Jacob Levis, un archer qui tire des larmes.
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité ♥ !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
La Résistance est réouverte!
Venez participer aux trois events de l'été pour faire avancer l'intrigue! Ici pour la Colonie, pour la Résistance et enfin ici pour les mortels et divinités ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez

Jacob Levis, un archer qui tire des larmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:05


Jacob Levis
ft. Stephen Amell



NOM : LEVIS. PRÉNOM(S) : Jacob. ÂGE : 26 ans. DATE DE NAISSANCE : 17 mai. LIEU DE NAISSANCE : New York. NATIONALITÉ : Américaine.

PARTIE À REMPLIR SI VOUS JOUEZ UN SANG-MÊLÉ HORS COLONIE.
MÉTIER/ÉTUDES : Serveur dans un resto minable. NATIONALITÉ : Américaine. PARENT DIVIN : Apollon.  ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro. STATUT : Célibataire. PASSÉ(E) PAR LA COLONIE : De 12 à 16 ans. AMBITION : Il n’a pas vraiment d’ambition sauf essayer de trouver un Happy End en est une. DÉFAUT FATAL : Trop gentil ce qui donne un sacré avantage aux ennemis. POUVOIRS : Son premier pouvoir est celui de guérison, il peut, comme beaucoup d’enfants d’Apollon, guérir des blessures mineures. Le second est que, lorsqu’il le désire, il peur illuminé son corps créant un rayon brulant autour de lui. Cependant il évite de l’utiliser car même si cela est pratique, il devient très faible après son utilisation. GROUPE : Sang-mêlé.


•• Caractère.

Gentil. En effet, il est très gentil, et il ne comprend l’origine de la méchanceté. Même s'il en a souvent payé le prix, Jacob continu à voir que les qualités des gens ce qui finit souvent mal.

Mais il ne se laisse pas faire pour autant, lorsqu’un ennemi se présente, il n’hésite pas à faire son devoir même s’il fait en sorte de ne pas tuer.

Borné. Oui, il est très têtu et parfois refuse d’écouter d’autres avis. Il est parfois convaincu d’avoir raison, mais bon tout le monde à ses petits défauts.

Comme par exemple, la désorganisation. Jacob est vraiment le garçon le moins organisé de la terre. Il fait toujours tout à la dernière minute et son appartement est souvent en bazar. Il a en effet horreur que tout soit niquel.

Il est aussi très calme. Il n‘est pas du genre à chercher la bagarre, et il déteste se battre. Mais par contre, ce qu’il l’énerve par-dessus tout, c’est qu’on s’attaque à ses enfants. En effet, il a horreur de ça. Cela le met dans des colères noires.

Il est aussi très protecteur. Même s’il n’a pas beaucoup d’être cher, il sait les protéger. Et timide aussi.
.


•• Anecdotes.
◊ 001. Jacob n’aime pas vraiment son père, sans le vouloir, il le tient responsable de son enfance, mais il essaye de combattre cet élan de ressentiment à l’égard du dieu. ◊ 002. Il est remarquablement désintéressé, il sait qu’il n’est pas très puissant, mais n’en a strictement rien à faire. ◊ 003. S’il est gentil, cela ne l’empêche pas de prendre des gens en grippe. ◊ 004. Il n’a pas beaucoup souri depuis la mort de sa fiancée. ◊ 005. Il ne sait pas comment il doit s’appeler, veuf, ou célibataire. ◊ 006. Même s’il sait que ce n’est pas conseillé, Jacob est fan d’informatique et a donc un portable dernier cri. ◊ 007. Il est aussi fan de lecture plus particulièrement du fantastique. Il trouve toujours drôle de comparer le monde imaginaire du livre au siens.◊ 008. Il porte des lunettes pour lire. ◊ 009. Il ne va presque jamais à la colonie. ◊ 010. Jacob ne boit aucun alcool, car cela le rend agressif et méchant. ◊ 011. À la mort de sa femme, il est devenu dépendant de la cigarette mais a réussi à arrêter aussi s’est-il promis de plus y retoucher. ◊ 012. Il a toujours son arc sur lui. ◊ 013. Étant très bon archer, il a horreur des combats à l’épée.


PSEUDO :Cass. ÂGE : 15. COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Double compte. QUELQUE CHOSE À EN DIRE ? Bah j'ai hâte ce que va donné mon nouveau personnage ! CODE DU RÈGLEMENT : code validé par Zoey. UN DERNIER MOT ? J'offre des cookies !

