Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew]
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
La Résistance est fermée!
Les nouveautés du mois d'octobre sont par ici ! ♥
Venez participer au concours d'avatars d'halloween, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥
Les events d'Halloween sont ici et ! ♥

Partagez| .

Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Dim 15 Oct - 20:33

Matthew attend impatiemment, assis sur une chaise, dos droit. S’il détestait bien une chose, c’était le retard. Hors, voilà une heure qu’il poireautait en attendant son fameux rendez-vous. Avec une heure de retard, il avait bien le droit de s’impatienter non ? Et puis, il avait accepté de faire un effort pour l’entreprise Schaeffer mais si ses rendez-vous ne se pointaient pas. Agacé, il relut pour la énième fois les courbes ennuyeuses qui décrivait les bénéfices de l’entreprise et il soupira. Il n’était pas fait pour ce métier. S’il entendait encore parler d’argent aujourd’hui, il allait sans doute vomir. Il s’était promis de faire des efforts par rapport à sa famille et participer un peu. Mais, il devait s’avouer que cela l’ennuyait au plus haut point. Il détestait cela, même. Et en plus, si ses rendez-vous ne venaient pas…

D’agacement, il referma le classeur d’un geste sec et demanda au serveur l’addition. Il n’allait pas attendre une minute de plus. Une fois qu’il eut payé, il alla pour se lever avant d’hésiter. L’avantage, en une heure, c’est qu’il avait le temps d’observer les clients autour de lui. Hors, il avait la sensation d’être observé depuis un moment déjà. Il finit par se lever en lissant sa veste de costume (autre raison pour laquelle il détestait cela), et se retourna pour regarder discrètement la femme qui le regardait à la dérobée. Il y avait plusieurs options possibles. Soit, elle était un monstre, et il devrait se battre. Soit elle était une alliée, et il devrait se battre. Soit, elle était une déesse, et il devrait se battre. Soit, et même s’il l’espérait de tout son cœur, il en doutait, c’était simplement une mortelle banale.

Dans tous les cas, il ne tenait pas à être pris par surprise et quelque chose chez la femme le poussa à aller la rencontrer. Il contourna les tables et s’assit sans gêne devant son interlocutrice. Il plongea les yeux dans le regard de l’inconnue et il sentit son estomac se retourner. Il fit de son mieux pour ne pas le montrer alors que lui-même ne comprenait son sentiment de déjà-vu. Il demande simplement :

- Je vous connais ? J’ai l’impression de vous connaître.

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 170
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Ven 20 Oct - 20:04

「 Pourquoi lui et pas elle ? 」

Niké & Matthew


Quand je l'avais su, mon coeur avait fait un bond. Un des petits-fils de ma petite Olivia avait rejoint la Résistance. J'avais presque perdu toute trace de ce côté de la famille. Et puis Eris avait séduit un des fils d'Olivia. Il y avait eu des dommages collatéral. La famille Schaeffer était maudite apparemment... Par ma faute ? Peut-être.

Toujours était-il que mon sang n'avait fait qu'un tour en apprenant la nouvelle, en voyant son visage dans la mêlée lors de la bataille de la Colonie. Et puis il avait disparu. Comme beaucoup de ces rebelles. Mais lui, contrairement à eux, avait mis des mois à réapparaître. Des mois à me demander. Des mois aussi pour oublier... Un Dieu, ça a d'autres préoccupations, pas vrai ?

Et puis il était réapparu. Il avait croisé la route de Carter. Ca m'avait fait comme un électrochoc. Il fallait que je fasse revenir ce gamin dans le droit chemin. Pour ma fille, pour sa grand-mère et pour tous ceux qui n'auraient pas cette chance, qui mourraient pour des idéaux qui les détruisaient déjà.

Alors j'avais organisé ce rendez-vous bidon dans un café de New York. Comme je l'espérais, il était venu. Comme je l'espérais, il n'était pas de très bonne humeur en voyant que personne ne venait. Mais qu'étais-je supposée faire ? Me pointer à sa table ? Ca n'avait pas été une grande réussite avec Cassandre alors avec Matthew... C'était stupide, bien sûr, mais je ressentais quelque chose qui ressemblait à de la peur, de l'appréhension. Je n'osais pas bouger, assise à quelques tables de lui. Ca aurait été facile pourtant. Des fois, je me demandais pourquoi je ressentais tous ces trucs humains. C'était fatiguant et lassant. Comment le supportaient-ils ?

Mais bien entendu, comme je l'espérais aussi, Matthew se leva pour partir. Et me reconnut. Ou presque. Il s'approcha de moi et s'assit à ma table.

"Je vous connais ? J’ai l’impression de vous connaître."

Je gardais mon regard planté dans le sien. Bien sûr qu'il me connaissait. Olivia me ressemblait tellement... Mais c'était il y a si longtemps. Je regrettais ce qui était arrivé à ma fille mais elle avait eu une belle vie. Pas comme son frère. Etrangement, pourtant, je doutais que Matthew puisse comprendre. Mais il n'avait aucun pouvoir. Pas ici. Pas sur moi. Alors je ne craignais rien à lui dévoiler qui j'étais. Enfin... Je suppose.

"Oui. Ou presque. Je suis ton arrière-grand-mère, Matthew."

N'importe qui aurait rit aux éclats. Une arrière-grand-mère qui avait l'air aussi jeune que son arrière-petit-fils. Sauf que Matthew n'était pas n'importe qui. Il en savait plus que n'importe qui.


