Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara -
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité ♥ !
Les nouveautés du mois d'avril sont par ici ! ♥
La Résistance est réouverte!
Mettez-vous sur votre 31 et venez participer au concours d'avatars spécial tapis rouge, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

DIONYSOS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 164
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Colonie

MessageSujet: Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara - Mar 16 Jan - 0:18


Ashleen & Chiara

Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler


Chiara s’était levée avec une humeur massacrante ce matin. Elle s’était rarement levée avec les poules et franchement elle les plaignait. C’était terrible de se lever tôt mais elle devait prouver à son cousin, qu’elle pouvait travailler. Et surtout, elle devait prouver à sa mère et à elle-même qu’elle n’était pas une moins que rien. Elle avait passé trop de temps en foyer d’accueil avec des gamins qui se sentaient invisibles et incompris pour son propre bien. D’ailleurs, elle se sentait plus proche de ces gamins que de la plupart. Elle n’était pas une gamine normale et elle cachait ses pouvoirs, ses dons, sa parentalité avec Dionysos. D’ailleurs, Chiara se demandait si sa mère l’avait sue. En même temps, sa mère l’avait jetée comme une vieille chaussette trouée à la poubelle. Maintenant, la roue avait tourné. Chiara vivait la vie de sa mère avant qu’elle naisse. Une vie de luxe, d’un bon matelas moelleux, et pas une peur de se faire électrocuter par le sèche-cheveux. Grommelant, Chiara se levait en allant dans la salle de bain. Cette journée, elle allait aider Ashleen. Elle adorait Ashleen mais elle détestait travailler. Cela devait être génétique à son humble avis. Son père était un peu flemmard parfois. Elle prit une bonne douche et coiffa ses longs cheveux noirs bouclés dans une queue de cheval. Elle se maquillait un peu avant de mettre un jean troué, un débardeur à l’effigie d’ACDC et une veste en cuir noire. Elle se chaussa de bottes noires. Bon, il fallait avouer ce n’était pas l’accoutrement d’une secrétaire normale mais Chiara n’était pas normale. Elle était comme son père, elle n’aimait pas qu’on l’oblige à quelque chose. Elle faisait ce qu’elle voulait quand elle voulait. Ethan avait du pain sur la planche pour la rendre parfaite pour l’entreprise. Elle espérait qu’il n’a pas froid aux yeux. Cependant, il était un Grayson, il avait le sang chaud pour les défis.

Etant prête, elle descendit et prit un café bien noir, un cahier et un stylo, elle voulait faire sa sérieuse, elle mit même des lunettes pour faire la sérieuse. Chiaria prit un chewing gum et prit l’ascenseur pour aller au bureau de Ashleen, celle-ci devait l’attendre depuis 3 minutes. De toute façon, elle était toujours en retard sur tout même en ne le faisant pas exprès. A croire que Zeus l’avait maudit sur ça. Ou c’était peut-être génétique. Quoique son père était énergique pour son âge. Elle eut un gloussement face à cette pensée, certaines personnes la regardaient bizarrement mais elle leur tirait la langue. Elle était ici chez elle. Pour la preuve, il y avait son nom sur la tour. Et oui, Chiara était une Grayson. Une Grayson oubliée de tous et reniée jusqu’à l’ongle. Seul son cousin ne l’avait pas encore fait. Son cousin était sa seule famille, sa vraie famille. Son père, elle avait beau l’adorer mais il ne l’aidait pas dans ses galères. Elle se demandait même parfois s’il savait qu’elle risquait d’être à la rue tous les jours. L’ascenseur s’ouvrit sur l’étage dans un ding retentissant, Chiara se mit à marcher vers Ashleen.

-Je suis là, me voilà, la plus mignonne des Grayson est arrivée pour une journée infernale, s’exclama-t-elle joyeusement.

Elle offrit un sourire à Ashleen, Chiara eut un soupire, elle était fin prête à travailler finalement. Au moins, elle n'était pas seule, c'était ce qui comptait car Chiara détestait la solitude, elle en avait même peur.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara - Mar 16 Jan - 11:21

I don't want to work today


Ashleen se réveilla à 6h00. Elle éteignit ce réveil dont le bruit insupportable martelait son crâne comme l'alcool après une soirée trop arrosée. Elle se leva et marcha machinalement jusqu'à la douche. L'eau chaude finit de la réveiller complètement. Elle devait être au bureau pour 7h30 lui avait demandé son patron et elle en avait au moins pour une bonne heure de trajet. C'était l'inconvénient de travailler chez les riches. La jeune femme avait travaillé jusqu'à minuit, elle était complètement lessivée. Peut-être qu'il faudrait qu'elle arrête d'avoir deux boulots, celui offert par la Grayson Incorporation allait probablement pouvoir couvrir son loyer et les frais de scolarité de ses frères et soeurs. La bourse aidait beaucoup, mais ne faisait pas tout. Et puis elle aimait son deuxième boulot de quartier, elle ne voulait pas que son patron, qu'elle aimait tant et qui avait toujours été adorable avec elle, soit peiné par son départ. Peut-être que Jenna pourrait la remplacer ? Ou leur frère. Histoire de ne pas mettre le patron sans serveurs... Ashleen tout en y réfléchissant, passa un pantalon kaki et une chemise fluide blanche avec des bottines noires et son éternelle veste en daim. En réalité elle essayait de faire plus attention à ses vêtements, elle ne pouvait pas porter n'importe quoi pour bosser dans un restaurant, il fallait que ce soit un minimum classe, même si elle passait du temps dans son bureau, elle allait et venait entre le restaurant, la tour Grayson, les cuisines. Bref, elle n'avait pas de temps à perdre et elle devait être bien habillée pour représenter sa filiale.

