Light itself is a revelation [ft. Cyril]
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité ♥ !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
La Résistance est réouverte!
Venez participer aux trois events de l'été pour faire avancer l'intrigue! Ici pour la Colonie, pour la Résistance et enfin ici pour les mortels et divinités ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

Light itself is a revelation [ft. Cyril]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

MessageSujet: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mer 11 Avr - 14:00





Light itself is a revelation



Isil Ceuran ~ Cyril Le Nôtre




   Cette journée aurait pu être normale. Elle aurait dû être normale. Mais non. Pour la nième fois depuis ma rencontre avec Damon Evander, plus rien ne se déroulait comme avant. Autant autrefois les évènements paranormaux n'étaient que très rares dans ma vie, autant depuis ce jour tragique, où j'avais vu des ombres tuer un homme, je voyais plusieurs choses anormales autour de moi. Et cette fois-ci, c'était une meute de chiens. Des monstres d'une espèce plus grande que n'importe laquelle des autres races canines. Et plus noire que la nuit elle-même. Et le comble, c'était que cette meute avait choisi de surgir du coin d'une ruelle sombre dans un quartier trop peu fréquenté.
   
   Je ne comptais plus les minutes que j'avais passée à courir pour leur échapper. J'avais bien entendu tenter de me défendre en utilisant mon poignard mais, là où il tranchait habituellement la chair humaine avec une facilité sans nom, il ne parvenait pas même à égratigner ces molosses. En pleine course, je jetais un oeil derrière afin de m'assurer que je parvenais à les distancer. La réponse était non. La légère avance que j'avais su prendre fondait comme neige au soleil. Et, mon attention portée sur mes poursuivants, je ne vis pas le creux sur ma route. L'instant d'après, j'étais allongée à plat ventre au milieu d'une ruelle.
   
   D'instinct, je me retournai sur le dos et prenais appui sur mes coudes pour me redresser quelque peu. Sur ce bref délais, la distance qui me séparait de ces chiens s'était considérablement réduite. Je n'avais plus le temps de me relever pour recommencer à courir. Je n'avais plus le choix. Me battre. Sortant à nouveau mon poignard, je me préparais à faire face à l'affrontement à venir, espérant que ma lame soit efficace cette fois.
   
   Alors que la meute s'approchait à grands pas, ma crainte grandissante m'empêchait de remarquer les ombres qui commençaient à se mouvoir légèrement autour de moi...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Jeu 12 Avr - 17:13

Light itself is a revelation


En pleins préparatifs pour la Résistance tout en s'occupant de sa chère et tendre, Cyril courait un peu partout, et il lui arrivait de faire des maraudes dans le coin du quartier général pour vérifier que tout allait bien. Ce n'était pas les demi-dieux de la Colonie qu'il craignait, du moins pour l'instant, mais les monstres, eux, ou du moins ceux qui n'avaient pas pris parti pour la Résistance, continuaient de sévir. Et il était hors de question qu'un de ses pensionnaires se retrouve piégé et blessé avant l'assaut final. Voire piégé et blessé par des monstres tout court.

Un soir, sa maraude l'emmena un peu plus loin que son périmètre habituel, une arme à feu - réflexe de flic, comme s'il n'arrivait pas à tourner la page de son passé d'inspecteur - à la ceinture, vérifiant que tout allait bien. C'est là qu'il remarqua des silhouettes courant, dont quelques-unes qui lui rappelaient des chiens des enfers. De vraies saloperies quand elles s'y mettaient...

Il décida de les suivre, se tenant prêt à user de ses pouvoirs pour les éloigner. Ils avaient l'air d'en avoir après l'autre silhouette, humaine et fine celle-là, et Cyril n'allait certainement pas rester les bras croisés.

Il finit par les atteindre, et attira leur attention en faisant appel à son don de luminokinésie, alors qu'il remarquait une jeune femme apeurée au sol, un poignard à la main. Les chiens semblèrent moyennement apprécier la lumière soudaine, aussi se mirent-ils à lui gronder après avant de tenter de le mordre ; c'était sans compter sa maîtrise des plantes, qui permit à Cyril de faire sortir des lianes du sol pour envoyer les canidés valser avant de s'approcher de la demoiselle :

Tout va bien, tu es en sécurité avec moi... Cassez-vous bordel !