.ipar haizea


Dernière édition par Jacob Levis le Dim 27 Sep - 16:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:15


Histoire

Il y eut un jour d’hiver où arriva un petit garçon. C’était le 30/12/1990. Sa mère accoucha seule, pas de père à l’horizon. Quand le médecin demanda le nom du garçon, sa mère répondit Jacob. C’est ainsi que se passa la naissance du petit garçon au destin tragique. C’est son histoire que je conte aujourd’hui. C’est sa vie que je vous raconte.

La vie avec sa mère n’était guère facile. En réalité impossible à vivre. Je ne saurais pas comment décrire l’enfer que Jacob y vivait là-bas. Sa mère le détestait. En fait, elle lui reprochait le fait que son père soit parti. Elle le battait aussi. Avec violence. Il porte encore aujourd’hui les marques des coups de ceinture. Quand il la suppliait d’arrêter, elle lui rétorquait cruellement que c’était en guise figure paternelle. Ce fut le jour de ses sept ans, lorsqu’il rentrait de l’école que tout commença.

Il rentrait sombrement de l’école en se jurant de ne plus y retourner. En effet, là-bas, il n’avait pas d’amis. Étant d’un physique frêle et maigrichon, il était souvent la première cible des caïds de l’école. Aujourd’hui, il lui avait plongé la tête dans la cuvette des toilettes et l’avait ensuite tabassé pour qu’il leur donne son petit-déjeuner. Ce qu’il avait fait. Le truc, c’est qu’ils s’y prenaient par dix quand ils avaient prié quelqu’un pour cible. Non pas que Jacob soit du genre à se laisser faire, mais la dernière fois qu’il avait résisté, les autres lui avaient cassé le nez. Une autre fois, c’était le bras. Aussi aujourd’hui, il avait décidé au bout de quelque coup de pied de donner son repas.

Lorsqu’il arriva dans sa rue, il se stoppa terrifié. Devant lui se tenait un horrible lion rouge à tête d’homme muni d’une queue de scorpion. Il cligna des yeux plusieurs fois pour vérifier qu’il ne rêvait pas. Ce fut seulement lorsque la créature se rapprocha de lui qu’il prit les jambes à son cou. Malheureusement trop tard. La bête l’avait plaqué au sol son dard à quelque centimètre de la poitrine de l’enfant. Jacob hurla convaincu d’avoir vu sa dernière heure arrivée. Il sentait son haleine fétide et la peur lui nouait les entrailles. Puis soudain, il fut ébloui par une lumière intense et le monstre explosa le couvrant de poussière. Il toussa essayant de comprendre ce qui s’était passé. Puis, son corps prenant le contrôle des opérations, il se releva et courut comme un dingue pour rentrer chez lui.

Pour la première fois en sept ans, il fut content de voir son petit appartement. Il fut même content de voir sa mère. Il lui ressemblait beaucoup. Il avait les mêmes cheveux blonds et les mêmes yeux. La seule chose qui changeait, c’est que les siens reflétaient la cruauté et l’amertume et ceux de Jacob, l’innocence d’un enfant.

Jacob lui conta sa mésaventure et sa peur. Après tout, il n’avait que sept ans. Il voulait le réconfort d’une mère, mais comme d’habitude, il fut déçu. Sa mère leva les yeux vers lui en lui disant d’un ton calme mais mauvais :

Arrête donc avec ses sornettes !

Elle s’approcha de lui avec agilité et sortit sa ceinture. Il sentit la peur l’enveloppé et voulut s’échapper, mais elle l’attrapa et souleva son tee-shirt. Elle abattit la ceinture avec violence sur le dos nu de l’enfant. Elle frappa une fois, deux fois, Jacob criait, criait. Il suppliait sa mère d’arrêter entre deux sanglots. La ceinture lui déchirait le dos sans pitié. Au bout de vingt coups de ceinture, Jacob était au bord de l’évanouissement, son corps refusant plus de douleur. Sa mère le lâcha et il claudiqua à sa chambre en larmes.

Il s’effondra sur son lit, son corps toujours secoué de sanglots incontrôlable. Pourquoi sa mère ne l’aimait-elle pas ? Qu’avait-il fait de mal ? Il se dit pour lui-même :

Bon anniversaire Jacob.