Elle fut dans le bureau d'Ethan à 7h25. Jamais en retard, toujours en avance. Il lui expliqua finalement qu'il avait pleins de choses à faire aujourd'hui, qu'il était débordé, comme d'habitude, et qu'il avait besoin d'un petit service. Evidemment elle ne pouvait rien lui refuser, puisque c'était plus une forme d'ordre que de service. Alors quand il lui demanda de s'occuper de Chiara, sa petite cousine, pendant la journée, elle acquiesça d'un sourire. Chiara était une gentille fille, peu travailleuse mais très sympathique, et Ashleen comptait bien la mettre au travail. Une petite main en plus pouvait toujours être ça de gagné dans une belle journée comme celle-là, remplie au possible. La jeune femme se décida à attendre Chiara dans la tour, puisqu'elle avait plusieurs papiers à regarder dans le petit bureau qu'elle y avait, le sien étant plutôt au dessus du restaurant. Enfin, Chiara ne saurait probablement pas s'y rendre. Après avoir quitté Ethan, Ashleen descendit vers l'étage qui était fraichement réservé à la restauration. Elle attrapa un café à la machine et salua deux secrétaires d'un grand sourire avant de se rendre dans son bureau, où, à peine huit heures était-il, l'attendait un paquet de dossier à trier. CVs, plans de travaux pour un potentiel agrandissement, idées de recettes pour des menus, lettre de remerciement pour la qualité du restaurant, notes, factures, il y avait un peu de tout. Elle s'assit soigneusement dans la chaise et commença à trier les papiers avant de pouvoir les étudier.

Vers 8h30, alors qu'elle avait fait au moins la moitié de sa paperasse, Ashleen reçut un appel de la standardiste, annonçant que Mademoiselle Grayson se rendait dans son bureau. La jeune demoiselle ouvrit la porte et lui offrit un grand sourire, lunettes de soleil sur le nez et cahier et crayon en main. Et bien, elle semblait parée pour une belle journée de travail !

" - Je suis là, me voilà, la plus mignonne des Grayson est arrivée pour une journée infernale !

Chiara avait beau avoir 16 ans, elle en paraissait parfois beaucoup plus, et pourtant elle ne travaillait pas. L'avoir comme stagiaire était parfois d'une grande aide pour Ashleen, qui essayait surtout de lui apprendre son métier, de lui montrer pour qu'elle s'y intéresse, pour qu'elle voit si c'était ce qui était fait pour elle. La fille de Zéphyr se leva de son siège et lui rendit son sourire avant d'attraper deux gros dossiers dans ses bras et de faire le tour du bureau pour se retrouver près d'elle :

" - Voilà comment ça va se passer, on va au restaurant, il faut qu'on auditionne quelques cuisiniers et serveurs, ensuite on reverra pour changer la décoration du mois de janvier avec un décorateur qui viendra nous voir, tu verras il est marrant, il croit choisir en fait c'est moi qui décide. Elle éclata de rire. On devra probablement déjeuner sur le pouce, ça dépendra du nombre de gens qu'il y a pour les postes libres ! Cet après-midi t'auras un petit temps libre pendant ma réunion avec les chefs d'entreprise fournisseurs si tu le souhaites, mais j'aimerais bien que tu m'accompagnes, pour voir un peu comment ça se passe. Qu'en dis-tu ?"

Elle ne voulait pas trop surcharger Chiara, même si elle était sure qu'elle pouvait tout encaisser, une petite pause à l'âge de 16 ans ça pouvait faire plaisir. Après sa petite tirade, elle lui montra la porte et referma derrière elles avant de se retrouver dans l'ascenseur pour descendre : direction "Le H". Ashleen avait demandé à choisir le nom du restaurant. Certes on pourrait penser qu'elle n'était pas en position de le faire, mais en réalité si, puisque sa rencontre avec Ethan lui avait coûté son premier job. "Le H" c'était en hommage à son père Henry, le héros de sa vie, et puis, cela faisait vraiment nom de restaurant chic, plutôt que les petits restaurants de banlieues qui s'appelaient "Chez..." ou autres phrases qui ne mettaient pas en avant une forme de splendeur. Elles montèrent dans un taxi pour rejoindre le restaurant, et pour se mettre au travail.