Il envoya une énorme liane dans la gueule des chiens qui voulaient encore en découdre avant de les faire partir définitivement. Il attendit que la situation s'apaise avant de reposer son attention sur la jeune femme, lui tendant la main :

Pas trop secouée ou blessée ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Sam 21 Avr - 16:02





Light itself is a revelation



Isil Ceuran ~ Cyril Le Nôtre




Est-ce ainsi que j'étais censée mourir ? Dévorée vivante par une meute de chiens tirant plus du monstre que des canidés ? Ce qui suivrait ne ferait que renforcer la pensée d'une mort certaine. Une lumière soudaine vint alors m'éblouir, m'obligeant à fermer les yeux. Peut-être étais-je déjà morte ? Au moins n'avais-je ressenti aucune douleur lors de mon dernier souffle. Ou du moins n'en avais-je pas eu le temps.

Mais pourquoi est-ce que je les entendais toujours gronder ? Rouvrant lentement les yeux, inquiète, le spectacle qui s'offrit à mon regard était des plus incroyables. Impressionnant, mais effrayant. Des plantes, qui n'étaient pas là quelques instants auparavant, s'attaquaient à mes poursuivants. Les lianes sortaient du sol sans difficulté et filaient droit vers les chiens, faisant des bruits de claquement sur leur corps et fouettant l'air autour d'elles.

Et, debout entre ce spectacle surnaturel et moi-même, se tenait un homme que je connaissais pas. Et pour combler le tout, il semblait parfaitement maitriser la situation. Comment un être humain pouvait-il ne pas paniquer devant une telle situation ? Pis encore. C'est lui qui avait l'air de diriger les végétaux contre les bêtes féroces.

Une fois la dernière créature enfuie et hors de vue, l'individu se retourna vers moi, une main que je ne voyais pas tendue. Je restais assise au sol, effrayée par ce qui venait de se dérouler sous mon regard.

« Pas trop secouée ou blessée ? »

Je ne comprenais pas ce qui venait de se passer. C'était comme un mauvais rêve. Toujours paniquée et effrayée par ces évènements, je ne répondis que d'une toute petite voix, sans me rendre compte des ombres qui se mouvaient autour de moi.

« C'était quoi ce truc ? »

Ma question ne portait pas seulement sur la meute, mais aussi sur ce que cet homme avait réalisé. Cette lumière soudaine qui avait précédé son arrivée, puis la nature en action sous ses ordres...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Dim 22 Avr - 11:39

Light itself is a revelation


C'était quoi ce truc ?

Cyril ne bronche pas, voyant que la demoiselle n'est pas en état de se rendre compte qu'il lui tend une main pour l'aider à se relever. Après tout, elle venait de subir un traumatisme dont beaucoup de demi-dieux mettaient du temps à se remettre...

Il s'agenouille donc à côté d'elle, prend sa veste et la pose sur ses épaules avant de la réconforter doucement :

C'était... beaucoup de choses qui ne peuvent pas forcément être racontées en pleine rue. Alors si ça ne t'ennuie pas, on va aller dans un endroit plus tranquille.

Il remarque alors des ombres mouvantes autour de la jeune femme et sa propre lumière qui reste comme pour les éloigner, le faisant froncer les sourcils ; était-elle l'enfant d'une divinité liée aux ombres ? Son instinct d'ancien inspecteur de police l'amène à préparer des questions pour la demoiselle, mais d'abord, il allait l'accompagner avaler quelque chose pour lui rendre un peu de couleurs et attendre qu'elle se remette de ses émotions.

Il l'aide donc à se redresser en douceur et la prend par les épaules :

Viens, t'as besoin d'un remontant, promis je te raconterai tout ça une fois que tu seras en état d'entendre ce qui peut sembler... pas normal.

Il "éteint" sa lumière et fait disparaître ses lianes pour ne pas laisser de traces, mais il se tient quand même sur ses gardes, prêt à réagir en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Sam 28 Avr - 12:27





Light itself is a revelation



Isil Ceuran ~ Cyril Le Nôtre




L'inconnu venait de s'agenouiller à mes côtés, et je le regardais dans les yeux alors qu'il commençait à m'expliquer brièvement que nous n'étions pas au meilleur endroit pour me fournir ce genre d'explications. Me faisant une idée sur ce dont il s'agissait, je refusais d'y croire. Ces histoires étaient tout à fait irrationnelles et improbables. Mais sûrement cet homme allait-il me donner des explications bien plus rationnelles sur ce qui venait de se produire.