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Ven 20 Oct - 20:39

La femme ne baissa pas les yeux. Elle garda le regard fermement planté dans le sien. Et cela le retourna, il fallait qu’il se l’avoue. Des souvenirs dansèrent devant ses yeux mais, il n’arrivait pas à les remettre. Il avait l’impression de connaître toutes les pièces du puzzle mais d’échouer à les rassembler. C’était tellement frustrant que ses jointures blanchissent sous la pression de ses poings. Il trouvait son regard dérangeant. Il voulait qu’elle détourne le regard. Face à elle, il avait l’impression d’être un petit garçon pris en faute. Comme lorsque…

« Oui. Ou presque. Je suis ton arrière-grand-mère, Matthew. »

Comme lorsque sa grand-mère le grondait… Il sentit son cœur loupé un battement. Il se trouvait stupide, à présent, de ne pas l’avoir vu plus tôt. Olivia et elle se ressemblaient tellement… Il détourna le regard, incapable de le soutenir plus longtemps. Il ressentait tellement d’émotions contradictoires qu’il ne savait plus comment agir. Niké. Niké se trouvait en face de lui. Niké, la mère de sa grand-mère le fixait. Niké, une déesse. Il hésita à partir. Parce qu’il sentait la colère bouillir en lui. Il sentait également le terrible sentiment d’injustice lui brûler la gorge.

Depuis son entrevue avec Carter, il n’avait pas cessé d’y penser. Quel comble pour lui, qui haïssait les dieux, de se retrouver avec un arbre généalogique ou deux d’entre eux viennent s’y mêlés. Mise à part ce pas de chance notable, il n’avait pas compris. Pourquoi Carter était en vie et pas Olivia ? Encore une fois cela démontrait parfaitement la justice du monde divin. Un peu écœuré, il avait simplement essayé de ne plus y penser.

Mais, il ne croyait pas aux coïncidences. Ou du moins, il avait cessé d’y croire. Hors, un rendez-vous qui ne vient pas et Niké qui est présente, ça lui paraît un peu gros. Il en déduit donc que cette dernière l’avait attiré ici et attendue qu’il la remarque. Il releva les yeux et se plongea dans le regard si semblable à celui de sa grand-mère.

« Votre fille vous ressemblait beaucoup. »

Les reproches vibraient dans sa voix sans qu’il ne puisse rien y faire. Utiliser le passé lui rappela qu’elle était morte et qu’il ne la reverrait jamais plus. Il ne savait pas ce qu’il cherchait en parlant avec Niké. La faire culpabiliser ?

« Que me voulez-vous ? »

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 170
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Dim 22 Oct - 20:14

「 Pourquoi lui et pas elle ? 」

Niké & Matthew


"Votre fille vous ressemblait beaucoup."

J'accuse le coup sans le montrer. Carter non plus n'avait pas été très heureux de voir que sa soeur jumelle était devenue une vieille dame. Je pensais pourtant qu'il était reconnaissant qu'elle ait pu avoir une vie, contrairement à lui. Mais dans la voix de Matthew, ce n'était pas de la reconnaissance pour avoir eu une grand-mère comme la sienne.

Non.

Il m'en voulait. Il en voulait à tous les Dieux mais avec moi, avec sa mère, c'était plus personnel. Surtout maintenant qu'il savait que sa grand-mère pourrait être encore là. Mais alors lui, ne le serait pas. Ces mortels, ils ne voyaient jamais les choses de façon globale, ils ne pensaient qu'à eux, vraiment.

"Que me voulez-vous ?"

Matthew me sortit de ma réflexion. J'aurais cru qu'il partirait en renversant tout sur son passage, plein de haine. Mais quelque chose le poussait à rester ici. La curiosité ? La volonté de retrouver sa grand-mère, ne serait-ce qu'un peu ? La possibilité de se venger et de m'anéantir, comme tous les autres Dieux ? Je ne saurais le dire... Les mortels m'avaient toujours réservé des surprises. C'est ce que j'aimais et détestais chez eux.

Je gardais mon regard planté dans le sien et je la vis. Olivia. Sa petite étincelle. Sa fougue et sa détermination. Il était bien son petit-fils. Il lui ressemblait plus qu'il ne le pensait. Et je fus ramenée des années auparavant. Quand Carter avait disparu sur mes ordres. Quand Olivia l'avait retrouvé au Casino Lotus. Et quand je l'avais empêchée de l'en sortir.

Elle m'avait détestée, haïe sur le moment. Cette mère qui n'avait jamais été là et qui lui prenait la chose qu'elle aimait le plus au monde. Mais elle avait fini par comprendre quand je lui avais tout expliqué. Elle avait fini par comprendre que son frère n'avait pas sa place avec elle. Elle s'était fait une raison. Ma douce Olivia. J'ai parfois du mal à l'avouer mais elle avait été une de mes enfants préférées et j'avais été particulièrement ravie de voir qu'elle avait mené une vie longue et heureuse, entourée d'une belle famille.

En revanche, j'aurais préféré que les autres Dieux restent éloignés de ma descendance. Tant Arès qu'Eris. Mes enfants avaient déjà assez de soucis sans que d'autres viennent s'en mêler. Mais nous sommes ce que nous sommes... Et nous voilà. Matthew face à moi, plein de rancoeur contre tout ce qu'il y avait de divin dans sa famille.

"Voir comment tu vas je suppose. Voir s'il n'y a rien que je puisse faire pour t'aider."

"Et te remettre sur le droit chemin" pensais-je. Mais ça, je doutais qu'une simple conversation autour d'un café suffise.


