people are strange when you're a stranger + max
Filiorum ex Deorum
Bonjour est bienvenue sur Filiorum ex Deorum ! Inspiré des romans de Rick Riordan, ainsi que des films, le forum reprend la saga Percy Jackson. Viens vite nous rejoindre, qu'est ce que tu attends ? ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Filiorum ex Deorum Invité !
Les nouveautés du mois d'avril sont par ici ! ♥
Venez participer à la tombola anniversaire, juste ici ! ♥
Les groupes à privilégier sont: les Chasseresses, les Créatures et les Mortels ! ♥

Partagez| .

people are strange when you're a stranger + max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

admin (ouranie)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 457
Date d'inscription : 18/02/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): les mots comme couteaux
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: people are strange when you're a stranger + max Dim 12 Mar - 21:47

Neven vole à travers la Colonie, s’arrêtant pour discuter avec quelques demi-dieux par-ci ou pour chiper un paquet de chips par là ou encore pour narguer quelques nymphes. Tout le monde y est habitué et ceux qui viennent d’arriver apprennent bien vite à faire comme si de rien n’était quand ils voient une nymphe aux cheveux roses descendre du ciel à toute vitesse. Ouais, c’est complètement banal à la Colonie. Entre ça et les demi-dieux qui peuvent prendre feu ou se transformer en un animal, au fond, quelle est la différence ? Pour elle, ça a toujours été la normalité. C’est quand elle a quitté l’Olympe pour vivre parmi les mortels qu’elle est tombée de très haut. Il a fallu tout réapprendre. Certes, elle continuait de voler mais cette fois, elle était la seule à faire ça. Au fond, la Colonie est le seul endroit où elle peut être entièrement elle-même, sans avoir besoin d’artifices comme la Brume.

Elle finit par s’asseoir sur l’une des tables du réfectoire, respectant le moins du monde la répartition en fonction des bungalows. De toute façon, qui pourrait bien être son parent divin si elle en avait un ? Pan ? Il n’est même pas considéré comme une divinité. Mère nature ? Ça fait beau que dans les histoires. C’est stupide de séparer les gens en fonction de leurs parents divins quand ceux-ci ne font généralement absolument pas parti de la vie de leurs gosses. En aucun cas ils ne définissent leur identité. C’est bien pour ça qu’elle continue jour après jour de manger à n’importe quelle table, n’importe quand. Même quand Chiron lui fait comprendre que ce n’est pas un très bon exemple. De toute façon, elle n’a jamais été très douée pour respecter les règles – son histoire à l’Olympe l’expliquait plutôt bien.

Elle commence à manger les chips de son paquet quand elle remarque qu’elle n’est pas toute seule à sa table. Tournant la tête elle aperçoit un garçon, assez jeune, qui semble la fixer. Il a des airs de sauvage, comme s’il sortait d’une semaine passée à dormir dans la forêt. Elle hausse un sourcil et lui adresse un sourire amusé avant de lui tendre le paquet de chips.

« Salut toi. C’est mes chips qui te donnent aussi envie ? »

_____________________________

I'd give you my heart, and I'd let you just hold it. I'd give you my soul, but I already sold it. On that day, that day I walked away in December I will always remember. I'll regret it forever. I remember brown eyes, so sad and blue skies turned to darkness and night. I'm so sick of the fight. I won't breathe unless you breathe, won't bleed unless you bleed. won't be unless you be, 'till I'm gone and I can sleep. (© wild heart)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

NYX

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 44
Date d'inscription : 29/01/2017

Feuille de Personnage
Arme(s): Une épée en bronze céleste
Familier(s):
Objet(s): Quatre photos dans une boîte en fer blanc rouillé. Un canif de mortel. Souvent un véritable fouillis de clous, de pelotes de ficelles et d'hameçons dans les poches.

MessageSujet: Re: people are strange when you're a stranger + max Ven 17 Mar - 20:30

Max ne comprend pas grand-chose. Des tas de trucs lui échappent sans cesse, parfois c'est pas important, des fois ça l'est, mais ça change rien. Il y a des éléments trop compliqués, toujours. Et s'il y a une chose qu'il a encore plus de mal à assimiler c'est bien les horaires fixes. L'aspect militaire du Camp des Sangs-Mêlés le laisse bien souvent perplexe. Parce que Max a du mal avec l'idée d'obéir... juste parce qu'il faut obéir. Et quand il n'a pas envie, il n'a pas envie, c'est comme ça. Parfois on le laisse tranquille, le plus souvent on le force ou on le traîne. C'est ce qui s'est passé ce jour-là encore.

Étonnamment, Max n'est pas si sale pour une fois. Il est habillé comme un pauvre loqueteux, les cheveux en bataille entremêlés de brindilles, ne sent pas la fleur, mais il n'y a que ses ongles cassés qui soient incrustés de crasse. Lui-même est à peu près présentable, même s'il a toujours son aspect de petit sauvage. Il est assis tout seul à la table des Nyx, la fourchette plantée dans son repas auquel il n'a pas encore touché, le regard perdu ailleurs. Il y a trop de monde ici, ça le stresse. Il n'a qu'une envie, c'est de partir, mais il y a toujours quelqu'un pour le surveiller. Bien sûr, beaucoup ne font pas attention à lui comme s'il n'existait pas, mais quand-même, s'il essayait de partir on le rattraperait c'est sûr. D'ailleurs, il a déjà essayé.

