un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné)
Filiorum ex Deorum
Bonjour et bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥️



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité ♥ !
Les nouveautés du mois de juillet sont par ici ! ♥
La Résistance est réouverte!
Venez participer aux trois events de l'été pour faire avancer l'intrigue! Ici pour la Colonie, pour la Résistance et enfin ici pour les mortels et divinités ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez

un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeMar 8 Nov - 19:57

un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Snygo-niki-boon-kindheit6


Un rayon de soleil dans un enfer de folie.

[Hôpital psychiatrique pour enfant]




Clayton O. Lawrence





Cette journée se présentait comme n'importe qu'elle autre. On se réveil avec le bruit du chariot à pharmacie dont les roues grinçaient dans un rythme régulier. Un grincement strident qui vous glace le sang. Alors quand votre porte s'ouvre vous vous asseyez sur le bord de votre lit et répétez le même processus depuis maintenant quelques années. Prendre les cachets en mains, faire semblant de les mettre dans votre bouche et les glisser dans votre t-shirt et boire l'eau avant la vérification en tirant la langue. Non? Ce n'est pas comme ça que tous le monde fait? Et bien Louna oui et ensuite elle les cachait dans le jardin de l'hôpital.

Notre demoiselle avait accès à beaucoup de secteur car les médecins pensait qu'elle guérissait. Guérir. Pfff !! Comme si elle était malade. Louna se demandait si tous ces "malades" l'étaient vraiment. Par exemple une petite qui croyait entendre des voix de monstre avait en faite un insecte dans l'oreille. Alors les autres? Étaient-ils vraiment malades? Peut importe, elle ne l'était pas et avait bien l'intention de partir d'ici dans quelques années.

Aujourd'hui les "thérapeutes",comme ils aiment s'appeler, avaient prévu une matinée d'art-thérapie et une après-midi libre dans le jardin puisqu'il faisait vraiment très beau. Louna aimait ce genre de journée. Ça détend de peindre. Alors elle s'installa avec une toile et son chevalet dans la petite véranda de la salle de vie. Elle commença à dessiner pour la forme puis commença à déposer l’acrylique au couteau. Un peu de bleu, de vert, du blanc... un paysage commençait à ce former sous ses yeux alors que du chahut dans la salle. La demoiselle se retourna pour voir ce qui causait tout cela. Elle tomba sur le magnifique regard d'un nouvel arrivant. Un jeune homme un peu plus vieux qu'elle en apparence. Elle lui sourit agréablement. Dans cet enfer elle jouait le rôle de confidente et de grande sœur pour beaucoup alors je vous laisse imaginer la douceur qu'elle dégageait en souriant. Sourire qui, lorsqu'elle croisa le regard du médecin général, s’effaça en un clin d’œil pour laisser place à un visage emplit de mépris et de dégoût. Elle se retourna vers sa toile non nonchalamment. Elle garda cependant un œil sur le nouveau venu. Un peu plus tard dans l'après-midi elle se rapprocha de lui dans le jardin.

-Bonjour... Je m'appelle Louna. Mais tous le monde m'appelle Lou'. Je... Je ne veux pas paraître.. Déplacée mais pouvons nous discuter un peu?

Elle lui sourit timidement avant d'aller s'asseoir sur un banc attendant une réaction de notre nouveau compère qu'elle soit positive ou non.






Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeMar 10 Jan - 17:09

Il regarda le médecin avec un air de défi. Il faudrait plutôt dire charlatan. Il regarda ensuite les pilules qui lui étaient destinés. D’un air glacial, il dit au type en blouse blanche :

« Je suis fou, d’accord, mais pas dangereux, alors je ne vois pas pourquoi je prendrai cela. »

