Présentation d'Algol (finie)
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité ♥ !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
La Résistance est réouverte!
Venez participer aux trois events de l'été pour faire avancer l'intrigue! Ici pour la Colonie, pour la Résistance et enfin ici pour les mortels et divinités ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez

Présentation d'Algol (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 14:24

«Il ressemble à un ange... Un ange qui aurait abandonné la miséricorde...»

« PRÉSENTATION DE "Algol »
♦♦ NOM :: Strife
♦♦ ÂGE :: 12 ans
♦♦ NOM DU PARENT DIVIN ::Hécate
♦♦ NOM DU PARENT HUMAIN :: Connor Strife (décédé), Rina Strife (belle-mère, décédée).
♦♦ ESPÈCE :: Demi-dieu
♦♦ BUT :: Châtier ceux qui sont coupables
♦♦ POUVOIRS :: Illusions : De par sa nature timide et secrète, Algol dispose d'une maîtrise innée de la brume, l'un des pouvoirs sur lesquels règne sa mère. Cependant, cette maîtrise n'est actuellement mise que sur un seul et unique pouvoir de la brume : En faisant résonner son aura avec celle d'un ennemi, que ce soit en croisant le regard de ce dernier, par contact physique ou un simple dégagement d'aura, Algol est capable de lancer des illusions hautement réalistes qui ont une nette tendance à troubler la perception d'autrui, comme par exemple donner l'impression à un mortel qu'une épée est en fait un simple bâton ou qu'un monstre est un humain. Dans le cas d'Al cependant, ce pouvoir est plus agressif et fonctionne aussi bien sur les mortels que les monstres de bas rang, certains demi-dieux pouvant également s'y laisser prendre en cas d'imprudence. Seules les personnes se concentrant suffisamment ou disposant d'une réelle force de concentration (les "éveillés") peuvent percer ses illusions. Ce pouvoir étant régit par son imagination, il peut faire apparaître tout et n'importe quoi selon son bon vouloir...Comme des clones de lui-même ou même, donner l'impression d'être un simple spectre.

Télékinésie : Beaucoup plus régit par ses émotions ce qui démontre un certain manque de contrôle. Algol utilise sa force psychique afin de déplacer des objets ou personnes sans les toucher, bien que plus la cible est grande ou lourde, plus l'exercice est difficile. Les vrais maîtres de ce pouvoir peuvent faire diverses choses, comme "oppresser" une cible afin de l'écraser au sol ou repousser un adversaire un peu trop collant. Al quant à lui utilise généralement ce pouvoir pour éjecter plus ou moins volontairement quelqu'un essayant de le toucher (par phobie des contacts) ou plus rarement, pour diriger son arme : le Chirugai à distance.

♦♦ arme :Chirugai : Il s'agit au départ d'une sorte de frisbee en bronze céleste mesurant approximativement le même diamètre que le dit jouet, sauf que son centre est percé cinq fois afin de laisser passer les doigts de l'utilisateur. Contrairement au frisbee, le Chirugai est théoriquement une arme de corps à corps, utilisée comme un gantelet, en particulier à cause des quatre pointes ondulées sortant tout autours et portant son diamètre total à celui d'un plat à tartes, mais Algol est capable d'insuffler sa télékinésie à l'intérieur afin de pouvoir le lancer avec précision et de diriger subtilement sa trajectoire afin de par la suite le rattraper au vol ce qui est impossible en temps normal (les trous étant trop étroits pour l'agripper au vol par l'intérieur et les lames interdisant de le prendre par le rebord. Vue sa nature circulaire, c'est une arme dont la trajectoire est difficile à prévoir ce qui la rend très précieuse pour une embuscade.  Cette arme particulière a un surnom "affectueux" donné par son utilisateur se traduisant par "Dernier éclat" en grec ancien.
« DERRIÈRE L'ECRAN »
♦♦ PRÉNOM :: Kevin
♦♦ PSEUDO :: Algol
♦♦ ÂGE :: C'est un secreeet
♦♦ OÙ AS-TU CONNUS LE FOW ? ::par hasard en cherchant sur google
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: Nada
♦♦ CODE :: C'est ok ♥
♦♦ AUTRES ? :: ici

« CARACTÈRE »

Algol est un enfant glacial et très timide qui semble pour ainsi dire haïr et craindre la majeure partie des gens, que ce soient les mortels ou les dieux. Il a effectivement beaucoup de mal à laisser ses émotions s'exprimer et se montre si socialement introverti qu'on aurait parfois plus l'impression d'avoir affaire à un jeune loup qu'à un humain.