Il s’assoupit une douleur lancinante au dos. Le matin, il se leva et partit pour l’école tandis que le cercle vicieux reprenait son cour. Mais il se demandait toujours quelle était cette créature ainsi que cette lumière éblouissante. Plus il grandissait, plus sa mère devenait détestable. Il n’avait pas plus d’amis qu’avant et ce n’était que pire.

Puis, le jour de sa rentrée de quatrième, alors que le directeur parlait inlassablement, il regarda horrifier, un professeur se transformer en une gigantesque araignée. Il regarda autour de lui, attendant des hurlements de panique, mais personne ne semblait avoir remarqué quelque chose d’étrange. La gorge nouée, il crut alors avoir des hallucinations. Il attendit impatiemment la fin du discours pour pouvoir sortir. Lorsque le directeur prononça son dernier mot, Jacob fila vers la sortie.

Malheureusement, il vit l’araignée géante le suivre, il pressa le pas, en se fondant dans la foule. La créature accéléra, elle aussi et seule l’agilité hors pair permis au jeune homme de s’en sortir. Il courut de toutes ses forces et entra dans une classe vide. Grimpant sur une table, il se mit près de la fenêtre, conscient du monstre qui se rapprochait. Il essaya de l’ouvrir, mais elle était verrouillée. Il eut une poussée de panique sentant l’araignée lui sauter dessus. Déjà en équilibre précaire sur le rebord, Jacob bascula et traversa la fenêtre.

Clignant des yeux, Jacob essaya de comprendre où il était. Tout lui revint d’un coup, il était allongé par terre après sa chute douloureuse. Heureusement, il n’était tombé que du deuxième étage et n’avait rien de casser. Il se releva ignorant la douleur et aperçut les dégâts. La fenêtre avait été brisée en mille morceaux et Jacob avait cassé une gouttière en tombant. Pressentant les ennuis Jacob escalada la grille et sortit en hâte du collège.

Il ne rentra pas tout de suite, par peur de ce qui l’attendait. Il ne fut pas déçu. Lorsqu’il franchit la porte de l’appartement, il vit sa mère furibonde. Elle lui balança le téléphone à la figure qui diffusait un message :

Oui bonjour, je suis le directeur de l’école Saint-Louis. Nous avons le regret de vous annoncer que votre fils, Jacob Levis, est renvoyé de l’école. Il a effectivement brisé une fenêtre et cassé une gouttière avant de s’échapper de notre établissement. Merci de me rappeler lorsque cous aurez ce message.

Inquiet, Jacob ne prit pas la peine de s’expliquer, de toute manière, elle ne le croirait pas. Il alla s’enfermer dans sa chambre avant qu’elle ne sorte sa ceinture. Il ferma le verrou et entendit ses coups furieux sur la porte. Il tremblait, mais pas de peur cette fois, de rage. Il en avait marre de se croire coupable, marre de subir les foudres de sa mère.

Alors, il prit une décision, il allait fuguer. Après avoir rassemblé ses économies, c’est-à-dire, un billet de cinquante trouvé dans la rue, il fit ses bagages qui tenaient dans un sac et sortit par la fenêtre. Il habitait au rez-de-chaussée donc pas de cascade. Il regarda une dernière fois son petit appartement attendant la nostalgie, mais elle ne vint pas. Il n’était pas triste de partir. Pour lui, cela signifiait un nouveau départ. Après un dernier coup d’œil, il fit du stop et lorsqu’une voiture, ce fut enfin arrêté, il dit au chauffeur :

Le plus loin possible.

Il vivait désormais à la rue et se rendit vite compte que c’était dur. À douze ans, du moins. Il se fit attaquer plusieurs fois par de mystérieux monstres, aussi avait-il acquis un grand sens de survie.

Puis un matin, alors qu’il venait de se faire attaquer, il trouva à ses pieds, un arc. Le plus beau qu’il eut jamais vu. Il était d'une beauté impressionnante. À côté se trouvait un carquois et des flèches dont les pointes étaient en bronze. Il en estima une dizaine. Cependant, il n’avait jamais tiré à l’arc et ce ne fut que par curiosité qu’il essaya. La flèche fila à une vitesse hallucinante et se ficha pile là où il avait visé. Agréablement surpris, il réessaya et ce fut pareil. Avec un grand sourire, il décida de garder cet arc et s’en servit à merveille.