L’autre semblait bien embêté, ce qui fit sourire le mortel. Après tout, lui, il était vraiment médecin et il n’avait aucunement l’intention de prendre ces bêtises. Une infirmière prit le relai et, plus douce, lui dit de les prendre. Clayton avait envie de l’écouter, mais il savait que c’était faux. D’une main tremblante, il prit le comprimé destiné aux fous furieux et l’avala. Aussitôt que l’infirmière satisfaite vérifia et s’en alla, il se précipita dans les toilettes pour ce faire vomir. Une fois cette laborieuse tâche accomplit, il sortit pour la thérapie. Il commença à gribouiller un cerveau sur sa feuille blanche. Il n’avait jamais été très doué pour le dessin mais il entreprit de dessiner une énorme tumeur. Puis, il réfléchit calmement au moyen de vaincre cette tumeur. Opérer lui manquait terriblement. Il fit de rapides calculs tandis que son cerveau s’activait, il testait des solutions avant de raturer pour proposer autre chose. Un thérapeute passa derrière lui entreprit de le réprimander. D’abord calme, il lui expliqua que tout cela était très thérapeutique mais en voyant le docteur monté d’un ton, il l’haussa lui aussi.

« Vous n’êtes plus médecin Lawrence ! Alors dessinez des arbres comme tout le monde, et arrêtez de nous dessiner des cerveaux ! »

Clayton, blessé, baissa la tête et dessina un arbre sur la nouvelle feuille. Il n’était plus médecin, c’était vrai, et jamais plus il ne le serait. L’après-midi, il s’assied sur un banc observant d’un regard morne le jardin. Malgré lui, il imaginait que les personnes avaient tels ou tels symptômes et s’empressait de trouver des solutions. Une jeune femme s’approcha de lui et il lui imagina des maux de têtes et des saignements de nez. Mais il sortit de ses pensées lorsqu’elle lui adressa la parole :

« Bonjour... Je m'appelle Louna. Mais tous le monde m'appelle Lou'. Je... Je ne veux pas paraître.. Déplacée mais pouvons nous discuter un peu? »

Gêné, il rougit. Il hocha la tête pour montrer son assentiment et demanda :

« Je me demande bien de quelle folie vous êtes atteinte pour venir parler à un pauvre type comme moi… Moi, c'est Clayton. »



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeMer 11 Jan - 12:29

Une approche intéressante
Ft. Clayton

Louna fut surprise par sa réaction mais sourit agréablement car elle le comprenait plus qu'il ne le pensait. Le fait qu'il rougisse la fit rosir quelque peu, il n'y avait pas de garçon de son âge ou environ, tous les autres pensionnaires était assez jeunes. Elle regarda autour d'elle pour être sûr que les infirmières étaient assez loin pour qu'elle puisse parler librement. C'est bon.

-Oh! Je vois... Monsieur le médecin pense qu'il est le seul saint d'esprit à être piégé ici. Si vous voulez rester ad vitam eternam je ne vous dérange pas plus...

Elle ne bougea pas et se pencha même vers lui pour chuchoter.

-et pour vous répondre sincèrement, ces charlatans pensent que je souffre d'un syndrome post-traumatique. Les animaux me parlent.

Louna regardait son voisin avec un regard apaisant. Une petite souris monta sur les genoux de la demoiselle et elle pencha la tête sans le lâcher du regard. La souris ne faisait que de petits couinements puis partit après que Lou' lui ai donné un bout de pain. Elle se redressa et son regard se reposa sur l'horizon.

-Vous savez il y a d'autres techniques moins douloureuses. Se faire vomir n'est pas très bon pour votre corps. Je croyais qu'un vrai médecin le saurai.

Elle parlait calmement, posément, avec une douceur sans fin. Son attention fut captée par un médecin qui les surveillait. Le médecin qu'elle détestait le plus. Une personne vicieuse et imbue d'elle même. Ses yeux le regardait en coin avec mépris. Sale rat !
Elle reposa son regard sur le beau brun à ses côtés. Elle lui souriait timidement et son regard se perdait dans le sien. Il avait les yeux bleus et elle les trouvait captivant. Louna était intriguée. Alors... Pourquoi êtes vous ici cher docteur...? Elle le saurai bien assez tôt.
Notre rouquine se releva et tendit la main à Clayton pour l'invité à marcher plus loin tout en surveillant l'autre persécuteur. Il n'était pas compliqué de comprendre qu'elle ne voulait pas être trop près d'eux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeMer 11 Jan - 16:01

Elle surveilla les alentours et Clayton fit de même. Personne de se préoccupait d’eux. Comme souvent d’ailleurs. Tout ce que les médecins s’amusaient à faire, c’était de faire en sorte de les transformer en zombie. Chouette. La jeune femme lui dit :