Je remarquais alors ses sourcils froncés, son regard balayant l'espace autour de moi. Tournant mon visage sur le côté, je les vis à mon tour et je sentis mes membres se raidir. Chaque fois que je les avais vues, une mort s'en était suivie. Mais ici, elles ne semblaient pas agressives, mais plutôt fuyantes devant une aura lumineuse inconnue. Je n'eus pas trop le temps de m'en inquiéter d'avantage que je sentis des mains se poser sur mes épaules, m'incitant à me relever. N'ayant pas la force de me protester, je me laissais faire, décidée à faire confiance à l'individu.

«  Viens, t'as besoin d'un remontant, promis je te raconterai tout ça une fois que tu seras en état d'entendre ce qui peut sembler... pas normal. »

Je me contentais de hocher silencieusement la tête et le suivit docilement jusqu'à l'un de ces petits cafés en bord de route, généralement peu fréquentés. Avant d'en franchir les portes, je reprenais la parole à voix basse.

« C'est pas la première fois... Ces ombres... »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Sam 28 Avr - 17:37

Light itself is a revelation


Ils se dirigent doucement vers l'un des cafés, peu fréquentés, et Cyril vérifie régulièrement derrière eux que tout va bien. Pas l'ombre d'un chien des enfers ou d'un quelconque monstre qui veuille les manger tout cru, parfait.

Alors qu'ils franchissent la porte du café, la jeune femme souffle :

C'est pas la première fois... Ces ombres...

Du calme, ma grande, tu me raconteras ça devant un café, répond-il avec un léger sourire en lui serrant doucement l'épaule et l'amenant à une table avant de commander deux cafés et de retourner s'asseoir face à elle.

Il lui laisse le temps de reprendre ses esprits, les cafés arrivant entre temps, et après avoir remercié le serveur il se penche pour souffler :

Ecoute, on a le temps de discuter de tes soucis. Je suis dans le même cas que toi, sauf que j'y suis depuis un moment, et je sais de quoi je parle. Alors prends ton temps et dis-moi tout, je te promets de répondre au maximum de tes questions.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mar 12 Juin - 15:53





Light itself is a revelation



Isil Ceuran ~ Cyril Le Nôtre




De longues minutes s'étaient passées entre le moment où nous étions entrés et l'instant où deux cafés furent posés sur la table. Je n'avais même pas le souvenir qu'il les avait commandés.

« Ecoute, on a le temps de discuter de tes soucis. Je suis dans le même cas que toi, sauf que j'y suis depuis un moment, et je sais de quoi je parle. Alors prends ton temps et dis-moi tout, je te promets de répondre au maximum de tes questions. »

Je ne comprenais pas comment il pouvait se trouver dans la même situation que moi. Même après ce que j'avais vu, j'avais du mal à croire qu'il puisse m'aider. Mais, sans doute de part l'assurance qu'il dégageait, les mots sortirent d'eux-mêmes d'entre mes lèvres.

« C'est pas la première fois que je vois des choses étranges comme ces monstres... J'ai déjà vu les ombres bouger autour de moi sans que je sache pourquoi. J'avais toujours associé ça à mon imagination... Mais je me pose pas mal de questions depuis quelques temps... Et puis maintenant, je ne pense pas que ça soit mon imagination... Pas après avoir vu ces plantes surgir du sol... »

J'avais prononcé ces dires à voix basse, comme dans une confession. Et, toujours sur le même ton, je reprenais la parole, plus m'interrogeant moi-même que m'adressant à l'homme.

« Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ? »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mar 12 Juin - 20:28

Light itself is a revelation


Il sent que c'est compliqué pour elle, alors Cyril ne la presse pas. Il attend sagement qu'elle se livre, et contre toute attente, elle se livre presque entièrement :

C'est pas la première fois que je vois des choses étranges comme ces monstres... J'ai déjà vu les ombres bouger autour de moi sans que je sache pourquoi. J'avais toujours associé ça à mon imagination... Mais je me pose pas mal de questions depuis quelques temps... Et puis maintenant, je ne pense pas que ça soit mon imagination... Pas après avoir vu ces plantes surgir du sol...