En passant la porte d'entrée du restaurant, Ashleen vit avec contentement qu'une bonne partie de la salle était emplie de riches hommes qui prenaient leurs petits-déjeuners. Elle sourit. Son idée de proposer quelque chose de rapide le matin, rapide mais chic, semblait fonctionner. A New York les gens n'avaient pas le temps de perdre du temps pour manger : la plupart d'entre eux le faisaient sur le chemin. Alors elle avait installé une sorte de breakfast rapide : une entrée peu chère, et un buffet où chacun prenait ce qu'il voulait. Une table avec une pile de journaux, une télévision avec les news du matin, tout ce qu'il fallait pour bien démarrer la journée. Elle se tourna vers Chiara :

" - Bienvenue au H, viens, notre boulot est à l'étage !"

Ashleen mourrait d'envie d'un de ses petits croissants français, elle demanda discrètement à en faire apporter deux dans son bureau. C'était un vaste endroit, avec une grand aquarium, une vitre en verre qui donnait sur la salle de restaurant, un hublot donnant sur les cuisines : de là où elle était, elle avait vraiment l'oeil sur tout. Elle transporta un fauteuil confortable pour Chiara juste à côté du sien, un peu en retrait, pour qu'elle puisse observer pendant les rendez-vous.

" - Le premier ne va pas tarder, des questions ?"

Lui dit-elle alors avec un grand sourire alors que deux cafés arrivaient avec les croissants qu'elle avait demandé. Elle remercia son chef cuisinier avec un grand sourire. C'était un Français. Ses pâtisseries étaient plus que délicieuses. Ashleen s'assit dans son fauteuil derrière son grand bureau pour déguster le croissant, le café posé devant elle pour plus tard.

©️ Ice
Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIONYSOS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 164
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Colonie

MessageSujet: Re: Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara - Sam 10 Fév - 22:08


Ashleen & Chiara

Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler


Chiara n’aimait pas travailler. C’était un fait. Le travail, ce n’était pas pour elle. Chiara adorait s’amuser, s’éclater, faire la fête ou des bêtises. Elle adorait faire des journées Netflix & Chill, rester dans un canapé, regarder des séries ou des films sur Netflix tout en mangeant des chips ou des gâteaux. Voilà, c’était ça. Les responsabilités, c’était très peu pour elle.  D’ailleurs, elle les fuyait toutes autant qu’elle le pouvait.  Elle était la fille de Dionysos après tout, Chiara devait tenir de lui ce genre de choses. Donc travailler pour elle, c’était tout simplement de la torture, c’est le champ des châtiments. Elle était un peu près sûre et certaine que les Bienveillantes allaient la forcer à travailler pour toujours. Enfin, si elle allait dans le champ des châtiments, peut-être qu’elle n’irait pas. En tout cas, elle voudrait aller aux champs Elysées, même si ce n’était pas à elle de choisir. Bref, elle était jeune et en bonne santé, elle avait le temps encore. Chiara avait encore le temps de montrer au monde ce qu’elle pouvait faire, de faire ses preuves en tant que demi-déesse et dans son travail. Cependant, Chiara avait peur de tout ça. Elle avait peur de travailler, de prendre des responsabilités mais surtout de décevoir Ethan. Son cousin espérait tant de choses venant d’elle.  Il avait confiance en elle. Elle ne devait pas le décevoir comme elle avait déçu sa mère. Son cousin voulait son bien, lui offrir de la stabilité et un travail. Elle était une secrétaire, une simple petite fille qui travaillait à temps partiel pour ses études.

Chiara détestait travailler, se lever tôt et faire quelque chose qu’elle ne voulait pas. Surtout se lever tôt. Elle ne pouvait pas faire la fête comme elle voulait mais c’était ce que les adultes faisaient selon Ethan, alors Chiara l’écoutait et s’efforçait de le faire. Après tout, il était la seule famille qui lui restait. Le seul qui se souciait d’elle. Sa mère ne voulait plus vraiment la voir. D’ailleurs, elle ne s’était jamais vraiment souciée de Chiara, ainsi que de son bien-être. Elle avait passé quasiment toute son enfance dans un foyer d’accueil avec d’autres gamins dîtes à problème comme elle. Chiara était revenue dans sa maison avec sa mère vers ses 10 ans, encore plus horrible qu’au départ. Elle avait passé trop de temps avec les gamins perturbés du système. Chiara était passée d’une petite fille angoissée et énergique de 6 ans à une adolescente de 10 ans, enragée et rancunière. Elle aurait pu être la plus belle erreur de sa mère, celle qu’elle aurait pu assumer malgré tout. Sa mère avait réussi à séduire un dieu, et avoir un enfant de celui-ci. Ce n’était pas rien. Elle avait certes perdu son rang dans la famille, sa richesse mais elle avait Chiara, une belle petite fille aux boucles soyeuses. Cependant, même si ce fut sa mère qui avait fauté, celle-ci n’avait rien trouvé de mieux que de la blâmer, elle. Sa mère ne lui avait jamais fait confiance et l’avait laissée seule, l’avait abandonnée. Enfin, c’était ce que Chiara avait ressenti. Un abandon.