« Oh! Je vois... Monsieur le médecin pense qu'il est le seul saint d'esprit à être piégé ici. Si vous voulez rester ad vitam eternam je ne vous dérange pas plus... »


Clayton ne répondit rien. Monsieur le médecin pensait qu’il était bel et bien fou. Et que c’était aussi le cas de la fille. Il refusait juste de prendre des comprimés qui à défaut de le soigner, ferait cesser son cerveau de fonctionner. Mais fou, il l’était. Voir des adolescents se battre avec une épée, des hommes-chevaux, des hommes-boucs et même des géants en armure, ce n’était pas très sain. Aussi, il se contenta d’hausser les épaules. Elle se pencha vers lui pour lui dire :

« Et pour vous répondre sincèrement, ces charlatans pensent que je souffre d'un syndrome post-traumatique. Les animaux me parlent. »

Et bien, ça lui faisait une belle jambe tiens ! Une fille qui parle aux animaux et un type qui a des visions… Pourtant, la rouquine s’exprimait avec un calme qu’il enviait. Avec une douceur qu’il appréciait. Peut-être n’était-elle pas aussi folle que ces « médecins » le pensaient, finalement. Il en vit justement un le regarder d’un air méchant. Clayton soutint son regard, borné. Puis il dirigea ses yeux vers la jeune femme qui disait donnait à manger à… à une souris. Il la regarda faire, impressionner. Il se demanda de quel accident elle avait été victime pour avoir un syndrome post-traumatique. Enfin, il e saurait assez tôt.

« Vous savez il y a d'autres techniques moins douloureuses. Se faire vomir n'est pas très bon pour votre corps. Je croyais qu'un vrai médecin le saurait. »

Il lui jeta un regard noir. Mais, même si sa remarque paraissait condescendante, elle était toujours aussi douce. Elle lui tendit la main et Clayton jeta un regard aux charlatans avant de la saisir et de la guider un peu plus loin. Une fois hors de vue du persécuteur, il leva les yeux vers et sourit gentiment :

« Vous avez raison. Mais, je viens d’arriver, et avant de prendre mes marques, il est plus sage de ne pas me faire remarquer. Et se faire vomir, c’est le moyen le plus sûr. Et vous avez tort aussi. Je ne pense pas être sain d’esprit. Je pense que je suis fou. Mais, que ce n’est pas comme cela que je me soignerais. Et, sans vouloir me montrer indiscret, que vous est-il arrivé pou que vous ayez soi-disant un syndrome post-traumatique ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeMer 11 Jan - 20:08

Alors comme ça il se croyait fou.
Ft. Clayton

Louna fut surprise qu'il la tire à l'écart. Une fois qu'ils furent à l'abri des regards, elle l'écouta attentivement le regard plein de tendresse.Il se croit vraiment fou le pauvre.Elle le regardait compatissante et caressait le dos de sa main, qu'elle avait gardée dans la sienne, avec le pouce. La rouquine s'assit dans l'herbes devant lui et l'invita d'un geste de la main à faire de même.

-Je ne pense pas que vous soyez fou. Il existe des choses que l'on ne peut pas expliquer... Pour ce qui est de vos pilules jeter les sous votre lit lorsque l'infirmière prend le verre d'eau. La souris de tout à l'heure se chargera de les cacher. Je lui demanderai personnellement. De toute façon ces imposteurs ne veulent pas notre guérison nous sommes leur gagne pain. Je ne suis pas votre ennemi j'espère que vous le savez.

Louna leva la tête vers les branches du cerisier séculaire sous lequel ils s'étaient réfugié. Elle sourit émerveillée de la couleur que ces fruits prenaient. Une légère brise caressait leur visage et les cheveux  roux flottaient autour du visage de la jeune fille, elle avait le regard pétillant et le reposa sur son vis-à-vis. La brise s'arrêta et quelques mèches tombèrent sur son visage et en remit certaines derrière son oreille.

-Vous n'êtes pas indiscret... dans ce genre d'endroit personne n'ai discret ou ne veut l'être. j'ai eu un accident de voiture avec mes parents. Ils y sont passez et moi je n'ai eu qu'une petite bosse. Voilà. Post-traumatique parce que j'ai perdu ma famille...alors doc'? Suis-je pour autant folle?