Cyril fait une légère grimace pour s'excuser. S'il avait pu, il aurait probablement évité d'utiliser ses dons en public, mais là, il n'avait clairement pas eu le choix. Et il comprend parfaitement quand elle demande ce qui ne tourne pas rond chez elle ; aucun demi-dieu n'avait compris dès le début ce qu'il était, même quand le parent mortel prenait le temps d'expliquer la situation. Et cette fois, c'était à son tour de remplir le rôle que son propre père avait tenu en son temps...

Il boit une gorgée de café puis repose sa tasse pour regarder la jeune femme dans les yeux :

Je te préviens, ce que je vais te dire va te paraître probablement improbable, mais c'est une vérité.

Il marque un temps d'arrêt, se baissant pour que ce qu'il va raconter ne tombe pas dans une oreille indiscrète, et souffle :

Ce que tu es, ce que je suis, c'est particulier. Nous avons un parent dit "mortel", et un parent "divin" issu de la mythologie grecque. C'est ce parent divin qui conditionne nos pouvoirs, moi par exemple mon parent divin est Déméter, celle qui s'occupe des plantes généralement. Toi... L'umbrakinésie m'amène à plusieurs possibilités. Mais non, tout va bien, tu tournes à peu près rond.

Il lui adresse un sourire pour la rassurer avant de reprendre une gorgée de café ; il avait tout le temps devant lui pour discuter de sa nature avec la demoiselle, dont il ignore le nom - et elle doit ignorer le sien. Il reprend un peu gêné :

Au fait, je ne me suis pas présenté, je m'appelle Cyril. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mar 12 Juin - 21:53





Light itself is a revelation



Isil Ceuran ~ Cyril Le Nôtre




Je ne le vois pas porter son café à ses lèvres, mon regard perdu dans la noirceur du mien. Mais j'écoute chacun de ses mots formant des explications qui semblaient prendre sens. Des explications que je ne pouvais me permettre d'accepter aussi facilement.

« Ce que tu es, ce que je suis, c'est particulier. Nous avons un parent dit "mortel", et un parent "divin" issu de la mythologie grecque. C'est ce parent divin qui conditionne nos pouvoirs, moi par exemple mon parent divin est Déméter, celle qui s'occupe des plantes généralement. Toi... L'umbrakinésie m'amène à plusieurs possibilités. Mais non, tout va bien, tu tournes à peu près rond. »

Je ne pus m'empêcher d'avoir un sourire en l'entendant parler. Ces explications se montraient d'une part simple, d'autre part particulièrement sorties de l'ordinaire, tirées par les cheveux. Sans pouvoir rien y faire, un petit éclat de rire sortit d'entre mes lèvres.

« C'est quoi ces conneries ? »

Je refusais d'y croire, même si mon coeur me criait que je connaissais désormais une grande part de la vérité sur ma nature. Un parent mortel et un parent divin. Voilà probablement pourquoi mon père ne m'avait jamais parlé de ma mère, pourquoi il n'avait jamais possédé la moindre photo d'elle et n'avait jamais rien su me dire à son sujet.

Posant mes mains autour de la boisson posée devant, je laissais la chaleur du liquide imprégner mon corps. Une chaleur douce qui m'apportait un certain réconfort, similaire à celui que procurait le chocolat chaud. L'homme se présenta alors sous le nom de Cyril. Je relevais alors la tête vers lui pour la première fois depuis que nous nous étions installés, et me forçais à lui sourire.

« Isil. »

Je marquais brièvement une pause, tentant de rassembler les pièces du puzzle dans mon esprit. Je ne m'étais jamais spécialement intéressée à la mythologie, et si ce que Cyril me racontait était vrai, alors j'aurai beaucoup de choses à apprendre. Reportant mon attention sur le café, je repris la parole.

« Donc les plantes toute à l'heure... C'était toi ? Et la lumière ? »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mar 12 Juin - 22:13

Light itself is a revelation


Bon, soyons honnêtes, Cyril ne s'attend pas à ce qu'elle prenne bien l'annonce qu'il vient de lui faire. Et de fait, elle semble le prendre plutôt bien, si on ne tient compte que du fait qu'elle n'a pas éclaté de rire ou pris ses jambes à son cou. Mais dans l'ensemble, tout se passe bien, en espérant que ça dure...