Aujourd’hui, Chiara était arrivée en retard, marchant à reculer pour aller voir Ashleen, une secrétaire qui faisait un peu de tout. Quelque part, cela lui faisait du bien. Chiara était hyperactive à cause de sa nature divine et faire plusieurs choses à la fois, la fatiguait moins que si elle devait faire une seule chose, tout le temps. Se concentrer sur quelque chose, c’était fatiguant et l’énervait énormément. Dans sa tête, c’était comme un tourbillon de pensée. Une véritable tornade. Par exemple, une fille normale à qui on posait une question, répondrait tout simplement à la question.  Chiara, elle, répondrait à toutes sortes de questions  sauf celle qu’on lui a posé. Son cerveau était toujours en ébullition, il ne s’arrêtait jamais de tourner. Son seul problème dans ce travail, c’était la lecture. Chiara étant dyslexique avait toujours détesté la lecture sauf celle du grec ancien qui lui faisait moins mal à la tête.

Chiara sortit une phrase digne d’elle. Sarcastique mais véridique. Enfin, cela pourrait être une journée passable si elle ne devait pas lire. Vraiment, c’était un cauchemar pour elle de lire ainsi que de travailler. Ashleen eut un sourire en la voyant et décida de contourner le bureau tout en prenant des classeurs. Chiara avait tout de suite pensé que cela allait être une journée super chargée. D’un seul coup, elle voulait faire demi-tour et rejoindre son lit. Chiara écoutait discrètement Ashleen lui expliquer tout ce qu’elles allaient faire, et elle ne put maudire qu’une seule personne pour la faire travailler ainsi. Ethan.

-Euh euh, ais-je le choix ? Demanda-t-elle d’une manière rhétorique. Sincèrement, la seule chose dont j’ai envie après ce que tu viens me dire, c’est soit de retourner dans le lit ou aller dans un bar. D’ailleurs, on pourrait aller dans un bar au lieu de travailler, mais on n’a pas le choix, c’est ça, on doit aller travailler, ajouta-t-elle comme pour se rassurer.

Après une petite pause et un soupire, Chiara avait compris qu’elle n’avait pas vraiment le choix.

-Je n’ai pas le choix, déclara-t-elle résignée.

Finalement, Chiara suivit Ashleen dans ses déplacements au restaurant. Un restaurant où elle ne sera jamais allée manger. Pour elle, il y avait trop de chic, de luxe. Trop de chichis. Chiara aimait les sandwichs écrasés du Queen’s avec du cornichon. Pour elle, c’était le saint Graal, un véritable délice.  Elle la suivit dans le bureau de Ashleen qui donnait sur les riches snobs du quartier. Sérieusement, c’était vraiment horrible de voir des mecs ainsi. Chiara s’asseyait lourdement sur la chaise à côté d’Ashleen.

-Oui, une seule ! S’exclama-t-elle en la regardant. Ils font des sandwichs comme ceux du Queen’s ? Et une autre, c’est normal qu’il y a que des snobs dans le restaurant ? Demanda-t-elle d’un ton intéressé. Avez-vous pensé d’ouvrir d’autres restaurants comme celui-ci ? Ajouta Chiara d’un ton curieux.

Elle n’était pas une femme d’affaire, bénéfice et tout ça, ce n’était pas son truc mais contre, alcool et cocktails, c’était la première. Un mec en blanc vint donner deux cafés et deux croissants. Chiara prit la tasse de café et mit deux sucres avant de commencer à la boire doucement.










     



AVENGEDINCHAINS

_____________________________


~I Love You Like A Love Song, Baby~
Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (zéphyr)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 26/01/2018

MessageSujet: Re: Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara - Ven 9 Mar - 23:31

I don't want to work today

Après avoir probablement écouté d'une manière probablement complètement évasive, ce que sa patronne du jour lui avait annoncé comme étant le programme de la journée, elle leva les yeux au ciel comme si elle était déjà exaspéré de la chose, et si cela pouvait amuser un peu Ashleen qui comprenait que cela pouvait paraître une montagne de choses à faire, elle n'allait pas être heureuse de la phrase qui suivait.

" - Euh euh, ais-je le choix ? Sincèrement, la seule chose dont j’ai envie après ce que tu viens me dire, c’est soit de retourner dans le lit ou aller dans un bar. D’ailleurs, on pourrait aller dans un bar au lieu de travailler, mais on n’a pas le choix, c’est ça, on doit aller travailler."