La rouquine sourit en relevant un sourcil. Elle fut tirer de ses pensées et de leurs discussion par le  bruits de pas qui arrivaient. Elle se redressa et sourit.

-Il y a une petite fontaine dans le parc... si les médecins sont d'accord je pourrais t'y emmener!
Le sale con de toute à l'heure sortit de nul part .-Où veux-tu l'emmener Lou'?
-C'est Louna pour le personnel...et je parlais de la fontaine. Il n'est pas tard alors je compte bien lui montrer, elle est sublime...

Elle avait baissé les yeux et avait un regard méprisant lorsqu'elle lui parlait. Il avait du mépris pour elle. Louna se leva et tendit la main une nouvelle fois la main à Clayton tout en ayant un air de défit du regard avec l'homme en blouse blanche. Le pseudo médecin retourna vers la battisse.Lorsqu'ils s'éloignaient  Louna chuchota que cette homme était un salop sans nom et s'excusa avant de lui prend délicatement la manche du bout des doigts. Son regard laissait transparaître une peur impressionnante. Le souvenir de "la boite" l'a mit mal mais elle se reprit en plongeant son regard dans celui de Clayton.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeSam 14 Jan - 14:55

Elle le regarda compatissante avant de dire, tout en caressant la main de Clayton de ses doigts :

« Je ne pense pas que vous soyez fou. Il existe des choses que l'on ne peut pas expliquer... Pour ce qui est de vos pilules jeter les sous votre lit lorsque l'infirmière prend le verre d'eau. La souris de tout à l'heure se chargera de les cacher. Je lui demanderai personnellement. De toute façon ces imposteurs ne veulent pas notre guérison nous sommes leur gagne pain. Je ne suis pas votre ennemi j'espère que vous le savez. »

Le mortel la regarda, avec un faible sourire. Ces choses, qui ne pouvaient pas exister, dépassaient l’entendement, parler aux animaux étaient une chose, et ses visions en étaient une autre. Elle leva les yeux, et il fit de même. Son sourire s’élargit quand il la vit émerveillé devant le cerisier. Elle avait l’air si forte, et si fragile à la fois. Une brise la décoiffa et elle remit distraitement une mèche de ses cheveux derrière son oreille. A cet instant, elle avait l’air on ne peut plus normale, et loin de la folie que les « médecins » lui disaient. Elle se tourna vers lui et dit :

« Vous n'êtes pas indiscret... dans ce genre d'endroit personne n'ai discret ou ne veut l'être. J’ai eu un accident de voiture avec mes parents. Ils y sont passez et moi je n'ai eu qu'une petite bosse. Voilà. Post-traumatique parce que j'ai perdu ma famille...alors doc'? Suis-je pour autant folle? »

Devant sourire, ce fut à son tour de lui jeter un regard compatissant. Il ne prétendait pas savoir à quel point elle souffrait de cette perte, mais, en tant que chirurgien, il lui était déjà arrivé, malheureusement, d’aller annoncer à la famille un mort de leur proche. Cet instant horrible où leurs vies se brisent en mille morceaux mais où le désir de rester fort est plus important. Parfois, certains préfèrent garder une carapace. Et surtout, ses parents aussi étaient morts dans un accident de voiture. Et cela avait gâché sa vie. Il avait noyé son chagrin dans le travail et désormais, même son travail, il ne l’avait plus. Il pressa la main de la jeune femme et dit :

« Je suis désolé pour vos  parents. »

Des bruits de pas annoncèrent la venue d’un pseudo médecin et Louna reprit innocemment :

« Il y a une petite fontaine dans le parc... si les médecins sont d'accord je pourrais t'y emmener ! »

Il hocha la tête en souriant. Mais ce dernier s’effaça bien vite et il revêtit un masque de froideur quand l’homme en blouse blanche questionna Louna. Elle répondit froidement. Avec un soupir, le docteur repartit vers les bâtisses et elle lui attrapa la manche et l’espace d’un instant, il vit son regard apeuré. Qui disparut quand elle le regarda à nouveau. Un peu gêné, il demanda, craignant de dépasser les bornes :

« Que se passe-t-il ? Vous avez l’air effrayé... »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeSam 14 Jan - 17:28

Tâchons de mieux se connaitre.
Ft. Clayton

Louna marchait doucement et se demandait si son insolence lui coûterait "la boîte" ce soir. Elle lui sourit et s'excusa avant de lui expliquer la source de cette peur enfouie. Une chambre blindée, plongée dans le noir où on peut passer d'une nuit à plusieurs jours si on a été "indiscipliné". Elle avait eu tout le loisir de la connaitre dans les moindres recoins depuis tout ce temps.