L'une des choses qui attire le plus facilement l'oeil n'est autre que son incroyable timidité. Incapable d'élever la voix au delà du simple murmure, Al est généralement replié sur lui-même, tapotant nerveusement les pointes de ses index l'une contre l'autre et préfère éviter consciencieusement de croiser le regard de ses interlocuteurs. Parfois mélancolique, d'autres fois tout simplement glacial, il est un enfant peu bavard qui préfère généralement rester à distance et observer ce qui l'entoure depuis une position confortable (selon lui, car pendu la tête en bas à une branche d'arbre n'est pas vraiment une position confortable pour la plupart des gens).

Al a comme particularité de ne pas se sentir chez lui au camp. Le fait qu'il ne puisse le quitter que pour des quêtes semble le miner perpétuellement car selon lui, il a encore quelque chose à faire et demeurer au clan l'en empêche. Son manque chronique de confiance en lui-même l'éloigne également des autres sang-mêlés, si bien qu'au final, il préfère rester à distance et ne jamais s'impliquer réellement, même avec ses propres "frères et soeurs". Il est ainsi une véritable ombre qui, en règle générale,est quasiment impossible à approcher sans la voir disparaître comme un mirage.

En dépit de sa timidité cependant, Al est dévoré par la haine et la soif de vengeance, désirant par dessus tout la mort d'un homme qui lui a pris ses parents adoptifs. Cette haine, devenue une véritable obsession, ravage son esprit peu à peu, au point d'être pratiquement devenue une personnalité à part dans la mesure où s'il reste très timide, le jeune garçon peut parfois se mettre dans des colères glacées qui irradient littéralement la zone, ses illusions devenant particulièrement inquiétantes. Sa vengeance, devenue son principal moteur de vie a éloignée plus encore les gens de lui, le jeune sang-mêlé étant en fait incapable d'imaginer une vie sans sa revanche... Mais aussi, de manière horriblement inquiétante, de s'imaginer ce qu'il fera une fois que le sang de sa Némésis aura souillé ses mains.

En ce qui concerne ses capacités, Algol est plutôt... Neutre... Il n'est pas vraiment bon en escrime, n'a aucun talent en archérie et encore moins en canoé (le fait qu'il souffre d'une légère hydrophobie y étant pour beaucoup). S'il sait se défendre sans armes, son arme préférée reste son "Chirugai", une sorte de Frisbee à lames un peu semblable à un shuriken géant dirigé par télékinésie ce qui lui permet d'utiliser pleinement ses talents magiques ainsi que son talent (curieux pour un fils d'Hécate, mais hélas prévisible pour un gosse aussi introverti) en furtivité.

Algol a deux défauts fatals : le premier se résume en deux mots : les secrets. Algol cache en effet beaucoup de choses et refuse systématiquement d'en parler ce qui est non seulement dangereux pour lui à cause de son goût pour la solitude, mais aussi pour les autres car travailler de concert avec quelqu'un qui ne dit absolument rien est quasiment impossible... Vu que ses secrets le tourmentent parfois beaucoup, il est un être difficile à comprendre en temps normal et dont les capacités en communication ne s'arrangent pas lorsqu'il se met en colère... Le deuxième défaut est quant à lui son incroyable capacité à garder une rancune, au point d'être quasiment incapable de pardonner. Il est très vindicatif en dépit de sa timidité et ce gros défaut est la cause principale de sa haine envers Zeus, le dieu l'ayant empêché d'accomplir (par l'entremise d'un éclair tombant entre lui et sa cible) sa vengeance envers l'homme qui a assassiné ses parents

Observateur par nature, il ne se mêle aux combats que rarement et ne va en première ligne que plus rarement encore, préférant observer à distance et frapper là où on ne l'attend pas. Il n'est pas un héros, haïssant d'ailleurs ce mot de toutes ses forces, indiquant froidement que "ce monde compte assez de héros" et que contrairement aux idées reçues, ces derniers se retrouvent si souvent chez Hadès d'une manière pathétique que ça n'en est même pas drôle. Sa place est dans l'ombre... Et il le sait parfaitement.