Si elle n'était pas du genre à relever pour une telle gaminerie, Ashleen n'en était pas pour le moins énervée. Sérieusement elle voulait retourner dans son lit ? Et bien qu'elle y aille la gamine, et qu'elle ne gagne pas d'argent et qu'elle finisse dans la rue ! Si c'était ça qu'elle voulait, elle avait qu'à y retourner dans ce lit : jusqu'à ce qu'on lui enlève car elle n'aurait plus d'argent pour avoir un toit. Dans un bar encore mieux... Quel genre d'alcoolique pouvait bien dire une chose pareille ? Une gamine de 16 ans n'était pas censée boire, surtout aux Etats-Unis où la chose était très surveillée... Alors dans un bar... Ashleen se demanda quels genres de bars son "apprentie" fréquentait, et elle espéra que ce n'était pas là que l'on pouvait retrouver les pires roublards qu'il soit. Enfin au moins elle comprenait que le travail n'était pas une question de choix : parfois il faut travailler, c'est tout c'est un fait. On ne nait pas tous avec une cuiller en argent dans la bouche, parfois il faut récolter les choses à la sueur de son front, et la fille de Zéphyr comptait bien apprendre à Chiara comment trimer pour récolter le fruit de ses efforts. Mais cette dernière soupira finalement, et s'il y avait quelque chose qu'Ashleen ne supportait pas c'était bien les gens qui soupiraient et trainaient des pieds au travail. Serrant les dents, elle écouta Chiara geindre :

" - Je n’ai pas le choix."

Comme si elle avait le choix elle ! Bien sur que si elle pouvait Ashleen ne travaillerait pas, qu'elle passerait plutôt son temps à donner gratuitement des cours pour les jeunes défavorisés, chose beaucoup moins prenante et plus intéressante que de trier des factures. Mais voilà il fallait encore une fois gagner sa vie et nourrir 7 frères et soeurs et une mère alcoolique, alors si Chiara considérait qu'elle n'avait pas le choix parce que son cousin Ethan lui avait demandé, elle se fourrait bien le doigt dans l'oeil en pensant être la seule. Finalement elle s'assit sur la chaise qu'Ashlee lui avait réservé dans le bureau, et lui posa une question qui était... inutile.

" - Oui, une seule ! S’exclama-t-elle en la regardant. Ils font des sandwichs comme ceux du Queen’s ? Et une autre, c’est normal qu’il y a que des snobs dans le restaurant ? Avez-vous pensé d’ouvrir d’autres restaurants comme celui-ci ?"


Ashleen leva les yeux au ciel au début de la phrase : non ils ne faisaient pas des sandwichs comme ceux du Queen's. Ils ne faisaient pas de sandwichs à proprement parler, si ce n'était des clubs sandwich venant d'Angleterre, comme amuse gueule. Ashleen jeta un coup d'oeil à la salle pleine d'hommes riches en costume qui prenaient leur petit déjeuner et pouffa un instant. Il est vrai que dans son métier elle était habituée à servir des hommes riches et que désormais elle n'y faisait même plus attention. Elle avait l'habitude d'être la petite souris qui se faufile entre ces gens, l'être insignifiant qui leur apporte une coupe de champagne et disparaît aussitôt, et dans son métier, la discrétion était la meilleure des qualités. Alors oui, dans un grand restaurant c'était normal qu'il n'y ait que des snobs parce que, malheureusement, il n'y avait que les gens comme eux qui avaient de l'argent. Peut-être était ce d'ailleurs l'argent qui rendait snob ? Ashleen pensait que c'était le cas. Elle hocha la tête négativement quand l'autre lui demanda s'ils voulaient ouvrir d'autres restaurants.

" - Je ne sais pas pour les restaurants, tout ceci appartient à ton cousin. Mais très sincèrement, si je pense que ce serait préférable pour le restaurant que non, j'ai peur qu'il en ouvre d'autres. On ne banalise pas un grand restaurant..."[i]

Ashleen se retourna vers la pièce. Il fallait rester unique pour rester les meilleurs : s'ils commençaient à ouvrir d'autres restaurants possédant le même nom et les mêmes cartes, alors ils baisseraient forcément dans le niveau et dans la gamme, puisque ce n'était pas le même chef qui pouvait tout préparer, qu'aucun chef ne cuisinait comme un autre et que surtout aucun était capable de reproduire à la perfection le plat d'un autre. Non décidément il valait mieux qu'il n'y en ait qu'un.

[i]" - Par contre que les choses soient claires. Je ne suis pas ici pour t'entendre te plaindre : alors tu fais ton boulot et tu le fais bien, sinon je me verrais obligée d'en référer à Monsieur Grayson."

Elle n'ajouta pas "et je doute que ça lui plaise", parce qu'elle savait sa phrase pleine de sous-entendus. La fille de Zéphyr avait parlé sur un ton doux qu'on lui connaissait si bien. Ashleen était du genre calme et qui se laissait parfois un peu marcher sur les pieds, mais dans le monde du travail, elle savait se montrer fermer et intransigeante, et c'était ce qui faisait d'elle une bonne meneuse. Finalement elles remplirent rapidement tout ce qu'il y avait à faire pour la mi-journée, et avant même qu'Ashleen n'ait eu le temps de s'en rendre compte, l'heure du décorateur sonnait. Elle rangea ses papiers, referma ses classeurs, serra la main du dernier postulant et une fois que la porte fut refermée derrière lui, elle attrapa un verre d'eau en s'affalant dans son siège, pour attendre que le décorateur arrive. Celui-ci ne tarda pas : il n'était jamais en retard, et Ashleen fit signe à Chiara de les accompagner. Elle lui murmura à l'oreille

" - N'hésite pas à intervenir si tu as des idées de décoration pour ce mois-ci. Si elles sont constructives."