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Lun 23 Oct - 12:15

Matthew était mal à l’aise face à elle. Il faisait tout pour ne pas le montrer. Rester froid et distant, comme si le fait d’avoir Niké en face de lui ne lui faisait absolument rien. Mais la vérité était que plus elle le fixait, plus il voyait Olivia, et cela, ça le mettait mal à l’aise. De la colère aussi. Beaucoup de colère. Parce qu’en plus de ne pas la sauver, elle avait fait souffrir sa grand-mère en la privant de Carter. Toutes les fois où son regard s’était fait nostalgique lorsqu’elle parlait de son jumeau, toutes les fois où Matthew avait vu la douleur briller dans ses yeux, tout cela, c’était à cause de la déesse. Elle avait privée Olivia de son jumeau. Qu’est-ce qui ne tournait pas rond chez les dieux ? Faire souffrir leurs enfants est une sorte de tradition ? Quoi ? Ils jouent à qui est le pire parent divin ? Lui, il voulait des explications, mais une partie de lui savait qu’il ne changerait pas d’opinion. Cette Niké a tout fait de travers et elle est une parfaite représentation du monde divin.

- Voir comment tu vas je suppose. Voir s'il n'y a rien que je puisse faire pour t'aider.

Un rire lui échappa. Un rire jaune qu’il ne put retenir. Depuis quand les dieux se soucient de leur descendance ? En plus, Matthew n’était qu’un de ses arrière-petits-fils. Elle devait en avoir des paquets. Et puis, pourquoi maintenant ? Ce n’était pas un peu tard ? Il dévisagea Niké, ayant retrouvé tout son sang-froid. Il esquissa même un petit sourire.

- Et bien comme vous le voyez, je me porte comme un charme.

Elle attendait quoi ? Qu’il se mette à pleurer devant elle sur tout ce qui n’allait pas dans sa vie ? Et puis de toutes manières, qu’aurait-elle fait de plus ? Le mensonge, bien qu’il fût certain qu’elle ne serait pas dupe, restait la meilleure option. Et puis, un demi-dieu heureux, est-ce que ça existait ? A partir du moment où un dieu se mêle de la vie des mortels, le bonheur s’en va. C’est aussi simple que cela.

- Vous ne pouvez pas vraiment m’aider sauf si vous avez décidé de détruire l’Olympe.

Il sourit avec rancœur.

- Mais, c’est pour cela que vous êtes là, non ? Un dieu n’est que rarement désintéressé alors, j’en déduis que si vous vous trouvez là devant moi, c’est pour me sortir que ce je fais est mal.

Il commanda un café et s’appuya d’un air blasé sur le dossier de sa chaise.

- Alors, allez-y, je vous écoute. Racontez-moi à quel point les dieux sont supers.

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 170
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Mer 25 Oct - 18:03

「 Pourquoi lui et pas elle ? 」

Niké & Matthew


"Et bien comme vous le voyez, je me porte comme un charme."

Faux.

Mais il n'allait pas me le dire. Pour lui, je représentais tout ce qui était mauvais en ce monde, et particulièrement dans sa vie. Et je ne m'attendais pas à ce qu'il soit très honnête, se confie ou se repente. En vérité, je ne savais pas vraiment ce que j'étais venue chercher ici... Sa grand-mère, ma fille ? Un moyen de m'excuser auprès d'elle en veillant sur les siens ?

"Vous ne pouvez pas vraiment m’aider sauf si vous avez décidé de détruire l’Olympe. Mais, c’est pour cela que vous êtes là, non ? Un dieu n’est que rarement désintéressé alors, j’en déduis que si vous vous trouvez là devant moi, c’est pour me sortir que ce je fais est mal. Alors, allez-y, je vous écoute. Racontez-moi à quel point les dieux sont supers."

Il commanda un café et je fis de même d'un signe de tête vers le serveur. J'observais Matthew, tentant de sonder son regard. Il n'en avait rien à faire d'être ici et il oublierait certainement cette rencontre à la première opportunité. Rien de ce que je pourrais dire ne le convaincra d'arrêter ce qu'il faisait.

Détruire l'Olympe. Ces demi-dieux m'impressionnaient par leur détermination. Et leur crédulité. Pensaient-ils vraiment que c'était si simple ? Pensaient-ils que personne n'avait essayé avant eux ? Que personne n'avait échoué ? Certes, ils paraissaient bien organisé et pouvaient réellement nous faire du mal, particulièrement en tuant nos enfants - leurs frères, soeurs, cousins, amis. Mais de là à nous détruire complètement...

Il avait en revanche raison sur un point : les Dieux sont loin d'être "super". Autrefois, ils l'avaient été. Nous l'avions été. Nous vivions au milieu des mortels. Mais c'était il y a des millénaires. Nous avions abandonné les mortels, devenant trop faibles à leur contact. Et c'est bien connu : personne n'aime la faiblesse. C'est là, je suppose, que tout s'était corsé. Encore plus avec les guerres mondiales, fruits de nos entrailles. Plus de contact avec notre descendance. Il avait fallu plus de 60 ans pour enfin pouvoir contourner la règle sans trop en souffrir.

J'avais donc abandonné Olivia. Et tous mes autres enfants. Comme les autres Divinités. Et nous en payions désormais le prix.

Je bus une gorgée de mon café avant de répondre :

"Tu sais très bien que je ne peux pas dire ça. Nous avons tout fait de travers et ça continuera certainement... Mais personne n'est parfait, non ? Oserais-tu dire que vous feriez mieux ? Je connais certains de tes "collègues" et ils ne me semblent pas plus enclin que certains Dieux à la clémence. Vous allez tuer les vôtres, c'est tout ce qui se passera."