Ses yeux noirs finissent par se poser sur Neven.
Il ne la connaît pas, il ne sait pas qui elle est, mais aussitôt le temps arrête d'avancer, tout ralentit et se fige comme pour lui laisser de l'avance et l'observer à son aise. Cette personne là n'est pas comme les autres personnes, il le sait instantanément. Pas parce qu'elle a les cheveux roses, si vous saviez à quel point les cheveux n'ont aucune importance pour lui... non mais parce que son corps est fait d'étoiles. Littéralement. Il la fixe donc, sans retenue, hypnotisé.

Jusqu'à ce qu'elle fasse un mouvement brusque vers lui. Le gamin recule d'un coup, si brusquement qu'il tombe du banc en arrière. Une seconde plus tard il est sur ses pieds , l'oeil méfiant, le nez froncé. Son attention va sans cesse du paquet de chips à la fille. Il ne comprend pas. Pour un peu il aurait envoyé les chips voler, sa chute l'en a empêché.

Non ! vocifère-t-il. C'est son mot préféré.

Il est si tendu qu'il en serait à la limite de la toucher avec un bout de bois, voir si elle ne va pas s'évaporer. Seulement la limite, car dans les faits, il est totalement tétanisé. Il ne peut pas s'approcher.

Tu es des étoiles ? demande-t-il ensuite, dans une construction de phrase archaïque. Il renifle.
Peut-être que les autres les regardent. Il ne sait même pas, parce qu'il s'en fiche.

_____________________________

Max vocifère en firebrick.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

admin (ouranie)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 457
Date d'inscription : 18/02/2016

Feuille de Personnage
Arme(s): les mots comme couteaux
Familier(s):
Objet(s):

MessageSujet: Re: people are strange when you're a stranger + max Jeu 23 Mar - 22:23

Le gosse réagit comme un animal en détresse, recule jusqu’à tomber en arrière sur les fesses pour se relever aussitôt, même pas égratigné, tous les sens en alerte comme s’il s’attend à ce que quelque chose lui arrive, n’importe quoi. Neven fixe ses cheveux emmêlés dans lesquels elle discerne, étrangement, des brindilles. Drôle de spécimen.

« Non ! » Rugit-il, tendu jusqu’aux os. Neven se contente d’hausser un sourcil, son sourire rêveur toujours plaqué sur le visage, et ramène le paquet vers elle sans ciller. Y’a quelque chose d’instinctif chez elle, comme un souffle qui la pousse à s’intéresser aux plus jeunes, une sorte d’esprit maternelle pour tous ceux plus jeunes qu’elle – en clair, toute personne mortelle. Pourtant, elle est pas bien responsable, loin de là. Mais elle veut toujours les aider, les guider quand elle sent que quelque chose cloche. En même temps, il y a de quoi être déstabilisé à cet âge-là, découvrir tout un autre monde peuplé de monstres et autres créatures, se découvrir des pouvoirs. Elle, tant qu’elle peut aider, elle le fait volontiers. Et ce petit lui donne clairement l’impression qu’il a besoin d’aide – mais encore faudrait-il qu’il l’accepte, ce dont elle n’était pas sûre vu sa première réaction.

Mais étrangement un changement s’opère en lui en quelques secondes lorsqu’il demande. « Tu es des étoiles ? » La question lui arrache un sourire attendri face à son ignorance – après tout, comment pourrait-il savoir ? Personne ne prépare les demi-dieux à la beauté du monde auxquels ils appartiennent. On les entraîne à tuer des monstres, à maîtriser des pouvoirs destructeurs, à défendre l’Olympe coûte que coûte, mais on ne leur apprend jamais qu’il existe des êtres faits de vent ou d’eau, si bien qu’ils se retrouvent bouche bée devant le fait accompli sans rien comprendre.

« Non, je suis pas des étoiles, mais j’ai été copine avec elles pendant longtemps, très longtemps… » Souffla-t-elle en souriant, l’air un instant rêveuse comme si elle se remémorait quelques aventures passées alors qu’elle était encore au service de la Muse Ouranie, il y a longtemps, très longtemps. « C’est quoi ton nom ? Et pourquoi t’as l’air d’avoir vécu comme un sauvage pendant des mois ? » Demande-t-elle ensuite, pleine de curiosité face à ce petit être bien singulier.

_____________________________

I'd give you my heart, and I'd let you just hold it. I'd give you my soul, but I already sold it. On that day, that day I walked away in December I will always remember. I'll regret it forever. I remember brown eyes, so sad and blue skies turned to darkness and night. I'm so sick of the fight. I won't breathe unless you breathe, won't bleed unless you bleed. won't be unless you be, 'till I'm gone and I can sleep. (© wild heart)
Revenir en haut Aller en bas

people are strange when you're a stranger + max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People's Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Filiorum ex Deorum :: 
RPG ~ Les Camps
 :: La colonie
-