Elle avait insisté sur le "constructives". Ce n'était pas un jeu et il était hors de question que quiconque fasse n'importe quoi dans ce restaurant : ni elle ni le décorateur n'avaient de temps à perdre avec des bêtises, et Ashleen espérait que Chiara pourrait apporter un véritable oeil neuf et de bonnes idées. Tant qu'elle restait cadrée : car manifestement cette fillette avait besoin de plus de cadre que quiconque, et des limites bien fixées.
©️ Ice

_____________________________

J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time


Revenir en haut Aller en bas


avatar

DIONYSOS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 164
Date d'inscription : 03/12/2017
Localisation : Colonie

MessageSujet: Re: Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara - Jeu 5 Avr - 16:27


Ashleen & Chiara

Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler


Quand elle disait qu’elle n’était pas douée en affaire, ni au travail. Elle était douée pour faire la fête, manger des chips, ou encore ne rien faire. Ca, elle était douée mais tant qu’à travailler, ça, elle ne l’était pas. Le travail était rythmé par des contraintes et Chiara détestait les contraintes. Elle préférait la liberté. Chiara se savait exubérante, parfois vexante ou blessante mais c’était elle, franche. Elle n’aimait pas les snobinards qui tournaient 700 fois autour du pot avant de dire d’une manière délicate ce qu’ils voulaient. Elle aimait la franchise plus que quiconque. Elle n’aimait pas les gens qui mentaient oui qui se taisaient. Elle était une grande gueule. Chiara ne connaissait aucune limite, aucune. Sa mère ne l’avait jamais éduquée quant à son père, il était le dieu de la démesure, les limites, ce n’était pas son fort. Vraiment pas du tout. Chiara avait dû se fixer elle-même des règles lorsqu’elle était enfant. Au fond, Chiara n’était pas aussi confiante et nonchalante qu’elle le faisait paraître. Cependant, voilà, le problème des gens, ils ne voyaient que son apparence. Ils s’arrêtaient sur des préjugés. Si Chiara attaquait, c’était parce qu’elle se sentait menacée. Si Chiara bougeait un peu trop pour eux, c’était son hyperactivité et sa nervosité qui s’éveillaient. Si Chiara était sarcastique, c’était parce qu’elle n’arrivait pas à s’exprimer correctement. Elle regardait la salle du restaurant avec un certain dédain. Pour elle, ce n’était pas un restaurant, des snobinards sans intérêt, toujours scotchés sur leurs écrans, des filles en jupe crayon prenant des notes. Les sourires étaient faux, ou bien trop polis pour être sincère.

Et puis la nourriture qu’ils présentaient, ne lui plaisaient pas tant que ça. Certes, ils faisaient un très bon café et leurs nourritures semblaient excellentes mais il manquait quelque chose selon elle. Elle n’en parlait pas mais pour elle, il lui manquait de la musique, des gens qui dansent, qui rient bruyamment. Un brouhaha retentissant. Elle gardait son opinion pour elle. Ashleen pouffa avant de lui parler du restaurant. Elle n’émit qu’un « hum » qui voulait tout dire. Pourquoi ne pas banaliser un grand restaurant, les bénéfices seraient plus importants et c’était ce que son cher cousin cherchait en travaillant en entreprise. Des bénéfices. Gordon Ramsay l’avait bien fait lui. La plupart des chefs étoilés le faisaient. Enfin, si elle ne se trompait pas. Cependant, Chiara savait qu’elle ne se connaissait pas en finance, ni en business. Pourtant avec un tel pouvoir, cela aurait dû lui venir naturellement mais rien à faire, elle n’était pas douée. Son pouvoir, elle l’utilisait pour mentir, pour convaincre les barmans de lui donner un verre et qu’elle avait 21 ans. Peut-être qu’elle devrait faire du théâtre, cela lui permettrait de se canaliser, et d’exercer son pouvoir à bon escient. Enfin, elle ne savait pas que dans son cas, il y avait du bon ou mauvais escient. Les limites, le bien ou le mal, tout cela lui semblait désuet. C’était quelque chose qu’elle avait dû mal à saisir. Elle préférait le chaos à l’ordre. C’était dans sa nature.