En ce qui concerne ses liens et relations dans le camp, il va de soi que quelqu'un d'aussi secret que lui n'est proche de personne. Algol est très solitaire même s'il peut parfois faire l'effort de tenter de se lier aux autres, mais en règle générale, même ses frères et soeurs ne le voient que rarement. Il éprouve généralement une profonde apathie envers le camp et une haine franche envers les fils et filles d'Arès, haine qui est généralement cachée derrière un regard complètement neutre. S'il respecte Chiron au plus haut point, il ne daigne parler au centaure que pendant les entraînements ou pour demander des informations sur telle ou telle chose, restant presque muet le reste du temps. Cependant, le dieu qu'il hait le plus de tous sans la moindre faille n'est autre que Zeus auquel il n'a pas pardonné, même trois ans après, de l'avoir privé de sa vengeance. Pour certains, Al est sociopathe. Pour d'autres, juste timide à l'excès.

Ce qui résonne le plus dans son âme est "l'obsession".

« PHYSIQUE »


S'il n'était pas toujours renfrogné ou mélancolique, Algol serait plutôt beau garçon. Petit blondinet aux yeux bleu-vert, mesurant environ un mètre quarante, il n'a hérité de sa mère qu'un teint laiteux et un regard perçant cachant énormément de choses ce qui est rare pour un sang-mêlé. Sa chevelure mi-longue coiffée à la va-vite avec parfois des mèches tombant sur ses yeux et ses traits enfantins le rendent agréables à regarder, même si l'aura mélancolique qu'il dégage inconsciemment est plus gênante qu'autre chose lorsqu'on s'approche de lui.

Al est de taille modeste du haut de son mètre quarante et très mince, sans pour autant être maigre. Peu musclé et se tenant généralement vouté, cela lui donne un air encore plus fragile que d'habitude, surtout avec ses vêtements parfois trop amples pour lui. Ses mains sont fines et délicates, de même que ses jambes et ses pieds. Il porte une cicatrice située entre les deux épaules et s'arrêtant juste au dessus de son rein droit, blessure faite par un assassin trois ans plus tôt et qui n'a pas entièrement guérie, même avec l’ambroisie (bien que ce soit certainement parce que cette dernière lui a été donnée tardivement). Ses bras portent aussi quelques petites cicatrices dues à l'entraînement, sa main droite en particulier gardant la marque d'un "accrochage" raté avec son chirugai au niveau de la paume. Vu qu'il ne consomme du Nectar ou de l'Ambroisie que pour les blessures les plus graves, les cicatrices s'expliquent d'elles mêmes.

En ce qui concerne sa tenue, Al porte un blouson, été comme hiver ce qui peut paraître étrange, même si le vêtement change en épaisseur en fonction du climat. En hiver, Al porte ainsi un anorak bleu foncé passé au dessus d'un pull blanc et d'un jean noir, retenu à la taille par une ceinture également noire. Il porte également des bottes noires et rouges et cache ses mains sous des gants de la même couleur. Son anorak comporte également une capuche sous laquelle il se "cache" quand l'envie lui en prend et un col surélevé sous lequel le bas de son visage disparaît jusqu'au nez lorsqu'il fait particulièrement froid.

En été, il porte une simple veste bleue nuit passée sur un T-shirt blanc ou, s'il est au camp, un T-shirt orange avec marqué "Camp half blood" dessus, même en règle générale, il ferme la veste pour le dérober aux regards. Il porte également un jean bleu azuré et des baskets noires, ses mains étant partiellement couvertes sous des mitaines renforcées aux articulations par des petits morceaux de bronze céleste (on pourrait presque les appeler des Cestes, bien qu'ils ne couvrent que la première phalange de chaque doigt et le dos/paumes de chaque main.

En dehors de ces deux tenues, il porte parfois quelque chose ressemblant vaguement à la cape/robe portée par Charon lorsque ce dernier fait traverser les âmes, à savoir un long manteau noir en lambeaux couvrant la totalité de son corps, ne laissant que briller ses yeux et son menton. Il ne porte cependant cette tenue que très rarement, généralement lorsqu'il tente d'accomplir son objectif personnel en dehors du camp.