Désormais, chaque fois qu’un monstre attaquait, il se retrouvait criblé de flèches. Il y avait cependant une chose étrange, non pas qu’il s’en plaigne, en effet le carquois semblait renouveler les flèches au fur et à mesure. Au bout d’un certain temps, Jacob arrêta de se poser des questions sur les aspects étranges, qui semblaient même magiques de sa vie.

Il ne pouvait pas dire, que sa vie actuelle était mieux que celle d’antan, mais néanmoins, elle n’était pas pire. Il passa un an à vivre ainsi. Jusqu’à ce qu’un Satyre vienne le chercher. Puis il comprit tout. Il comprit qu'Apollon, son père, l’avait sauvé à ses sept ans et que c’est lui qui lui avait donné l’arc. Cependant, il n’était pas sûr de l’aimer. Il avait vécu douze ans d’enfer avec sa mère et Jacob ne pouvait s’empêcher d’avoir de l’amertume à son égard. Il n’avait rien fait pour l’aider. Il se plaisait à la colonie et était doué à l’arc ainsi qu’une étonnante rapidité. Cela aurait même pu être son Happy End, mais non. Le destin n’en voulut pas ainsi.

À ses seize ans, il décida, de partir de la colonie et de s’acheter un appartement. Ce qu’il fit. Dans la même ville que son enfance. C’était pour lui une sorte de défi. Il voulait prouver à sa mère qu’il avait réussi sa vie. Mais il ne la croisa jamais et il ne savait pas si c’était une bonne chose ou pas.
Son appartement était modeste mais agréable. Dans son immeuble, il rencontra une fille. Elle était la plus belle femme qu’il ait jamais vue. Ses cheveux rouges flamboyants tombaient en cascade sur ses épaules démarquant ses yeux d’un vert incroyable. Elle était plutôt du style rebelle avec sa veste en cuir et sa Harley. Elle s’appelait Sara.

Il se lia rapidement d’amitié avec elle et puis, comme il fallait s’y attendre, il en tomba éperdument amoureux. Le mieux, c’est que cet amour était réciproque. Elle se confiait à lui comme par exemple la fois où elle lui avait expliqué comment elle détestait son père et comment lui-même la détestait. Pour lui, qui était un homme d’affaires, c’étaient les études avant tout alors que pour elle, c’était l’inverse. Elle ne l’avait pas revu depuis deux ans. Elle avait achevé sa confidence d’un ton amer en disant :

S’il y a bien une chose que j’ai retenue de la vie, c’est qu’on est bien différent de nos parents.

Il avait simplement hoché la tête en se disant qu’il n’était pas comme sa mère. Du moins, il l’espérait.

D’ailleurs, il avait appris que celle-ci était décédée. Il avait été triste, mais il n’avait pas eu la force d’aller à son enterrement. Trop de mauvais souvenirs. Il ne pouvait pas y aller, mais Sara le soutenu ce qu’il l’aida à surmonter cette mauvaise passe.

Puis alors qu’il eut vingt et un an, il la demanda en mariage. Celle-ci avait rit, pleurée et dit oui. Ce fut alors un moment de joie intense et il fut fiancé. Jacob n’avait guère connu le bonheur dans la vie, aussi savoura-t-il chaque instant comme le dernier. Et il n’eut pas tort…

Ce fut le jour de leur mariage que tout bascula et que la vie ne fut que chaos. Dans leur voiture pour se rendre à l’église (oui, c’est étrange pour un demi-dieu grec mais Sara tenait à le faire à l’Eglise, il chantonnait gaiement en regardant sa belle future épouse. Il savait que la tradition voulait qu’il ne voie pas la mariée avant le mariage, mais Sara était anti-tradition. Aussi cheminait-il ensemble pour l’église. Il la contemplait imprimant son visage dans sa mémoire. Puis il tourna la tête et eut le temps d’apercevoir l’énorme camion leur foncé dedans. Il se projeter et la dernière chose qu’il pensa, c’était qu’il mourrait d’un évènement humain, après tous les monstres qu’il avait vaincus, il trouvait presque cela amusant. Puis il sombra dans le doux repos du coma.

Lorsqu’il se réveilla, il fut ébloui par le blanc et se rendit compte qu’il était à l’hôpital. Il se leva doucement se mettant en position assise et prit conscience du médecin à côté de lui. Puis il chercha Sara des yeux et une peur se mit à lui déchiqueter les entrailles. Il dit d’un ton tremblant :

Où est Sara ? Où ma femme ?!