Chiara se tournait vers Ashleen qui semblait lui parler, ou plutôt de lui intimer de faire son travail, sinon elle allait référer cela à son cousin. Référer ? Ce terme existait encore ? Chiara ne le savait pas. Cependant, elle vit rouge, complètement rouge. Elle savait qu’Ashleen lui demandait d’une manière assez sèche de faire son travail mais pour elle, c’était clairement une menace. Chiara détestait les menaces, enfin, ce genre de coups bas. Elle adorait Ashleen mais pour le coup, ce n’était pas drôle ça. Et pas cool en plus. Pas cool du tout même. Chiara voyait cela comme une menace. Ashleen ne savait pas qu’elle essayait vraiment de bien faire mais elle avait 16 ans. A 16 ans, ils pensaient qu’à l’instant présent, qu’à s’éclater et s’amuser. Le travail était pour surfait. Chiara fixait Ashleen d’une manière assez sombre, la colère régnant dans ses prunelles marron, avec l’éclairage, ses yeux de biche avaient une étrange nuance de violet. Elle n’aimait vraiment pas ce genre de chantage pour elle, c’était une menace à peine déguisée. Elle eut un grognement, s’empêchant de sortir une punchline digne d’elle. D’ailleurs, elle dût la ruminer assez longtemps et fit un bruit comme pour ravaler sa réplique. Elle décidait de faire une réponse plus sage. Chiara ne voulait pas que son cousin soit déçu par elle, ni par ses dires. Elle savait qu’Ashleen était une chouchoute à Ethan et que si Chiara la touchait, elle ne vendrait pas cher de sa peau. Pourtant, ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Bagarreuse et hyperactive, Chiara était une bombe à retardement lorsqu’une provocation ou un chantage lui était lancé.

-J’essaie, Ashleen mais ce n’est pas drôle pour moi. Genre, à 16 ans, tu pensais à travailler au lieu de sortir avec tes amis ? Ne me dis pas le contraire, je ne te croirais pas, Répliqua Chiara. De plus, utiliser mon cousin comme moyen de pression est vraiment bas, tu sais. Il est parfaitement au courant que je suis dure à canaliser et à mettre au travail. Je lui ai dis que c’était génétique, mon père est comme ça, ajouta la jolie brune.

Elle était un peu fière d’elle, après tout elle venait clairement de répliquer une réponse parfaite à Ashleen. Sans avoir clairement répondu avec les poings ou les insultes. La matinée passa, et elle fut sans encombre. L’incident lui était resté au travers de la gorge, cependant et elle s’ennuyait fermement. Elle avait failli s’endormir tellement c’était dur, son hyperactivité lui permettait de faire plusieurs tâches mais écouter des gens blablater, en prenant parfois des notes, c’était ennuyeux à mourir, sa concentration la fatiguait plus qu’autre chose. Elle se devait de rester concentrer afin de prouver à Ashleen qu’elle était capable de faire son travail. L’heure du décorateur arriva et Ashleen lui dit de ne pas hésiter à donner des avis constructifs…

Si ce n’était qu’elle, Chiara aurait tout changé mais bon, elle s’était tu, elle n’avait rien à dire après tout, elle ne connaissait pas les plans et les projets. Pour elle, il fallait tout rasé et faire quelque chose de plus charmant.

-Peut-être faire un mur végétaux avec une cascade d’eau qu’on peut voir de l’extérieur, répondit-elle peu sûre. Cela pourrait ouvrir d’autres portes à certains clients fans de la nature mais bien sûr, il faut un menu avec cela, ajouta Chiara en regardant par la fenêtre.

Elle ne savait pas si son idée saura reçu, elle n’était pas vraiment sûre de ce qu’elle faisait ou disait. C’était une idée comme ça mais bon Chiara avait de toute façon l’habitude de ne pas être écouté.



     



AVENGEDINCHAINS

_____________________________


~I Love You Like A Love Song, Baby~
Revenir en haut Aller en bas


avatar

modo (zéphyr)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 26/01/2018

MessageSujet: Re: Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara - Dim 15 Avr - 15:19

I don't want to work today


Chiara avait lâché un petit "hum" qui n'avait pas vraiment plu à Ashleen. Quoi ? Elle n'était pas d'accord ? Elle pensait que banaliser un grand restaurant était une bonne idée ? Et bien elle se trompait, mais si elle était autorisée à être en tort, elle était au moins invitée à le dire de façon claire et nette au lieu de maugréer dans son coin comme un enfant que l'on traîne contre son gré dans la cours des grands. Ce qui faisait qu'on payait cher pour venir dans un grand restaurant, que l'on s'autorisait parfois ce luxe, c'était tout simplement parce qu'on en payait la perfection, et que la perfection ne pouvait être qu'unique. C'était ça les grands restaurants : des établissements uniques où l'on ne pouvait pas trouver la même chose ailleurs. Leur singularité faisait leur réputation : ce n'était que les cantines de bas étages qui se transformaient en chaîne de restauration que l'on pouvait trouver sur le côté de l'autoroute ou dans les aires de repos.

La jeune fille lui lança un regard noir et Ashleen fronça légèrement les sourcils sous ce regard. Et bien quoi ? Elle n'avait pas l'habitude qu'on lui demande de rester calme et de faire correctement son travail ? C'était pourtant la moindre des choses. On sentait pourtant que Chiara ne devait pas avoir grandi entouré de personnes qui la réprimandaient, et elle avait probablement fait ce qu'elle veut depuis qu'elle était en âge d'avoir un libre-arbitre. C'était quelque peu désolant, mais Ashleen savait que certaines familles, dont la sienne faisait partie, vivaient parfois des situations qui faisaient que l'éducation des enfants n'était plus une priorité, parfois que les enfants eux-mêmes n'en soient plus une. C'était ce qui lui était arrivé depuis le départ de son père : et si elle ne l'avait pas remplacé dans la vie de famille, ses frères et soeurs seraient actuellement dans la même situation que celle de Chiara. En un sens, elle pouvait la comprendre : mais Ashleen était la supérieure de Chiara et elle était aussi là pour lui apprendre le respect et la hiérarchie.