- ils nous y envoient sans raisons apparentes quelques fois... une manière pour eux de nous garder ici comme des cobayes...

Ils arrivaient bientôt à la dite fontaine. Elle était là, posée au milieu de l'herbe, d'un blanc subtile. Elle était style renaissance avec pour colonne trois femmes, déesses mineure de la mythologie grec. Louna présenta alors Amphitrite, Calypso et Thalassa. Cette dernière statue, bien que représentation de la déesse de la mer méditerranée, ressemblait étrangement à Louna lorsqu'elle avait ce regard doux et posé. La jolie rousse sourit et s'assit au bord de la fontaine.

- Vous n'aviez pas à vous excuser pour mes parents. ils sont sûrement mieux là où ils sont.

La demoiselle avait toujours cette douceur dans la voix lorsqu'elle s'adressait à lui. Elle avait remarquer sa réaction de toute à l'heure avec les médecin. A peine arrivé il avait déjà des rancœurs envers ce bourreau. Alors que lui a-t-il fait pour se le mettre à dos si rapidement?

-Excusez-moi mais que vous a fait ce cher "Thérapeute" pour mérité votre assentiment? je n'ai pu m'empêcher de le remarquer toute à l'heure... désolée...

Louna plongea ses doigts dans l'eau fraîche. Elle les bougeait avec délicatesse comme si ils dansaient et créaient par la même occasion de légères ondes à la surface.
Elle s'essuya la main sur sa robe avant de sortir un morceau de chocolat et un bout de pain. Elle partagea le tout en deux et tendit une part à Clayton le regard plein de malice.

- Ce n'est pas parce qu'on est grands que l'on ne peut pas être gourmands à l'heure du goûté pas vrai?

Elle rit timidement avant de croquer dans son petit sandwich chocolaté. Elle avait sut garder cette joie de vivre enfantine, en plus le personnel détestait ça alors Elle en faisait parfois un peu trop pour les exaspérer tout en gardant un air si innocent qu'ils ne pouvaient pas la punir de son insolence. Elle adorait ça.

la fontaine:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeSam 14 Jan - 18:48

Elle lui parla de la chambre blindé où ils les envoyaient lorsqu’ils ne se comportaient pas en petit toutous bien élevés. Clayton trouva l’idée horrible, mais, il sentit qu’il ne tarderait pas à la voir plus en détail. Elle ajouta :

« Ils nous y envoient sans raisons apparentes quelques fois... une manière pour eux de nous garder ici comme des cobayes... »

Clayton se crispa devant cette injustice. Mais, ses pensées négatives s’envolèrent quand il vit la fontaine. Subjugué, il observa en détail les trois femmes en statues. Il passa sa main sur la sculpture. Il se retourna quand elle dit :

« Vous n'aviez pas à vous excuser pour mes parents. Ils sont sûrement mieux là où ils sont. »


Il la regarda, compatissant, et serra une fois de plus sa main. Quoiqu’elle en dise, elle avait dû être dévastée. Elle changea de sujet en demandant :

« Excusez-moi mais que vous a fait ce cher "Thérapeute" pour mérité votre assentiment? je n'ai pu m'empêcher de le remarquer toute à l'heure... désolée... »

Clayton lui sourit pour lui montrer que ce n’était pas grave. Elle lui proposa un morceau de chocolat et Clayton sourit en la remerciant. Il mordit dedans et répondit avec un soupir :

« Ce type qui s’appelle « médecin » n’est qu’un imposteur. On m’a privé du droit d’exercer, mais je reste un chirurgien, vous comprenez ? Cela doit sûrement le gêner que je sois meilleur que lui dans son propre domaine. Je suis sûr que même sans avoir fait d’étude en psychiatrie, je suis plus doué que lui. Ce que je lui ai fait savoir. Il m’a parlé très vite en postillonnant comme un porc et m’a parlé d’une boîte. Maintenant, je sais ce que c’est. Et du coup, dès que je peux le provoquer, je le fais. »