Le médecin le contempla avec un air triste et il sentit l’air lui manquer. Non, non, non, non, non, non, non ! Il répéta sa question avec plus de force. Le médecin lui dit qu’il était horriblement désolé et qu’il n’avait pas pu la sauver. Il lui expliqua ses blessures, mais il n’écoutait plus. Son cerveau divaguait très loin. Trop loin. Il sentit les larmes brûlées ses joues. Il n’avait qu’une envie, mourir.

Après cela, il sombra dans l’alcoolisme. Il passa six mois à boire et devint dépendant. L’alcool lui permettait d’oublier. Mais il savait qu’il devait se reprendre. Pour elle, pour Sara. Il cessa peu à peu de boire et bientôt arriva l’anniversaire de la mort de celle-ci.

C’est ce jour qu’il redoutait depuis si longtemps. Car en effet, il s’était juré d’aller au cimetière. Il n’y était pas retourné depuis l’enterrement. Ce fut le cœur serré qu’il se rendit sur sa tombe. Puis il commença à parler, s’excuser, pleurer. Finalement, il déposa les fleurs et prit la direction de la sortie. Il avait passé plus de deux heures à parler à Sara et ses genoux étaient en feu.

Puis soudain, il eut un choc. Il venait de voir un nom inscrit sur une pierre tombale, celui de Théa Levis. Sa mère. Il n’avait jamais réfléchi, mais après tout, sa mère habitait cette ville depuis toujours donc c’était logique qu’elle se fasse enterrer là. Tremblant, il prit place et se remit à parler. Il lui dit tout ce qu’il aurait aimé lui dire enfant, combien il regrettait, tous ses soucis et tous ses ennuis. Toute sa peine. Quand il eut fini, le soleil était couché et il conclut en disant avec défi à la tombe :

S’il y a bien une chose que j’ai retenue de la vie, c’est qu’on est bien différent de nos parents.

Aujourd’hui, ce n’est plus l’innocence d’un enfant qui brille dans les yeux de Jacob Levis, mais la tristesse et la gentillesse acquise dans sa vie. Car, en effet, il a appris que la gentillesse était la base pour réapprendre à aimer…

.ipar haizea


Dernière édition par Jacob Levis le Dim 27 Sep - 17:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:26

STEPHEN AMELL !!!!!!! Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 2017931712 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 36445281 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 2017931712 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3836692499
OH MON DIEU ! *décède*

Et puis en plus, né le 17 Mai, jour de mon anniversaire IRL Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 1343921101 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3736261754


Bienvenue, ou plutôt re ^^
Revenir en haut Aller en bas


Eléa A. Stiles

MORTELLE

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 658
Date d'inscription : 07/07/2015
Localisation : Quelque part dans le monde et/ou dans les bras de mon Héphaïstos♥

Feuille de Personnage
Arme(s): une dague, un pistolet semi-automatique et massue en métal hybride que seul le possesseur peut arriver à soulever .
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:27

Bienvenue!!! En plus de ton avat badass, je trouve ton personnage déjà touchant. Le pauvre a perdu sa fiancé, c'est triste.

_____________________________

Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Elea211
Merci beaucoup à Spencer *-*

Gif choupinou:
 

De toute ma vie je n'ai jamais autant aimé rêver de toi, petit dieu rejeté par ses parents, mais adopté par mon cœur. Love.

Ma fiche de défis.
Revenir en haut Aller en bas


Lucianna Jackson

fonda (poséidon)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1359
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 21
Localisation : Dans l'eau ♥

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:29

Oh bienvenu !
Un personnage très intéressant que tu nous fait là Wink
Par contre, l'avatar fait plus entre 20-28 ans que 17 xD donc si tu peux ajouter quelques années ca serait bien merci Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3347081632

_____________________________

Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Lcvo

Mes signatures ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:30

Re-Bienvenue Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 2627946518
ARROW OMG Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3575699063 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 2627946518 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 690494228 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 2017931712 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 4052855697 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 1615225656 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 2784204074 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 594763605 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 197764067
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:35

Wouaaah, ton choix d'Avatar est sublime, Yanou Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 690494228
Bonne chance pour la fiche de ce nouveau compte ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 18:49