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Jeu 26 Oct - 20:58

Niké le fixa et il sut presque ce qu’elle pensait. Comment une bande de demi-dieux pouvaient penser avoir une chance de détruire l’Olympe. Dit ainsi, c’est vrai que ce n’était pas très réaliste. Et peut-être qu’en effet, ils fonçaient droit dans le mur, mais mieux valait essayer que de rester les bras croisés à regarder les dieux détruire leurs vies encore et encore.

- Tu sais très bien que je ne peux pas dire ça. Nous avons tout fait de travers et ça continuera certainement... Mais personne n'est parfait, non ? Oserais-tu dire que vous feriez mieux ? Je connais certains de tes "collègues" et ils ne me semblent pas plus enclin que certains Dieux à la clémence. Vous allez tuer les vôtres, c'est tout ce qui se passera. 

Matthew boit son café d’une traite. Il sent le rouge lui monter aux joues. Il avait l’impression d’être dans une vaste plaisanterie. Lui faisait-elle vraiment la morale ? N’avait-elle pas compris que cela ne servait à rien. Avec une certaine colère, il répondit froidement :

- Personne n’est parfait, peut-être. Mais en général, nous, quand on dit qu’on est pas parfait, ça ne signifie pas qu’on abandonne nos gosses ou qu’on les envoie à la guerre. Vous les dieux, vous avez une notion étrange de l’imperfection.

Il la fixa sentant son sang s’échauffer. Il ignorait si cela était dû au café, ou au fait que son arrière-grand-mère soit en face de lui, mais la colère le gagnait peu à peu. Il se pencha un peu en avant :

- Nous, on ne veut pas tuer les nôtres, mais à votre avis, qui est-ce qui les envoie se battre dans une guerre qui ne les concerne même pas ? Nous, on ne voulait pas les mêler à ça, mais les dieux sont trop lâches, ou trop faignants, je n’en sais rien, pour se battre eux-même !

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 170
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Ven 27 Oct - 12:56

「 Pourquoi lui et pas elle ? 」

Niké & Matthew


Il avale son café d'un trait. Et je sais que je l'ai mis en colère, qu'il n'a pas apprécié se faire donner la leçon par un Dieu. Mais peu importe. Il le mérite. Ils le méritent tous à la Résistance. Ils se vantent de vouloir exterminer les Dieux et d'en être capable mais ils ne nous ont encore jamais attaqués frontalement. Ils sont loin d'être bêtes, ils savent qu'ils ont plus de chance de l'emporter face à des demi-dieux, à d'autres comme eux. Mais c'est lâche.

"Personne n’est parfait, peut-être. Mais en général, nous, quand on dit qu’on est pas parfait, ça ne signifie pas qu’on abandonne nos gosses ou qu’on les envoie à la guerre. Vous les dieux, vous avez une notion étrange de l’imperfection."

Je ricanais. Je ne pouvais pas m'en empêcher. Les mortels étaient comme ça : ils voyaient la brindille dans l'oeil du voisin mais pas la poutre dans le leur. Certes, les Dieux abandonnaient toujours leurs enfants mais il était impossible de les accueillir sur l'Olympe. Au moins, nous gardions un oeil sur eux. Les demi-dieux qui abandonnaient leurs enfants, eux, ne savaient pas ce qu'ils devenaient. Comme Matthew.

Instinctivement, je répondis, n'ayant jamais eu ma langue dans ma poche :

"Ah vraiment ? Vous n'abandonnez jamais vos enfants, vous autres ? Dois-je mentionner ta propre descendance ?"

Je vis la colère lui monter aux yeux d'un seul coup. J'étais peut-être allée trop loin mais je n'avais rien à craindre. Il ne me ferait rien. Ne pouvait rien me faire. Au pire, il ferait un scandale dans ce café et je ne pourrais pas réagir au risque que tous les mortels autour soupçonnent quelque chose.

Pourtant, il resta là et ne fit pas valser la table. Au lieu de cela, il me répondit, avec une colère sourde et froide :

"Nous, on ne veut pas tuer les nôtres, mais à votre avis, qui est-ce qui les envoie se battre dans une guerre qui ne les concerne même pas ? Nous, on ne voulait pas les mêler à ça, mais les dieux sont trop lâches, ou trop faignants, je n’en sais rien, pour se battre eux-mêmes !"

Mon regard s'assombrit. Nous n'envoyions pas nos enfants à la mort. Pas les miens en tous cas. La plupart d'entre nous faisions même de notre mieux pour les protéger un maximum. Pas tous, certes. Mais certains.

C'en était trop. Mon visage entier s'assombrit, devenant plus terrifiant, plus intimidant. Les mâchoires serrées, je lui répondis :

"Et pourtant, ce n'est pas sur l'Olympe que vous avez marché mais sur la Colonie. Pour quelle autre raison que tuer les autres demi-dieux en espérant leur montrer que nous étions lâches. Mais tu as tort. En faisant cela, vous avez montré que c'était vous les lâches. Ta grand-mère aurait honte."

Je savais que j'avais peut-être prononcé les derniers mots qu'il entendrait de ma bouche. Mais je savais aussi que j'avais raison. Jamais Olivia n'avait trahi les Dieux. Elle les avait toujours respectés et, contrairement à son petit-fils, elle avait compris pourquoi les Dieux ne pouvaient s'occuper de leurs enfants au risque de connaître une nouvelle Guerre mondiale. Elle savait et j'avais espéré que son petit-fils s'en souviendrait, se souviendrait de son éducation.

Je m'étais trompée.


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Ven 27 Oct - 13:56



- Ah vraiment ? Vous n'abandonnez jamais vos enfants, vous autres ? Dois-je mentionner ta propre descendance ?