En ce qui concerne son langage gestuel, Algol a divers tics, en particulier celui de tapoter nerveusement les pointes de ses index l'une contre l'autre lorsqu'il est troublé. Il se ronge très fréquemment les ongles et, lorsqu'il est en colère, démontre des signes assez violents et saccadés, projetant entre autre son bras droit vers l'arrière avec un léger feulement. Enfin, il n'est pas rare de le voir rougir légèrement lorsqu'il est particulièrement gêné ou remarque un regard assez insistant ce qui, d'une certaine manière, peut le rendre plus "mignon" pendant un bref instant, du moins, jusqu'à ce qu'il reprenne ce qui ne prend jamais très longtemps.

« HISTOIRE »

Peu de choses sont connues sur Algol. Jeune garçon de douze ans né de l'union entre la déesse Hécate et un mortel appelé Connor Strife, une Lampade le déposa aux pieds de son père une froide nuit, plus précisément la nuit du dix sept septembre. Indiquant à l'homme ce qu'était l'enfant et surtout, le fait qu'un jeune demi-dieu attire impitoyablement les monstres lorsqu'il prend conscience de ce qu'il est. La nymphe intima ainsi au mortel de protéger l'enfant sans lui dire ce qu'il était et surtout, de l'envoyer au camp des sangs-mêlés dès qu'il atteindrait son douzième printemps, précisant avant de disparaître qu'en général, c'était vers cet âge là qu'un sang mêlé commence à prendre conscience de sa nature ce qui ne manque pas d'attirer plus facilement l'attention. Conscient depuis un certain temps déjà de la vraie nature de la femme avec laquelle il avait passé quelques mois et surtout, des anciennes lois interdisant à une divinité de prendre soin de sa progéniture mortelle, Connor prit son fils sans sourciller et se jura de le protéger par tous les moyens.

Comparé à celles de nombre de sangs mêlés, la vie de l'enfant, nommé par sa mère Algol, fut loin d'être inconfortable. Par hasard, l'homme tomba sur une jeune femme nommée Rina, cette dernière ayant eue une relation avec un dieu dont elle refusa cependant de donner le nom et tous deux se marièrent quelques mois plus tard, la jeune femme prenant également soin de l'enfant comme si c'était le sien. il eut ainsi la chance de grandir dans une famille aimante qui prenait décemment soin de lui et l'élevait avec amour, bien qu'il eut toujours l'étrange impression que quelque chose n'allait pas. né entre autre avec un trouble de l'attention et de l'hyperactivité (contrastant presque comiquement avec sa timidité maladive) et une lourde dyslexie, son parcours scolaire, quoi que plus ou moins calme ne se montra pas toujours facile... Et émaillé de divers accidents tous plus étranges les un que les autres, quoi que son père, veillant sur lui d'un regard d'aigle, parvint systématiquement à l'éloigner des plus dangereux. Sous l'impulsion de ses deux parents, l'enfant commença très tôt à s'entraîner à l'autodéfense, joignant un club de Taekwondo dès son sixième anniversaire, son hyperactivité semblant d'ailleurs l'aider à apprendre beaucoup plus facilement que d'habitude. Cependant, même en dépit de ce trouble et de sa dyslexie, l'enfant était aussi très studieux et montra rapidement un certain goût pour l'étude... En particulier celle des grands mystères de ce monde. Cependant, ce qui lui fit se poser le plus de questions fut l'étrange impression de... Froid qu'il ressentait parfois lorsqu'il devait choisir quelque chose, un peu comme si quelqu'un se penchait su son épaule et essayait de le guider dans la meilleure direction. A son insu, Hécate veillait en effet sur lui à distance, comme elle le faisait pour nombre de ses enfants.

Dans les années séparant sa sixième de sa neuvième année, beaucoup d'incidents eurent lieu, comme une rencontre fortuite avec ce qu'il crut être un simple berger allemand un peu plus gros que la moyenne et était en fait un chien de l'enfer, ce qui manqua de provoquer une crise cardiaque à Connor, même si certainement à cause de son obéissance envers la déesse, la créature n'essaya pas de porter ses crocs sur l'enfant. D'autres monstres manquèrent plusieurs fois de le détecter, mais par chance ou complot, aucun ne put s'approcher suffisamment pour le voir clairement. Cela dit, Connor perdit de vue le monde humain... Et ce fut ce qui l'emporta.