Merci tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 20:41

Bienvenue avec ce nouveau personnage ! Tu connais déjà le forum, mais si tu as des questions, n'hésite pas ! Et pour l'avatar c'est toujours en 200*320, merci :3
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 21:03

reBienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 21:05

(re)Bienvenue Yanouuuuu! I love you Ton personnage déchire mais ça tu le sais déjà! Pile poil quand je regarde Arrow en plus...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 24 Sep - 23:24

Rebienvenue ! Avec ton caractère, il faut absolument un lien avec Soso ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeVen 25 Sep - 7:07

Merci ! Pour l'avatar je suis en train de l'arranger !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeVen 25 Sep - 15:46

(re)Bienvenuue ! Tu as un peu cassé le code de la fiche (au niveau de l'image en haut) ! Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 1352956602
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeVen 25 Sep - 17:04

J'ai tout remis ! Je vais prévenir que ma fiche est terminée !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeVen 25 Sep - 17:27

Re-bienvenue Razz
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeVen 25 Sep - 19:36

Rebienvenue, beau Sang Mêlé Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 425321258
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeVen 25 Sep - 20:43

Wesh là, faut que je me rattrape sur les bienvenue moa !

reBienvenue Yan avec ton DC Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3778203968
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeSam 26 Sep - 9:33

Mais oh ma gad ! OH MA GAD ! Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 690494228 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 2017931712 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3503436022 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 36445281 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3778203968 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3146228420

LEROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOY JACOOOOOOOOOOB ! Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3836692499 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3836692499

Rebienvenue parmi nous copaing et au plaisir de pouvoir rp avec un personnage aussi profond que badasse Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 1343921101 Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 3575699063
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeSam 26 Sep - 10:20

Merci à tous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeSam 26 Sep - 18:18

Plop ! Je passe m'occuper de ta fiche ! Alors elle est pas mal du tout mais avant de te valider, j'aurais deux petits points à soulever. Déjà, il faudrait que tu te relises un petit coup pour passer sur les fautes d'orthographe qui traînent un peu partout. (Et dans les deux parties de la fiche !) Ensuite, petit détail technique, l'arc ne peut pas être en bronze sinon Jacob risque d'avoir quelques difficultés à le plier pour tirer ses flèches. What a Face En revanche, les pointes des flèches devraient être en bronze céleste ! Tu me dis dés que c'est bon ! Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 4052855697
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeDim 27 Sep - 14:00

Rebienvenue ! :D
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeDim 27 Sep - 16:23

Oui merci beaucoup je corrige les fautes !

EDIT : J'ai trouvé les fautes dans la première partie mais j'avoue que j'ai plus de mal dans l'histoire. Sans compter que je suis une calamité en orthographe... En revanche j'ai changé pour l'arc.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeMer 30 Sep - 11:48

Tu peux toujours passer ta présentation dans BonPatron si tu veux un coup de pouce :)
http://bonpatron.com/
Revenir en haut Aller en bas


Lucianna Jackson

fonda (poséidon)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1359
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 21
Localisation : Dans l'eau ♥

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitimeJeu 1 Oct - 20:43


Bienvenue *Jacob*

Sois la bienvenue sur Filiorum Ex Deorum, Jacob ! Te voilà donc validé hâte de voir ce que tu vas faire de ton personnage ! ♥️

Maintenant que tu fais partie des nôtres, voici ce que tu en dois surtout pas oublier ♥️ Si ton personnage est un double compte, rendez vous juste ici. Ensuite n'oublie pas d'ouvrir ta fiche de liens à cet endroit et ta fiche de sujets juste . N'oublie pas de remplir ton profil, c'est toujours plus agréable pour les gens avec qui tu rp ♥️ Si tu veux obtenir un job au sein de la colonie ou hors colonie en fonction de ton personnage c'est ici que ça se passe.

Enfin, si t'as une question, une suggestion, une demande, une idée, bref, n'importe quoi, ou même si t'as juste envie de causer, n'hésite pas à t'adresser à Lucianna Jackson, Grace Turner, Neal Evans, Sonny Gaither ou Williams Peverell, tes administrateurs qui sont là pour toi !

Amuse-toi bien sur Filiorum Ex Deorum Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. 1615225656

.ipar haizea

_____________________________

Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Lcvo

Mes signatures ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Jacob Levis, un archer qui tire des larmes. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Jacob Levis, un archer qui tire des larmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Les cries aveugles et les larmes sourdes d'une enfant [Cassie]
» [Tuto] Tour d'archer Uruk
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» Questionnaire : Piper Marc Tire
» Jacob Dragonneau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles :: Archives des fiches.
-