Matthew resta silencieux face aux paroles de Niké. Il ne trouva même pas les mots pour répondre. Sa colère retomba presque face à la violence de ses mots. Elle n’avait pas le droit de parler de sa fille ! Il y avait une limite entre lui faire une remontrance, et dire une telle chose. Dès à présent, il ne douta plus un seul instant de la cruauté des dieux. Une part de lui, qui pensait à tort que Niké peut-être pas comme les autres dieux, disparut totalement.

Il s’était trompé.

Il répondit, en évitant soigneusement le sujet de sa fille, probablement trop douloureux pour qu’il lui en parle. Il ne voulait pas qu’elle l’entende exploser. Elle ne méritait pas qu’il perde son sang-froid. Et en parlant d’Alba, ça arriverait sans aucun doute.

- Nous, on ne veut pas tuer les nôtres, mais à votre avis, qui est-ce qui les envoie se battre dans une guerre qui ne les concerne même pas ? Nous, on ne voulait pas les mêler à ça, mais les dieux sont trop lâches, ou trop faignants, je n’en sais rien, pour se battre eux-mêmes !

Le regard de la déesse s’assombrit. Puis son visage. L’espace d’un instant, Matthew la trouva divinement terrifiante. Un peu comme lorsqu’il faisait une grosse bêtise et qu’Olivia était vraiment en colère. Niké siffla sa réponse avec colère. Voire presque de la haine.

- Et pourtant, ce n'est pas sur l'Olympe que vous avez marché mais sur la Colonie. Pour quelle autre raison que tuer les autres demi-dieux en espérant leur montrer que nous étions lâches. Mais tu as tort. En faisant cela, vous avez montré que c'était vous les lâches. Ta grand-mère aurait honte.

Il blêmit. Niké allait beaucoup trop loin. Vraiment beaucoup trop loin. Les jointures blanches de serrer la tasse, il ne doutait pas un seul instant que sa grand-mère aurait honte de lui. Il était devenu un meurtrier, et oui, il avait honte. Olivia était quelqu’un de véritablement bon. Le contraire de lui. Il le savait. Mais il y avait une différence entre le savoir, et se l’entendre dire.

- Sûrement. Elle aurait sûrement honte de moi, je vous l’accorde. Et vous ne m’avez jamais entendu prétendre être courageux. Mais, ne parlez pas d’elle. Parce que, même si elle a trouvé la force ne vous pardonnez, cela n’efface pas ce que vous avez fait.

Il la fixait d’un regard mauvais. Sa voix tremblait sous la colère.

- Vous l’avez privée de son frère. Vous lui avez enlevé une partie d’elle. Vous avez fait tout ce qu’un dieu à l’habitude de faire. Donc, non, vous n’avez pas le droit de parler d’elle.


_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 170
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Dim 29 Oct - 17:49

「 Pourquoi lui et pas elle ? 」

Niké & Matthew


"Sûrement. Elle aurait sûrement honte de moi, je vous l’accorde. Et vous ne m’avez jamais entendu prétendre être courageux. Mais, ne parlez pas d’elle. Parce que, même si elle a trouvé la force de vous pardonner, cela n’efface pas ce que vous avez fait. Vous l’avez privée de son frère. Vous lui avez enlevé une partie d’elle. Vous avez fait tout ce qu’un dieu à l’habitude de faire. Donc, non, vous n’avez pas le droit de parler d’elle. "

Je me retins de lui envoyer une bonne baffe. De toute évidence, il n'en avait pas assez eu de la part de sa grand-mère. Et de toute évidence, il ne connaissait pas tant que ça sa grand-mère. Elle était d'ailleurs une de mes enfants à qui j'avais le plus rendu visite. Et je lui avais rendu Carter finalement en avance. Même si elle ne le voulait pas vraiment, préférant qu'il accomplisse à son tour son destin.

Je serrais tellement ma tasse que celle-ci se recroquevilla sur elle-même. Sentant la tension, une bonne moitié des clients sortirent du café tandis que mon aura s'agrandissait. Matthew allait bien trop loin. Je n'étais pas la meilleure des mères mais j'étais loin d'être la pire. Et être insultée par ce petit mortel de pacotille, hypocrite et qui ne voyait que le bout de son nez, c'était trop. Je fixais mon regard dans le sien, mes yeux lançant des éclairs.

"Tu ne sais rien de ta grand-mère, Matthew Schaeffer. Tu ne sais rien de ce qu'elle pouvait ressentir, savoir ou vivre. Et jamais, jamais, on ne me retirera le droit de parler de ma fille. Et certainement pas un pauvre petit demi-dieu qui manque d'éducation et pense être le centre du monde. Alors écoute-moi bien : il serait temps que tu réalises que tout ce qui se passe vous dépasse. Ta grand-mère le savait et sais-tu quand elle a été le plus fâchée envers moi ? Quand je lui ai renvoyé Carter trop tot, juste pour qu'il puisse la revoir avant qu'elle ne s'en aille pour l'Elysée. Et crois-moi, toi, tu n'y auras pas droit. Si tu ne changes pas, je m'en assurerai personnellement."

Les mâchoires serrées, les jointures blanches accrochées à la table, laissant très certainement une marque, je lançais un regard haineux à mon arrière petit-fils de l'autre côté de la table. La victoire pouvait être juste et magnanime. Mais il allait bientôt savoir à quel point elle pouvait aussi être cruel.