La police garde encore à ce jour des rapports sur la mort des Strife lors d'un cambriolage raté. Chose étrange cependant, le corps de l'enfant de neuf ans ne fut jamais retrouvé, bien que certains témoins parlent d'une petite forme projetée d'une fenêtre et disparaissant dans les ténèbres peu de temps avant de frapper le sol. Encore à ce jour, Al lui-même ignore comment il a survécu, ne se souvenant que de cet homme tuant ses parents et le passant à travers une fenêtre après l'avoir presque poignardé dans le dos. Cela dit, il se doute que quelqu'un de divin est intervenu pour le sauver... Très certainement une créature de sa mère, mais n'a jamais pu savoir laquelle. Tout ce qu'il sait, c'est qu'à son réveil, il était seul, caché dans une zone de Central park, ses blessures pansées et une lettre lui indiquant de se rendre à Long Island où il pourrait trouver un sanctuaire... Malheureusement, l'âme de l'enfant, sérieusement ébranlée par ce qu'il venait de vivre se rebella, une seule idée lui venant en tête : trouver l'homme qui lui avait prisses parents. De rage, ses pouvoirs s'éveillèrent, comme pour répondre à sa soif de sang et il commença à errer dans les rues, bien décidé à retrouver sa proie, ce qu'il parvint à faire au bout de quelques mois.

Malheureusement, sa vengeance lui fut refusée . Alors qu'il venait d'acculer l'homme avec ses pouvoirs inconsciemment utilisés, un éclair tomba entre lui et sa cible, le choc les séparant et donnant le temps à sa cible de s'enfuir. Une créature qui, il l'apprit plus tard était un satyre, apparaissant juste après et essayant de lui expliquer ce qu'il venait de se passer. Bien qu'apprendre l'existence continue des dieux olympiens et les anciennes lois interdisant à ces derniers d'intervenir dans les affaires des humains, mais aussi aux demi-dieux de tuer un mortel pour autre chose que se défendre, Algol se mit dans une colère encore plus forte. Dans un premier temps, le jeune garçon refusa tout bonnement de suivre la créature, indiquant qu'il n'en avait rien à faire de ces histoires et que tout ce qu'il voulait, c'était se venger, mais le satyre parvint à le convaincre, lui indiquant qu'à présent que ses pouvoirs étaient vraiment actifs, les monstres trouveraient sa trace beaucoup plus facilement et que de toutes manières, les dieux le sépareraient toujours de sa cible si jamais il parvenait trop près d'elle... A moins qu'ils ne choisissent de le tuer, tout simplement. Finalement, le Satyre commit un coup bas que Al ne lui a toujours pas pardonné trois ans plus tard, lui indiquant que ses parents n'aimeraient surement pas qu'il sacrifie sa vie et ne les rejoigne chez Hadès juste pour prendre la vie d'une personne. L'enfant accepta alors à contrecœur de suivre son guide, même si intérieurement, sa soif de vengeance continua de bouillir... Ainsi que sa nouvelle haine envers les dieux et tout particulièrement Zeus pour l'avoir privé de sa proie.

Il fut finalement reconnu par sa mère environ trois mois après son arrivée au camp, ce qui, malheureusement, n'arrangea pas du tout les choses. Très rapidement reconnu comme un enfant antisocial, glacial et en règle générale, terrifiant de retenue, sa solitude, quoi qu'étouffante sembla très vite bienvenue pour lui, lui permettant de se focaliser sur ses propres objectifs. Bien que qualifié d'insolent lorsqu'il indiqua froidement à l'un des plus vieux campeurs qu'il "ne serait jamais un héros" quand ce dernier lui expliqua que les Héros ne tuaient pas les mortels, il montra quelques qualités, en particulier concernant son désir d'apprendre le plus de choses possible, mais seules quelques personnes purent voir la soif de sang imprégnant le dit désir. Peu à peu, Algol sembla devenir de plus en plus lointain, même envers ses frères et soeurs, n'apparaissant que rarement et préférant s'entraîner et étudier que faire quoi que ce soit d'autre, allant même jusqu'à décliner le privilège d'une visite annuelle sur l'Olympe, préférant s'entraîner que perdre du temps. Cependant, même en trois ans, il ne fut jamais autorisé à quitter le camp. Que ce soit juste pour le protéger ou pour l'empêcher de poursuivre de nouveau sa proie, il ne le sait toujours pas à ce jour, mais il poursuivit son entraînement, bien décidé à accomplir sa vengeance à la première occasion venue.