Alors qu'elle donne enfin son prénom - Isil - Cyril reprend sa tasse de café et prend deux gorgées tranquillement, et la repose quand elle lui demande :

Donc les plantes toute à l'heure... C'était toi ? Et la lumière ?

Pareil. J'ai aussi hérité de ce don-là de Déméter. Et des fois, c'est pratique.

Il se passe une main derrière la nuque et soupire :

Après, comme tu as pu le constater, être un demi-dieu amène son lot de dangers. Nous sommes... sensibles pour certaines créatures, et ce d'autant plus quand on est hors de notre zone de confort. Là, c'était des chiens des enfers, et je préfère ça à un Minotaure ou je ne sais quoi... Mais on peut apprendre à se défendre, avec des armes spéciales pour les sangs-mêlés en bronze céleste. Je t'en montrerai à l'occasion.

Il grimace légèrement en sentant son bras droit se raidir un peu, et tente de le soulager en faisant quelques exercices avec ses doigts ; heureusement qu'Isil ne pouvait pas voir qu'il avait un bras métallique, elle aurait une raison de fuir pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mar 12 Juin - 22:39





Light itself is a revelation



Isil Ceuran ~ Cyril Le Nôtre




Donc Cyril pouvait faire surgir des plantes de nul part et faire jaillir de la lumière de je ne sais d'où. Et il semblerait que pour ma part, je pouvais déplacer les ombres. Et ces ombres pouvaient tuer. Je frissonnais en revoyant l'image de l'homme rendre son dernier souffle sous l'étreinte de cette masse obscure. Lorsqu'il reprit la parole, je secouais la tête doucement, comme pour chasser ces souvenirs et je l'écoutais m'expliquer les dangers qui nous guettaient. Je ne comprenais pas grand chose à ce qu'il me racontait et haussait un sourcil à la fin de son discours.

« Un minotaure ? Genre ça existe vraiment ces hommes à tête de taureau ? Et c'est pas censé vivre dans un labyrinthe si je me souviens bien ? Et le bronze céleste c'est quoi ça ? Depuis quand il y a du métal dans le ciel ? »

J'essayais alors vaguement de me souvenir ce dont j'avais déjà entendu parler sur les divinités grecques. Il m'avait parlé qu'il avait hérité de dons de la part de Déméter. Déesse de... de quoi déjà ? Et pour ma part, se pourrait-il que les ombres me viennent de ma mère ? Tant de questions me venaient à l'esprit et, écoutant ma curiosité brûlante, je repris les questions presque aussitôt après avoir eu terminé de poser ma série précédente.

« Mais donc, nos ... dons nous viennent de notre parent divin ? Mais... C'est quoi le lien entre la lumière et la déesse de la moisson ? Enfin, nos dons ont un lien avec notre parent je suppose ? Mais je ne vois pas quelle déesse pourrait avoir un lien avec les ombres... Et pourquoi ils ne viennent pas nous aider contre les monstres ? Je veux dire, s'ils sont des dieux, ils devraient être capables d'aider leurs enfants non ? »

Mes pensées se tournèrent alors vers Nat, mon premier petit ami mort. Et mon père, assassiné. Si ma mère était une déesse, pourquoi n'avait-elle rien fait pour aider ceux qui m'étaient chers ? Pourquoi n'était-elle pas venue me défendre elle-même face à cette meute de chiens ? Resserrant les poings de rage, je sentis les larmes me brouiller la vue peu à peu, m'empêchant de voir l'ombre troublée près de mes doigts.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mer 13 Juin - 13:30

Light itself is a revelation


A la fin de son speech, Cyril reporte son attention sur Isil, qui semble un peu déroutée par ce qu'il vient de lui dire. Elle demande :

Un minotaure ? Genre ça existe vraiment ces hommes à tête de taureau ? Et c'est pas censé vivre dans un labyrinthe si je me souviens bien ? Et le bronze céleste c'est quoi ça ? Depuis quand il y a du métal dans le ciel ?

Et elle repart dans une forme de rêverie, que Cyril n'a pas le cœur à rompre, sentant qu'elle a besoin de tranquillité pour réfléchir. Aussi finit-il sa tasse de café, juste à temps pour qu'Isil finisse par demander :

Mais donc, nos ... dons nous viennent de notre parent divin ? Mais... C'est quoi le lien entre la lumière et la déesse de la moisson ? Enfin, nos dons ont un lien avec notre parent je suppose ? Mais je ne vois pas quelle déesse pourrait avoir un lien avec les ombres... Et pourquoi ils ne viennent pas nous aider contre les monstres ? Je veux dire, s'ils sont des dieux, ils devraient être capables d'aider leurs enfants non ?