" - J’essaie, Ashleen mais ce n’est pas drôle pour moi. Genre, à 16 ans, tu pensais à travailler au lieu de sortir avec tes amis ? Ne me dis pas le contraire, je ne te croirais pas. De plus, utiliser mon cousin comme moyen de pression est vraiment bas, tu sais. Il est parfaitement au courant que je suis dure à canaliser et à mettre au travail. Je lui ai dis que c’était génétique, mon père est comme ça."

Ashleen regarda Chiara dans les yeux en croisant les bras. 16 ans : c'était pour Chiara l'âge de faire la fête, pour les autres c'était celui de commencer des études, mais pour elle cela avait été l'âge du deuil et du passage à la vie adulte. A 16 ans Ashleen s'était retrouvée propulsée dans le monde des grands, où elle devait gagner sa vie pour permettre à sa famille de survivre, et bien qu'elle ne souhaitât à personne de vivre la même chose à son âge, il fallait que Chiara commence désormais à comprendre l'importance de l'implication et du travail, car nous vivons dans un monde où l'on a rien sans rien. Quant à son père, Ashleen se fichait pas mal que Chiara ait son caractère ou non, ce n'était actuellement pas la question. Et puis cette attitude qu'elle avait de se poser en victime et de remettre toute la faute sur les autres pour se déculpabiliser de tout c'était tout simplement insupportable. Comment cette gamine voulait-elle avancer dans la vie si elle continuait à se comporter comme une enfant gâtée ? Ashleen souffla un grand coup pour s'exprimer calmement mais fermement.

" - Ecoute, je vais pas essayer de t'expliquer qu'à 16 ans je cumulais déjà deux boulots pour subvenir aux besoins de ma famille parce que comme tu l'as dit toi-même tu ne me croirais pas. Mais sache une chose : ce n'est pas du chantage que je te fais, je t'apprends la vie, et ne remets pas tes défauts sur ton père, là on parle de toi."

A vrai dire elle était impressionnée par ses propres paroles. Ce n'était pas son genre de parler sèchement aux gens, mais elle n'aimait pas se faire marcher sur les pieds, ni ne supportait l'insubordination. Pourtant elle se considérait comme une personne calme et compréhensive. Finalement le décorateur les rejoint, et elle introduisit Chiara à ce dernier après lui avoir serré la main en guise de salutations. Ils commencèrent à déambuler dans le restaurant, lui montrant quelques plans, elle esquissant des idées, des suggestions, acceptant certaines choses et en refusant catégoriquement d'autres. Dans un premier temps, Chiara fut plutôt calme et passive, soit n'écoutant pas, soit n'en ayant rien à faire. Mais Ashleen fut plutôt surprise lorsque la jeune femme pris la parole :

" - Peut-être faire un mur végétal avec une cascade d’eau qu’on peut voir de l’extérieur. Cela pourrait ouvrir d’autres portes à certains clients fans de la nature mais bien sûr, il faut un menu avec cela."

Ashleen regarda de la fenêtre au mur qui était en face, pour imaginer la chose. L'idée n'était pas mauvaise : avoir un jardin à l'intérieur pourrait apporter une certaine teneur au restaurant, et symboliserait bien la saison de printemps en fleurs, donnant à la salle un côté rafraichissant et exotique. Elle sourit à Chiara en hôchant la tête et se tourna vers le décorateur :

" - Je pense que c'est une bonne idée, ça a un côté rafraichissant et c'est original qu'en dîtes vous ? Puis elle se tourna à nouveau vers Chiara : tu verrais ça avec des fleurs colorées ou tu penses que cela ferait trop et qu'un simple mur ver suffirait ?"

A vrai dire, Ashleen hésitait elle-même entre les deux propositions : elle aimait les couleurs, et les rouges et les oranges pouvaient très bien aller avec le vert des feuilles, mais cela pouvait peut-être faire trop tape à l'oeil, ce qui désservirait au restaurant plus qu'autre chose. La fille de Zéphyr avait trouvé l'idée de Chiara bonne, et elle était contente qu'elle mette ses talents à profit parce que contrairement à ce qu'elle pensait d'elle-même, Chiara n'était pas inutile et elle avait de bonnes idées. Ashleen était intéressée par son point de vue, et elle lui montrait par la même occasion qu'elle la considérait.

©️ Ice

_____________________________

J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara -

Revenir en haut Aller en bas

Je préfère une soirée entre fille dans un bar que de travailler - Ashleen & Chiara -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Soirée entre célibataire [ PV maxime ]
» [Lycée Heisei] Une soirée entre fille
» « Soirée entre coloc's » ♣ Jaelyn, Mattei & Candice
» Une petite soirée entre amis histoire de décompresser enfin ! { Siloé & Liam
» Une soirée entre filles {Alexis}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Le monde des Mortels
 :: New York
-