle qui avait toujours eu le sang chaud et refusait d'appartenir à quiconque, elle qui était si libre, elle se retrouvait esclave du bon vouloir d'un inconnu. Il en était hors de question. Rageuse, elle s’apprêtait à partir lorsqu'elle sentit une présence près d'elle. Lui. Son coeur manqua un battement mais son visage resta de marbre, cherchant à afficher un calme glacial, détaché de tout, vide de toute réflexion. Alors qu'il n'avait pas quitté ses pensées.« Bonjour mademoiselle. Toujours aussi charmante à ce que je vois. » Lança-t-il. Elle ne répondit pas, ne lui accordant même pas un regard. Elle boudait. On lui avait souvent répété qu'elle se comportait comme une enfant, qu'elle manquait de maturité pour ses vingt-quatre ans mais la jeune femme ne s'en souciait guère. A vrai dire, c'était plus par jeu de séduction. Elle savait que ce coté mi-femme mi-enfant rendait fous certains hommes et en jouait beaucoup. Et elle espérait qu'il fasse parti de ces hommes-là. Il continua : «J’ai une petite proposition à vous faire quant à nos activités du jour. Que diriez-vous d’une petite sortie à la plage ? Je me disais que voir un autre endroit que cet hôtel déprimant nous ferait à tous les deux du bien. » Elle haussa un sourcil. Il lui proposait un véritable rendez-vous là ? Elle mourrait d'envie d'accepter mais toujours, son instinct la mettait en garde. Elle ne connaissait même pas son prénom. N’importe qui aurait trouvé que c'était de l'inconscience, de la folie même. Elle fit mine de réfléchir, se tournant vers lui, ses lunettes de soleil cachant ses yeux brillants. « Pourquoi pas ? Après tout, je n'ai rien d'autre à faire. » Elle avait lâché ça sur un ton quelque peu impérieux, comme si elle lui accordait une énorme faveur. Elle se leva, de façon à ce qu'il puisse observer son corps galbé par son maillot noir - grâce a ses longues années de surf. « Je reviens » lui glissa t-elle avec un clin d’œil. L'abandonnant, Nausicaa se dirigea vers les vestiaires. Elle revint vers lui quelques minutes plus tard, le maillot aillant laissé place a une simple chemise blanche et un jean. Elle avait profité pour se maquiller légèrement. Pas trop, il ne fallait pas qu'il s'imagine qu'il un effet quelconque sur elle. «On y va ? » lui-dit-elle en lui présentant son bras, un sourire mutin aux lèvres. Elle était prête. Prête a plonger dans les abysses.

 
©️ nightgaunt

_____________________________




I'll tell you my sins and you can sharpen your knife
Revenir en haut Aller en bas

Thalassophile (ft. Nausicaa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nausicaa Müller [validée]
» Baie de Somme, Nausicaa
» sunflower / nausicaa
» Plus facile que prévu [Pv. Nausicaa]
» Collection oubliée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: New York
-