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Lun 30 Oct - 0:09



Matthew comprit immédiatement que Niké avait été fâchée. Très fâchée. Il crut même, l’espace d’un instant, qu’elle allait lui en coller une. Elle fixait avec tellement de hargne qu’il n’aurait pas été si surpris que ça. Il sentait son aura grandir et il n’était pas le seul, visiblement. La moitié des clients fuirent du café. Honnêtement, Matthew aurait bien aimé faire de même, mais la déesse paraissait décidée à le réduire en bouilli. Il vit la tasse se recroqueviller entre les mains de son arrière-grand-mère et malgré toute la colère qu’il pouvait ressentir, il ne put s’empêcher de la trouver impressionnante. Terrifiante, mais impressionnante. Il refusa néanmoins de baisser le regard soutenant la haine de Niké quand elle lui cracha :

- Tu ne sais rien de ta grand-mère, Matthew Schaeffer. Tu ne sais rien de ce qu'elle pouvait ressentir, savoir ou vivre. Et jamais, jamais, on ne me retirera le droit de parler de ma fille. Et certainement pas un pauvre petit demi-dieu qui manque d'éducation et pense être le centre du monde. Alors écoute-moi bien : il serait temps que tu réalises que tout ce qui se passe vous dépasse. Ta grand-mère le savait et sais-tu quand elle a été le plus fâchée envers moi ? Quand je lui ai renvoyé Carter trop tôt, juste pour qu'il puisse la revoir avant qu'elle ne s'en aille pour l'Elysée. Et crois-moi, toi, tu n'y auras pas droit. Si tu ne changes pas, je m'en assurerai personnellement.

Il l’observa, choqué. Elle lui avait littéralement coupé le souffle. Elle utilisait la menace, maintenant ? Il devait se plier aux idées divines sinon, il passerait le reste de l’éternité à souffrir, une fois mort. Et bien, apparemment, les dieux avaient de nouvelles ressources. Il regarda la table, désormais marquée des doigts de Niké dans son bois avant de relever les yeux. Il ne savait plus trop quoi penser. Le reste des clients désertèrent et même le gérant et ses employés quittèrent le café. Il se retrouvait seul avec son arrière-grand-mère en colère qui venait de lui promettre une souffrance éternelle. Elle avait la notion de la famille…

Ne sachant s’il devait rire ou hurler, il se leva. La vérité était qu’il avait mal. Et qu’il ne pensait pas qu’une déesse pouvait lui faire mal. Il maudit sa faiblesse en jetant un regard perdu à son arrière-grand-mère. Pour la première fois durant l’entrevue, il choisit la sincérité.

- Vous avez raison sur toute la ligne ! Je ne connais pas ma grand-mère ! J’aurais aimé pouvoir passer plus de temps avec elle mais je ne sais pas si vous êtes au courant, la vie de demi-dieu ne facilite pas la vie de famille ! Entre les monstres, mon frère psychopathe et la guerre contre Chronos, j’ai été un peu dépassé par les évènements d’accord ? Je n’ai pas le talent de ma grand-mère pour être parfait ! Ma mère, c’est Eris ! Peut-être que vous êtes une bonne mère… Ou du moins, autant que le permet votre statut de déesse. J’en sais rien je vous connais pas ! Il y a quelques semaines, je ne savais même pas que j’étais de votre famille ! Mais, Eris n’en est pas une, vous pouvez me croire ! Vous êtes sûrement une bonne mère, d’accord, et c’est peut-être pour ça que ma grand-mère a été aussi forte.

Il la fixa, un peu désemparé.

- Mais, comprenez bien que la plupart des dieux ne sont pas comme vous. Je le sais parce que je vis avec des dizaines de demi-dieux brisés par ce monde ! Parce que les dieux m’ont brisé moi ! Et ce n’est pas avec une menace que vous ferez changer mes convictions… Je suis désolé si je ne suis pas le parfait petit-fils d’Olivia. Je suis désolé, si je ne suis pas votre parfait arrière-petit-fils. Mais me promettre une souffrance éternelle n’y changera rien.

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 170
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Lun 30 Oct - 22:55

「 Pourquoi lui et pas elle ? 」

Niké & Matthew


Il se leva. J'avais fini par aller trop loin. Tant mieux. Il comprenait peut-être à quel point j'étais énervée et devais prendre sur moi pour ne pas éclater.

"Vous avez raison sur toute la ligne ! Je ne connais pas ma grand-mère ! J’aurais aimé pouvoir passer plus de temps avec elle mais je ne sais pas si vous êtes au courant, la vie de demi-dieu ne facilite pas la vie de famille ! Entre les monstres, mon frère psychopathe et la guerre contre Chronos, j’ai été un peu dépassé par les évènements d’accord ? Je n’ai pas le talent de ma grand-mère pour être parfait ! Ma mère, c’est Eris ! Peut-être que vous êtes une bonne mère… Ou du moins, autant que le permet votre statut de déesse. J’en sais rien je vous connais pas ! Il y a quelques semaines, je ne savais même pas que j’étais de votre famille ! Mais, Eris n’en est pas une, vous pouvez me croire ! Vous êtes sûrement une bonne mère, d’accord, et c’est peut-être pour ça que ma grand-mère a été aussi forte."

Mes doigts lâchèrent la table, laissant une marque. Mais je m'en moquais. Je ne pouvais plus lâcher Matthew des yeux. Ce qu'il m'avait dit m'avait touché en plein coeur et soudain, je sentis la tension diminuer dans la salle. Je repris une taille et une aura plus humaine.

Je me souvenais de ma colère contre Eris lorsqu'elle avait laissé les jumeaux Schaeffer. Je me souviens avoir demandé à Olivia de veiller sur eux du mieux possible. Avec leur mère, leur vie serait encore moins aisée que la sienne. Et elle avait fait de son mieux mais ça n'avait pas été suffisant. J'aurais dû intervenir. Mais il était trop tard.