Il haussa les épaules, montrant qu’il s’en fichait. Puis il reprit :

« Vous savez, je ne prétends pas vous connaître au point de vous comprendre. Mais… Enfin, ce que je veux dire, c’est que, si vous avez besoin de parler de tout ça… de vos parents… Enfin, de vous confier, je suis là. Moi aussi, j’ai perdu mes parents, et je sais que ce n’est pas évident d’en parler… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeDim 15 Jan - 14:51

un lien de confiance.
Ft. Clayton

Louna écouta en souriant. Il n'avait pas tord. Même elle sans être médecin avait "soigner" une enfant qu'on croyait folle en lui retirant un papillon de l'oreille. D'ailleurs ça lui avait value "la boîte". Une autre fois elle avait détecté une phobie du noir à cause d'un traumatisme infantile. Il s'était lever une nuit et avait vu un homme s'enfuir de chez lui. Dans l'esprit d'un enfant pas très réveillé, un monstre qui pouvait revenir le chercher. Pour Louna, la boîte encore une fois.
Ces thérapeutes ne cherchait qu'à se faire de l'argent sur les peur et l'imagination un peu débordante de jeunes enfants. Elle lui en parlerait plus tard.
La rouquine fini son chocolat et gardait une petite trace au coin droit de la bouche. Lorsqu'il lui proposa son oreille attentive si elle avait besoin de parler elle sourit timidement. À cet instant une coccinelle décida de se poser sur la joue de Clayton. Louna se leva et posa le dos de ses doigts sur la joue du jeune homme pour que la petite bête lui monte dessus. Elle répondit par la même occasion:

-Il y a plusieurs conditions pour que je me confie à vous... La première est que ce soit réciproque. Si vous avez besoin de parler venez me voir. La deuxième...tutoyez moi je vous en prie. Et enfin la troisième et dernier. Ne me prenez pas pour un sujet à guérir plus vite que ce con. Jamais.

Elle était devenu très sérieuse pour cette dernière condition bien que son regard soit resté tendre. Elle reprit avec le sourire.

-Alors marché conclu?

Il eu à peine le temps de lui répondre que quatre gorilles s'approchait d'eux en compagnie de notre cher tortionnaire. Elle soupira en s'excusant avant de se lever pour aller vers eux. Deux d'entre eux l'empoignaient par les bras pendant que les deux autres se dirigeaient vers Clayton. Quelle ne fut pas sa surprise. Elle s'égosillait à leur hurler dessus pour qu'ils le laissent tranquille. Vous me le payerez... Tous autant que vous êtes.
-Ne t'inquiète pas... Il va au même endroit que toi...Dit l'homme en blouse blanche en arborant un sourire sadique.
Louna regardait le nouveau avec un air contrit. Elle se sentait coupable.
En quelques minutes ils étaient arrivés et accessoirement jeté dans "la boîte" et enfermé dans le noir.

-Je suis désolée... C'est de ma faute...

Elle frôla les murs jusqu'à un coin avant de s'y recroqueviller. La voix grave de leur jolier résonna.
-À demain matin...
Puis seuls les es bruits de pas qui s'éloigne retentirent. Magnifique. Une nuit de plus dans cet enfer. Et en plus elle avait entraîné ce pauvre Clayton avec elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeMar 17 Jan - 20:36

Elle l’écouta sans un mot et Clayton, avec un sourire désigna sur le coin de ses lèvres, indiquant qu’elle avait un peu de chocolat. Elle lui sourit timidement et à cet instant, le jeune homme sentit quelque chose se poser sur sa joue. Il sourit quand Louna posa une main sur sa joue pour récupérer ce qui n’était autre qu’une petite coccinelle. Elle lui dit gentiment :

« Il y a plusieurs conditions pour que je me confie à vous... La première est que ce soit réciproque. Si vous avez besoin de parler venez me voir. La deuxième...tutoyez moi je vous en prie. Et enfin la troisième et dernier. Ne me prenez pas pour un sujet à guérir plus vite que ce con. Jamais. »