L'étrange présence l'aidant autrefois à choisir la meilleure voie sembla également disparaître peu à peu jusqu'à s'éteindre totalement, bien que ce soit certainement à cause de son habitude de l'ignorer volontairement. Finalement, en un peu moins de deux ans, Al devint un être totalement déshumanisé, laissant sa haine parler jusqu'à ce qu'il soit convaincu que se lier aux autres ne servirait à rien. Poursuivant ses études, il se fit la promesse que dès qu'il serait prêt, il quitterait une bonne fois le camp pour suivre sa propre voie et que cette fois-ci, il ne laisserait personne se mettre au travers, les cris de ses parents et les souvenirs de la douleur parcourant son dos à cause du couteau le guidant une seule chose résonnant en lui : il tuera cet homme de ses mains. Et personne ne l'en empêchera.

A présent âgé de douze ans, son état psychologique semble n'avoir fait qu'empirer, sa rancune étant littéralement devenue une obsession qui le ronge de plus en plus, détruisant son humanité morceaux par morceaux. Privé à son insu de la protection de sa mère par la faute d'Hadès et devenant de plus en plus impulsif, il est désormais au bord d'un gouffre aussi sombre que le Tartare dans lequel il est bien décidé à se lancer... A tel point que dieux, titans ou humains, plus rien n'a d'importance : si quelqu'un lui propose le pouvoir d'accomplir sa vengeance, il le prendra... Peu importe le prix à payer.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Dernière édition par Algol Strife le Sam 31 Jan - 19:43, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 14:40

Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 14:43

Bienvenue ici ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 14:49

Merci
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 17:21

Bienvenue ici, et bon courage pour ta fiche. ♥
J'ai hâte de découvrir ton personnage !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 18:37

Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 19:04

Coucouuu~ !

Bienvenue, et bonne chance ! Présentation d'Algol (finie) 1737362858
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 20:59

bienvenue et courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 22:15

Bienvenu petit/grand frère
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeLun 29 Déc - 22:37

Bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeMar 30 Déc - 17:28

Bienvenuuue !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeMer 21 Jan - 17:52

Bienvenue ! Présentation d'Algol (finie) 3347081632
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeMer 21 Jan - 19:03

Bonjour, où en es-tu dans ta présentation ? Sans nouvelles de ta part, elle sera archivée et ton compte supprimée. N'hésites pas si tu as besoin d'un quelconque délai.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeMer 21 Jan - 21:44

Merci à tous pour l'accueil.

Ben, le problème, c'est que je suis malade comme un chien en ce moment, même si je poursuis mon boulot dessus, c'est assez ralentit. (j'ai rajouté deux paragraphes dessus aujourd'hui, mais ça reste assez lent.)

Je vais continuer, mais faut aussi que je retrouve quelques idées parce que pour le moment, je rame
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeMer 21 Jan - 22:18

Pas de soucis, n'oublie pas de passer donner des nouvelles de temps en temps. :3
(Et bon rétablissement à toi.)
Revenir en haut Aller en bas

Lucianna Jackson

Lucianna Jackson

fonda (poséidon)

Messages : 1359
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 21
Localisation : Dans l'eau ♥

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeJeu 22 Jan - 16:54

Ne t'en fais pas pour le temps que tu mets Razz
Bienvenu ici Présentation d'Algol (finie) 1737362858

_____________________________

Présentation d'Algol (finie) Lcvo

Mes signatures ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeSam 31 Jan - 19:22

Bienvenue en retard, mais je crois qu'il te faut un kit pour être validé. Sinon, je pense que c'est bon !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeSam 31 Jan - 19:48

Merci à tous pour l'accueil. Présentation finie.

Par contre, je sais qui je veux pour avatar, mais j'arrive pas à trouver d'images intéressantes...
Revenir en haut Aller en bas

Lucianna Jackson

Lucianna Jackson

fonda (poséidon)

Messages : 1359
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 21
Localisation : Dans l'eau ♥

Feuille de Personnage
Arme(s):
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitimeSam 31 Jan - 21:49

Voilà ♪

_____________________________

Présentation d'Algol (finie) Lcvo

Mes signatures ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Présentation d'Algol (finie) Présentation d'Algol (finie) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Présentation d'Algol (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation d'Algol (finie)
» présentation Mara Lowange [ finie ]
» Plateau de présentation
» Kissa, présentation d'une chimère
» Présentation du manga ! :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles :: Archives des fiches.
-