"Mais, comprenez bien que la plupart des dieux ne sont pas comme vous. Je le sais parce que je vis avec des dizaines de demi-dieux brisés par ce monde ! Parce que les dieux m’ont brisé moi ! Et ce n’est pas avec une menace que vous ferez changer mes convictions… Je suis désolé si je ne suis pas le parfait petit-fils d’Olivia. Je suis désolé, si je ne suis pas votre parfait arrière-petit-fils. Mais me promettre une souffrance éternelle n’y changera rien."

Mon regard se radoucit. Il n'était qu'un enfant. Un enfant brisé par la vie et par les manigances des plus grands que lui. Il n'avait rien mérité de tout ça. Pas plus que les autres Résistants. Je ne voyais qu'un enfant qui souffrait et j'aurais voulu l'empêcher. Pour Olivia. Elle méritait, après tous ses efforts, que sa famille soit heureuse.

"Tu as raison. Pour beaucoup de choses. Mais j'ai peur que vous souffriez d'autant plus par vos actions. Je ne veux pas de ça pour toi. Pour aucun des Résistants. Vous méritez mieux."

J'aurais aimé que cela suffise mais je doutais qu'aucun de mes arguments soient suffisants. Comment l'auraient-ils été ? Ils étaient convaincus du bien fondé de leur cause. Et si j'avais été à leur place, peut-être aurais-je pensé de la même manière ? Je n'avais jamais aimé l'injustice, la victoire devait être juste. Mais la vie l'avait-elle été avec eux ? J'en doutais. Mais je me devais d'essayer.

Et ne jamais abandonner tant qu'ils vivraient.


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Ven 3 Nov - 23:40



Matthew termina sa tirade à bout de souffle. Ces derniers temps, il avait perdu l’habitude de parler avec le cœur et il trouvait cela très éprouvant. Il était tellement plus simple de se cacher avec des mensonges. De se créer une réalité où l’on est plus fort que tout. Néanmoins, le regard de Niké se radoucit. Il la vit reprendre une forme plus humaine, et il l trouva tout de suite moins terrifiante. Il lui sembla pour la première fois depuis longtemps se faire entendre. Il eut alors le mince espoir qu’elle comprenne. Qu’elle ne se résume pas à son statut de Résistant pour le mettre dans une case. Qu’elle ne mette pas la Résistance dans une case.

- Tu as raison. Pour beaucoup de choses. Mais j'ai peur que vous souffriez d'autant plus par vos actions. Je ne veux pas de ça pour toi. Pour aucun des Résistants. Vous méritez mieux.

Il ne douta pas de la sincérité de Niké, étrangement. Peut-être était-ce pitoyable. Peut-être devrait-il se montrer plus méfiant envers les dieux. Mais elle lui inspirait confiance. Sûrement à cause de sa ressemblance avec Olivia qui, plus la conversation évoluait, plus elle se faisait frappante. Néanmoins quelque chose chez elle détruisait sa méfiance.

- Je suis désolé, mais vous comprenez que je ne peux pas m’arrêter de me battre pour ce que je crois être juste. Je suis sûr que vous pouvez comprendre ça.


Il savait qu’il ne pourrait convaincre Niké, quoiqu’il ne dise. Qu’elle le comprenne était déjà un grand pas vers l’avant. Matthew avait des tas de choses à dire qu’un simple café ne saurait résumer. Comment parvenir à lui expliquer des années de haine en quelques minutes ?

- Attaquer des gamins ne me fait pas plaisir. Ça me répugne même.

Depuis sa discussion avec Warren, il militait pour trouver un autre moyen de gagner cette guerre. Il en avait même parler à Cyril qui avait fini par tomber d’accord avec lui. Cette époque était révolue. Il trouverait un autre moyen.

- Que vous le pensiez ou non, on essaye tous à notre manière de faire les choses bien. Je ne dis pas que c’est facile. Et vous avez peut-être raison. Peut-être qu’on se fait plus de mal que de bien mais pour le monde, pour nos convictions, on se doit d’essayer.

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (déesse)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 170
Date d'inscription : 29/09/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): Une lance
Familier(s):
Objet(s): Des ailes, ça compte ?

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Sam 11 Nov - 14:59

「 Pourquoi lui et pas elle ? 」

Niké & Matthew


Toute sa rage était sortie. Pour le moment en tous cas. Il n'en restait plus grand chose et Matthew se calma, tout comme moi. Mais ce n'était pas suffisant. Ca n'aiderait pas à lui retirer sa haine des Dieux et de l'Olympe, sa souffrance et ses idées bien ancrées.

Comme pour confirmer ma pensée, Matthew répondit :

"Je suis désolé, mais vous comprenez que je ne peux pas m’arrêter de me battre pour ce que je crois être juste. Je suis sûr que vous pouvez comprendre ça."

Oui. Je comprenais. J'aurais préféré que ça ne soit pas le cas mais je pouvais comprendre. Après tout, il tenait cette détermination de sa grand-mère... Qui elle-même tenait de sa Déesse de mère. Je n'abandonnais jamais ce qui me semblait juste, je n'abandonnais jamais un combat. Et si Matthew ne s'était pas battu contre mon monde, j'en aurais peut-être été fière.

Sauf que s'il réussissait, si la Résistance gagnait, je serais effacée de la surface de cette planète, tant est que cela soit possible. Je pouvais comprendre son envie de continuer le combat. Mais jamais je ne comprendrais son combat. Ou comment il pouvait laisser des enfants se faire tuer au nom de leur cause.