Il réfléchit un instant et hésita. Il n’avait pas pour habitude de se confier. Il préférait garder pour lui ses pensées les plus intimes. Après tout, c’était pour cela qu’elles étaient intimes, n’est-ce pas ? Elle lui demanda le tirant de ses pensées :

« Alors marché conclu ? »

Alors qu’il allait lui répondre, des médecins arrivèrent avec au centre, celui de tout à l’heure. Il leur offrit un sourire faussement désolé, à la limite du sadisme tandis que Louna se dirigea vers eux en s’excusant. Clayton se sentit obligé de hurler sur les médecins :

« Elle n’a rien fait ! Lâchez-la bon sang ! »

Deux d’entre eux se dirigèrent vers lui tandis que leur tortionnaire les informait qu’il irait avec. Il se démena comme un beau diable en hurlant de les lâcher. Les autres pensionnaires les regardèrent avec un regard de zombie, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, ils se retrouvèrent dans le noir. A tâtons, Clayton découvrit l’endroit. A cet instant, il ne se doutait pas que cet endroit le rendrait complètement fou, et pire, que cet endroit le briserait au point qu’il se soumettrait à ces tyrans. Non, pour l’instant, il continuait de se battre. La voix de son amie retentit :

« Je suis désolée... C'est de ma faute... »

Ils entendirent tous les deux le geôlier leur murmurer un au-revoir débordant de sadisme. Clayton se rapprocha du mur et cogna de toutes ses forces dessus en hurlant. Quand il fut évident qu’ils étaient seuls, il se laissa tomber sur le sol, vaincu. Il soupira, le noir était écrasant, et le silence, pire encore. Il se traîna lentement vers Louna, et une fois qu’il fut prêt d’elle il la serra contre sa poitrine.

« Ce n’est rien, ce n’est pas de ta faute, j’aurais fini par y atterrir de toutes façons. Tu ne seras plus seule dans cette enfer désormais, je te le promets. Je serais toujours là. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitimeJeu 19 Jan - 8:35

Louna était impuissante les peurs de son enfance refaisait surface.  Elle commençait à se dire qu'ils les envoyaient ici pour les rendre réellement fou.
Elle n'entendait plus rien à part peut-être ses propres pensées comme une voix dans sa tête. Mais en un rien de temps elle sorti de ses songes et fut apaisée par l'étreinte réconfortante de son nouvel ami.
Elle se blottit contre lui en lui faisant un câlin. Ce qu'il lui avait promis était comme un rayon de soleil qui illuminait son coeur. Elle lui promi la même chose. Bien qu'elle ne le connaisse que depuis quelques heures elle avait l'intuition qu'elle pouvait lui faire confiance.

-Je t'apprendrais tout. Toutes les ficelles pour les duper. Et surtout pour partir rapidement.

Elle ferma le yeux. Ça ne servait à rien de les garder ouvert. Et pourtant.
Dans ses cheveux perlaient de petites touches de lumière. De petits vers-luisant s'étaient cachés dans sa tignasse. Cela créait comme un voil ou des guirlandes.
La demoiselle ne se doutait de rien et restait contre Clayton. Elle réfléchit et se dit qu'en tant qu'ami elle pouvait tout lui dire.
D'une voix douce et chuchotante elle lui raconta sa vie avant. Ses parents adoptif. Le jour où 'papa' l'avait trouver.  Les jours heureux et puis.... L'accident biensur. Alors qu'elle repensait à ce qu'elle a vue elle eu une révélation.

-ce n'est pas le camion qui a foncé dans la voiture..... C'était un minotaure... Le camion est arrivé après... Non c'est impossible... !

Elle secoua la tête pour se reprendre et c'est alors que les vers-luisants s'envolaient pour créé une constellation sur les parois de la salle. Ce la créait une lumière douce et Louna sourit à son acolyte. Elle était émerveillée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» un rayon de soleil dans un enfer de folie [PV Clayton] (abandonné)
» Dans un dernier rayon de soleil, une lumière s'éteint~LIBRE
» Baptême. [ Treizième Patte, Rayon de Soleil & le Clan.]
» Summertime ▼Pv Petite Panthère
» Il faut bien plus qu'un petit rayon de Soleil pour réveiller le grand Lion paresseux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
Hors-RPG ~ Partie détente
 :: Les corbeilles :: Archives des RP.
-