Cyril repose sa tasse avant de répondre doucement :

On parle de bronze céleste parce que forgé par les dieux et pour les dieux. Et oui, le Minotaure existe, mais le coup du Labyrinthe n'est plus trop d'actualité...

Ensuite, pour te répondre, nos dons viennent de nos parents divins, effectivement. En tant que divinité des moissons, Déméter peut nourrir - ou pas - les plantes grâce à la lumière, même si ce don est moindre que pour un enfant d'Apollon, par exemple. Pour toi... Hécate peut répondre à tes critères. Ou Nyx. Là j'avoue que je ne saurais pas te répondre précisément.


Il marque un temps d'arrêt avant de reprendre avec un ton plus sec :

Et oui, les dieux pourraient nous aider contre les monstres. Mais ils ne le font pas. Ils préfèrent nous laisser nous débrouiller seuls, quitte à finir aux Enfers plus tôt que prévu, parce que nous ne sommes pas forcément préparés à y faire face.

Ses poings se ferment avec force, montrant ainsi la haine qu'il voue aux dieux. Mais bientôt, ce serait la Résistance qui prendrait leur place pour rétablir l'ordre du monde en se passant d'eux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril] Mer 1 Aoû - 22:14





Light itself is a revelation



Isil Ceuran ~ Cyril Le Nôtre




J'écoute les explications de Cyril sans broncher, essayant tant bien que mal d'encaisser les nouvelles. Il semblerait donc que tous ces mythes n'en étaient pas. Les dieux et les monstres existaient. En temps normal, j'aurais pu le prendre pour une blague de mauvais goût. En même temps, cette histoire était totalement absurde ! Il fallait vraiment être un enfant ou un demeuré pour y croire ! Mais après tout ce que j'avais vu, non pas seulement en cette journée, mais depuis déjà quelques mois, je devais me rendre à l'évidence. Cyril ne mentait pas.

Je l'écoute jusqu'au bout, le laissant répondre à mes questions. Selon lui, ma mère serait Hécate ou Nyx. Je n'arrivais pas à situer ces deux personnalités dans les légendes. Qui étaient-elles ? Et comment savoir laquelle était ma mère ? Qu'importe. Que ce soit l'une ou l'autre, elle nous avait abandonné à ma naissance, mon père et moi. Mais apparemment, je n'étais la seule dans cette situation. Cyril était dans la même situation. Et peut-être...

« D'autres ? Je veux dire... Il y a beaucoup de ... de gens comme nous ? Et c'est une généralité de se faire jeter par dieu ? Ou bien certains sont moins lâches ? »

Alors que je parlais, je ne pus m'empêcher d'observer les poings de Cyril se refermer. Reportant mon attention vers lui, je ressentais presque la haine qui émanait de lui. La haine, un ressenti que j'avais dû apprendre à déceler très rapidement. Y avait-il une envie de vengeance dans son geste ? Cette idée dessina un léger sourire sur mes lèvres. Qu'importe qui était ma mère, elle m'avait abandonné. Sans raison. Ma décision était claire : je devais me venger. A mes yeux, elle était en partie responsable de la mort de mon père.

Mais la vengeance se doit d'être préparée. J'avais vu les ombres à l'action. Elles pouvaient tuer. Alors si ma mère possédait ce pouvoir aussi, elle devait être particulièrement dangereuse. Il fallait que j'apprenne à maitriser cette aptitude comme Cyril avait dompté les lianes.

Portant pour la première fois ma tasse aux lèvres, je laissais la chaleur s'insinuer. Après quelques instants, je reposais la boisson devant moi.

« Comment on apprend à maitriser nos pouvoirs ? »

Ma question était un souffle. Froid et désireux de vengeance. Elle s'adressait tout autant à moi qu'au fils de Déméter...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Light itself is a revelation [ft. Cyril]

Revenir en haut Aller en bas

Light itself is a revelation [ft. Cyril]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» the light of aerendil
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]
» Feather Light
» Light Yagami [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles :: Archives des RP.
-