"Attaquer des gamins ne me fait pas plaisir. Ça me répugne même. Que vous le pensiez ou non, on essaye tous à notre manière de faire les choses bien. Je ne dis pas que c’est facile. Et vous avez peut-être raison. Peut-être qu’on se fait plus de mal que de bien mais pour le monde, pour nos convictions, on se doit d’essayer."

Il me sortit de mes pensées. S'il disait vrai, alors peut-être y avait-il de l'espoir pour nos enfants. Ils ne méritaient pas de servir de chaire à canon. Et même si bien souvent, j'avais laissé faire, je ne m'en étais jamais réjoui. J'avais toujours préféré trouver des solutions alternatives pour éviter que notre descendance s'entredéchire à notre place.

Mais nous étions si peu... Si peu de Dieux à valoriser la vie de nos enfants plus que la nôtre. Et qui les en blâmerait ? Nous étions immortels. Pas eux. Et les habitudes ont la vie dure. Elles sont installées et peu sont prêts à abandonner leur confort.

Nous voilà donc. Une guerre sur les bras. Si peu de temps après la dernière. Nos enfants sont de plus en plus rancuniers. De plus en plus blessés par tout ce que nous n'avons pas fait. Alors peut-être mérite-t-on ce qui nous arrive ? Peut-être cela permettra-t-il d'ouvrir les yeux ?

Non. Jamais cela ne fonctionnera. Les Résistants seront écrasés. Comme toujours. Et la prochaine rébellion aussi. Ainsi va le monde. Mais j'aurais aimé préserver ces pauvres enfants qui ne méritent pas tant de violence, tant de rancoeur dans leur coeur.

"Je suis heureuse d'apprendre que vous ne comptez plus tuer vos semblables tels des bouchers dans un abattoir. Et je sais que je ne te convaincrai pas plus que les autres d'arrêter cette folie. Mais je le sais, je le sens : cette histoire n'est bonne pour personne et ne finira pas bien."

Pour eux. La victoire de ce combat n'était toujours pas attribuée. La balance était en plein centre. Rien n'était décidé mais ça, les Résistants ne pouvaient pas le comprendre...


_____________________________

seule la victoire est belle + Victory at all costs, victory in spite of all terror, victory however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival. W.Churchill







Revenir en haut Aller en bas


avatar

ERIS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 450
Date d'inscription : 26/09/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée se transformant en chevalière / un pistolet semi-automatique avec des balles de bronze / un poignard en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew] Mer 15 Nov - 17:26

Matthew savait qu’à présent, ils étaient coincés. Trop loin pour reculer. Trop déterminés pour reculer. Il savait que certains Résistants n’en pouvait plus non plus de tuer. Il y avait eu des désertions. Des trahisons. Si Matthew les comprenait, il ne pouvait s’empêcher de leur en garder rancœur. Il savait qu’il avait tort, mais il ne pouvait s’en empêcher. La rancune était si profondément incrustée dans son ADN… Les vieilles habitudes ont la vie dure.

- Je suis heureuse d'apprendre que vous ne comptez plus tuer vos semblables tels des bouchers dans un abattoir. Et je sais que je ne te convaincrai pas plus que les autres d'arrêter cette folie. Mais je le sais, je le sens : cette histoire n'est bonne pour personne et ne finira pas bien.

Il y avait une telle conviction dans sa voix que Matthew la crut. De toute manière, quel que soit le camp gagnant, une guerre pouvait-elle finir bien ? Mais, plus que ça, il sentait ce que Niké voulait dire : les Résistants seront vaincus. Ecrasés. Tués. Comme les rebelles précédant. Comme les rebelles futurs. Voilà ce qu’il lisait dans ses yeux. Elle devait s’y connaître, étant la déesse de la Victoire, non ? Matthew était réaliste. Il savait très bien que leur victoire n’était pas assurée. Pire : qu’elle était peu probable. Mais, il continuait d’y croire. Parce qu’il se le devait. Parce qu’il le devait à la Résistance.

Tristement, il la regarda et sortit un billet de sa poche. Il le posa sur la table et enfila son manteau. Il était temps pour lui de partir. Parce que leurs avis étaient différents. Parce qu’il n’y avait pas de chance de réconciliation. Quoique chacun dise. Parce qu’ils se battraient. Corps et âmes dans leur cause. Matthew finit par répondre :

- Alors nous mourrons. Nous mourrons pour notre cause. Nous mourrons fiers. Certains disent qu’on est désespérés. Mais au contraire. Moi je trouve qu’on a l’espoir qu’un jour notre monde soit un bel endroit où les gens prendront plaisir à vivre. Et, si comme vous le dîtes, nous échouons, alors dans quelques années, une autre rébellion recommencera. Puis une autre. Puis une autre. Et un jour, vous perdrez. Parce que forcément un jour, ce jour arrivera.

Sans attendre de réponse, il tourna le dos à la déesse et quitta le café. Cette conversation, au final, n’avait pas servi à grand-chose. Matthew repartait avec ses propres convictions, et Niké aussi. Mais, au moins, à présent, il savait que ses croyances étaient comprises. Et il en était soulagé. Parce que, le plus dur dans cette guerre, c’était d’œuvrer pour ce qu’on pensait être le bien, alors que tout le monde pense le contraire. Avec un soupir las, il rentra au QG. Il fallait terminer cette guerre au plus vite.

Spoiler:
 

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi lui et pas elle ? [Niké & Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pourquoi la hyène rit-elle ? Parce qu'un fauve ne pleure pas.
» Pourquoi les femmes sont elles absentes à ce forum?
» NOTRE TERRE EST SI BELLE........POURQUOI L'ABIMER
» Pourquoi la vie est elle si compliquée ?
» Monochrome | Artémis (PM)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: New York
-